Le schéma de structure communal à Ciney approuvé par la majorité, la minorité s’est abstenue

hotel-de-ville-ciney.jpgDurant près d’une heure a été présenté au conseil de lundi soir les grandes lignes du schéma de structure communal par le bureau d’études AWP de Nivelles. Il sera proposé à la population au théâtre communal le 7 mai prochain. Il sera soumis à l’enquête publique du 6 mai au 4 juin au service urbanisme de la ville de Ciney. Le dossier reviendra sur la table lors du conseil communal du mois d’août. En gros, on peut dire que Ciney reste attractif mais que le nombre de terrains diminue. Avant cela, mesdames le Hardy et Dumont ont présenté le service de l’Entraide.

Lors des questions orales, Joseph Jouant, conseiller MR, a interrogé la majorité au sujet de l’avenir du club de football d’Achêne : «si leur ASBL a été liquidé, certaines personnes m’ont déclaré qu’elles sont prêtes à repartir avec une nouvelle. On estime aussi que les rugbyman sont arrivés en pays conquis. C’est la seule infrastructure communale qui n’a pas été réparée après les dégâts de la tempête ! » Le bourgmestre a tenu à répondre à ses propos : «Bien avant la tempête, nous avons approuvé un dossier de réhabilitation des installations du club. Un accord a été obtenu et la Région donnait un subside. Entretemps, la tempête a contaminé l’évolution du dossier. Au départ, concernant la situation financière difficile du club, on nous a seulement parlé de 2 à 3.000 euros. Finalement, ils sont devenus 40.000 puis 120.000 suite au défaut de paiement (taxation d’office du ministère des finances). Nous avons désigné un avocat liquidateur de manière à ce que la saison puisse se terminer. C’est important pour les joueurs qui seront libres en fin de saison. Pour le moment, il n’y a aucun amateur de reprise du club. Parallèlement, nous sommes en négociation avec le club de rugby. »

 

Nouvelles en bref

-       la circulation est interdite à tout conducteur dans une série de voiries du Domaine Provincial de Chevetogne

-       l’accès de la rue Bois des Fys est interdit aux conducteurs de véhicules affectés au transport de choses

-       la durée des stationnements sur les emplacements de stationnement implantés perpendiculairement rue Courtejoie devant l’immeuble n° 59 est limité à 10 minutes. Cela concerne surtout les parents qui emmènent leurs enfants à l’école gardienne de l’Institut Saint Joseph

-       Les limites de la zone agglomérée de Conjoux sont déterminées à hauteur de l’immeuble n° 34b, à hauteur de l’immeuble n°41 et immédiatement avant l’immeuble n°50

-       Les limites de la zone agglomérée de Conneux sont déterminées avant le carrefour avec la rue de la Chapelle, rue de Conneux, immédiatement avant l’immeuble n°40 et rue de Liroux à hauteur du hangar implanté avant l’immeuble n°9

-       L’accès à la rue du Réservoir d’Eau est interdit aux conducteurs de véhicules dont la masse en charge est supérieure à 3,5 tonnes à l’exception de la desserte locale

-       Mise à la disposition d’un immeuble sis rue Saint Donat, n°8 à Sovet pour les Arsouilles pour la création d’un nouveau milieu d’accueil pour la petite enfance. On pourra y accueillir 8 enfants équivalents temps plein à partir du 1er juin.

-       Une somme de 30.000 € est prévue pour la sécurisation de rochers Avenue Roi Albert

-       2 escaliers de secours seront installés à l’école communale de Chevetogne

-       Une somme de 30.000 € est prévue pour l’aménagement de plaines de jeux au parc Saint Roche et à Braibant.

-       Une somme de près de 100.000 € est prévue pour la réfection des cours d’écoles d’Achêne et de Braibant

-       Echange de terrains entre la ville de Ciney (pour le transfert du service travaux) et Ciney Expo (ils acquièrent le parking camion)

 

Ce qu’ils ont osé dire !

-       «C’est normal que l’on parle de problème de rochers avenue du Roi Albert » dit par Marc Emond

-       «C’est pour éviter la chute du Roi Albert » de Henri Focant sur le même sujet

-       «Si l’échevin peut stocker tout cela, il peut bien prévoir un étage en plus » de Henri Focant à Paul Lambotte

-       «pour une fois que l’on respecte les procédures » du même conseiller sur le même sujet

-       «un dossier qui porte bien son nom » d’Anne-Marie Camus à propos du plan escargot 2010 qui regrette que le dossier de création d’une liaison piétonne de Leignon et la salle de sport ait été retardé suite à une erreur de métré d’Infrabel.

-       A chaque dossier qui évoquait des travaux futurs, la minorité a demandé quand une pré inauguration se déroulerait !

-       «lors de la pose de la première pierre à Pessoux, nous avons vu une stèle à la gloire du bourgmestre. Qui nous invitait ? » de Henri Focant à Guy Milcamps qui a répondu qu’il avait subi les événements et a rappelé que l’actuel président du Foyer Cinacien avait démissionné et que c’était bien le Foyer Cinacien qui invitait !

Les commentaires sont fermés.