Les autorités communales ont reçu les champions de la RUW pour fêter leur montée en D3

DSC_0011.JPGLe premier étage de l’hôtel de ville de Ciney était presque trop exigu pour recevoir tous les supporters de la RUW Ciney à l’occasion du titre de la RUW et de leur montée en Division 3 la saison prochaine. Les membres du conseil communal étaient presque tous présents à cette occasion aux côtés des joueurs, de leurs familles, du staff de la RUW et des dizaines de fidèles supporters.

DSC_0014.jpgVoici le discours intégral prononcé par Guy Milcamps, bourgmestre : «On l’espérait depuis le début du championnat, on le devinait ou le pressentait depuis quelques semaines, des centaines de supporters en rêvaient parfois depuis de très nombreuses années. Et ils l’ont fait ! Et vous l’avez fait messieurs ! Grâce à vous, la RUW Ciney rejoint la division 3 pour la première fois de son histoire, depuis sa création en 1925. Brisant rapidement en terre liégeoise un suspens que d’autres équipes entretiennent parfois jusqu’au dernier match, jusqu’à la dernière minute du championnat, vous avez clôturé le vôtre en surclassement, en passe de devenir l’équipe championne nationale des promotions. Quel parcours exceptionnel ! Dans toute entreprise humaine, le succès n’est jamais un hasard. Et si parfois la chance s’en mêle, c’est à force de l’avoir provoquée. Il n’y a, dès lors, aucun miracle. Ce succès, vous le devez à ces qualités sans lesquelles rien n’est possible : la volonté, la ténacité, la discipline, l’ambition, la solidarité, la complémentarité ou encore l’intelligence du jeu. Arrivées au terme de cette législature, les autorités communales ont la conviction d’avoir fait en sorte que Ciney relève la tête et assume, plus que jamais, son statut de capitale du Condroz en réinvestissant dans l’enseignement, l’action sociale, les infrastructures publiques, les travaux, l’environnement, la culture et de façon plus générale la qualité de la vie. Ce faisant, nous avons énormément investi dans le sport, pour tous les sports, du football à l’athlétisme en passant par le basket, le tennis de table, la balle pelote et j’en passe. Chaque année, la fête des champions est notre récompense, le résultat sportif et tangible des efforts financiers accomplis par les autorités au profit des clubs et de leurs membres. C’est aussi le moment où, dans une joie partagée, les petits exploits annuels se mêlent aux plus grands. Mais cela ne serait rien si l’essentiel n’était pas ailleurs, si, partageant avec Luc Dandoy et les dirigeants de la RUW Ciney la même philosophie, nous n’étions animés par une conviction, une certitude, un postulat : un euro investi dans le sport c’est à chaque fois un euro à investir en moins dans le social. Parce que le sport, et qui plus est, le sport collectif, est une véritable école de vie, d’intégration sociale, source d’équilibre et d’épanouissement au sein de laquelle les qualités que j’évoquais, il y un instant, à savoir par exemple, la solidarité et la discipline s’ajoutent au respect mutuel et à l’apprentissage de l’autre et de la vie en société.

DSC_0004.JPGSi la fête des champions est la récompense annuelle des efforts entrepris, votre accession, Messieurs, à la division 3, est pour nous et plus spécialement pour Paul Lambotte, échevin des sports et Gaëtan Gérard, président de la Régie des Sports, pour le Collège et le conseil communal, la récompense suprême et oserais-je dire la cerise sur le gâteau. La confirmation qu’en investissant au Stade Tillieux pour moderniser les infrastructures et demain au stade Lambert toujours en complicité avec la Région wallonne, nous avons eu raison de faire confiance à la RUW Ciney, à ses dirigeants, à ses entraîneurs, à ses bénévoles et à tous ceux qui à un titre ou à un autre permettent au club de progresser. Cette montée en division 3 est donc un moment unique et historique pour la Royale Union Wallonne Ciney. Les remerciements et les félicitations de la ville de Ciney vont à l’ensemble de la grande famille bleu et blanc. Tout d’abord, aux joueurs, les statistiques en disent suffisamment long à 2 journées de la fin du championnat. Sur 28 rencontres, 23 victoires, 2 nuls et 3 défaites, une superbe copie avec un 71/84, bref, une grand distinction ! Au staff, qui depuis plus d’un an enchaîne les excellents résultats tout en professionnalisant l’encadrement sportif de l’équipe. Avec une mention spéciale à Alexandre Chtéline, pour son implication constante. La reconnaissance du travail enthousiaste d’un comité présidé par Luc Dandoy depuis la reprise du club au bord du gouffre voici maintenant plus de 6 années. Aux nombreux bénévoles qui gravitent autour du matricule 460, maillons indispensables pour le bon fonctionnement d’une entité sportive. Aux supporters, de plus en plus nombreux à venir encourager chaque semaine leurs idoles : chapeau aux supporters de la première heure comme le Grand Robert, Pierre, Pierrot et les autres mais aussi à la jeune relève et à leur kop qui enflamment le stade Lambert lors de chaque rencontre à domicile. Aux partenaires économiques, aux sponsors pour leur confiance envers nos clubs sportifs.

DSC_0034.JPGLa cuvée 2012 est un grand millésime pour la RUW Ciney, puisqu’en plus de ce titre de champion, l’équipe des scolaires provinciaux entraînés par Julien Deglim a également remporté son championnat haut la main. Je ne peux passer sous silence tout le travail effectué par le club afin de promouvoir la formation des jeunes. Merci à tous les entraîneurs, délégués et parents pour leur implication et la confiance qu’ils témoignent à la RUW Ciney. L’école des jeunes, vantée bien au-delà de la région condruzienne, bénéficie également d’une promotion grâce à son accession au label national pour le championnat 2012-2013. Un nouveau grand défi pour la nouvelle ASBL des jeunes !

 

DSC_0003.jpgRéputée pour ses jeux sans frontières, sa cuvée et sa collégiale, son marché couvert et son blanc-bleu, sa convivialité et son accueil légendaire, Ciney, a donc, grâce à vous, ajouté une plume à son chapeau. La D3 va permettre à notre ville d’accroître son rayonnement et son attrait. Avec l’aimable complicité de Gérard Trompette et de Bruno Schmitz, nous vous offrons ce petit souvenir qui m’a séduit à double titre : cette magnifique photo témoigne de votre légitime bonheur, de votre esprit d’équipe et de votre convivialité mais y figure aussi le supporter de toujours, celui des bons et des mauvais jours, celui encourage quand ça va mal et qui réconforte dans la défaite, mieux connu sous le sobriquet de Grand Robert. Cette montée en division 3, c’est pour lui la récompense de tant de présences, de tant d’énervement parfois difficilement convenu, de tant de larmes versées, de mètres parcourus le long des lignes de touches. C’est donc à lui, à titre symbolique et en remerciement à tous les supporters que j’offre ce premier souvenir.  Si vous me promettez de monter en division 2 avant la fin de la prochaine législature, je promets aux dirigeants du club de rester bourgmestre, pour vous accompagner dans cette nouvelle étape et chanter avec vous » Et chacun entonna ensuite «Et vive Ciney, et vive les Cinaciens, … »

Pour découvrir les 40 photos prises mardi soir à l'hôtel de ville, il suffit de cliquer, à droite, sur l'album intitulé "Champions de la RUW fêtés par la ville".

 

Les commentaires sont fermés.