• Plus d’un million nécessaires à la simple mise en conformité du Commissariat de Police de Ciney


    DSC_0001.jpgA l’occasion du traditionnel souper de la zone de police où, pour une fois, bon nombre de membres de la zone se trouvaient aux côtés des conseillers de la zone Condroz-Famenne, divers chiffres énoncés par Patrick De Buck, Commissaire Divisionnaire en ont interpellé plus d’un : «L’an dernier, c’est in extremis, le 28 décembre que le Gouvernement a soulagé les finances de la zone de police. Dans le cadre de la régionalisation de la sécurité routière, outre l’une ou l’autre déclaration d’intention positive, rien ne nous assure que les montants perçus actuellement seront garantis. Si papa a mois de boucher les nids de poule ornant les routes wallonnes, c’est parce que son esprit était accaparé par la conception de son livre blanc sur les pensions. Les conséquences en seront funestes pour les finances locales puisque les cotisations patronales sur les pensions seront relevées progressivement de 14% dès 2011. Cela coûtera la bagatelle de quelques 800.000 € par années dès 2014. Le rapport réalisé par le BEP sur les résultats de l’audit du Commissariat de Police de Ciney est catastrophique puisque la simple mise en conformité de l’infrastructure est évaluée à près de 1,2 million, l’extension indispensable du commissariat n’étant pas prise en compte à ce stade. Ce tableau hallucinant situe l’ampleur de la tâche qu’attend le Collège sous peu tout en soulignant l’énergie déployée à ce jour par les 4 bourgmestres pour garantir un bon fonctionnement de notre zone de police. »

    DSC_0002.JPGLe commissaire divisionnaire a ensuite dressé sommairement le bilan de l’action de la zone en 2011 avant de détailler les mouvements au sein du Corps de Police depuis le dernier souper :

    -       le nombre de délits constatés passe de 2.231 en 2010 à 2.495

    -       les vols et extorsions en sont la principale cause : de 685 à 883

    -       les vols dans les habitations passent de 122 à 259

    -       les vols dans ou sur un véhicule passent de 70 à 111

    -       les faits de drogue passent de 103 à 164

    -       108 accidents avec lésions corporelles ont été constatés en 2010 dont 5 mortels. En 2011, ces chiffres sont respectivement de 105 et 5

    DSC_0057.jpgGuy Milcamps, président du Conseil de Police de la zone Condroz-Famenne a ensuite pris la parole : «en prenant ses fonctions en mars dernier en tant que bourgmestre de Namur, Maxime Prévot a d’emblée déclaré un débat de fond au Conseil communal sur la police, les équipements et les moyens humains mis en œuvre ainsi que les priorités souhaitées. Je suis sûr, disait-il que certains conseillers ne savent pas ce que font les policiers, ni les citoyens ! A Ciney, pour mesurer ce phénomène, avec la collaboration du commissaire Piraux et des agents de quartier, des rencontres sont organisées entre les habitants et leur agent de quartier. Ces réunions permettent d’appréhender beaucoup mieux les attentes de la population. Paradoxalement, le succès mitigé des 2 premières rencontres tend à démontrer que contrairement à ce que certains prétendent, l’agent de quartier est en général bien identifié par la population et rend, lorsque c’est nécessaire, les services attendus. Les reproches les plus fréquents concernent le centre de Ciney, où, aux moments d’affluence, la police à pied reste dramatiquement absente. Pas le temps, pas les moyens, pas la volonté, manque d’effectifs, difficile d’y voir claire. Cependant, pour bien comprendre l’attente des directions d’école, des parents, des commerçants et de la population du Centre ville, j’invite notre chef de corps à m’accompagner de temps à autre pour descendre à pied la rue commerçante et évaluer avec moi les difficultés auxquelles les gestionnaires communaux sont confrontés. La réflexion concernant la fusion de zones de police se poursuit entre notre zone et Lesse et Lhomme. Aucune décision ne sera prise avant les prochaines élections communales. Concernant le situation financière de la zone, si le refinancement fédéral obtenu in extrémis fin 2011 nous permet de souffler temporairement, l’épée de Damoclès pèse toujours sur notre zone, sur ses capacités d’action mais aussi indirectement sur les finances communales appelées à suppléer une éventuelle carence de l’Etat. Manque d’effectifs de la police, financement aléatoire, fusion de la zone, bâtiment obsolète, … le débat réclamé à Namur par Maxime Prévot s’imposera très certainement dans nos différents conseils communaux ! »

    Pour découvrir les 93 photos prises vendredi soir, il suffit de cliquer, à droite sur l'album intitulé "souper  zone de police"

  • Inauguration des travaux du bâtiment de l’accueil extra-scolaire à Hubinne

    DSC_0006.jpgA l’occasion de l’opération «je lis dans ma commune » où les enfants de l’accueil extra-scolaire de Hamois ont réalisé une exposition sur la ville de Paris, les autorités communales hamoisiennes en ont profité pour inaugurer la fin des travaux à l’accueil extra-scolaire dans le bâtiment de la Boverie. L’évènement s’est déroulé en présence du Collège, de conseillers communaux, des enfants, de leurs parents et des responsables de l’accueil extra-scolaire.

    DSC_0004.jpgPour Luc Jadot, «le but est de faire découvrir aux parents les locaux de l’accueil extra-scolaire qui viennent d’être rénovés (isolation et transformation). Au fil du temps, nous avons pu constater que cet accueil avait toute sa raison d’être. Il répondait à une demande d’une partie de la population. Les activités qui se déroulent répondent à leur demande. Elles seront poursuivies et encouragées. »

    DSC_0003.jpgPour Valérie Caverenne, échevine de la petite enfance, «l’origine de l’accueil extra-scolaire remonte à 2007 suite à la demande de certaines familles. En octobre 2007, 7 enfants sont accueillis pour la première fois. Actuellement, ils sont une trentaine à fréquenter l’accueil extra-scolaire en moyenne. Les anciennes classes de la Boverie étaient libres. Elles sont aussi occupées pour les stages de l’accueil extra-scolaire, par les plaines, par l’école des devoirs La Ruche et par certaines activités de l’école communale de Hamois. Le lifting a consisté en des travaux de rafraîchissement des peintures, d’isolation, de placement de nouveaux châssis, l’amélioration du chauffage et l’aménagement du préau. Le montant des travaux s’est élevé à 53.542 (part communale de 7.980 €). » 

    DSC_0002.jpgAvant la découverte des locaux rénovés, Sarah Leclercq, responsable de l’accueil extra-scolaire et de l’accueil Temps Libre a rappelé que l’exposition avait été réalisée par les enfants de l’accueil durant le mois de mars et durant le stage de Pâques. Elle n’a pas oublié de remercier toutes les personnes qui donnent leur temps aux enfants pendant les activités de l’accueil.

    DSC_0005.JPG

  • 862 élèves ont participé à la 13e journée du lait et des Agribassadeurs à St Quentin

    DSC_0043.JPGPour la 13e année consécutive, l’Ecole Provinciale d’Agronomie et des Sciences de Ciney via sa ferme, a organisé une journée du lait et des Agribassadeurs. Son principe est resté le même depuis le début, à savoir que des groupes d’étudiants de l’école (les Agribassadeurs) présentent de manière théâtrale différents thèmes liés à l’agriculture (production animale, production végétale, mécanique agricole, horticulture, environnement, produits du terroir, …). Ces présentations se déroulent devant des enfants des écoles primaires venant des 4 coins de la province de Namur et de Libin pour la province de Luxembourg. Pas moins de 862 élèves, encadrés par leurs enseignants et des étudiants de l’EPASC sont passés d’une agri-ambassade à une autre tout au long de la journée. Pour cette 13e édition, pas moins de 32 agri-ambassades ont été créées, ce qui représente plus de 250 étudiants de l’école provinciale impliqués.

    DSC_0049.JPGLes écoliers avaient l’occasion de participer à un concours de dessin sur le thème «j’imagine la ferme ». Le prix des benjamins (1ère et 2e primaire) est allé à Saint Joseph de Florennes, celui des artistes du printemps (3e et 4e) à l’Athénée Royal de Ciney et celui des ambassadeurs en herbe (5e et 6e) à l’école des Frères de Salzinnes.

    DSC_0001.JPGVu le nombre d’agri-ambassades, 2 jurys se sont déplacés tout au long de la journée pour juger chacun la moitié d’entre elles. Pour le premier jury, la palme est revenu aux Sugar Boys de 4 TQ A qui ont remporté la première place pour la mise en scène, l’esprit d’équipe et le contenu du message. Les accessits sont allés aux Pommes-Potes de 5 TQ H, aux Bûches de 4 TTR et aux Eleveurs de 5 TQ.

    lesdechetsnés.JPGPour l’autre jury, les 3 premiers de la mise en scène étaient les Céréales Killer de 4 P devant les Déchets nés de 6TQ et les Miel Pops de 4 TQ. Pour l’esprit d’équipe, le trio était formé des Déchets nés devant les Miel Pops et le Boulevard de la Basse cour de 6 TQ. Pour le contenu du message, le trio était constitué des Déchets nés devant les Miel Pops et les Semeurs Fous de 5 TQ. Avant la remise des prix qui s’est déroulée devant Philippe Bultot, député provincial, Jacques Warnier, directeur a souligné que l’on peut faire confiance aux étudiants et les féliciter pour leur créativité et leur participation et qu’il était heureux de voir la mine réjouie des écoliers après la visite de chaque agri-ambassade.

    Pour découvrir les 47 photos prises tout au long de la journée de mardi, il suffit de cliquer, à droite, sur l'album intitulé "Agrbassadeurs EPASC"

  • Les autorités communales ont reçu les champions de la RUW pour fêter leur montée en D3

    DSC_0011.JPGLe premier étage de l’hôtel de ville de Ciney était presque trop exigu pour recevoir tous les supporters de la RUW Ciney à l’occasion du titre de la RUW et de leur montée en Division 3 la saison prochaine. Les membres du conseil communal étaient presque tous présents à cette occasion aux côtés des joueurs, de leurs familles, du staff de la RUW et des dizaines de fidèles supporters.

    DSC_0014.jpgVoici le discours intégral prononcé par Guy Milcamps, bourgmestre : «On l’espérait depuis le début du championnat, on le devinait ou le pressentait depuis quelques semaines, des centaines de supporters en rêvaient parfois depuis de très nombreuses années. Et ils l’ont fait ! Et vous l’avez fait messieurs ! Grâce à vous, la RUW Ciney rejoint la division 3 pour la première fois de son histoire, depuis sa création en 1925. Brisant rapidement en terre liégeoise un suspens que d’autres équipes entretiennent parfois jusqu’au dernier match, jusqu’à la dernière minute du championnat, vous avez clôturé le vôtre en surclassement, en passe de devenir l’équipe championne nationale des promotions. Quel parcours exceptionnel ! Dans toute entreprise humaine, le succès n’est jamais un hasard. Et si parfois la chance s’en mêle, c’est à force de l’avoir provoquée. Il n’y a, dès lors, aucun miracle. Ce succès, vous le devez à ces qualités sans lesquelles rien n’est possible : la volonté, la ténacité, la discipline, l’ambition, la solidarité, la complémentarité ou encore l’intelligence du jeu. Arrivées au terme de cette législature, les autorités communales ont la conviction d’avoir fait en sorte que Ciney relève la tête et assume, plus que jamais, son statut de capitale du Condroz en réinvestissant dans l’enseignement, l’action sociale, les infrastructures publiques, les travaux, l’environnement, la culture et de façon plus générale la qualité de la vie. Ce faisant, nous avons énormément investi dans le sport, pour tous les sports, du football à l’athlétisme en passant par le basket, le tennis de table, la balle pelote et j’en passe. Chaque année, la fête des champions est notre récompense, le résultat sportif et tangible des efforts financiers accomplis par les autorités au profit des clubs et de leurs membres. C’est aussi le moment où, dans une joie partagée, les petits exploits annuels se mêlent aux plus grands. Mais cela ne serait rien si l’essentiel n’était pas ailleurs, si, partageant avec Luc Dandoy et les dirigeants de la RUW Ciney la même philosophie, nous n’étions animés par une conviction, une certitude, un postulat : un euro investi dans le sport c’est à chaque fois un euro à investir en moins dans le social. Parce que le sport, et qui plus est, le sport collectif, est une véritable école de vie, d’intégration sociale, source d’équilibre et d’épanouissement au sein de laquelle les qualités que j’évoquais, il y un instant, à savoir par exemple, la solidarité et la discipline s’ajoutent au respect mutuel et à l’apprentissage de l’autre et de la vie en société.

    DSC_0004.JPGSi la fête des champions est la récompense annuelle des efforts entrepris, votre accession, Messieurs, à la division 3, est pour nous et plus spécialement pour Paul Lambotte, échevin des sports et Gaëtan Gérard, président de la Régie des Sports, pour le Collège et le conseil communal, la récompense suprême et oserais-je dire la cerise sur le gâteau. La confirmation qu’en investissant au Stade Tillieux pour moderniser les infrastructures et demain au stade Lambert toujours en complicité avec la Région wallonne, nous avons eu raison de faire confiance à la RUW Ciney, à ses dirigeants, à ses entraîneurs, à ses bénévoles et à tous ceux qui à un titre ou à un autre permettent au club de progresser. Cette montée en division 3 est donc un moment unique et historique pour la Royale Union Wallonne Ciney. Les remerciements et les félicitations de la ville de Ciney vont à l’ensemble de la grande famille bleu et blanc. Tout d’abord, aux joueurs, les statistiques en disent suffisamment long à 2 journées de la fin du championnat. Sur 28 rencontres, 23 victoires, 2 nuls et 3 défaites, une superbe copie avec un 71/84, bref, une grand distinction ! Au staff, qui depuis plus d’un an enchaîne les excellents résultats tout en professionnalisant l’encadrement sportif de l’équipe. Avec une mention spéciale à Alexandre Chtéline, pour son implication constante. La reconnaissance du travail enthousiaste d’un comité présidé par Luc Dandoy depuis la reprise du club au bord du gouffre voici maintenant plus de 6 années. Aux nombreux bénévoles qui gravitent autour du matricule 460, maillons indispensables pour le bon fonctionnement d’une entité sportive. Aux supporters, de plus en plus nombreux à venir encourager chaque semaine leurs idoles : chapeau aux supporters de la première heure comme le Grand Robert, Pierre, Pierrot et les autres mais aussi à la jeune relève et à leur kop qui enflamment le stade Lambert lors de chaque rencontre à domicile. Aux partenaires économiques, aux sponsors pour leur confiance envers nos clubs sportifs.

    DSC_0034.JPGLa cuvée 2012 est un grand millésime pour la RUW Ciney, puisqu’en plus de ce titre de champion, l’équipe des scolaires provinciaux entraînés par Julien Deglim a également remporté son championnat haut la main. Je ne peux passer sous silence tout le travail effectué par le club afin de promouvoir la formation des jeunes. Merci à tous les entraîneurs, délégués et parents pour leur implication et la confiance qu’ils témoignent à la RUW Ciney. L’école des jeunes, vantée bien au-delà de la région condruzienne, bénéficie également d’une promotion grâce à son accession au label national pour le championnat 2012-2013. Un nouveau grand défi pour la nouvelle ASBL des jeunes !

     

    DSC_0003.jpgRéputée pour ses jeux sans frontières, sa cuvée et sa collégiale, son marché couvert et son blanc-bleu, sa convivialité et son accueil légendaire, Ciney, a donc, grâce à vous, ajouté une plume à son chapeau. La D3 va permettre à notre ville d’accroître son rayonnement et son attrait. Avec l’aimable complicité de Gérard Trompette et de Bruno Schmitz, nous vous offrons ce petit souvenir qui m’a séduit à double titre : cette magnifique photo témoigne de votre légitime bonheur, de votre esprit d’équipe et de votre convivialité mais y figure aussi le supporter de toujours, celui des bons et des mauvais jours, celui encourage quand ça va mal et qui réconforte dans la défaite, mieux connu sous le sobriquet de Grand Robert. Cette montée en division 3, c’est pour lui la récompense de tant de présences, de tant d’énervement parfois difficilement convenu, de tant de larmes versées, de mètres parcourus le long des lignes de touches. C’est donc à lui, à titre symbolique et en remerciement à tous les supporters que j’offre ce premier souvenir.  Si vous me promettez de monter en division 2 avant la fin de la prochaine législature, je promets aux dirigeants du club de rester bourgmestre, pour vous accompagner dans cette nouvelle étape et chanter avec vous » Et chacun entonna ensuite «Et vive Ciney, et vive les Cinaciens, … »

    Pour découvrir les 40 photos prises mardi soir à l'hôtel de ville, il suffit de cliquer, à droite, sur l'album intitulé "Champions de la RUW fêtés par la ville".

     

  • Présentation des Equipes d'Entraide lors du conseil de ce lundi 23 avril


    entraite.jpgCette présentation a été faite par mesdames Dumont et Le Hardy. Les Equipes d’Entraide est une ASBL fondée en 1840 reliée aux fondations Saint Vincent de Paul, une section belge francophone de l’AIC (Association Internationale de Charité). Pas moins de 300 équipes existent en Belgique. L’équipe de Ciney se compose de 16 bénévoles qui mettent en oeuvre leur bonne volonté, leur cœur et leurs bras pour rencontrer les plus démunis de la commune de Ciney, soit plus de 80 familles.

    Comment se déroule cette aide :

    -       par une distribution de vivres du BIRB (Bureau d’Intervention et de Restitution Belge), distribution gratuite de produits de l’UE

    -       par une collecte de vivres au Delhaize pendant une semaine au mois d’octobre (assurée par les équipes et les membres de Saint Vincent de Paul et parfois du Lions)

    -       par une collecte de vivres au Colruyt

    conseilcineyavril.JPGLes personnes sont rencontrées dans leur milieu de vie : c’est l’occasion de nouer un contact plus personnel, une aide pédagogique, un soutien moral, une visite aux personnes seules ou isolées. C’est deux employés du CPAS et une camionnette qui, une fois par mois, va à Meux chercher les vivres et les apporter dans le petit local de l’association à Ciney. La boulangerie Delhaye donne gracieusement tous les mardis et vendredis de chaque semaine les invendus de la journée que chaque membre de l’équipe redistribue à son tout aux familles après 19h. En visitant les familles, les membres des Equipes d’Entraide rencontrent divers problèmes quotidiens : la chauffage mange une grand part de leur budget. Ils encouragent les familles à épargner pour leur chauffage et leur épargne est doublée à concurrence de 300 € par hiver et par famille.

    entraite.jpgQuelques chiffres

    La principale source des revenus des Equipes d’Entraide, hormis la générosité de chacun, c’est le Marché de Noël qui a lieu chaque année le 3e week-end de novembre grâce à l’accueil chaleureux de Madame Capon depuis 7 ans. Un total de 12.350 € de rentrées :

    -       7.000 € pour le Marché de Noël

    -       500 € de subside communal

    -       1.500 € du Lions Club de Ciney

    -       3.000 € de Bruxelles

    -       350 € des collectes de messes de Noël

    Heureusement que toutes les familles ne demandent pas l’aide au chauffage, ce qui amènerait à un montant supérieur à 24.000 € !

    Le local où sont stockées les marchandises, mis gracieusement par M. Leyn est temporaire. Le groupe des Equipes d’Entraide souhaite un endroit plus spacieux, d’au moins 150 mètres carrés, aéré, sein et accessible plus facilement. Parmi les nombreux exemples d’aide, épinglons le cas d’une famille qui avait été sinistrée par un incendie et qui a pu être relogée à Hamois, d’une personne seule dont le loyer s’élève à 450 € et dont les revenus s’élèvent à 730 €  par mois ou la recherche d’un logement accessible pour une personne handicapé en voiturette.

  • Le schéma de structure communal à Ciney approuvé par la majorité, la minorité s’est abstenue

    hotel-de-ville-ciney.jpgDurant près d’une heure a été présenté au conseil de lundi soir les grandes lignes du schéma de structure communal par le bureau d’études AWP de Nivelles. Il sera proposé à la population au théâtre communal le 7 mai prochain. Il sera soumis à l’enquête publique du 6 mai au 4 juin au service urbanisme de la ville de Ciney. Le dossier reviendra sur la table lors du conseil communal du mois d’août. En gros, on peut dire que Ciney reste attractif mais que le nombre de terrains diminue. Avant cela, mesdames le Hardy et Dumont ont présenté le service de l’Entraide.

    Lors des questions orales, Joseph Jouant, conseiller MR, a interrogé la majorité au sujet de l’avenir du club de football d’Achêne : «si leur ASBL a été liquidé, certaines personnes m’ont déclaré qu’elles sont prêtes à repartir avec une nouvelle. On estime aussi que les rugbyman sont arrivés en pays conquis. C’est la seule infrastructure communale qui n’a pas été réparée après les dégâts de la tempête ! » Le bourgmestre a tenu à répondre à ses propos : «Bien avant la tempête, nous avons approuvé un dossier de réhabilitation des installations du club. Un accord a été obtenu et la Région donnait un subside. Entretemps, la tempête a contaminé l’évolution du dossier. Au départ, concernant la situation financière difficile du club, on nous a seulement parlé de 2 à 3.000 euros. Finalement, ils sont devenus 40.000 puis 120.000 suite au défaut de paiement (taxation d’office du ministère des finances). Nous avons désigné un avocat liquidateur de manière à ce que la saison puisse se terminer. C’est important pour les joueurs qui seront libres en fin de saison. Pour le moment, il n’y a aucun amateur de reprise du club. Parallèlement, nous sommes en négociation avec le club de rugby. »

     

    Nouvelles en bref

    -       la circulation est interdite à tout conducteur dans une série de voiries du Domaine Provincial de Chevetogne

    -       l’accès de la rue Bois des Fys est interdit aux conducteurs de véhicules affectés au transport de choses

    -       la durée des stationnements sur les emplacements de stationnement implantés perpendiculairement rue Courtejoie devant l’immeuble n° 59 est limité à 10 minutes. Cela concerne surtout les parents qui emmènent leurs enfants à l’école gardienne de l’Institut Saint Joseph

    -       Les limites de la zone agglomérée de Conjoux sont déterminées à hauteur de l’immeuble n° 34b, à hauteur de l’immeuble n°41 et immédiatement avant l’immeuble n°50

    -       Les limites de la zone agglomérée de Conneux sont déterminées avant le carrefour avec la rue de la Chapelle, rue de Conneux, immédiatement avant l’immeuble n°40 et rue de Liroux à hauteur du hangar implanté avant l’immeuble n°9

    -       L’accès à la rue du Réservoir d’Eau est interdit aux conducteurs de véhicules dont la masse en charge est supérieure à 3,5 tonnes à l’exception de la desserte locale

    -       Mise à la disposition d’un immeuble sis rue Saint Donat, n°8 à Sovet pour les Arsouilles pour la création d’un nouveau milieu d’accueil pour la petite enfance. On pourra y accueillir 8 enfants équivalents temps plein à partir du 1er juin.

    -       Une somme de 30.000 € est prévue pour la sécurisation de rochers Avenue Roi Albert

    -       2 escaliers de secours seront installés à l’école communale de Chevetogne

    -       Une somme de 30.000 € est prévue pour l’aménagement de plaines de jeux au parc Saint Roche et à Braibant.

    -       Une somme de près de 100.000 € est prévue pour la réfection des cours d’écoles d’Achêne et de Braibant

    -       Echange de terrains entre la ville de Ciney (pour le transfert du service travaux) et Ciney Expo (ils acquièrent le parking camion)

     

    Ce qu’ils ont osé dire !

    -       «C’est normal que l’on parle de problème de rochers avenue du Roi Albert » dit par Marc Emond

    -       «C’est pour éviter la chute du Roi Albert » de Henri Focant sur le même sujet

    -       «Si l’échevin peut stocker tout cela, il peut bien prévoir un étage en plus » de Henri Focant à Paul Lambotte

    -       «pour une fois que l’on respecte les procédures » du même conseiller sur le même sujet

    -       «un dossier qui porte bien son nom » d’Anne-Marie Camus à propos du plan escargot 2010 qui regrette que le dossier de création d’une liaison piétonne de Leignon et la salle de sport ait été retardé suite à une erreur de métré d’Infrabel.

    -       A chaque dossier qui évoquait des travaux futurs, la minorité a demandé quand une pré inauguration se déroulerait !

    -       «lors de la pose de la première pierre à Pessoux, nous avons vu une stèle à la gloire du bourgmestre. Qui nous invitait ? » de Henri Focant à Guy Milcamps qui a répondu qu’il avait subi les événements et a rappelé que l’actuel président du Foyer Cinacien avait démissionné et que c’était bien le Foyer Cinacien qui invitait !

  • 1 roue, 2 roues, 3 roues, cela a bougé à Ciney !

    DSC_0025.JPGA l’initiative de la Commission de la Personne handicapée de la ville de Ciney, avec la participation de l’IMP, d’ALTEO et de la Croix Rouge, une animation intéressante a été mise sur pied ce samedi après-midi.

    DSC_0028.JPGHeureusement que les cieux se sont montrés plus favorables qu’en matinée, vu que tout se déroulait à l’extérieur, place Renaissance, mise pour quelques heures à usage exclusif des piétons et des cyclistes. Différents vélos adaptés (merci à Almagic) ont été mis à la disposition des familles qui se sont rendues en grand nombre place Renaissance. Tout était gratuit ! Notons que pendant une bonne heure, l’animation musicale était assurée par le Royal Cercle Instrumental.

  • Pré inauguration du Stade Tillieux, l’inauguration officielle aura lieu au mois d’août !

    DSC_0004.JPGC’est en présence des autorités communales, des représentants des entreprises qui y ont travaillé et des comitards de la RUW que s’est déroulée, vendredi soir, la pré inauguration des récents travaux du stade Tillieux. Luc Dandoy, président de la RUW a insisté sur le fait que cette pré inauguration n’était ouverte qu’à quelques personnes que le club tenait à remercier et qu’une inauguration massive et sportive se déroulerait au courant du mois d’août.

    DSC_0001.jpgPour Gaëtan Gérard, qui représentait le ministre André Antoine, «Le ministre se réjouit que cet important dossier de 1.076.404,86 , subsidié à hauteur de 75 % par la Région wallonne, se concrétise sans problème majeur. Cette magnifique réalisation répond maintenant aux objectifs fixés : une sécurisation accrue des lieux via la pose de barrières protectrices, l’aménagement de zones spectateurs bien délimitées et l’installation de pare-ballons, une modernisation des surfaces de jeu par l’aménagement de 2 terrains synthétiques et l’installation d’un système d’arrosage automatique. Le complexe Tillieux est maintenant un outil remarquable, adapté et sécurisé pour la pratique du football et ce, des diablotins aux vétérans. » Le représentant du ministre a rappelé que la ville de Ciney avait reçu, au niveau des infrastructures sportives, ces dernières années, pour 5.135.280 € de subsides.

    DSC_0005.jpgPour Luc Dandoy, «nous ne pouvions plus attendre. Vous étiez déjà présent lors de l’inauguration du stade Tillieux. 5 ans après, vu le nombre croissant de jeunes footballeurs, les surfaces de jeu se dégradaient. Nous devions trouver une solution à long terme. Grâce au travail de Jean-Marc Colinet, coordinateur des jeunes et de son équipe, et la solidarité des clubs voisins (merci à Haversin, Leignon, Sovet, Natoye, Dinant, Schaltin et Sinsin), nous avons pu pratiquer notre sport durant 6 mois. Fin décembre 2011, nous avons pu réintégrer nos installations du stade Tillieux. Merci à tous les amis du club et aux entreprises qui y ont travaillé : l’architecte Jean-Marc Douhard, Macors, Lesuco, Galer, CRM et la ferronnerie cinacienne. »

    DSC_0006.jpgGuy Milcamps, bourgmestre, a souligné que «tout ce qui est dans le champ de la compétition relève des mêmes règles. Ces infrastructures représentent aussi une victoire elle n’a pas été remportée par la ville, par le ministre, … c’est avant tout une victoire collective, de la solidarité, une convergence d’intérêts. Il faut avoir confiance en l’avenir et tout ce qui nous entoure en témoigne. Merci aux comitards, aux bénévoles, aux familles, aux joueurs. L’investissement pour les jeunes est important même si la division 3 est la partie immergée de l’iceberg. Quand on investit dans le football, on investit aussi dans la vie d’un club et dans le social ! »

    DSC_0002.JPG