• Une fresque à Havelange grâce à Place aux enfants

    P1010048.JPGSuite à la journée "place aux enfants" à Havelange, la place publique du village n'est plus la même. Celle-ci est  honorée d'une belle fresque "un monde de couleurs", thème proposé cette année par la province.  112 enfants  étaient présents à cette journée,  plus  de 35 hôtes pour les accueillir et 21 passes-murailles pour les encadrer d'un endroit à un autre.

    Cette fresque a été réalisée par une cinquantaine d'enfants durant la matinée et ensuite, les 62 autres enfants n'ayant pas participé à cette activité le matin ont pu aussi  y laisser une petite signature. Cet atelier était pris en charge par un animateur Dimitri de l'asbl La Spirale de Natoye et c'est  Jean-Luc Urbain qui a conseillé les responsables havelangeois de faire cette fresque sur un graphisme inspiré des plans de machines de Jean  Tinguely.  Ne perdons pas de vue que Havelange organise depuis 16 ans  la journée « place aux enfants » avec toujours autant de succès puisqu’à chaque opération, plus de cent enfants ont été concernés à chaque fois et que depuis le début, hôtes d’un jour et passe-murailles répondent toujours présents en grand nombre !

    P1010050.JPG

  • Découvrez le Moo Do Fighting, un nouveau né au hall omnisports de Ciney depuis septembre

    moodofight1.jpgUn stage open de différents arts martiaux vient de se dérouler au hall omnisports de Ciney dans le but de présenter le Moo Do Fighting. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est un art martial pluridisciplinaire qui reprend des techniques des pieds-poings et de sol. Les athlètes de cet art martial jouent plus sur leur vitesse, sur leur puissance et sur le full contact. Deux mots clés pour le Moo Do Fighting : respect et discipline ! Si l’association Moo Do Fighting Belgium existe depuis 4 ans à Namur, elle a été créée en septembre à Ciney où des cours  sont donnés au hall omnisports de la capitale du Condroz. Le but du stage qui a regroupé une vingtaine de participants était de lancer le club à Ciney et de le proposer à des jeunes à partir de 16 ans. Le Moo Do Fighting est un art martial qui a un objectif sportif : on y transpire en le pratiquant ! Le stage s’est déroulé sous la houlette de Maître Philippe Sterckx, responsable technique du Moo Do Fighting et de Arnaud Tihange, Rudy Ngamfula et Raphaël Ducat, instructeurs.

    moodofight2.JPG

    Pour plus d’infos sur le Moo Do Fighting, il suffit de prendre contact avec Arnaud Tihange, 0478/68.30.19, atihange@hotmail.om ou de surfer sur www.moodofighting.be, les cours se donnant le mercredi de 20h30 à 22h.

  • Remise des récompenses du championnat 2012 à la mêlée des Boules du Bocq

    petanquechal122.JPGC’est en présence des autorités communales (le bourgmestre Luc Jadot et l’échevin des sports, Firmin Frippiat), de leurs amis jumeaux d’Alluyes (venus en délégation de 7 personnes dont le président), des membres des Boules du Bocq et des amis du club de pétanque que s’est déroulée, à la Haie Jadot, la remise des récompenses du championnat 2012 à la mêlée (il s’est déroulé en dix manches). En voici les dix premiers :

    1. S. Bodart, 10 présences, 21 victoires, 303 pts
    2. S. Pin, 10 présences, 20 victoires, 273 pts
    3. M. Defays, 10 présences, 18 victoires, 294 pts
    4. M. Laffineur, 10 présences, 18 victoires, 270 pts
    5. H. Laffineur, 6 présences, 17 victoires, 199 pts
    6. Fr. Cador, 8 présences, 14 victoires, 236 pts
    7. P. Filée, 8 présences, 14 victoires, 213 pts
    8. L. Laffineur, 6 présences, 13 victoires, 197 pts
    9. P. Evrard, 8 présences, 13 victoires, 194 pts
    10. F. Vanlaer, 10 présences, 12 victoires, 250 pts
    Désolé pour la mise en retard de cet article, mais, ne pouvant être à deux endroits en même temps, j'attendais les photos de cette soirée. Elles sont finalement arrivées ce dernier lundi d'octobre.

    petanquechal121.JPG

  • Plus de cent convives à Hamois au 18e repas ardéchois

    DSC_0006.JPGPour la 18e fois, le comité hamoisien du jumelage entre Hamois et Valgorge en Ardèche a mis sur un pied un repas ardéchois à la Maison des Jeunes. Comme chaque année, il se déroule le 3e dimanche d’octobre, une semaine après la kermesse du village.

    DSC_0003.JPGAu menu de ce 18e repas, en apéro, la marquisette, une spécialité apéritive des Ardéchois, une daube ardéchoise, des fromages du Gros-Chêne et un tiramisu au marron comme dessert. Unanimité des convives pour la qualité du menu proposé ainsi que son service.

    DSC_0007.JPGUn peu plus de cent personnes étaient présentes au repas qui s’est achevé, comme d’habitude, par un loto doté de bouteilles de vin d’Ardèche comme prix.

    DSC_0009.JPGCette année, le rôle de la main innocente pour tourner la roue de la chance était tenue par soeur Alexis. Visiblement, elle s'est amusée de ce nouveau rôle.

    L’an prochain, autour du 14 juillet, une délégation hamoisienne sera invitée en Ardèche. Cette rencontre marquera le 20e anniversaire de ce jumelage. De nouvelles familles d’accueil se sont manifestées des 2 côtés, du tout bon pour pérenniser les liens d’amitié qui se sont liés depuis 20 ans.

  • Spectacle tout public et cinéma à Forzée les 31 octobre et 4 novembre

    2. l'ours et le magicien.JPGPendant les vacances de Toussaint, le Petit Théâtre de Forzée propose un ciné-club, un film pour enfants ainsi qu’un spectacle tout public à partir de 5 ans.

    Le 31 octobre à 13h45, « L’ours et le Magicien », film d’animation lettonien pour les 4-7 ans : des marionnettes rigolotes comme tout, avec des trombines pas possible et incroyablement attachantes entraînent les mômes dans un univers à la fois loufoque et poétique, dans des décors féériques réalisés à la main.  

    Le même jour à 20h, ciné-club avec « Les Visiteurs » de Thomas Mac Carthy (2008), la rencontre entre un professeur d’université et un couple demandeurs d’asile, une fable tendre et sensible, sur la découverte de l'autre et de sa culture.

    1. Et ta soeur.JPGLe dimanche 4 novembre à 16h, « Et ta sœur ? » par les Royales Marionnettes. A gauche, Petit Louis : neuf ans, champion du monde de décapitation de poupées et de lancement de crottes de nez. A droite, sa sœur Marguerite : sept ans, championne de pleurnicherie et de perçage de tympans… Et c'est parti ! Crochet du gauche, du droit. Il faudrait un arbitre, mais où sont les parents ? Que fait la police ? Les spectateurs de 5 à 77 ans s'y mettent, cela tourne à l'émeute !

    Plus d’infos : 083/61.32.60 ou via www.lepetittheatredelagrandevie.be.

  • Bonne nouvelle pour le portefeuille des Cinaciens : les centimes additionnels de 2.600 à 2.000

    hotel-de-ville-ciney.jpgBeaucoup de public lundi soir à l’occasion de l’avant dernier conseil de la législature. On aurait pu se croire au conseil de la prestation de serments puisque les nouveaux conseillers et beaucoup de leurs colistiers étaient présents, mais sans aucun doute, chacun avait envie d’entendre les gagnants et les perdants des élections en découdre publiquement ! Ils ont été gâtés !

    conscineyoct12.JPG

    Michel Barbeaux, échevin des finances, était très heureux de présenter les modifications budgétaires qui assurent un excédent à l’exercice propre de 32.582 € et de 147.666 € pour les exercices cumulés : «les finances sont saines malgré un auto financement important de 1,8 million, sans cela nous aurions un boni de quasi 2 millions ! Comme tous les exercices de cette législature, l’excédent est en boni, malgré la baisse de 84.000 € du Fonds des Communes, les 72.484 € de la zone de police, une augmentation du traitement des pompiers volontaires compensé heureusement par des recettes quasi équivalentes. Par contre, nous devons compter sur une augmentation de 44.634 € de l’IPP. Malgré le manque d’un élève à l’école maternelle de Sovet, nous payerons l’enseignante sur fonds propres comme c’est aussi le cas pour une mi-temps à l’école communale de Chevetogne. D’où un surcoût de 14.106 € pour maintenir notre politique en faveur du maintien des écoles communales dans les villages. A l’extraordinaire, 175.000 € pour le transfert des archives, 500.000 € pour la nouvelle caserne des pompiers, 20.000 € pour les frais d’études des nouvelles voiries pour la piste d’athlétisme, 23.000 € pour remplacer la chaudière du club de basket, 80.000 € pour l’achat du terrain de football d’Achêne et création de 3 logements de transit à Leignon plutôt qu’un. »

    Le ton était différent du côté d’Henri Focant, futur échevin des finances (poste qu’il a déjà occupé par le passé) et les échanges très vifs: «vous avez pavoisé sans emprunts pendant 6 ans et maintenant vous en faites. Une croissance de la dette est annoncée sur les exercices futurs selon le secrétaire communal et le receveur. Les exercices futurs seront plombés par vos emprunts ! La dette passera de 6 à 12 millions ! Merci pour le cadeau ! » Pour Michel Barbeaux, «vous oubliez que vous avez été échevin des finances. Les dépenses sont diminuées globalement. Vous le verrez quand vous approuverez le compte 2011. C’est le cadeau que nous vous faisons (applaudissements dans le public) ! La charge d’emprunt à Ciney par habitant est une de plus faibles de la province. »

    Diminution des centimes additionnels  et taxe sur les terrasses ! 

    Alors que le vote des taxes devait se dérouler sans trop de problème, l’intervention de Gaëtan Gérard, chef de file cdH concernant le maintien de la taxe des centimes additionnels communaux au précompte immobilier à 2.600 en a surpris plus d’un : «On a beaucoup évoqué les taxes pendant la campagne, notamment celle des centimes additionnels. Ciney, aux dires de certains, était devenue une ville où régnait la rage taxatoire, argument massue. La population a répondu à cet argument. Ce fait m’a complètement interpellé au lendemain des élections. Nous devons répondre au souhait de population et je demande de diminuer le précompte et de le ramener à ce qu’il était il y a 6 ans, donc de repasser de 2.600 à 2.000 (applaudissements dans le public) ! Cette augmentation a également  servi à réaliser de nombreux investissements, mais il faut savoir s’incliner devant le scrutin. » Michel Barbeaux réexplique cette augmentation en début de législature, augmentation qu’a toujours refusé l’opposition MR : «nous avons été contraint d’augmenter cette taxe pour réaliser des investissements, de l’auto financement. 3 millions ont contribué à éviter d’emprunter. La somme consacrée à l’entretien des trottoirs est passé de 50.000 à 300.000 €, 1,5 million a été consacré pour remplace les châssis de toutes les écoles et à rénover des bâtiments communaux. Cet investissement permettra de diminuer les dépenses de chauffage. On peut se permettre de perdre 600.000 € »

    Par la suite, Henry Focant, qui a demandé un vote taxe par taxe, a joué un peu à Monsieur Non pour la plupart de celle-ci. Autre sujet de discorde et d’âpres discussions, la taxe sur la collecte et le traitement des déchets ménagers. Pour Michel Barbeaux, la ville a été contrainte d’augmenter la taxe forfaitaire de 5 € (et de ne pas toucher au prix du sac) car il faut couvrir 100 % du coût vérité et plus 95 %. Réaction de Henri Focant : « absence d’une politique pour réduire la masse des déchets ».

    Dans le but de discipliner l’espace public, dixit Guy Milcamps, une taxe de 20 € par mètre carré de superficie occupée par terrasse a été votée : «quand il n’y a pas de taxe, tout l’espace public est ouvert, mais n’importe comment. »

    Nouvelles en bref !

    -       adoption du schéma de structure communal. Frédérick Botin, futur échevin reste sur sa fin : la croissance n’est pas maîtrisée et il ne faut pas oublier les équipements

    -       le stationnement sera mieux réglementé rue Saint Hubert suite à l’extension du funérarium Cellier

    -       la bibliothèque communale monte de catégorie, une personne en plus sera engagée

    -       un subside de 2.000 € est accordé au Football Club Achêne pour qu’il puisse faire face au surcoût de chauffage pour la saison 2012-2013 suite à l’installation de containers

    -       un montant de 535 € a été accordé au club de balle pelote de Conjoux pour les frais conséquents engendrés par leur accession en finale nationale

    -       un subside de 1.200 € est accordé  au Club de water-polo suite au surcoût engendré par leur déménagement forcé à une piscine extérieure suite aux travaux à la piscine communale de Ciney    

    Ils ont osé le dire et parfois auraient mieux fait de se taire ! A vous de juger !

    -       «Parfois, il faut regarder à gauche. Il faut voir la réalité en face, les Cinaciens l’ont vue ! » de Henri Focant au bourgmestre

    -       - «On peut parfois faire 50 m pour aller son pain ! » de Henri Focant au bourgmestre

    -       «Dommage que les meubles coûtent plus cher que les livres » de Henri Focant concernant la bibliothèque communale

    -       «Tu vides tes articles » de Henri Focant à Paul Lambotte concernant les subsides aux clubs sportifs

    -       «Mettez 1.500 tant qu’on y est ! » de Henri Focant concernant la baisse des centimes additionnels de 2600 à 2500

    -       «Même ici on danse ! » de Marc Emond concernant la taxe sur les dancings

    -       «Comme on va devenir une grande ville, il faut, comme Liège, prévoir une taxe sur les clubs privés » de Henri Focant

    -       «Je vais proposer des terrasses superposables » de Marc Emond concernant la taxe sur les terrasses

    -       «Vous êtes sûrs que cela ne coûtera pratiquement rien, je demande que le secrétaire acte ce fait » de Henri Focant concernant les trottoirs de l’Avenue d’Huart

    -       «Beaucoup d’étrangers se rendent à l’office du tourisme, des Flamands, des Hollandais, … » de Michel Barbeaux

    -       «Quand on n’a rien fait pendant des années, on ne peut emprunter » de Guy Milcamps à Henri Focant

  • Du diamant pour Nestor et Jeanine Riga à Achet

    blasonhamois.jpegC’est en présence de leurs enfants, de leurs amis et du Collège communal que l’administration communale de Hamois a fêté, en leur domicile, Nestor et Jeanine Riga à l’occasion de leurs noces de diamant. Luc Jadot, bourgmestre, a relu l’acte de mariage qui s’est déroulé le 18 octobre 1952 à Marchin avant de lire le message de sympathie envoyé par le Palais Royal à l’adresse des jubilaires : «c’est un moment privilégié que vous vivez, Vous avez toujours été présents au cœur du village d’Achet. Nestor a été un des pionniers de l’Alliance Achet Football devenue par la suite le Condruzien dont on vient de fêter les 80 ans. Il a également fait partie du conseil consultatif des aînés et de la troupe de théâtre des Volontaires. J’ai appris qu’il fait toujours en petit jardin ! » Nestor Riga est né à Achet le 20 juillet 1925. Comme son papa, il a travaillé dans une scierie, d’abord pendant la guerre, chez Lebon à Statte, ensuite pendant 40 ans chez Mousny. Jeanine Milquet est née à Marchin le 24 mars 1932. Ils se sont rencontrés à la fête à Scoville. De leur union sont nés 3 enfants, 8 petits-enfants et 5 arrières petits-enfants.

    DSC_0002.JPG

  • Plus d’une centaine d’enfants à la découverte du monde des adultes à Ciney

    placenfantsCiney121.JPGRépartis en 3 routes, chacune comportant 3 groupes d’une douzaine d’enfants âgés de 8 à 12 ans, plus d’une centaine d’enfants ont eu l’occasion, le temps d’une journée, de découvrir ce samedi, le monde des adultes, d’associations, d’entreprises, au travers de 3 visites:

    -       pour la route bleue : le Cercle de Tir du Condroz, le Bonheur est dans le Pré et la bibliothèque l’Air Livre

    -       pour la route jaune : la police, Saveurs & Délices et l’association Ciney Mémoire Liberté

    -       pour la route verte : les pompiers, la boucherie du Centre et l’hôtel de ville

    placenfantsCiney122.JPGComme chaque année, les élèves de la section Education à l'Enfance  de l'Institut de la Providence de Ciney ont joué les Passe-Murailles en accompagnant les enfants au fil de leur parcours. Christine de Prêt, échevine, gérait cette journée avec le personnel de l’administration communale.