• Bilan des actions de la Maison de Tourisme Condroz-Famenne et projets pour les années à venir

    DSC_0006.JPGIl y avait beaucoup de monde mercredi soir dans les salles de l’Art de Vivre à Barvaux Condroz à l’occasion d’une soirée où les responsables de la Maison de Tourisme Condroz-Famenne présentaient son bilan annuel et de fin de législature. Outre les mandataires politiques des 4 communes partenaires (Ciney, Hamois, Havelange et Somme-Leuze), de nombreux responsables d’associations ainsi que des opérateurs touristiques étaient présents. Cette présentation a été entrecoupée de 6 scénettes très appréciées et applaudies montrant le parcours d’une famille (Christelle et Caroline) à la recherche d’un week-end dans les vallées des saveurs depuis le choix de l’endroit jusqu’au retour à la maison où on partage les photos de vacances en passant par l’accueil dans l’hébergement (dans le gîte de Mr et Mme Gillard), dans le bureau d’information (avec la nouvelle échevine du tourisme de Somme-Leuze, Sabine Decleermaecker), en balade sur le Ravel et lors de l’événement Balades & Vous.

    DSC_0001.jpgL’histoire de la Maison du Tourisme

    Alain Collin, président de la Maison du Tourisme Condroz-Famenne a rappelé qu’elle a été créée en septembre 2004. C’est une structure associative qui regroupe des partenaires publics, les communes de Ciney, Hamois, Havelange et Somme-Leuze, ainsi que des responsables d’associations et des opérateurs touristiques privés. Deux personnes (toujours présentes, Julie et Cindy) ont été engagées à temps-plein et les bureaux de la Maison du Tourisme sont installés à l’étage des locaux du S.I. de Somme-Leuze à Heure. Entre 2004 et 2007, le budget de la Maison du Tourisme passe de 98.490 Î à 189.897 Î (arrivée du GAL). En 2007, deux nouvelles fiches européennes sont introduites : une fiche dans le cadre du GAL «saveurs et patrimoine en Vrai Condroz » et une autre dans le cadre du Plan wallon de développement rural. Ces fiches provoquent une augmentation de 820.000 Î du volume global financier de la Maison du Tourisme entre 2007 et 2013. En 2010, l’équipe de la Maison du Tourisme s’agrandit pour accueillir 2 nouveaux collaborateurs et 2 ouvriers Wallo’net pour l’entretien des chemins balisés et du Ravel. 4 nouveaux ouvriers ont été engagés pour cette tâche depuis juin 2012. Le budget est passé à 638.207 Î en 2012. Cette progression n’est pas garantie dans le futur par l’Europe.

    DSC_0005.JPGQuelques chiffres

    Entre 2011 et 2012, la fréquentation du site de la Maison du Tourisme (www.valleesdessaveurs.be) est passée de 39.110 à 71.532 visiteurs, davantage des Belges francophones suivie des Belges néerlandophones, des Français et des Hollandais. La grande majorité des visiteurs arrivent sur le site via Google. A ce jour, plus de 1.600 personnes suivent l’actualité de la Maison du Tourisme via Facebook.

    Concernant l’hébergement dans la vallée des saveurs, on est passé de 2007 à 2013 de 13 à 60 chambres d’hôtes, de 6 à 4 hôtels, de 32 à 46 hébergements en gîtes ruraux, de 13 à 15 en gîtes à la ferme et de 4 à 32 meublés de vacances. Sur les 105 hébergements, on en compte 44 sur Somme-Leuze, 28 sur Havelange, 17 sur Hamois et 16 sur Ciney. Si le nombre de nuitées a diminué, le nombre de visiteurs a augmenté, les séjours devenant plus courts.

    En général, les propriétaires sont contents du taux d’occupation de leur hébergement. La haute saison 2012 s’est bien, voire très bien déroulée et on a enregistré une occupation de presque 100 % pour les fêtes de fin d’année.

    Ce sont les Belges, essentiellement des Flamands et les néerlandophones qui représentent la majorité de la clientèle, 79%. Les touristes déclarent qu’ils viennent dans la vallée des saveurs pour les promenades, le calme et les paysages. But du séjour:

     

    DSC_0026.JPGDepuis 2005, la Maison du Tourisme a organisé des journées partenaires : 25 journées ont été organisées auxquelles 550 personnes ont participé. Elles ont pour objectif de permettre aux partenaires touristiques de mieux connaître leur région et de se rencontrer et d’échanger entre eux leurs expériences.

    Les atouts de la Vallée des Saveurs

    -       présence de 2 golfs fermiers et du golf de Méan

    -       Domaine de Chevetogne, une des attractions les plus visitées en Wallonie

    -       La Spirale à Natoye

    -       Le musée Monopoli à Barsy

    -       Fabrication de fromages et berceau du Blanc Bleu Belge

    -       Arrivée de la moutarde Bister et des huiles de Colza Alvenat au zoning d’Achêne

    -       800 km de promenades. Elles seront prochainement reliées au Nord vers Ohey-Gesves-Assesse et au sud avec Famenne Vélo

    -       le Ravel reliant Ciney à Huy. 9 aires de repos seront bientôt aménagées sur son parcours à des endroits où moment de détente et de convivialité rimeront avec nature et point de vue

    -       350 km de voies cyclables

    -       lancement en été 2013 de 4 balades « mes aventures d’enchanteurs » destinées à des familles

    DSC_0018.JPGCalendrier des événements en 2013

    -       fête de la marguerite à Ciney au mois de mai, grande fête médiévale

    -       Bovélo des saveurs à Havelange le 2 juin, balade à vélo, dégustation et visite

    -       Ronde des saveurs à Hamois le 16 juin, balade gourmande

    -       Ravel en fête à Hamois le 30 juin, balades et patrimoine en Vrai Condroz

    -       Courant d’art à Somme-Leuze le 14 juillet, circuits à la découverte du patrimoine et du terroir

    -       Rallye touristique de Hamois le 11 août, 50e édition

    -       La Savoureuse les 24 et 25 août à Ciney, balades vintage à vélo (3 circuits)

    -       Fête de la route du fromage à Maffe et au Gros-Chêne le 15 septembre

    -       Balades & Vous à Hamois les 29 et 30 septembre, festival de la randonnée, 5e édition

    -       Le Blanc Bleu Belge en Bleu & Blanc en décembre à Ciney, balade nocturne avec haltes gastronomiques et théâtrales

    Depuis 2007, plus de 44.530 visiteurs ont participé aux événements proposés par la Maison du Tourisme avec différents partenaires locaux (budget de 150.000 Î dédicacé à ces événements). L’an dernier, plus ou moins 9.000 personnes ont participé aux 6 événements proposés.

    Pour découvrir les 41 photos prises jeudi soir, il suffit de cliquer, à droite sur l'album intitulé "Maison Tourisme bilan".

  • 4 partenaires locaux lancent un projet de soutien au développement économique de l’artisanat local

    Appel aux artisans de Ciney, Hamois, Havelange, Durbuy, Hotton, Erezée, Manhay, Rendeux, La Roche-en-Ardenne, Houffalize, Rochefort, Marche, Nassogne.

    Lire la suite

  • Claude Wilmet, William Cassart et la balle pelote de Conjoux, métites sportifs 2012 à Ciney

    DSC_0041.JPGLa remise des trophées des mérites sportifs s’est déroulée en alternance avec celle des trophées culturels samedi soir au théâtre comunal de Ciney en présence des autorités communales et des représentants des clubs sportifs. C’est Frédéric Deville, échevin des sports, qui a présenté les lauréats, la remise des coupes et médailles aux champions se faisant par Stéphanie Rolain et Valérie Bodart, respectivement directrice de la Régie des Sports et du Centre Culturel.

    Discours de Frédéric Deville

    DSC_0043.jpgMa grand-mère me disait « le sport ne fait pas vivre plus vieux mais il fait vivre plus jeune »En tant qu'Echevin des sports, je suis jeune et je suis sportif et je suis extrêmement fiers des performances de nos athlètes cinaciens. Vous pourrez en juger par vous même d'ici quelques instants. J'ai le plaisir maintenant de vous accueillir  à l'occasion de notre traditionnelle cérémonie des mérites sportifs et culturels. Mais avant de procéder à la remise des différents trophées, je voudrais vous confirmer le réel intérêt porté par notre commune à nos sportifs et à leurs clubs. Nous avons cette année 2013 deux grands projets à suivre de très près et qui sont également très attendus par nos citoyens.

    Le problème de la piscine

    Je vais bien entendu commencer par la piscine qui est l'objet de toutes les discussions. Nous sommes actuellement en expertise judiciaire pour la question de l'étanchéité des pare-vapeurs installés sur les murs et le plafond de la piscine. Nous émettons également quelques réserves sur la pause du carrelage des plages . Ces deux éléments revêtent une importance capitale l'un pour la préservation du bâtiment, l'autre pour la sécurité des nageurs.

    Nous attendons le rapport de l'expert et si celui-ci nous garantit que l'exploitation de la piscine ne posera aucun dommage, on ouvrira au plus vite, quitte à prévoir des travaux de finitions lors de la fermeture annuelle en juin.

    La piste d’athétisme et autres projets

    Le deuxième projet est la piste d'athlétisme, chemin de Rebompré. Le dossier vient d'être introduit auprès de la Région Wallonne pour analyse. Nous développons également de plus en plus d'activités sportives qui répondent à l'une des missions d'un centre sportif local à savoir le « sport pour tous ».Nous proposons divers cours de gyms d'entretien le mardi matin. Une marche, au départ du hall omnisports, a lieu le jeudi matin.

    Nous organisons également des cours pour personnes déficientes une fois par semaine. Les cours 'je cours pour ma forme ' reprendront, quant à eux, au printemps. Pour toute information, je vous invite à prendre contact avec l'équipe dynamique de la Régie des sports. Je profite également de ce moment pour vous informer que cette année, il y aura deux cérémonies des Trophées des Mérites Sportifs. La 2e aura lieu le 29 juin 2013 et récompensera les athlètes qui, pour un grand nombre, auront fini la saison 2012-2013. D'ailleurs,  le trophée du mérite sportif aura dorénavant lieu en juin.

    La commission des sports s'est réunie début janvier afin de désigner les lauréats sportifs de ce soir. Cette commission est composée de Madame Laurence Daffe, Présidente,  Madame Géraldine Desille, Madame Anne Marchal, Madame Cécile Chabotier, Monsieur Luc Fontaine, Monsieur François Bouchat et moi-même. Cette année encore, la liste des candidats proposés était bien fournie et la commission des sports a eu beaucoup du mal à départager ces personnalités hors-normes qui font la vie des clubs. Comme chaque année, nous mettons à l'honneur trois catégories à savoir le « comitard » qui récompense l'investissement d'une personne pour son club, l'individuel et le collectif.

    DSC_0047.JPGMérite sportif du comitard

    Les nominés étaient :

    -       Claude Wilmet de l’ARCH

    -       Pascal Mathieu du Ciney One Wall

    -       Robert Jacques du Royal Leignon Cycliste

    -       André Bodart de l'Association cycliste des grands Ciney

    Claude Wilmet a reçu le mérite sportif du comitard. Il a débuté la course à pied en 1964 et a créé l'école d'athlétisme à Ciney pour les enfants de 7 à 11 ans en 1972. Depuis 40 ans, Claude prodigue les meilleurs conseils pour emmener les petits et grands à se dépasser dans la course à pied. Pédagogue né et motivateur des troupes, il est l'entraineur de fond et de demi fond de plusieurs générations. Aujourd'hui il est à la tête d'un club de 85 jeunes et de plus de 400 membres actifs.

    DSC_0051.JPGMérite sportif collectif

    Les nominés étaient :

    -       l’équipe promotion de Conjoux Ballante

    -       l’équipe féminine interclubs de l’ARCH

    -       l’équipe première de la RUW Ciney

    -       les Dames du RBC Ciney

    -       les équipes U 19 et U 16 du Ciney One Wall

    L’équipe promotion de Conjoux Ballante l’a reçu: elle a remporté en 2012 la coupe du Roi, le championnat entité Dinamo, la Coupe Wallonie Bxl et le championnat de Belgique. L’équipe est composée de : Alexandre Godart, Nicolas Petit, Philippe Sanzot, Cédric Sauvenière, Steven Soquette, Guy Villanoy et Francis Gillard.

    DSC_0064.jpgMérite sportif individuel

    Les nominés étaient :

    -       Andy Linchet de la Cie St Sébastien, Ch Belgique Tir à l'Arbalète 6 m

    -       Laura Lefebvre de la Cie St Sébastien, Ch Belgique Tir à l'Arbalète 6 m

    -       William Cassart de Ciney One Wall, champion de Belgique et du Monde dans la catégorie 13 ans et moins

    -       Clément Didion, de la RVSG,

    Le lauréat est William Cassart qui n'a que 13 ans et a déjà à son effectif de nombreux mérites. Il a débuté le One Wall il y un peu plus de 2 ans. Avant cela, il s'était déjà distingué au Fronton. Talentueux à la pelote, il joue dans l'équipe championne de Belgique, à Dorinne. Elle vient d'ailleurs de recevoir le Trophée du Mérite Sportif à Yvoir. Bourrée de talents, c'est toute la famille Cassart  qui se démarque aux jeux de paumes. Le papa a joué en division nationale 3 à la balle pelote. William et son frère Devan  ont été champions d'Europe de One Wall en U13 (équipe) en 2010. Mais William reçoit également le trophée du Mérite sportif individuel pour son exceptionnelle performance à Dublin en octobre dernier  où il remporte la 1ère place dans sa catégorie au Championnat du Monde de One Wall.

    DSC_0100.JPGLa fête des champions

    Une coupe a été offerte aux clubs suivants :

    -       l’équipe première de la RUW Ciney, champion de Belgique des promotions

    -       l’équipe de Conjoux Ballante, championne en promotion

    -       l’éqipe dames en Régionale 2 du Basket Club de Ciney

    Des médailles ont été décernées à titre individuel à :

    -       Andy Linchet et Laura Lefebvre de la Cie St Sébastien des arbalétriers de Ciney

    -       Pour l’ARCH : l’équipe Masters H, CH div 5 inter-cercles, l’équipe masters D, Ch Div 2 et top 6 francophone, l’équipe Dames ttes cat, Ch Div1 francophone, Laurent Bettolo, Ch Belgique Lancer Marteau, Valentin Degeimbre, Ch Belgique course de montagne, Aline Gerardy, Ch Francophone 800m et cross, Marie Ligot, Régine Florent,  Thierry Favaux Patrick Dejonghe, Ch francophone cross, Anthony Pochet, Vainqueur Challenge Delhalle, Marthe Joris, Aymeric Tenret, Roxane Faveaux, Gauvin Godissart, Noé Dubois, Tom Van Vuchelen, Hélène Sensée, Hannelore Hubert, Alex Cellier, Cheila Olix, Christian Bultot, Claire Chapelle, Jean-Jacques Brandenbourg et Alain Janssens, Ch Prov Cross

    -       Pour le Ciney One Wall : William Cassart, Ch du Monde et Ch Belgique U16, Devan Cassart et Arnaud Mathieu, Ch Belgique U 16, Steve Soquette et Tristant Schmit, Ch Belgique U19

    -       L’équipe Dames du RBC, championnes en Régionales 2

    -       Du Cercle de Tir du Condroz : Manon Hamblenne, Ch Belgique pistolet air 10m et Florian Mention, Ch Belgique carabine air 10m

    -       Du RVSG : Clément Didion, Gauthier Daube, Maxence Henin, Simon Wattiez, Martin Leclercq, Logan Dasnois, Camille Jacqmain, Léa Lecomte, Charlotte Pirson, Rosalie Dognies, Charlotte Fermine, Fiasse Camille et Lorge Flore, champions provinciaux dans leur catégorie d’âge.

  • Unanimité pour un conseil qui s’est déroulé sans un mot plus haut que l’autre !

    DSC_0001.JPGDeux absents en ce déjà deuxième conseil communal de l’année à Ciney lundi soir, Guy Milcamps et Joseph Duchêne. Du côté de la presse, j'étais seul pour en suivre les débats. En début de séance, suite à la démission de Jules Flahaux en tant que conseiller communal (il siège d’office en tant que président du CPAS), Anne Demarche a prêté serment devant le bourgmestre et a pu, ensuite, prendre place. L’atmosphère entre les conseillers était respectueuse, calme, sans un mot de trop et l’unanimité a été constatée pour tous les points portés à l’ordre du jour. Le prochain conseil communal se déroulera le lundi 25 février à 20h.

    DSC_0003.jpgEn bref

    -       le prix de la délivrance des cartes d’identité sera modifiée compte tenu de son augmentation par le Service Public Fédéral Intérieur : 17 Î par carte (2 Î de taxe communale), 7 Î pour les cartes d’identité pour enfants belges de moins de 10 ans (1 Î de taxe communale) et 15 Î pour les enfants de familles nombreuses.

    -       Jules Flahaux, échevin des affaires sociales a évoqué la problématique du renouvellement du Conseil Consultatif des Aînés : André Preud’homme, président du C.C.A. n’a pas appliqué la bonne procédure conformément à la circulaire ministérielle concernant l’ASBL. Appel à projet concernant son renouvellement a donc été mis en place par le Collège Communal en lançant l’appel public à candidature jusqu’au 10 février. L’échevin a remarqué que la moyenne des candidats était de 72 ans et qu’il semble important de modifier la pyramide d’âge pour la constitution du C.C.A.

    -       Discussion parfois amusante au sujet de la problématique des fabriques d’église et de la non coïncidence des paroisses et des communes (Ciney intervient pour la paroisse de Natoye et Dinant pour celle d’Achêne)

    -       Comme Guy Milcamps était à nouveau absent, les deux points qu’il avait portés à l’ordre du jour et qui avaient été reportés sont annulés. Il peut les réintroduire, mais comme il n’y aura plus d’urgence, il devra patienter pour leur réponse.

    -       Deux questions orales posées par Laurence Daffe. Elle a été interpellée par deux Cinaciens, le premier était impressionné par la présence d’eau mêlée de sang du côté de l’abattoir et le second par l’obligation des riverains de dégager leurs trottoirs. Pour le premier problème, Frédérick Botin a répondu qu’un camion avait écrasé une conduite d’eaux usées et que du sang peut y couler depuis, le problème étant de savoir à qui appartient la décharge. Pour la seconde question, Jean-Marie Cheffert a répondu que les services de la ville ne peuvent intervenir pour des personnes âgées incapables de dégager leurs trottoirs et qu’ils le demandent à leurs voisins ou leurs familles. Il existe un service d’aide dont les infos figureront prochainement dans la page communale de Vlan.

    -       Une question a été posée par Michel Bohet concernant la disparition des bacs de fleurs permettant de ralentir les véhicules rue Verte Voie. Réponse du mayeur : l’absence de signalisation, d’éclairage et d’ordonnance de police m’a obligé à les enlever, car j’en étais responsable. Pour l’instant, rien d’autre n’est envisagé.

    Changement du règlement d’ordre intérieur

    Le document complet comprend  près de 15 pages et 85 articles. Parmi les modifications significatives, épinglons :

    -       présence du président de l’Action Sociale au huis-clos

    -       transmission électronique de la convocation au conseil communal pour les conseillers

    -       la présidence du conseil communal ne doit plus être nécessairement confiée au bourgmestre

    -       le procès-verbal du conseil communal relatif aux points en séance publique, une fois approuvé, est publié sur le site Internet de la commune

    -       un long texte concerne le droit d’interpellation du citoyen (droit dont ne bénéficie pas les conseillers communaux)

    -       le terme questions orales ou écrites d’actualité que peuvent poser les conseillers communaux définit clairement le mot d’actualité : les faits ne peuvent remonter à une date plus éloignée que la précédente séance

    -       les conseillers communaux peuvent consulter es budgets, comptes et délibérations des organes de gestion et de contrôle des ASBL au sein desquelles la commune détient une position prépondérante.

    Le SDER

    Longue intervention de Frédérick Botin au sujet du Schéma de Développement de l’Espace Régional ou SDER. Pour l’échevin, la notion de noyaux d’habitat n’est pas claire, qu’il est impossible aux habitants des zones rurales de renoncer à leur voiture et regrette que la redynamisation des centres villes ne soit pas évoquée. Pour Ciney, il demande que la ville ne soit pas oubliée dans l’échiquier wallon vu son rayonnement supra-local (comme les villes de Dinant, Gembloux et Sambreville par le BEP) ainsi que la finalisation de l’extension du zoning de Biron.

    Ce qu’ils ont dit et auraient peut-être pas dû dire !

    -       «1980 ans après Ponce Pilate, le ministre (Furlan) se lave les mains et ne prend pas de décision » de Henri Focant au sujet de l’absence de réaction de la Région suite au vote du 22 octobre des 2000 euros du nouveau taux des centimes additionnels au précompte immobilier

    -       «il n’y a pas de chapelle à Vincon, c’est peut-être ta maison » de Henri Focant à Bernard Dekoninck

    -       En réponse à la demande du mayeur à la minorité CdH d’un soutien sur le sujet des fusions des paroisses, Bernard Dekoninck a commencé à chanter les premières notes du Te Deum en disant qu’il irait le chanter à l’évêché !

    -       «Si vous êtes sages » de Jean-Marie Cheffert à Gaëtan Gérard sur sa demande d’obtenir les PV du Collège

    -       «Demander à Ponce Pilate (toujours le ministre Furlan) qui a conçu le décret de démocratie locale » de Henri Focant à Gaëtan Gérard

    -       «Comme ça le docteur Flahaux sera présent, ce qui n’était pas le cas de Guy Milcamps » de Jean-Marie Cheffert au sujet de la représentation de la ville au Conseil Consultatif des Aînés

    -       «Vivement dans un an » du bourgmestre qui, alors âgé de 55 ans, pourra siéger à ce Conseil

    -       «Définissons clairement ce qu’est la campagne » de Frédérick Botin à propos du SDER

  • L'Utan, Jacques Descy, Marcel Lambert, Lucien Cornil et le Centre Culturel mis à l'honneur lors des mérites culturels

    DSC_0046.JPGSamedi soir, le théâtre communal semblait un peu désert à l’occasion de la remise des trophées des mérites sportifs er culturels de la ville de Ciney. La longueur des soirées précédentes et le mauvais temps en sont certainement la cause.

    Discours de Jean-Marie Cheffert

    DSC_0040.jpgLe bourgmestre, Jean-Marie Cheffert, pris d’abord la parole. Voici l’entièreté de son discours : « C'est avec grand plaisir que je prends la parole aujourd'hui pour la traditionnelle remise des trophées des mérites sportifs et culturels qui nous permet avec beaucoup de joie de mettre nos nombreuses associations à l'honneur. Je tiens à insister sur l'importance des ces dernières dans la vie de notre commune tant elles participent indéniablement à son animation et à l'épanouissement de nos concitoyens. Comme vous le verrez plus tard, 2012 aura une fois de plus été un grand cru au niveau du monde associatif. De nombreuses personnes et groupes auront ainsi participé à la renommée de notre commune au travers de leurs activités respectives et je les en félicite d'ores et déjà... L'année 2012 aura malheureusement été marquée également par le départ de deux grandes figures du monde culturel cinacien...

    Je tiens ainsi à profiter de l'occasion pour rendre hommage à Messieurs Jacques Descy et Marcel Lambert que beaucoup d'entre vous ont très certainement connus et appréciés.

    Hommage à Jacques Descy

    Il est des figures locales qui, tout au long de leur vie, ont marqué de leur empreinte la vie  de la Ville de Ciney. Il est des figures locales qui, par leur dynamisme mais aussi par l'amour de leur Ville, ont sans cesse veillé au rayonnement de sa culture, de ses sports, d'une meilleure connaissance de son patrimoine historique, architectural et archéologique. Il est des figures locales qui sont bien trop tôt disparues et que nous ne pouvons pas oublier. Monsieur Jacques Descy était de celles-là. Après l'obtention d'un diplôme d'assistant social aux Ecoles Sociales de Louvain, une licence en sciences sociales et politiques à l'UCL, une licence en sciences médicales et les titres de master in public health à Bekerley aux USA, Jacques DESCY est finalement devenu responsable du service de sociologie médicale à l'E.S.P/UCL. En 1997, il recevait le titre de « Docteur honoris causa » de la Faculté de médecine de Coimbra au Portugal. Jacques Descy a été membre des commissions nationale, bruxelloise et provinciale luxembourgeoise de programmation hospitalière, membre de la section d'études sur le comportement humain, membre du Bureau de la Fédération internationale des hôpitaux à Londres, membre de la Fédération internationale d'hygiène et médecine préventive à Rome, expert de l'Organisation Mondiale de la santé. L'efficacité de son action en divers domaines a toujours été appréciée. Jacques Descy était aussi le Président du Royal Cercle Culturel Cinacien qui, avec les membres de son association, a toujours veillé à mieux faire connaître la vie historique et patrimoniale locale de sa Ville au travers de revues spécifiques publiées 3 ou 4 fois l'an. Honoré par la Ville de Ciney en 1998 pour son travail accompli, Jacques Descy nous a aujourd'hui quittés mais il restera dans toutes les mémoires.

    Hommage à Marcel Lambert

    Marcel Lambert était un grand symbole du Condroz, il avait des talents d'organisateur. Déjà quand il était éducateur ou administrateur de l'Athénée de Ciney puis de l'Institut de la Communauté Française de Herbuchenne, il s'était fait remarquer par l'organisation de grandes après-midis de détente entre internats de l'Etat. Il veillait aussi à servir aux étudiants des repas soignés comme on n'était pas habitué à l'époque. Mandataire communal de novembre 85, époque où il succéda à M. Milcamps devenu député permanent à janvier 1995, il y a géré les départements de la Culture et des Fêtes. Mais il était aussi grand collectionneur de cartes postales de Ciney. Rapidement, Marcel Lambert fonda le CECOCO, le Cercle des Collectionneurs du Condroz et il en fit une asbl florissante, créatrice d'emplois. Avec elle, il créa la Bourse mensuelle d'échange qui existe toujours aujourd'hui. On ne peut oublier non plus la création de la Foire des Antiquités qui acquit rapidement une renommée internationale, une Foire reprise par Ciney-Expo. Et comment ne pas parler du Festival de Théâtre Wallon qu'il créa et qui attire plus de 2400 spectateurs chaque année. Ce festival connaîtra en 2013, sa 23è édition ! C'est dire que l'initiative de monter ce rendez-vous populaire annuel a porté ses fruits. Marcel, nous te remercions toutes et tous pour tes actions toujours bien présentes dans la capitale condruzienne.

    Afin de perpétuer le souvenir de ces deux personnalités, il a été décidé par le collège échevinal d'attribuer leurs noms à deux infrastructures communales. Symboliquement, il nous a ainsi paru logique que la salle Cecoco puisse, dès son projet de rénovation finalisé, s'appeler la « Salle Marcel Lambert ».

    Un projet de local pour les archives culturelles collectées par Monsieur Descy devrait également voir le jour prochainement. Nous savons que ce projet lui tenait beaucoup à coeur et il nous semble tout naturel de lui donner son nom.

    DSC_0052.JPGDiscours de Géraldine Desille

    En tant que nouvelle échevine de la culture, il m'est très agréable ce soir de voir une fois de plus, nos différents services communaux travailler main dans la main au profit de la population cinacienne. Nous ne pouvons que nous réjouir de ces collaborations ! Aussi, je tiens à profiter de l'occasion pour remercier Valérie Bodart, Directrice du Centre Culturel qui nous accueille ce soir, Bernard Franco, Directeur du conservatoire qui assure l'animation de votre soirée, ainsi que leurs équipes respectives pour le travail de qualité qu'ils effectuent au quotidien. Il me semble ainsi très important, que ces véritables acteurs de terrain, qui sont au coeur de notre action culturelle, qui vous connaissent parfois sur le bout des doigts et qui se démènent tous les jours à vos côtés, soient associés à cette grande fête annuelle !

    Les candidatures qui nous sont parvenues dans le cadre du mérite culturel individuel sont :

    ⁃    Madame Andrée Valange des peintres du Condroz

    ⁃    Madame Arlette Delecluse des peintres du Condroz

    ⁃    Monsieur Lucien Cornil du Royal Cercle Instrumental de Ciney

    ⁃    Monsieur Jacques Descy, à titre posthume pour l'action qu'il a réalisée au sein du Royal Cercle Culturel

    DSC_0054.JPGLe mérite individuel à Lucien Cornil du Royal Cercle Instrumental

    La commission a décidé d'attribuer le prix du mérite culturel individuel à Lucien Cornil du Royal Cercle Instrumental de Ciney. Passionné de musique et plus particulièrement d'un instrument qu'il chérit, le bugle, Monsieur Cornil est entré à la fanfare peu après 1947... Secrétaire de la fanfare de 1989 à 2009 il s'est toujours montré disponible et efficace pour les musiciens du Royal Cercle Instrumental. Afin de féliciter sa remarquable carrière, longue de 65 ans, il a récemment été mis à l'honneur par la fédération musicale de la Province de Namur. Monsieur Cornil a ainsi reçu une médaille pour saluer son action ainsi qu'une plaquette commémorative qui, paraît-il, sont rarement attribuées tant les exigences de la fédération sont strictes.

    L’UTAN, prix collectif

    Les candidatures parvenues à la commission de la culture pour le prix collectif étaient :

    ⁃    Les peintres du Condroz

    ⁃    l'UTAN

    DSC_0057.JPGLe lauréat du mérite culturel collectif est l'UTAN représentée ce soir par Jacques Trépant. Le collectif de l'UTAN – Ciney s'inscrit dans une perspective d'éducation permanente ayant pour objectif d'ouvrir ses adhérents à la culture et plus particulièrement à l'art. L'antenne de Ciney propose ainsi un programme de conférences et d'activités culturelles destiné à tous mais conçu plus particulièrement pour le troisième âge. Ce programme est organisé et développé en liaison étroite avec l'Université du Troisième Age de Namur, rattachée aux Facultés Notre-Dame de la Paix. Les activités proposées aux adhérents sont en outre le fruit d'un travail de préparation très minutieux et d'une recherche de qualité qui se traduit par la présence régulière de spécialistes reconnus dans leurs domaines respectifs. Parmi les activités passées ou à venir proposées le collectif, nous pouvons citer en exemples :

    ⁃    la visite du Grand Hornu et de son architecture industrielle

    ⁃    la visite du musée de Toine Culot à Treignes

    ⁃    la visite du musée de photographies d'art de Montigny

    ⁃    une conférence relative au peintre dinantais Henri Blès

    ⁃    une conférence sur la langue wallonne

    Comme vous pouvez le constater, l'UTAN – Ciney ne ménage pas ses efforts afin de faire vivre la culture et l'art dans notre commune.

    Prix du promoteur à André Hastir et Bernard Dekoninck

    DSC_0071.JPGAprès la remise des trophées du mérite sportif individuel, Géraldine Desille intervint une deuxième fois. Voici ce qu’elle a déclaré.

    Le moment qui arrive maintenant, est un moment un peu particulier. Très certainement par modestie de la part de toutes les personnes qui auraient pu poser leur candidature dans le cadre du mérite culturel destiné au promoteur, la commission n'a pas reçu de dossier cette année ! Qu'à cela ne tienne ! Si vous ne venez pas à nous, nous viendrons à vous ! Nous avons choisi aujourd'hui de mettre à l'honneur deux personnes qui, avec toute l'humilité qu'on leur connaît, vont peut-être avoir beaucoup de mal à me rejoindre sur scène mais qui, je n'en doute pas seront aidées du public si elles devaient montrer un peu de réticence à ce niveau ! Ces deux personnes ont indéniablement participé à la promotion de la culture ces dernières années en apportant leur soutien inconditionnel à notre centre culturel local. J'appelle à mes côtés, Messieurs André Hastir et Bernard Dekoninck, Président et Vice-Président du Centre Culturel ! André et Bernard, épaulés par l'ensemble des membres de leur conseil d'administration, participent activement, depuis maintenant 6 ans, à la gestion et au développement de notre structure communale. Animés par leur amour de la culture et de leur commune, ils accordent depuis lors une attention quotidienne voir biquotidienne au centre culturel et à son personnel. Perfectionnistes et à l'écoute de tous, ils ont à cœur de promouvoir en nos locaux des activités de qualité qui peuvent répondre aux attentes de chacun et ce, avec un esprit permanent de bonne camaraderie. Après la tempête du 14 juillet 2010, alors que beaucoup auraient pu baisser les bras et annuler purement et simplement les activités de toute une saison, André et Bernard ont retroussé leurs manches et ont apporté tout leur soutien à une équipe qui devait trouver des solutions d'urgence en permanence afin de pouvoir maintenir les engagements qu'elle avait envers son public. Que ce soit lors d'un vernissage, lors du festival de théâtre wallon ou encore lors d'une activité de votre saison culturelle, le public et le personnel du centre culturel peuvent à chaque fois compter sur votre disponibilité et votre efficacité. Pour tout cela, afin de vous remercier au nom de nous tous, permettez moi, cher André, Cher Bernard, de vous remettre aujourd'hui un présent symbolique, que vous avez voulu utile pour votre équipe.

    DSC_0105.JPGRemerciements

    Avant le verre de l’amitié et la photo de tous les lauréats, Géraldine Desille intervint une dernière fois. Voici les détails de son intervention.

    Avant que notre soirée ne s'achève, je pense que nous pouvons réserver un tonnerre d'applaudissements aux élèves et aux professeurs du conservatoire qui ont brillamment  animé cette soirée. Ils nous ont proposé aujourd'hui des extraits du spectacle présenté par la classe de chant du conservatoire lors du goûter de nos aînés organisé en décembre dernier. Créé par Madame Viatour, la mise en scène de ce spectacle aura été revue pour l'occasion par Marie-Catherine Baclin, ancienne élève du conservatoire. Elle était accompagnée ce soir par Audrey Letêcheur, Alain Denoncin, Laurent Herman et Jean-Luc Roland au niveau du chant, Bernard Goblet au piano, Pierre Malempré à la trompette, Nicolas Gaul à la guitare et Jean-François Dossogne à la batterie. Jacques Jouan et Bernard Franco ont quant à eux assuré la technique. Merci également aux organisateurs de cette soirée, Valérie Bodart, Stéphanie Rollin et Arnaud Clip.

    Pour découvrir les 69 photos prises hier soir, il suffit de cliquer, à droite, sur l'album intitulé "Trophées mérites sportifs et culturels".

  • Le CDh cinacien tient déjà à relever le gant à l’échéance de 2018

    DSC_0035.JPGLes militants CDh Cinaciens étaient réunis samedi soir au Clos Saint Hubert pour y présenter leurs traditionnels vœux et surtout pour évoquer l’après élection d’octobre dernier.

    Pour Didier Cornil, président de la locale faisant fonction «l’année 2012 ne laissera pas un souvenir impérissable puisque la sentence des élections communales d’octobre a été particulièrement sévère pour notre liste reléguée dans la minorité malgré un bilan plus que satisfaisant. Je profite de l’occasion pour féliciter et remercier les candidates et les candidats présents sur la liste dans un contexte difficile. Il faut bien le reconnaître : nous avons perdu une bataille mais certainement pas la guerre. C’est à nous maintenant de travailler et de nous organiser pour que le CDh soit plus fort en 2018. Cela nécessite une opposition remarquée, constructive, un contact et une présence accrue auprès de la population, un renouveau des cadres, une visibilité plus grande auprès des citoyens, un travail en équipe et une dynamique de groupe mieux structurée. Je formule l’espoir que le CDh local sera en mesure de prendre à bras le corps les différents défis afin de relever le gant à l’échéance de 2018. Je vous remercie encore d’être venus à notre rendez-vous malgré les conditions climatiques difficiles et n’oubliez pas d’être heureux. Vive le CDH cinacien, vive Ciney ! »

    Ce changement, on allait le percevoir par la suite dans la manière originale de Laurence Daffe d’interroger les anciens mandataires communaux sur leur bilan en leur posant des questions ciblées dont ils devaient répondre dans un minimum de temps. Epinglons quelques unes de leurs réponses.

    DSC_0036.jpgPour Michel Barbeaux, il faut savoir passer outre des critiques des autres, son plus grand plaisir politique a été d’avoir pu participer à tous les niveaux de pouvoir, l’extension du zoning de Biron le projet cinacien le mieux réussi, la Collégiale le moins réussi et le dossier de la Collégiale non abouti son plus grand regret.

    DSC_0037.jpgPour Christine de Prêt, sa plus grande fierté est d’avoir ouvert des milieux d’accueil pour les 0 à 3 ans, déçue qu’il n’existe pas une propreté digne de ce nom à Ciney, qu’il faut faire des sacrifices en politiques comme ne pas partir 2 fois avec son mari et ses enfants en vacances et que la famille doit être de tous les coups avec une personne politique.

    DSC_0038.jpgPour Gaëtan Gérard, il s’est donné à fond dans le dossier de la piscine qu’il l’a empêché de dormir, Mutien-Marie Gilmard (futur président de la locale CDH) est la personnalité qui l’a le plus surpris dans la vie communale. Sur le sujet amour et politique, dans l’ordre, Coralie, la famille et les amis.

    Pour Bernard Dekoninck, son entrée en politique lui a permis de mieux connaître Ciney, la malhonnêteté des gens l’a le plus attristé et il reconnaît qu’il est parfois trop gentil.

    Pour Laurent Matagne, son meilleur souvenir est dans son investissement pour la crèche et dans le dossier de la piscine. Par contre, il est fâché pour le manque d’honnêteté et l’hypocrisie de certains lors du traitement de dossiers. Il a appris à découvrir un monde qu’il ne connaissait pas.

    DSC_0039.JPG

    Avant de passer à la partie festive, Michel Barbeaux, qui a quitté la vie politique active a fait quelques déclarations : «mon père m’avait dit que l’on ne fait pas de la politique pour être remercié. Il faut sacrifier sa vie familiale. La politique se ramène parfois à des querelles de personnes alors que cela devrait être un débat d’idées. Nous sommes un parti de valeurs où il faut respecter les personnes. Nous avons une équipe très dynamique, très optimiste sur la suite ce que fera le CDh à Ciney. Je viens de recevoir une bonne nouvelle de la part du ministre de Carlo di Antonio à savoir un subside de 397.558 euros pour la restauration des murs du cimetière de Serinchamps. »

    Concernant l’avenir, le CDh cinacien accorde, en matière économique, beaucoup d’importance à la mise en œuvre des dossiers suivants :

    -       l’extension du zoning de Biron, en partie spécialisé dans le domaine agro-alimentaire

    -       la création de la Maison de l’Emploi

    -       le soutien à l’ADL, au Club des Entreprises et au Club des Commerçants

    -       la poursuite des collaborations avec le BEP, le Forem, l’Ifapme et les secrétariats sociaux

    En matière financière, le CDh rappelle que la pression fiscale à Ciney est restée inférieure à la moyenne provinciale et à celles des communes semblables : le Cinacien paie 561 Î d’impôt par habitant contre 585 dans le cluster des communes comme Dinant, Bastogne et Marche et 594 dans la province et que Belfius avait placé Ciney parmi les 6 communes sur les 36 de la province qui présentent les meilleurs bonis budgétaires (le compte 2012 se clôturera encore par un boni). A l’avenir, le CDh demande que el budget reste à l’équilibre, sans augmentation des additionnels, er ce malgré des charges nouvelles qui vont résulter notamment de l’importante cotisation de responsabilité pour les pensions du personnel statutaire, de la création des nouvelles zones de sécurité (pompiers) et des charges d’emprunts nécessités par les investissements réalisés, après une absence d’emprunts de 2006 à 2009. Le CDh cinacien continuera à soutenir toutes les initiatives visant à promouvoir le sport, vecteur de bonne santé, de socialisation, pour tous et pour toutes les générations.

  • Michel Marquet nous explique pourquoi il a arrêté Ciney Virtuel

    DSC_0004.JPGC’est un Michel Marquet, dépité et heureux à la fois que j’ai rencontré il y a quelques jours. Il désirait s’expliquer sur la disparition de son site «Ciney Virtuel » et, en conséquence, de l’annulation de la chasse aux trésors prévue la veille de Pâques à Ciney. Dépité, après avoir reçu du Collège communal de Ciney un courrier lui signalant que la ville de Ciney n’allait pas continuer à le soutenir comme l’avait fait le Collège précédent (il recevait une aide financière dans le cadre de la législation sur le bénévolat et l’actuel Collège, en train de confectionner le budget 2013 se voyait contraint de revoir un certain nombre de crédits de dépense à la baisse).

    DSC_0017.JPGDés lors, comme le petit subside qu’il recevait depuis 2009 lui permettait de payer le nom de son site, l’imprimante, l’appareillage, les logiciels et les dépenses photos, Michel Marquet a préféré tout annuler : «cette chasse au trésor, je l’avais 2 ans dans la tête. Présenter Ciney virtuellement, c’est bien, mais emmener les gens réellement à Ciney, c’était mieux. Je comptais sur ce subside pour mes frais (banderole sur le kiosque, affiches, bols souvenirs, …). J’arrête tout. J’ai supprimé mon site Ciney Virtuel depuis le 21 janvier. Je me suis donné avec passion sur cette chasse aux trésors. C’est un peu comme si on a kidnappé mon enfant ! Quand j’entreprends quelque chose qui me tient à coeur, je le fais à fond ! Ou je le fais complétement ou je ne fais rien du tout. Cette lettre reçue il y a une semaine m’a cassé ! Je remercie tout le monde pour leur participation et leur soutien depuis 6 ans. »

    DSC_0018.JPGC’est aussi, comme je l’ai dit plus haut un Michel Marquet heureux que j’ai rencontré, car, depuis sa décision de tout arrêté, il a reçu de nombreux témoignages qui l’ont touché, notamment de la part de commerçants qui trouvaient qu’il était le seul à se démener à Ciney pour organiser des activités rassemblant tous les commerces, ainsi que de les faire connaître via son site.

    Pour ceux qui ne le connaissent pas, Michel Marquet, webmaster de cineyvirtuel.com, connais Ciney depuis 1985. Il s'y installe en 2005. L'idée de faire un site sur la ville lui est venue en 2007 lorsque pour en savoir un peu plus sur elle, il a surfé sur Internet et voir ce que l'on en disait : «tout cela était très dispersé et il y avait peu de vues sur elle ! Suite à ma participation à un jeu de lettre en ligne, je me suis mis à rechercher des cartes sur Ciney et en ai trouvé que 2 plusieurs jours après ! Alors m'est venue l'idée de faire un site qui rassemblerait au maximum tout ce qui la concerne et de montrer tout ce qu'elle renferme, tel que bâtiments d'architecture, ses commerces, l’HORECA, un bref historique de la ville et surtout celle de la Guerre de la Vache. Par la suite, le site s’est de plus en plus développé.»

  • Le nouveau conseil de police de la zone Condroz-Famenne est installé

    DSC_0020.JPGUne des nombreuses conséquences des dernières élections communales est le renouvellement des membres du conseil de police. Jeudi soir, c’était le cas pour la zone de police Condroz-Famenne qui regroupe les communes de Ciney, Hamois, Havelange et Somme-Leuze où chaque nouveau conseiller a pu prêter serment. Présidé par Luc Jadot, bourgmestre de Hamois, les membres de plein droit sont Willy Borsus, Jean-Marie Cheffert et Nathalie Demanet, respectivement bourgmestres de Somme-Leuze, Ciney et Havelange, Patrick De Buck, chef de corps, Dominique Leruth, secrétaire du Collège et du conseil et Bernard Deharre, comptable spécial. Il se compose également des conseillers communaux suivants : Guy Milcamps, Paul Lambotte, Bernard Dekoninck, Joseph Dethy, Gaëtan Gérard, Géraldine Desille, Bertrand Rodrigue et Béatrice Pirlot pour Ciney, Michel Philippart, Monique Roland, Fabrice Lagneau et Anne-Laure Grotz pour Hamois, Michel Collinge, Renaud Dellieu et Antoine Mariage pour Havelange, Jessica Carpentier et Norbert Vilmus pour Somme-Leuze.

    DSC_0019.JPG

    Patrick De Buck, chef de corps, après la prestation de serment de chacun, a présenté la zone de police :

    -       11,5 % d’augmentation de la population de 2000 à 2012, 33.130 habitants (croissance la plus forte de la province)

    -       le marché aux bestiaux et les foires de Ciney Expo, le Domaine de Chevetogne, le plus grand centre scolaire de l’arrondissement, la présence de Ciney en division 3 (2 matches considérés comme à risque), la toxicomanie à Ciney (30 héroïnomanes à Ciney), le zoning Ciney-Hamois, le centre de réfugiés de Natoye, la ferme des Tihioux à Porcheresse, la problèmatique de l’habitat permanent à Somme-Leuze et le zoning de Baillonville constituent les spécificités socio-économiques de la zone

    -       5 officiers, 17 cadres moyens et 50 cadres de base constituent le personnel de la zone en 2013 (au départ, 80 personnes)

    -       délai d’intervention de 18’, délai moyen d’intervention sur place de 56’

    -       sujets de préoccupation : refinancement de la zone (bonne nouvelle donnée par Luc Jadot en début de séance), la prison d’Achêne (haute sécurité plutôt que pour jeunes délinquants), appels 101 (on arrive parfois sur Arlon et non Namur), la loi Salduz (qui génère plus de travail), le réseau Astrid pas performant à 100 % (notamment dans le domaine de Chevetogne) et le commissariat de Ciney en mauvais état.

    Julien Denis a ensuite communiqué les résultats portant sur une enquête locale de sécurité : 1400 personnes de plus de 15 ans ont été interrogées dans les 4 communes, 34% ont répondu suivant la même répartition que celle des 4 communes. Pour une majorité de citoyens : leur quartier est soigné, pas vraiment en insécurité (différence pour les conseillers de la zone de police qui ressentent plus cette insécurité de la part de leurs concitoyens), la police locale fait du bon travail, la police locale est facile à contacter, ne connaissent pas leur agent de quartier et n’ont pas fait appel à la police dans les 12 derniers mois. Par exemple, concernant les problèmes de quartier, les éléments suivants sont classés par ordre d’importance : vitesse non adaptée au trafic, conduite agressive dans la circulation, nuisances sonores, cambriolages et dépôts clandestins et détritus dans la rue. Par contre, la vitesse non adaptée et les cambriolages constituent les deux premières priorités pour les personnes sondées. On a également pu apprendre que, exception faite des vols de voiture et vols avec violence où 100% de personnes déclarent ce délit, tout le monde n’a pas le réflexe de porter plainte !

    Le rapport complet est mis à la disposition des citoyens sur le site internet de la police Condroz-Famenne http://www.zp5314.be ou en cliquant sur le lien suivant: rapport zone de police.pdf

    Pour découvrir la prestation de serment de chacun, il suffit de cliquer, à droite, sur l'album intitulé "Installation conseil police Condroz-Famenne".