Les parents des enfants de l’école communale de Sovet veulent que leur école survive !

Sovetécol4.JPGAu début de l’année scolaire, MAtélé annonce que l’école communale de Sovet pourrait fermer, faute d’écoliers en suffisance : cette année encore, la ville de Ciney allait continuer à payer sur fonds propres les institutrices, c’est la deuxième année qu’elle le fait, mais ce pourrait être bien la dernière année ! Afin d’éviter que Sovet ne connaisse le même sort que le village d’Emptinne où l’école communale a fini par fermer n’ayant plus assez d’élèves, un des parents, Sébastien Louis, a décidé de former un comité de parents pour soutenir, valoriser le travail des institutrices, redynamiser l’école, … et la maintenir au milieu du village. Une première réunion, très constructive, a réuni une dizaine de parents il y a 3 semaines. Ce n’est qu’un début, tout le monde ayant marqué son accord pour soutenir les actions du groupe et le rejoindre.

Sovetécole1.JPG

Actuellement, l’école de Sovet, implantée au cœur du village, comprend deux classes, une classe primaire unique avec 14 élèves où enseigne Marie Tourneur et une classe maternelle comprenant 8 écoliers où enseigne Patricia Quoilin, madame Hélène s’occupant de la garderie dès 7h30 et jusqu’à 18h30. Des repas chauds y sont servis à midi et différentes activités culturelles et sportives jalonnent l’année scolaire.

Pour bien démontrer le dynamisme de l’école communale de Sovet, il suffit de voir le succès de leur repas de Saint Nicolas : 23 enfants et 78 adultes présents dont les échevins Marc Emond et Frédéric Deville et les conseillers Anne Demarche et Luc Fontaine.

Sovetécol2.JPG

Sovetécol3.JPGPour le nouveau comité des parents, très actif lors de ce repas, « une nouvelle dynamique doit se créer à partir de ce qui existe déjà et que tous les parents apprécient. A Sovet, les institutrices valorisent le travail de l’enfant. Les écoliers qui sortent de primaire obtiennent de très bons résultats à leur C.E.B. et poursuivent un bon cursus en humanités. Nous voulons redorer le blason de l’école. Les deux institutrices se battaient presque seules. Maintenant nous sommes avec elles, pas seulement pour les aider ponctuellement à la Saint Nicolas et au barbecue de juin, mais aussi pour les soutenir et les seconder si nécessaire. Nous avons plein d’idées. Nous nous chargerons d’améliorer le site web de l’école, d’organiser de nouvelles activités culturelles et sportives, de rencontrer les jeunes pour l’organisation du grand feu, de rencontrer les aînés du village, ... Bref, nous voulons que l’école redevienne le centre du village. Notre première initiative est d’ouvrir à tout le village le traditionnel goûter de Noël de l’école qui se déroule cette année le vendredi 20 décembre. »

Les commentaires sont fermés.