• Chasse aux oeufs à Hamois le dimanche de Pâques !

    DSC_0042.jpg

    hamois_tourisme_oeufs.jpgChasse aux oeufs à l'OCTC de Hamois ce dimanche 5 avril.

    Rendez-vous à 9h à l’OCTC pour commencer la journée avec un bon petit déjeuner (gratuit).

    A 10h précise, grand départ pour une folle chasse aux œufs.

    En collaboration avec la chocolaterie Sigoji de Schaltin. 

    DSC_0049.jpg

  • Histoire de cures à Crupet du 24 au 26 avril par Artmonie

    Artmonie 2015-1.jpg

    Artmonie propose une nouvelle version de la comédie créée en 2010 « Histoire de cures ». Elle parle de la cure que l’on prend dans une station thermale et puis aussi de la cure de Cerf le Château où un trésor serait enfoui.

    L'intrigue

    L’histoire se déroule à Cerf-les-Bains, dans les années 1920, à l’hôtel « Au Bain béni », tenu par Mlle Boischenu et proche d’une station thermale. Cette maison emploie des personnes indigentes ou au passé obscur, grâce à la donation accordée par l’abbé Nausière peu avant son décès.

    Car, non loin de là, à Cerf-le-Château, les dires locaux affirment que serait précieusement enfoui un mystérieux trésor, amassé par le prêtre au cours de son ministère. De fait, l’église et le presbytère, jadis à l’abandon, ont repris vie grâce à l’argent du curé qui, de plus, s’est fait construire un véritable petit château, sans qu’on devine l’origine de sa fortune.

    Passent alors au « Bain béni » plusieurs clients loufoques et de tout genre. Mais ces clients ne sont-ils sur place que pour les besoins d’une remise en forme personnalisée ou appâtés par le trésor hypothétique du village voisin ?

    Pièce en trois actes de et mise en scène par Thierry BERNIER

    Les acteurs

    Par la troupe Artmonie – Crupet, avec Andrée BERNIER, Aurélie BERNIER, Odile BERNIER, Anne COUVREUR, Bastien GRANDJEAN , Frans LELIÈVRE, Benjamin LUCAS, Marcel PESESSE, Sylviane QUEVRAIN, Patricia QUEVRIN et Maxance ZUCCOLOTTO.

    Régie, son et lumières de Pierre VERHAEGHE – Costumes d’Irma PESESSE – Décors de Mario MACOR & Jean-Louis LELIÈVRE.

    Les dates et réservations

    Les vendredi 24 avril à 20h ; samedi 25 avril à 16.30h et 20h et dimanche 26 avril à 16.30h et 20h. Renseignements et réservations : (8€) M. Pesesse – 0477 33 01 79 – www.artmonie.be

  • Exposition d’aquarelles de Monique Potier à Crupet du 4 au 19 avril

    PhotoexpoAssesse.JPGDepuis toujours, Monique Potier est charmée et fascinée par les paysages de chez nous, au fil des saisons, sous nos ciels changeants. Un enchantement qu’elle a eu envie de traduire dans l’eau et les couleurs. Depuis de nombreuses années, l’aquarelle la tentait. Elle y est venue d’abord seule et de façon très intermittente jusqu’à la fin de son activité professionnelle. Ensuite, entre 2008 et 2012, grâce aux ateliers d’Annik Ranwez, le jeu de l’eau et des pigments l’a captivée de plus en plus. René Derhet l’a aussi influencée dans la bonne humeur de son atelier. Ces deux dernières années, à l’Ecole d’Aquarelle Namuroise, les cours et les encouragements de Michel Vrins l’aident à évoluer et stimulent son désir de progresser. 

     

    images-1.jpegC’est avec plaisir qu’elle vous invite à partager son attachement à ce coin du Condroz au travers de quelques réalisations d’amateur qui seront exposées du 4 au 19 avril à l’Office communal du Tourisme d’Assesse, rue Haute, 7 à Crupet. Le titre de son exposition est « Couleurs d’ici. Jassogne, Crupet, Assesse, Condroz, … ». Exposition accessible durant les heures d’ouverture de l’Office du Tourisme d’Assesse à Crupet : en semaine de 10 à 17h, le samedi et le dimanche de 13 à 18h.

    Vernissage le samedi 4 avril de 14 à 18h. L’artiste sera présente également le vendredi 10, le samedi 11 et le jeudi 16 avril. Infos : 083 668 578 ou tourisme@assesse.be

  • La Spirale à Natoye a fêté ses 25 ans

    DSC_0456.jpgVendredi soir, les différentes salles de la Spirale à Natoye étaient presque trop petites pour accueillir toutes les personnes présentes à l'occasion de l'ouverture officielle de la saison culturelle de la saison du Centre des Métiers d'Art qui coïncidait avec les 25 ans de l'ASBL. Autour du ministre fédéral Willy Borsus, on retrouvait la plupart des membres du Collège communal de Hamois et de Somme-Leuze ainsi que la plupart des artistes et artisans membres du Centre des Métiers d'Art. Voici l'intégralité du discours prononcé par Yves Watterman, président de la Spirale:

    25 ans … un quart de siècle … impossible de résumer une si  longue dynamique en un discours.

    Je vais donc cerner l’essentiel … c’est quoi La Spirale ?

    J’ai avant tout envie de dire que c’est un combat

    Un combat pour le partage des cultures et la transmission des savoirs.

    Un combat pour l’apprentissage à la  tolérance et à l’ouverture vers l’autre.

    L’histoire de La Spirale est faite de difficultés auxquelles il a fallu répondre en se serrant les coudes, en élargissant un réseau, en partageant des valeurs, en faisant des choix audacieux.

    DSC_0458.jpgDe la petite association en 1990, 25 ans plus tard nous voici face à une association au chiffre d’affaire annuel de près de 270.000 euros, propriétaire d’un vaste bâtiment, qui peut compter sur 4 employés, une dizaine d’animateurs vacataires, un collectif de 49 artistes et artisans, 5000 visiteurs par an et plus de 300 jeunes et moins jeunes qui chaque année viennent suivre nos ateliers et nos stages.

     

    La Spirale,  c’est aujourd’hui  un Centre d’Education Permanente qui souhaite, au travers de ses actions,  apporter une prise de conscience et une connaissance critique des réalités de la société.

    La Spirale s’est inscrite dans une action de participation active à la vie sociale, économique, culturelle et politique.

    La Spirale a appris  à dire je veux, je décide, j’aime, je désire, je comprends, je questionne, j’interpelle,  je cherche, je trouve, je prévois, je projette,  j’imagine, j’invente, je produis,  j’organise, …

    La Spirale s’exprime, résiste,  se révolte tout en construisant, en coopérant et en étant attentif à l’autre.

     

    DSC_0423.jpg

    La Spirale s’est renforcée par le conflit et les difficultés; elle a été abandonnée sur la route alors qu’elle n’avait que 7 ans. Elle a dû faire face au mépris. Durant 5 ans, de 1997 à 2002, la Spirale s’est trouvée à la rue sans locaux et ce n’est qu’à force de travail et de persévérance qu’elle a pu construire son nouveau projet.

     

    DSC_0425.jpg

    La Spirale c’est un Centre d’Expression et de Créativité. Par le biais de ses démarches créatives et une articulation à leur environnement, elle réalise des projets socio-artistiques et d’expression citoyenne. C’est l’essence même de notre association. C’est dans la pédagogie du projet des Centres d’Expression et de Créativité que nous avons puisé notre énergie et cette phrase que nous véhiculons depuis notre reconnaissance en 1995 : « Ouvrir les yeux pour que ta vie, notre vie ne se déroule pas à notre insu ».

    En 25 ans ce sont des milliers de jeunes et moins jeunes qui ont appris en nos murs à devenir curieux et à s’intéresser au monde qui les entoure. Ce sont aussi, d’années en années, de nouveaux projets monumentaux qui voient le jour dans les cours d’école ou dans les espaces publics.

     

    DSC_0430.jpg

    La Spirale, c’est une locomotive qui avait besoin de wagons et de charbon pour avancer. C’est grâce au soutien d’un grand nombre qu’elle a pu se mettre en route et parcourir de très nombreux kilomètres. Merci mille fois à tous ces collaborateurs pour leur soutien.

    25 ans … quelle est la recette ? J’ai envie de vous dire qu’il n’y en a qu’une et une seule … le travail et la remise en question

    Travail pour aller vers l’autre, pour le convaincre, pour le fédérer … pour construire.

    Remise en question pour susciter de nouveaux projets et de nouvelles dynamiques telles que celles que nous avons eues avec l’ouverture de notre piano bar en 2013.

     

    DSC_0439.jpg

    L’exposition dans la petite salle vous retrace les grands moments de notre histoire et ses plus beaux projets même si l’essentiel est non visible pour les yeux. La Spirale a depuis 25 ans tissé des liens entre les personnes, a été à l’origine de nombreuses nouvelles amitiés.

    La Spirale c’est une grande famille où il est bon de se retrouver.

    En ce 25ème anniversaire j’ai une pensée émue pour toutes celles et ceux qui ont quitté notre beau convoi.

     

    DSC_0440.jpg

    Hommage à vous Ignace Verwilghen et Jean-François Sechehaye, compagnons et administrateurs de nos premiers instants. Hommage à vous Dory Gerson, Jean Delhaye, Laurent Delnaux, Gérard Elleboudt, Camille Tirtiaux artistes et artisans qui en 1995 montaient dans le wagon Pauléa. Hommage à vous Thérèse Denis et André Brahy ancien membre du Collectif. Hommage à toi, Paul Rensonnet, que j’aurais tant voulu avoir à mes côtés aujourd’hui, c’est grâce à ton idée de génie portée par tous que nous en sommes là aujourd’hui.

    DSC_0421.jpgHommage aussi à toutes celles et ceux qui portent le projet de l’association. Merci aux administrateurs pour leur investissement au quotidien, aux animateurs, aux artisans, aux employés, aux nombreux bénévoles, aux participants, aux visiteurs qui chacun à leur manière ont écrit nos lettres de noblesse.

    Merci à l’Hélicon et à Piktural Grange partenaire de nos premiers balbutiements. Merci aux milliers d’artistes qui ont déjà côtoyé nos cimaises.

    Hommage enfin à  celles et ceux qui nous soutiennent. Merci à la firme John Martin’s qui depuis plus de 15 ans est un véritable mécène pour l’association. Merci à la presse écrite du Vlan, de l’Avenir, de Passe-Partout, de Vivacité, de Ma télé et à tous les journalistes qui relaient nos activités.

    Merci à la Fédération Wallonie Bruxelles, à la Région Wallonne, au Commissariat Général au Tourisme, à la Province de Namur pour leur confiance et leur soutien.

    DSC_0436.jpgMerci au Cabinet de Monsieur le Ministre Borsus pour son soutien à cette soirée.

    Merci à la commune de Somme-Leuze pour les nombreux partenariats et à toutes les communes dont Havelange, Ciney, Hamois, Hastière qui, de près ou de loin, nous apportent une aide logistique. Merci aux nombreuses écoles pour leurs diverses demandes d’animation ainsi qu’au Castel des Sorbiers et au Centre de la Croix Rouge de Natoye. Merci enfin à tous nos sponsors et annonceurs et toutes celles et ceux que j’aurai pu oublier.

     

    Mais cette soirée est aussi dédicacée aux 49 artistes et artisans qui toute l’année viendront exposer leurs créations au public. 13 nouveaux artisans nous ont rejoints. Quasiment toutes les thématiques sont aujourd’hui présentées au travers du travail du bois, de la pierre, du métal, du textile ou encore de la terre, de l’osier ou du verre. Ces artisans et artistes sont le deuxième pilier de notre association. Au travers des nombreuses rencontres que nous avons tout au long de l’année, ils contribuent à porter avec nous ce projet mobilisateur.

    Dans ce monde difficile où la recherche de la croissance et le profit sont rois, il nous parait essentiel d’encourager ces hommes et ces femmes de passion qui ont un petit bout d’humanité à nous faire partager.

     

    Depuis 2 ans, La Spirale a été opérateur de terrain dans le cadre du projet européen Made by Art porté par trois GAL.

    Que ce soit lors des rencontres ici à La Spirale, lors des rencontres plus spécifiques organisées à Marche-en-Famenne ou encore lors des états généraux du secteur qui se sont tenus au sein même de nos murs de nombreuses réflexions ont eu lieu. Ce projet a également permis de solliciter les Editions Weyrich pour éditer le très beau livre «Eloge de l’artisan» avec les superbes textes de Luc Templier et les photographies de Luc Viatour.

     

    DSC_0446.jpg

    DSC_0445.jpgMonsieur le Ministre, mon cher Willy,  c’est avec un réel bonheur que je vous transmettrai cet ouvrage à la fin de votre discours vous qui étiez déjà à nos côtés en 1995 lors de l’inauguration du projet Pauléa et qui depuis toujours soutenez nos initiatives.

    Dans quelques semaines j’aurai aussi l’occasion de vous transmettre les actes de nos débats qui, j’en suis certain nourrira votre réflexion sur l’appui à apporter à tout le secteur de l’artisanat.

    Nous avons déjà eu l’occasion d’en parler ensemble sur les plateaux de la Télévision et j’espère très prochainement être convié à une réflexion plus approfondie au sein même de votre Cabinet.

    Nous ne sommes plus très nombreux aujourd’hui en Belgique pour défendre ce secteur d’où l’intérêt de nous fédérer en collectif ou entre associations tels que l’Union des Artisans du Patrimoine qui a rejoint récemment notre Assemblée générale.

     

    DSC_0450.jpgJe clôturerai ce discours par un constat récemment relaté dans le dernier rapport sur le baromètre du monde associatif de la Fondation Roi Baudouin et sur notre inquiétude. Son étude relève en outre que 30% des associations constate une dégradation de leur état économique, que 25% du temps de travail est consacré à la recherche et à la justification du financement et que plus l’association est petite moins la chance de subside est grande. Le dernier baromètre de la Fédération Wallonie Bruxelles a montré quant à lui une énorme différence dans l’investissement communal pour la culture … là où Ciney consacre 65.43 euros par habitant , Somme-Leuze qui n’a pas de Centre culturel en consacre quand même 44.75 alors que Hamois se situe en avant dernière position de toute la Province de Namur avec 9.91 euros par habitant et par an …

    DSC_0429.jpgLors de la communication de ces chiffres, j’avais interpellé la Ministre sur mon étonnement qu’aujourd’hui aucune règle n’existait quant à la volonté politique ou non de consacrer un budget communal à la culture. J’ose espérer que demain il n’en sera plus ainsi. Ces études confortent mon constat initial que la recette doit avant tout venir du travail fourni et que le résultat provient des ambiances créées.

    On sait, parce que nombre d’institutions culturelles en ont fait l’analyse, qu’un euro dépensé dans une institution culturelle procure un retour de deux à trois euros selon les contextes et l’ampleur des institutions. Mais Jack Lang a une plus belle formule.

    Il dit que " la culture est un excellent placement. Un euro accordé à la culture est rendu au centuple en bonheur de vivre et en développement humain ". Voilà un argument qui me paraît au moins aussi important que l’argument économique.

    Cela me permet d’embrayer sur mes vœux pour les années à venir et sur mes nouveaux rêves. Que les années à venir continuent à nous permettre d’avoir plein de nouvelles étoiles dans les yeux et des rêves encore plein la tête. Je sais que, grâce à vous tous, ces rêves seront demain réalité et nous apporteront des nouvelles étoiles. 

  • 154 camions pour la 6e édition du Truckshow à Ciney Expo

    DSC_0422.jpg

    DSC_0453.jpgD’année en année, le Truckshow de Ciney évolue, mais, l’objectif de l’organisateur, l’ASBL S.C.D. (Salon du camion décoré) reste d’évoluer avec toujours le même esprit, celui d’organiser un show avec une ambiance de salon, une partie du hall étant munie d’un tapis plein rouge afin d’augmenter ce climat. L’exposition se composait de deux espaces, l’un intérieur, l’autre à l’extérieur. Seuls, les plus beaux camions étaient placés dans l’enceinte intérieure du hall de Ciney Expo. L’avantage du hall de Ciney Expo est de pouvoir y disposer les camions comme on le veut, vu l’absence de poteaux ! Pour cette 6e éditions, 154 camions décorés étaient présents, donc en plus grand nombre que l’an dernier et venaient des quatre coins de la Belgique, de France, des Pays-Bas, d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne, du Portugal, d’Angleterre et d’Irlande comme ce superbe semi remorque « Resident Evil » appartenant à Julian Davis originaire de Galway qui a traversé deux mers pour rejoindre Ciney Expo ! A côté de l’aspect exposition des camions, de nombreux marchands étaient présents : accessoiristes, pièces pour tuner les camions, vendeurs de modèles réduits au 50e, ce qui intéresse des collectionneurs comme Serge Jacobs, un Amaytois qui en a fait sa passion depuis tout petit et qui en possède plus de 350 ! Soulignons également la présence cette année de M6 pour immortaliser le salon !

    DSC_0424.jpg

    Pour découvrir 44 photos prises de dimanche à Ciney Expo, il suffit de cliquer, à droite, sur l'album intitulé "Truckshow 2015".

  • L’école communale d’Assesse remporte la 3e édition des Petits chefs en herbe

    DSC_0525.jpg

    DSC_0429.jpgBeaucoup de monde samedi au Domaine d’Achêne pour la 3e édition de la finale des Petits Chefs en Herbe. Ce concours, destiné aux enfants des classes de 5e et 6e primaire, consistait cette année, en l’élaboration d’une recette de cuisine à partir d’un poulet fermier de la région des écoles sélectionnées accompagné de 2 garnitures à base de produits de leur terroir. Les 6 classes sélectionnées ont présenté leur recette devant un jury prestigieux composé des plus grands chefs de la gastronomie belge et présidé par Eric Martin. Comme pour les éditions précédentes, il était organisé par Pascal Marcin, Chef Executif de l’hôtel Dolce La Hulpe Brussels. Chaque école disposait de 45 minutes pour réaliser la recette choisie sous le regard des membres du jury et encouragé par les parents et les autres écoliers.

    DSC_0505.jpg

    Le prix du public, jugé que sur le visuel, est revenu aux Moussaillons qui remportent une journée à la Ferme du Sacré Cœur à Natoye.

    DSC_0435.jpgLes 3 premières écoles remportent une journée découverte de producteurs le 9 mai : à la boulangerie Hennau à Rochefort, chez Lionel Plaquette à Mesnil Saint Blaise, beurre et produits laitiers et au Safran de Cotchia à Wasseiges. Chaque école a reçu un trophée réalisé par le sculpteur Jean-Marc Joppart. Ce dernier a d’ailleurs réalisé durant toute la journée une sculpture qui restera au Domaine d’Achêne. Chaque élève, petit chef en herbe est reparti avec toute une série de cadeaux (galettes, oeufs, nougats, livres de cuisine, cadeaux ISPC et Océan Marée ainsi qu’une veste brodée à son nom pour sa participation accompagnée d’une toque. Pour le jury des professionnels, un peu l’équipe nationale des Tops Chefs, les enfants n’ont pas à rougir de leurs assiettes. Voici le classement final :

    1. Ecole communale d'Assesse, coach Carl Gillain (Agathopède à Namur) avec Florent Humblet, Juliette Beye, Augustin Lannoy et Alexandre Seldrum
    2. Ecole communale de Thirimont, coach Stéphane Chermanne (L'étang bleu à Lobbes) avec Théo Tilmant, Hugo Bauduin, Camille Bertrand et Amelle De Gheselle
    3. Ecole Sainte-Marie de Suarlée, coach Thierry Stasiuk (Le libraire Toqué - cours de cuisine) avec Clémence pranger, Narina Clément, Kenzo Binamé et Louis Herphelin
    4. Ecole communale de Maillen, coach Olivier Bruckner (Olivier Restaurant à Dave) avec Kiora Santagelo, Justine Sprimont, Juliette Collignon et Maude Martin, école des Trieux de Montignies sur Sambre, coach Didier Baugnet (SS-Chef exécutif au Dolce la Hulpe Brussels) avec Quest Fiono, Chigiotar Angelmine, Anni Farid et Yoennes fohor et école des Moussaillons de Ciney, coach Régis Alexandre (Le Comptoir du Goût à Ciney) avec Mamoudou Diallo, Louis Daffe, Lilou Verstuyft et Adèle Hainaux

    DSC_0547.jpg

    En cliquant, à droite, sur l'album intitulé "Petits chefs en herbe 2015", vous découvrirez 135 photos prises samedi tout au long de la journée

  • Marché de printemps pour Altéo Ciney

    20150321_152122.jpg

    20150321_152133.jpgCe samedi 21 mars Altéo Ciney, mouvement social de personnes malades, valides et handicapés a tenu son premier marché de printemps avec ses 2 nouvelles responsables Nadine Godfrin et Marie-Esther Saens.  Beaucoup de monde pour acheter tricots, doudous, tabliers, garnitures divers, ... réalisés par des personnes différentes ou tout simplement manger un morceau de tarte et prendre un café.

    Les rencontres hebdomadaires d'Altéo Ciney se déroulent  tous les jeudis de 14 à 17h au Centre Culturel de Ciney salle 1 aux rez de chaussée, place Baudouin à Ciney.

    20150321_151902.jpg

  • Le mois d’avril à La Spirale à Natoye

    laspirale.jpgVendredi 3 avril à 19h : soirée jeux de société avec  La grenouille à grimaces. On vous invitera à découvrir entre autre le jeu « le désert  interdit »

    logo piano bar.jpgVendredi  10 avril à 20h : piano bar avec  COLINE MALICE .

    Cette jeune artiste belge touche par sa sensibilité, sa voix et son talent. Elle écrit, compose et chante ses chansons. Accompagnée par des musiciens issus du monde du jazz ; l’univers de cette chanteuse est populaire et engagé.

    images.jpegDepuis qu’elle a adopté la France, il y a quelques années, elle y balade sa belle dégaine d'insoumise, l'accordéon sur le coeur  pour nous conter les vicissitudes de la vie, ses émois et ses coups de gueule. De sa voix chaude et puissante, elle peut être douceur et tendresse, comme colère et  violence. Le sourire en coin et l'oeil malicieux, elle sait  aussi manier humour. Bref, elle ne laisse jamais indifférent. Cette belle personnalité lui a d'ailleurs permis de remporter de nombreux prix et de figurer sur des scènes prestigieuses comme celle du festival de Barjac en 2010

    Elle est soutenue par des artistes de talent tels Anne Sylvestre, Yves Jamait, Bernard Joyet,…

    Accompagnée de mains de maître par Yannick à l’accordéon, ce duo de charme allie tous les ingrédients de ce qui fait la chanson de qualité.

    Ce spectacle est un sac à malices qui nous réserve un beau voyage en perspective dans le monde des émotions, de la musique, et des mots.

    Elle présentera son dernier album : “Les nouveaux riches ».

    Du 7 au 10 avril et du 13 au 17 avril, nous proposerons 4 stages créatifs pour les 5 – 13 ans.

    Le dimanche 12 avril, balade nature et cuisine sauvage de 14h à 20h (la balade se clôture par un repas des ingrédients récoltés . Prix 25 euros  - repas compris avec  apéritif offert.

    Le mardi 28 avril à 18h, atelier « cuisine du monde » avec le Centre des demandeurs d’asile de Natoye. Prix 10 euros repas compris.

    DSC_0036.jpgLe jeudi 30 avril à 19h30, soirée Grande vadrouille … une belle occasion de faire partager vos voyages aux autres. Gratuit.

    Sans oublier, l’exposition permanente au Centre des Métiers d’Art des 49 artisans membres du Collectif « La Spirale » ouverte du mercredi au vendredi de 13h à 17h, le samedi de 13h à 18h et le dimanche et jour férié de 10h à 12h et de 13h à 18h.

    Info : 083 690 790 ou www.laspirale.be