Nouvelles fraîches de la ligne du Bocq

trainspontin.JPGL’histoire de la ligne du Bocq

L'histoire du Chemin de Fer du Bocq (CFB) est liée à celle de l'asbl PFT (Patrimoine Ferroviaire et Tourisme), fondée le 11 août 1988, qui acquiert, préserve et restaure le matériel des chemins de fer belges, radié ou en voie de l'être. Le matériel roulant conservé lui appartient en propre ou à ses membres qui lui en confient la gestion.

En 1992, le PFT crée le Chemin de Fer du Bocq et obtient une concession sur la ligne la ligne du Bocq (ligne 128), qui relie Ciney à Yvoir, et entreprend de la restaurer. Elle est considérée comme une des plus belles lignes de Belgique de par son inscription dans la vallée du Bocq et la présence de nombreux ouvrages d'art (viaducs, tunnels, ponts).

Construite entre 1890 et 1907, la ligne est fermée au trafic voyageurs dans les années 1960 tandis que le trafic des marchandises subsiste quant à lui jusqu'en 1983, date à laquelle la SNCB en abandonne définitivement l'exploitation.

Le matériel roulant présenté et mis en service au Chemin de Fer du Bocq est régulièrement renouvelé afin de mettre en avant de nouvelles pièces de notre collection et les faire découvrir à nos visiteurs.

Le restant de la collection (locomotives à vapeur, diesel, électrique, automotrices et autorails) du PFT est entreposé dans le musée Rétrotrain de Saint-Ghislain (Hainaut). La restauration du matériel et de la ligne est l’œuvre exclusive des bénévoles qui y consacrent la majorité de leur temps libre.

 

trainvapeur.jpgNouvelles de 2016

Pour Le Chemin de Fer du Bocq, la saison 2016 sera riche en nouveautés mais rimera aussi avec transition. En effet, suite aux travaux entrepris par Infrabel sur la ligne 162 (Namur-Arlon) à hauteur de Ciney, l'association a dû interrompre la circulation entre Braibant et Ciney et démonter près de 2,5 km de voie. Ces travaux empêchent l'acheminent par rail de tout matériel supplémentaire ou invité sur la ligne du Bocq. Les deux localités sont desservies durant la saison haute par un bus historique appartenant au Chemin de Fer de Sprimont1. Si les travaux sont désormais terminés et que la pose de la voie a pu recommencer, les bénévoles ne sont pas au bout de leur peine car en 2017 des travaux sont prévus en gare de Ciney cette fois. Le bus ne roule que les dimanches de juillet à octobre ainsi que les 13 août, 15 août et 6 novembre.

Une grande absente : la locomotive à vapeur !

Suite à l'inspection annuelle de la chaudière et des principaux organes de la locomotive à vapeur P8 64.169 en mars dernier, il est apparu que des travaux d'entretiens ponctuels et décennaux devaient être entrepris. Dès lors, le PFT-TSP a pris la décision de stopper l'exploitation de la machine en vue de procéder aux réparations nécessaires. Cette révision ne pourra débuter que lorsque les fonds nécessaires auront été récoltés. Les circulations en locomotive à vapeur des mois de juillet et août seront remplacées par des circulations en locomotive diesel. Celles-ci seront assurées par la 5205 rénovée en 2015 par l'association. Néanmoins, comme chaque année une locomotive à vapeur étrangère sera présente pour la Féerie du Rail.

En 2017, Le Chemin de Fer du Bocq devrait voir l'arrivée de la locomotive à vapeur Knapsack actuellement en cours de restauration.

 

vapeurciney30073.jpgFéerie du rail le 15 août

Afin de pallier au problème de l'acheminement de matériel supplémentaire l'association a décidé d'organiser une Féerie du Rail les 13 et 14 août, un spectacle ferroviaire familial réalisé en collaboration avec la Compagnie du Plat pays autour duquel se tiendront de nombreuses activités (musée, salle de jeux, train miniature, à voie étroite ou encore vapeur vive). Des circulations en locomotives à vapeur, diesel et en autorail permettront de mettre en avant le patrimoine ferroviaire et de faire découvrir la région sous un angle différent.

Le lundi 15 août des circulations intensives de locomotives à vapeur, diesel et autorails et de nombreuses activités seront proposées au public.

Le programme complet de l'événement est disponible sur www.cfbocq.be.

 

PURNODE-4605+Bocq.JPGL'un des derniers chandeliers de signalisation bientôt rénové !

Dans le rang des bonnes nouvelles, Le Chemin de fer du Bocq a obtenu un subside de 7.500€ du Petit Patrimoine Populaire Wallon pour la rénovation du chandelier de signalisation de Spontin. Construit en 1936 par la société La Brugeoise et Nicaise & Delcuve à Nivelles, il s'agit d'un des derniers signaux mécaniques encore en service en Belgique. Les travaux qui consisteront en un sablage, une peinture et des réparations mécaniques sont programmés pour les mois d'octobre et novembre.

 

trainavapeur0810.JPGLa progression vers Yvoir continue !

Le 12 juin 2015 avait vu l'inauguration de la section Purnode – Bauche mais il manquait une centaine de mètres pour rejoindre l'ancienne gare d'Evrehailles. Depuis le mois d'avril, c'est désormais chose faite mais le nouveau tronçon n'est pas encore exploitable commercialement car les quais doivent encore être reconstruits. Ces travaux devraient débuter quant à eux durant l'intersaison 2016-2017 en fonction des moyens financiers disponibles. Dans le cadre du week-end Bienvenue en Wallonie (23-24 avril), les visiteurs avaient eu l'occasion de visiter le chantier et de découvrir les différentes étapes de la reconstruction d'une voie ferrée.

 

25 ans pour Le Chemin de Fer du Bocq en 2017

Fondé en 1992, Le Chemin de Fer du Bocq soufflera en 2017 ses 25 bougies. A cette occasion, Le Chemin de Fer du Bocq organisera de nombreuses activités qu'elle dévoilera d'ici quelques mois.

 

La ligne du Bocq en chiffres

L'autorail 4602 au point d'arrêt de Senenne

6 : le nombre de gares réhabilitées par l'association.

9 ans, la période durant laquelle la ligne fut abandonnée entre Ciney et Spontin. La section entre Dorinne et Bauche à quant à elle été oubliée durant 54 ans.

16 : c'est actuellement le nombre de kilomètres exploitables par l'association.

21 kilomètres, la distance de la ligne 128 permettant de relier Ciney à Yvoir.

52 : pas moins de 52 ouvrages d'art (ponts, viaducs, tunnels) jalonnent le Chemin de Fer du Bocq. Plus de 40 ont déjà été réhabilités.

70 : près de 70 bénévoles s'occupent de la restauration, de l'entretien et de l'exploitation de la ligne.

1952 : l'année où furent construits les deux autorails qui servent à l'exploitation régulière de la ligne.

2015 : le 12 juin 2015 fut inaugurée la nouvelle section entre Purnode et Evrehailles-Bauche après plus de 5 ans de travaux.

14 000 : le nombre de voyageurs transportés en 2014 par l'association.

Le Chemin de Fer du Bocq propose des balades en train accompagnées de commentaires sur les histoires des lieux traversés. La circulation se fait à bord d'autorails panoramiques, excepté en juillet et août où le tronçon Spontin – Evrehailles-Bauche est assuré par une locomotive diesel.

Les périodes d'activités du Chemin de Fer du Bocq sont :

tous les samedis, dimanches et jours fériés de juillet et août

les dimanches et jours fériés : du 27 mars au 10 avril, du1er au 16 mai et du 4 septembre au 6 novembre

Durant et en dehors de ces périodes, il est possible d'organiser des visites de groupe : pour de plus amples informations : groupes@cfbocq.be

Il est possible d'embarquer aux points d'arrêt suivants de la ligne : Braibant, Senenne, Spontin, Dorinne-Durnal, Purnode et Evrehailles-Bauche.

Plusieurs allers-retours sont proposés dans la journée, ce qui permet aux voyageurs de descendre d'un train dans une gare et de repartir avec un autre un peu plus tard. Les horaires complets sont disponibles sur notre site web : cfbocq.be

Commentaires

  • Bonjour.
    On n'a plus rien pour rien mais 302.000 fb pour rénover le chandelier !

Les commentaires sont fermés.