• Vitrine cadeaux du 3 décembre 2016 au 3 janvier 2017 à Havelange

    Suite au succès de l’édition de l’année 2015, l’association des commerçants havelangeois organise la seconde édition de la Vitrine cadeaux. Celle-ci se déroulera du samedi 3 décembre 2016 au mardi 3 janvier 2017.

    De quoi s’agit-il ? Une vitrine présente des lots des différents commerçants qui participent au projet. Le client reçoit de la part du commerçant un ou plusieurs billet(s) qu’il dépose, complété(s), dans l’urne qui se trouve devant la vitrine cadeaux.

    Le mardi 3 janvier 2017 dès 18h30 devant la vitrine, les lots seront distribués suite au tirage au sort.

    Afin d’ajouter une dimension festive, un bar sera également ouvert à la même heure en face de la vitrine, devant l’Hostellerie de la poste.

    La vitrine se situe au carrefour à côté des feux de signalisation.

    Cette opération se veut représentative de l’activité commerciale et de la diversité de l’offre proposée dans la commune, avec la collaboration de l’Administration communale de Havelange.

    Renseignements : www.havelange.be - Facebook de l’Association:

    commerçantshavelange@gmail.com

  • #tousàtable, la première journée du média numérique de proximité via Matélé ce 9 décembre

    Matélé, télévision locale de l’arrondissement de Dinant, organise la première journée du média numérique de proximité le vendredi 9 décembre 2016. Cette opération-pilote porte le nom de code : #tousàtable. Elle rassemblera dans un même espace virtuel les contributions de tous ceux qui souhaitent prendre part au débat, professionnels, simples citoyens et journalistes, autour d’une question centrale : « Pourquoi on mange ce qu’on mange ? ».

     

    TAT_couv_FB.jpg

    Abandon de poste

    Le 9 décembre, Matélé s’est lancé un défi un peu fou : abandonner, le temps d’un soir, son média traditionnel pour surprendre ses téléspectateurs sur le web. Nous voulons bouleverser les codes et produire des contenus uniquement à destination des nouveaux médias : des articles web enrichis, des photos interactives, des web documentaires, des reportages immersifs à 360 degrés, des reportages sonores, des interventions multi- participants, etc. Un autre volet de cette journée porte sur le dialogue sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram.

    #tousàtable photo illustration (1).jpg

    #tousàtable ne se conçoit pas sans la participation active des internautes. Son objectif est de provoquer un maximum d'interactions avec les communautés en suscitant leur participation au projet éditorial. Aux côtés des journalistes, Matélé souhaité que tous ceux qui le veulent puissent apporter des pistes de réflexion autour de notre question centrale : « Pourquoi on mange ce qu’on mange ? ». Ces réponses peuvent passer par des photos, des vidéos, des textes, des Facebook live, etc. Matélé se fera l’amplificateur de tous ceux qui ont quelque chose à dire.

    Quelques exemples :

    • La visite à 360° de la fabrication de la Trappiste de Rochefort
    • Un format long (web doc) mêlant textes et vidéos sur les habitudes alimentaires de quatre ménages bien différents
    • Une rencontre entre un agriculteur et un député européen filmée de manière complètement immersive. Grâce à une technique jamais utilisée de vidéo à 2 X 180°, vous pourrez choisir d’être dans un pré avec l’agriculteur ou au sein même du Parlement européen
    • Vous pouvez télécharger d’autres exemples de productions « web-friendly » (©Matélé) déjà réalisées grâce à ce lien https://www.dropbox.com/sh/xfqri7o1r4x6r66/AACWGcxUPt4NIx4Zm0aj808ea?dl=0
    • Toutes nos expérimentations numériques sont d’ores et déjà relatées dans un blog « Le lab de Matélé » : https://lelabmatele.wordpress.com/

     

    #tousàtable photo illustration (6).jpg

    Auberges espagnoles réelles et virtuelle

    #tousàtable, opération numérique, a un prolongement dans la vie réelle. Matélé lance à tous (citoyens, associations, entreprises, institutions) un challenge : organiser la plus grande auberge espagnole possible et faire de notre petit coin de Wallonie l’endroit le convivial du monde.

    Ensemble, une multitude d’auberges espagnoles connectées les unes aux autres seront crées. Le 9 décembre, chacun est invité à rassembler sa famille, ses voisins, ses amis, ses collègues, ses clients... autour d’un repas selon le principe de l’auberge espagnole. Matélé va connecter toutes les auberges espagnoles les unes aux autres au sein de l’opération numérique décrite plus haut. Chaque participant est, lui aussi, appelé à contribuer et à apporter une réponse à notre question centrale via des photos, des vidéos, des « live » Facebook, des tweets, etc. réalisés avant et pendant le repas. Tous les formats sont possibles, Matélé jouant là pleinement sa mission d’éducation permanente en permettant à chacun de démystifier et d’expérimenter les nouveaux médias.

    Matélé collecte ces productions numériques pour les partager avec ses internautes et ainsi créer une grande auberge espagnole informative et virtuelle sur le thème de l’alimentation.

     

    14589937_10154042746461973_7671995957057659876_o.jpg

    Comment faire ?

    Les internautes sont appelés à partager leurs photos, vidéos et textes dès maintenant dans le groupe Facebook, Twitter ou sur Instagram avec le #tousàtable.

    Le groupe Facebook #tousàtable est le lieu privilégié pour communiquer. Nous y donnerons plein d’idées et y présenterons des applications gratuites pour créer facilement des contenus numériques.

     

    DSC_2376.JPG

    Matélé ne veut laisser personne au bord du chemin et proposera une émission spéciale le 9 décembre de 18h à 20h30. Là aussi, ils veulent surprendre leurs téléspectateurs en leur offrant une émission de « slow TV ».

  • Ciney fête la Saint Eloi ce dimanche à partir de 9h

    DSC_0036.jpgSaint Eloi est le patron de tous les ouvriers métallurgistes. A l'époque où Ciney disposait d'une fonderie, des forges et d’un secteur métallurgique important, ce saint patron régnait sur la capitale du Condroz. Son importance était telle que, par le passé, le jour de sa fête, les banques, les écoles et les entreprises étaient fermées pour donner à toutes et tous la possibilité de fêter leur Saint Patron. Depuis de nombreuses années cette tradition s'est estompée mais la fête, elle, est restée !

     

    DSC_0047.jpgC'est pourquoi le comité des fêtes de Ciney a choisi le 1er dimanche de décembre pour mettre Saint Eloi à l'honneur et cette année, ce dimanche tombe le 4 décembre.

    Si les camelots seront en place dès 9h, les commerçants qui ont accepté de travailler ce dimanche, le feront dès 10h jusqu’à 18h. Les rues commerçantes du centre de Ciney seront interdites à la circulation automobile.

    DSC_0092.jpgNéanmoins, il y a suffisamment de parkings ouverts au public ainsi que les rues avoisinantes où il sera possible de se garer pour passer quelques heures au cœur de la capitale du Condroz ou dans les zonings et autres centres commerciaux où bon nombre de commerces seront ouverts. A ne pas négliger, des commerçants accorderont en l’honneur de cette Saint Eloi des réductions plus qu’intéressantes ! Vous êtes donc prévenus pour la chasse aux bonnes affaires !

    DSC_0101.jpg

    DSC_0105.jpgVoici donc le programme de la journée, programme immuable depuis quelques années :

    • Grand marché de 10h à 18h avec de nombreux ambulants (présents dès 9h) et de quelques commerçants qui ouvrent leurs portes exceptionnellement
    • DSC_0009.jpgProcession de Saint-Eloi à partir de 11h15 au départ de l'église des Capucins, avec de nombreux arrêts pour permettre au Cercle Instrumental de jouer
    • Présence de Saint-Nicolas à l'Hôtel de Ville de 13h à 16h
    • Départ du cortège des géants et des fanfares à 14h sur la place des Chasseurs Ardennais
  • Expo à l'OCTC de Hamois les 3 et 4 décembre

    Les talents cachés de Hamois se révèlent à l’expo P-Art-Age à l’OCTC de Hamois le samedi 3 et le dimanche 4 décembre de 14h à 17h. Vernissage le vendredi 2 décembre à 19h. Expo réalisée par le Conseil Consultatif des Aînés avec le soutien de l’administration communale de Hamois.

  • 68e exposition «Les Peintres du Condroz» du 3 au 18 décembre au Centre Culturel de Ciney

    Rendez-vous annuel, «Les Peintres du Condroz», association multi-générationelle qui rassemble des artistes locaux, exposeront au Centre Culturel de Ciney du 3 au 18 décembre.

    arlette.gif

    franciscl.jpg2006-2016, déjà le dixième anniversaire pour l'association cinacienne qui a remis sur les rails le groupement des "Peintres du Condroz" ! Si le groupe a été fondé en 1948, c'est depuis 2006 que les artistes en ont fait une ASBL.

     

    Francis Monseur et Paule Demunck, ainsi que les membres chevilles ouvrières de l'association, ont relevé de défi non seulement en dynamisant l'exposition annuelle de Ciney mais aussi en organisant depuis 2008, une année sur deux, une deuxième exposition en extra muros : à Hamois, Rochefort, Durbuy et cette année Namur, afin de faire connaître le travail des artistes à un public plus large.

    Ils ont également pris le pli depuis de s'accompagner, pour chaque événement, d'artistes invités différents, ce qui permet de rester attractif et de nouer des contacts avec des artistes d'autres horizons.

     Englebertchristophe.jpg

    Cette année "Les Peintres du Condroz" sont heureux de vous présenter en invités le peintre Christophe ENGLEBERT de Ciney et le sculpteur de métal Max RODHAIN d'Assesse.

     

    Quant aux membres des Peintres du Condroz, ils vous proposent pour cette édition de découvrir un choix varié de peintures, aquarelles, dessins, sculptures, bijoux, photographies... reflétant la personnalité de chacun.

     

    Un changement cependant dans l'équipe, ils accueillent comme nouveaux membres adhérents deux cinaciens : l'artiste peintre France DELIEUX et le sculpteur et peintre Gusty LIARD.

    France.jpg 

    Francis MONSEUR a fait le choix de présenter deux huiles et plusieurs aquarelles : paysages des

    lieu-dit du Condroz ainsi que deux clowns incontournables !

     

    Paule DEMUNCK propose deux aquarelles aquatiques , deux autres inspirées de Marie Laurencin, ainsi que des acryliques de nus tout en contrastes.

     

    Ce sont des scènes de vie, en instantané que présente Sophie BIHIN : dans une unité de bleu ou d'orange.

    bijoux fins 1.jpgArlette DELECLUSE transmet le message du temps qui passe au travers de ses tableaux qui prennent dès lors une nouvelle dimension.

    France DELIEUX avec unité de style, de technique et de ton fait apparaître subtilement dans ses toiles perspectives, personnages ou paysages dont la douceur est apaisante.

    Alain FERBUS accroche diverses encres, des huiles colorées dont "Giboulée" et, nouveauté cette année, une sélection de photos.

    Sylvie FRANCOIS aime innover à chaque fois. Elle élabore ses différents bijoux grâce à de petites perles cousues entre elles, tout en finesse.

    Gusty LIARD, avec ses tableaux et ses sculptures qui se complètent grâce aux formes

    que l'on retrouve dans les 2, nous promène dans une autre galaxie ...

    pol.jpgLa thématique des tableaux de Pol LIARD reste identique et immuable au fil du temps, mais est toujours abordée différemment.

    Vous pourrez voter pour le prix du public et cette fois emporter une aquarelle de Francis MONSEUR.

    Un choix varié pour le public qui, comme chaque fin d'année, répondra présent au vernissage ou pendant la durée de l'exposition. Les artistes en ont la certitude car pour eux, c'est le moteur de leur inspiration .   

     

    peinturealain.jpg

    Paule deepblue IIw.jpgEn pratique :

    Exposition accessible du 3 au 18 décembre au Centre Culturel, Place Roi Baudouin, 1 CINEY - Entrée libre.

    Vernissage le vendredi 2 décembre dès 19h. 

    Ouvert en semaine de 9h à 12 h et de 14h à 17 h, le samedi de 9h30 à 12h30.

    En présence des artistes : le samedi de 12h30 à 18h et le dimanche de 14h30 à 18h.

    Renseignements :

    Centre Culturel de Ciney : 083 216565 – culture@ciney.be

    Peintres du Condroz asbl - Paule Demunck : 0472 759969 -http://www.lespeintresducondroz.net/

  • Le livre sur Saint Bérégise, un saint né à Emptinne, un beau cadeau pour les fêtes

    DSC_0198.jpgJules Delfosse, ancien instituteur et passionné d’histoire, a choisi le château d’Emptinne pour y présenter son livre sur Saint Bérégise en ce dernier dimanche d’octobre.

    C’est Bérégise Dawance, qui fêtait ses 3 ans ce jour là, qui lui en a donné l’idée : ce petit, il devrait connaître l’histoire de son saint patron !

     

     

    DSC_0200.jpg

    DSC_0201.jpgDes 3, 4 lignes du début, il a fait finalement un très bel ouvrage de 337 pages et contenant 500 illustrations, les photos et la mise en page étant réalisées par son ami Joseph Clette. Sous-titré, du Bocq à l’Andagina (cours d’eau qui passe à Saint-Hubert) et préfacé par le Doyen de Ciney, il se subdivise en plusieurs chapitres :

    • l’enfance de Bérégise à Spanges, village aujourd’hui disparu depuis le Moyen-Age, situé à l’entrée d’Emptinne. Bérégise serait né dans une maison qui se trouvait dans une pâture située actuellement à quelques centaines de mètres du château d’Emptinne

     

    DSC_0203.jpg

    • DSC_0211.jpgla présence mérovingienne dans la région
    • Bérégise et son époque, les Mérovingiens. Il était l’aumônier de Pépin de Herstal
    • La construction d’un monastère à Andage, aujourd’hui Saint Hubert que Saint Bérégise dirigea durant 25 ans
    • DSC_0205.jpgL’amitié entre Saint Bérégise et Saint Hubert
    • Ce que l’on trouve sur Spanges aujourd’hui
    • La chapelle Saint Bérégise inaugurée en 1927. Elle se trouve sur la place d’Emptinne. Des travaux de sa rénovation ont été entamés
    • Création des amis de la chapelle Saint Bérégise
    • Une vingtaine d’annexes

    DSC_0207.jpg

    Pour obtenir le beau livre sur Saint Bérégise, il suffit de contacter Jules Delfosse au 083/61.17.71 ou 0485/29.38.81 ou se rendre chez lui au 4 rue de Miécret à Hamois. Il pourrait être mis en dépôt par la suite dans des commerces locaux ou des librairies de la région.

    DSC_0206.jpg

     

  • Inauguration par des athlètes olympiques du Stade Rebompré à Ciney

    DSC_0091.jpgTout avait été bien pensé pour que cette journée marquant l’inauguration officielle de la piste d’athlétisme du stade Rebompré soit un événement que l’on oublierait pas de sitôt dans la capitale du Condroz et pour tous les Cinaciens:

    DSC_0065.jpg

    • DSC_0063.jpgle symbole, un relais de la flamme à travers la ville de Ciney qui est parti de l’ancienne piste foulée durant des années par les Archés, à savoir la piste d’athlétisme de l’institut Saint-Joseph
    • le symbole, un relais de la flamme à travers la ville de Ciney qui est parti de l’ancienne piste foulée durant des années par les Archés, à savoir la piste d’athlétisme de l’institut Saint-Joseph

    DSC_0070.jpg

    • DSC_0087.jpgles athlètes de l’Arch se passeront le relais selon le parcours suivant : rue Courtejoie, rue du Commerce (en direction de la gare), rue Piervenne, place Monseu, square Omer Bertrand, rempart de la Tour jusqu’au au stade Rebompré pour terminer symboliquement le dernier relais avec Manon, la petite fille de Claude Wilmet
    • DSC_0077.jpgun petit cortège devancé par un char décoré aux couleurs des jeux olympiques de Rio sur lequel on pourra retrouver un groupe brésilien de percussions et deux véhicules où l’on retrouvait des athlètes olympiques, Jacques, Kevin et Olivia Borlée, Florent Caelen, Patrick Stevens, Julien Watrin, Frédéric Xhonneux et Anne Zagré
    • la parole, après un tour d’honneur dans le nouveau stade et une partie académique avec de nombreux discours
    • le mouvement : aux 4 coins de la piste, animation des enfants des écoles par les athlètes olympiques
    • Rio vs Ciney ou des défis entre les athlètes et les enfants sur la piste

    DSC_0130.jpg

     

    DSC_0106.jpgLa foule était très importante au moment de l’arrivée du relais au stade.

    Pour Manu Morimont, membre de l’ARCH et journaliste de la RTBF (celle-ci était bien présente pour tout filmer), «par le sport, vous pouvez vous dépasser. Ce stade, c’est une histoire de 2 frères qui s’investissent depuis plus de 40 ans, en s’enrichissant au gré de leurs rencontres. Merci à eux pour tout ce qu’ils ont fait pour le sport. »

    DSC_0148.jpgOlivia et Jacques Borlée ont ensuite pris la parole : «beaucoup d’émotion après ce film que j’ai découvert la 1er fois depuis les jeux. Cela me fait chaud au cœur de voir autant de monde qui se mobilise pour mon sport. Persévérance, dépassement de soi, recherche de l’excellence en permanence. »

    DSC_0151.jpgPour Thibaut Henri de Frahan, dit Camion, membre du club de rugby des Blues : «cette nouvelle infrastructure permettra de faire naître de nouvelles passions, de nouvelles vocations chez les jeunes Cinaciens. Ce nouvel outil permettra aussi aux sportifs de se perfectionner dans les meilleures conditions. La ville de Ciney méritait depuis longtemps déjà un stade à la hauteur de ses talents sportifs et de ses ambitions pour le futur. Le club de rugby des Blues de Ciney a vu le jour en 2009 avec une équipe junior. Très vite, le club a pris des quartiers sur ce même terrain du Rebompré. Il ne s’agissait alors que d’un champ de patates comme nous l’aimions l’appeler. Le club a dès lors commencé à grandir et les résultats s’en sont suivis. Mais, depuis le début des travaux du Rebompré, il y a près de 2 ans, nous nous sommes retrouvés orphelins de notre terrain, et donc, en difficulté. L’Institut Saint Joseph nous alors aimablement accueillis comme à nos débuts et permis de continuer nos entraînements jusqu’à aujourd’hui tout en restant à Ciney.

    DSC_0142.jpgLe rugby n’étant clairement pas le sport le plus médiatisé du Royaume. Il a parfois été difficile de recruter et d’attirer de nouveaux joueurs. Pourtant, petit à petit, nous parvenons à faire parler de nous et nous avons le plaisir d’accueillir régulièrement de nouvelles recrues. Le rugby est un sport de valeurs, il vous apprend à vous faire respecter et à respecter l’adversaire. Il n’y a pas de stars au rugby, on ne peut pas gagner en solitaire. »

    DSC_0152.jpgPour Gérardine Desille, échevine des sports de Ciney, «Quel progrès nous pouvons en effet célébrer ce jour ! L’arrivée d’un stade d’athlétisme après 40 années de patience pour les Archers !

    La naissance d’un terrain de rugby pour un club qui en est encore à l’aube de ses activités mais qui a déjà prouvé toute sa légitimité dans le paysage sportif cinacien et bien au-delà.

    Depuis près de 40 ans, l’athlétisme est ainsi pratiqué dans la Capitale du Condroz sans que les athlètes ne disposent d’installations dignes de ce nom…De nombreux projets ont pourtant été envisagés durant ces longues années. Citons ici comme exemples, un projet de piste autour du stade Lambert fin des années 60, un projet de piste indoor à l’intérieur de l’Ancien Marché Couvert ou encore un projet dans le zoning de Biron.

    DSC_0124.jpgUne piste d’athlétisme à Ciney, pour tous et pour toutes ! Tel était donc le rêve de notre club d’athlétisme local fondé en 1973.

    Un rêve porté par Paul et Coco qui n’ont jamais ménagé leurs efforts afin de pouvoir céder à leurs futurs successeurs (dans de longues années précisons-le de suite) une infrastructure à la hauteur de leurs attentes. Elle est aussi un projet rêvé pour tout mandataire politique passionné de sport qui a à cœur de développer celui-ci sur le territoire de sa commune. Convaincue de la plus-value de ce nouvel outil, je dois bien vous avouer qu’aujourd’hui, je suis une échevine des sports comblée et confiante en l’avenir de nos clubs locaux qui, petit à petit, bénéficient d’infrastructures de grande qualité.

    Investir dans le sport, c’est croire en demain ! C’est permettre à nos jeunes de se trouver une passion, leur permettre également d’adhérer à des valeurs et cela, le collège communal l’a bien compris. La solidarité, le respect ou le fair-play, le bien-être, l’excellence… nous le verrons demain, et sans vouloir dévoiler une partie de la surprise, tels seront les mots qui guideront les activités pratiquées dans notre beau stade Rebompré. Nous voici donc maintenant dotés d’une nouvelle piste homologuée et force est de constater que ceci n’est pas monnaie courante puisque jusqu’à présent seules 2 communes en province de Namur avaient cette chance…Le projet inauguré ce jour se veut performant et fonctionnel.

    DSC_0167.jpgNous aurons ainsi eu à cœur de tenir compte des aspects suivants tout au long du chantier :

    • L’accessibilité du site aux personnes à mobilité réduite
    • La sécurisation des installations afin d’en assurer la pérennité
    • L’intégration paysagère du stade pour le voisinage
    • Le respect des normes édictées par la Ligue Belge Francophone d’Athlétisme
    • Et enfin, les besoins réels des utilisateurs afin de ne pas avoir à reconduire un tel chantier dans les 10 prochaines années.

    DSC_0175.jpgLe complexe comprend :

    - une piste d’athlétisme en matériaux synthétiques constituée de 6 couloirs pour le tour de piste et de 8 pour la ligne droite d’arrivée.

    - des aires de lancer pour le poids, pour le disque et pour le javelot.

    - 2 sautoirs pour la longueur et le triple saut

    - un sautoir en hauteur ainsi qu’un sautoir à la perche

    - une fosse pour le steeple

    - du matériel adéquat en courses, sauts, lancers, tableau d’affichage, chariot à matériel et des accessoires divers

    - un éclairage performant répondant aux besoins des différentes activités organisées par les clubs

    - un local abritant les installations de chronométrage électronique ainsi que le petit matériel pédagogique et des sanitaires

    - sans oublier bien entendu, un terrain de rugby en son centre ou encore, les parkings nécessaires à une utilisation optimale.

    C’est donc un chantier colossal que nous aurons connu pendant un an et demi puisque les travaux ont démarré en mars 2015 pour se terminer en août 2016. Colossal aussi de par son prix puisque, estimé au départ à 1.402.876€, le marché public aura été attribué à l’entreprise Lesucco pour un montant total de 1.324.265 € HTVA.

    La ville de Ciney aura pour sa part pris en charge les 15% non subventionnés mais également les travaux de voiries nécessaires au contournement de la piste, soit près de 300.000 € pour l’ensemble.

     

    DSC_0153.jpgPour Paul Wilmet, président de l’ARCH : «Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. Quand il a écrit cela Marc Twain pensait probablement à tous ceux qui imaginent des projets fous, déments, impossibles à réaliser aux yeux de Mr Tout le Monde. Tous ensemble, nous avons construit l’irréalisable ! Il y a 43 ans, Paul et moi, à la fondation de l’Arch. Jeunes, mais déterminés, nous rêvions bien sûr d’une infrastructure idéale. Des projets avortés en projets avortés, nous avons maintenu notre foi en un athlétisme qui intégrait toutes les composantes du sport olympique n°1. Les dizaines de membres du comité qui nous ont soutenus, les centaines de bénévoles qui nous ont aidés, les milliers de jeunes qui ont adhéré au projet ont permis de mener à bien ce rêve. Merci aux responsables de l’Institut Saint Joseph qui nous ont hébergés durant 43 ans. Merci aux responsables communaux qui ont eu la volonté de concrétiser enfin ce rêve. Nous pouvons maintenant céder le témoin à nos successeurs. La valeur d’Excellence s’affiche maintenant sur les grilles du stade. Elle accompagne les 3 autres, Bien-être, Fair-play et Solidarité.

     

    DSC_0187.jpg

    DSC_0182.jpgHistorique du projet

    • Novembre 2006, ébauche du projet - situation Nouveau Marché Couvert Ciney près du Stade Tillieux
    • Mars 2007 - Abandon de cette implantation
    • Juillet 2008 - Mise à jour du projet sur l'implantation "Rebompré"
    • Avril 2011 - Présentation du projet aux responsables d'Infrasports.
    • 6 mai 2011 - Engagement verbal du Ministre des Sports André Antoine lors de l'inauguration de la Salle Meurisaltienne
    • Février 2013 : projet définitif et complet transmis à Infrasports – Direction des Infrastructures sportives de la Région wallonne
    • 22 mai 2014 - Le subside est enfin accordé par notre Ministre des sports Mars 2015 – début des travaux 15 septembre 2016 : réception provisoire

     

    Une piste, des aires de sauts et de lancers et un terrain de Rugby

    • La piste comprend 6 couloirs de 400 m
      • 8 couloirs sur le 100 m
      • 2 aires de saut en longueur
      • 1 aire de saut à la perche
      • 1 aire de saut en hauteur
    • 1 aire de lancer du javelot
    • 1 aire de lancer du poids
    • 1 aire de lancer du disque
    • 1 terrain de Rugby

    En cliquant, en haut, à droite, sur l'album intitulé "Inauguration stade Rebompré Ciney", vous découvrirez 144 photos prises ce samedi.

  • Distribution d’arbustes fruitiers par la locale Ecolo de Hamois

    Comme chaque année, lors de la journée de l’arbre, les membres de la locale Ecolo de la commune de Hamois ont distribué plus d’une centaine d’arbustes fruitiers (groseilliers, framboisiers et cassis) aux personnes intéressées de la commune. Ils se sont déplacés de village en village de l’entité en restant d’une demi-heure à une heure selon l’endroit choisi. Boissons chaudes, bienvenues avec le vent piquant présent et petite restauration étaient offertes à la population présente. La locale Ecolo était particulièrement contente du succès de son activité.