• Entre d'Eux, au théâtre communal de Ciney le 8 février

    Dans le cadre de sa saison culturelle 2016-2017, le Centre Culturel de Ciney accueille un spectacle de danse et de cirque «Entre d'Eux » par la Compagnie les Argonautes le mercredi 8 février à 20h au théâtre communal.  

    Mise en scène de Philippe VANDE WEGHE

    Avec Lucas AESCHLIMANN, Sara OLMO, Natalia WEINGER, Sergio MENDES, Natalia FANDINO

    Le projet

    Des routes et… l'alchimie. Ce projet parle d'alchimie, pas celle qui transforme le plomb en or, mais celle qui lie une personne à une autre, celle qui s'échappe de ce qui se dit tout bas, et surtout de ce qui ne se dit pas. L'alchimie de ce qui joue dans chaque geste qu'on fait vers l'autre, pour l'autre, à cause de l'autre, ces gestes qui disent des vérités qu'on entend pas, des mensonges qu'on ne voit pas, des erreurs, des aveux, des non-dits. Alchimie du cirque et de la danse pour saisir l'impalpable de deux personnes, avec tout ce qui les différencie, tout ce qui les rassemble et tout ce qui construit la relation. Deux parcours réunis par le Hasard pour certains, le Destin pour d'autres.

     

    En pratique

    Durée du spectacle : 60'

    Adultes : 13€

    Seniors -26 ans : 10€

    Article 27 : 1,25€

    Réservations : 083 21 65 65

  • Le papier, entre air et lumière, au Centre Culturel de Ciney du 8 février au 3 mars

    Avec Suhail Shaikh, c'est une exposition hors du commun que le Centre Culturel de Ciney propose de découvrir du 8 février au 3 mars. Il vient de Lamastre, en Ardèche. La raison de sa venue à Ciney, c'est qu'il est le scénographe du spectacle « Entre d'Eux », de la Cie Les Argonautes, qui sera joué au théâtre de Ciney le 8 février à 20h. Le Centre Culturel a combiné ce spectacle avec une exposition des oeuvres de cet artiste plasticien aux doigts d'or, un voyage inattendu dans le monde du papier blanc ; des sculptures, mobiles et luminaires qui mettent en valeur et subliment cette matière simple.

     

    Suhail Shaikh vous parle

    Le premier contact avec le papier m'est venu quand enfant, j'ai appris à faire mes propres jouets. Durant mes années formatrices, j'ai poursuivi mon hobby de 'maquettes en papier’, avec un accent sur les formes complexes d’avions. Le papier est devenu le mode d’expression de mes envies, reflétant mon humeur du jour, mes ressentis face aux vécus, et ma manie de détails minutieux. C'est un univers dans lequel je m'immergeais pour m'évader, explorer et exprimer mon imagination à travers l'infinité de possibilités de cette matière. Après 17 années professionnelles dans le milieu du design de produit, j'ai rangé mes feutres, fermé les logiciels et repris le cutter, la colle et le papier blanc.

    Je cueille mon inspiration dans la vie qui m'entoure. Parfois un instant vu, souvent un instant vécu, me soufflent des idées dans l'esprit, et mes mains cherchent à les interpréter dans le papier blanc, mettant en valeur la simplicité de la matière et la complexité de l'idée.

    Que le papier soit blanc est important pour moi, c'est ce qui met en valeur la simplicité et les aspects éthérés et purs de la forme, qui est à son tour mise en valeur par le jeux entre lumière et ombre. La matière de base est ainsi aussi identifiable dans l’œuvre finie : elle met en avant le chemin parcouru d'une feuille à une œuvre.

    L'art, l'artisanat et le design sont complices dans ce chemin de création, et j'aime pousser le papier au delà de ses limites car je crois qu'il n'y a pas de limite dans ce qu'il est possible de réaliser. Il y a des choses simples dans la vie qui nous apportent un bonheur immense. Le papier est ainsi, faisant vivre l'imagination, nous étonnant et épatant ».

    En pratique

    Exposition « Le Papier... entre air et lumière. Suhail Shaikh » du 8 février au 3 mars, accessible du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h, le samedi matin de 9h30 à 12h au Centre Culturel de Ciney,place Roi Baudouin 1 à Ciney. Entrée libre.

    Vernissage le 8 février à 18h, en présence de l'artiste (suivi du spectacle « Entre d'Eux » de la Cie des Argonautes, à 20h).

    Rendez-vous également avec l'artiste, le samedi 11 février, dans le cadre de l'atelier « Pour moi, par moi(s) », pour une matinée de création d'objets en papier (réservation obligatoire : 083 21 65 65). Infos complémentaires sur l'artiste : www.papermywishes.blogspot.com.

     

  • Si dj'aureu soyu ! à Ciney le 1er février

    Dans le cadre de ses après-midis de théâtre dialectal, le Centre Culturel de Ciney a invité, ce mercredi 1er février à 14h, au théâtre communal, la troupe Li Soce dès Falîjes de Namêche pour jouer « Si dj'aureu soyu  ! », une c omédie en trois actes de Christian DERYCKE, adaptatée en wallon namurois par Jules GOFFAUX.

    Résumé :

    Dans un hôpital, deux malades, Gaston et Lucyin sont installés en chambre commune par manque de place. Ils ne sont pas très contents, parce qu'il n'y pas beaucoup de personnel pour s'occuper d'eux. En cause, les nouvelles réglementations du Ministre de la Santé. Pourtant, les infirmières font toutes leur possible, à part sœur Josiane, chef de service, qui n'a pas l'air de s'en soucier. Malgré qu'il n'y a toujours pas de place, on leur remet une dame dans leur chambre ! Gaston et Lucyin en ont marre et sont prêts à tout ! Dernière nouvelle, le Ministre de la Santé, qui faisait visite à Namur a eu un accident et est transféré dans le même hopital ! 

    Distribution:

    Albert DELVIGNE : Gaston                            

    Louise COLLIGE : Melle Nelly          

    Jocelyne COPOIS : Sœur Josiane

    André VANCLEVE : Lucien

    Laurence FREDERIX : Mérence

    Romain LEUNIS : Bertrand

    Marylène COLLIGE : Paulette          

    Marie-Eve GEMINE : Marie    

    Alain VANDERECK : Quentin Dubourg       

    Renseignements :

    Centre Culturel de Ciney, place Roi Baudouin 1, Ciney, 083 21 65 65, culture@ciney.be. Entrée : 6€ / Prévente : 5€

  • La route des Cendres, premier roman de Claude Donnay

    Né à Ciney en 1958, Claude Donnay a retrouvé la capitale du Condroz après avoir passé une grande partie de sa vie à Dinant. Romaniste, prof de français à l’Institut Saint Joseph de Ciney depuis 1981, il écrit son premier recueil de poésie après une rencontre en 1990 avec la poétesse Mimy Kinet qui le pousse à envoyer son recueil à l’Arbre à Paroles. C’est aussi pour lui le début de l’aventure de la revue RegArt puis de Bleu d’Encre, qu’il créée en 1999 après la disparation soudaine de son amie. Cette revue, paraît 2 fois par an lors des solstices. Il la complète en 2010 par Bleu d’Encre Editions (déjà 36 numéros) pour faire connaître les poètes qu’il aime. A ce jour, Claude a publié 17 recueils de poésie et participé à plusieurs anthologies. Il écrit également des nouvelles dans Sol’Air, Nouvelle Donne et RegArt. Pour sa nouvelle Spartacus, il s’est vu décerné le prix de la prose Emma Martin. Le grand pas, l’écriture d’un premier roman, était donc la suite logique du poète. Intitulé «la route des cendres », il raconte l’histoire d’un homme, qui, un matin, quitte son pavillon dans la région parisienne et prend la route vers le nord avec son sac sur le dos. Au fur et à mesure qu'il avance dans une sorte de road movie, le lecteur apprend, par bribes, l'histoire de Serena. La suite, ... à lire

    claudedonna2.jpg

    Son roman, aux éditions M.E.O. à Bruxelles, est disponible dans les librairies suivantes : DLivre, rue Grande à Dinant, New Presse 2000, rue Courtejoie et Délire de Lire, rue du Condroz à Ciney et au Point-Virgule à Namur. A Bruxelles, rendez-vous chez  Filigranes, Maelström La Boutique, Candide, La Licorne et Tropismes. A partir du 1er février, on peut le commander sur la plateforme Amazon.be ou Amazon.fr.

    Claude Donnay dédicacera son roman le 28 janvier, en matinée, chez New Presse 2000 et le 11 février, dans l’après-midi chez DLivre à Dinant.

    Claude est actuellement occupé à l'écriture de son deuxième roman. les recueils de Bleu d'Encre Editions sont maintenant imprimés par la Maison de la Poésie d'Amy. 5 recueils sont parus en 2 ans. Le dernier, intitulé "Foudre en cavale", est sorti en novembre de l'an dernier. Il s'agit du premier recueil de François Degrande, poète, mais aussi auteur-compositeur-interprète qui chante en français et en espagnol. Comme Claude l'a accompagné en novembre dernier à Havelange en y récitant 2 slams, il compte à l'avenir écrire aussi de la poésie plus orale, destinée à être dite sur scène

  • Parade du Nouvel an chinois dans les rues de Dinant le 29 janvier

    La ville de Dinant accueillera la Parade du Nouvel An chinois le dimanche 29 janvier à partir de 14h et jusqu’à 15h30. Une parade haute en couleurs, populaire et accessible à tous.

    Plus de 250 personnes, vêtues de costumes traditionnels, défileront à l’occasion de cette parade dans les rues de Dinant pour fêter le début de l’année du coq en Chine. Des troupes feront le déplacement depuis la Chine pour l’occasion.

    La parade s’élancera de l’Avenue Cadoux pour traverser le pont de Dinant et rejoindre la Rue Sax, où un ensemble de saxophones saluera les défilants. Après une boucle sur la Place Patenier, la parade reviendra dans la Rue Sax pour descendre la Rue Grande et la Rue Léopold jusqu’à la Place d’Armes, où le cortège se disloquera.

    La parade sera suivie d’une réception (sur invitation), destinée à renforcer les bonnes relations entre la Belgique et la Chine, à la salle « La Balnéaire » (située sous le casino) à partir de 15h30. À cette occasion, le Ministre du Tourisme de la Région wallonne René Collin offrira un coq à son Excellence l’Ambassadeur de Chine en Belgique M. Qu Xing.

    La Ville de Dinant et l’Association Internationale Adolphe Sax (AIAS) présenteront un saxophone du même type que ceux présents sur le pont de Dinant, peint aux couleurs et orné d’éléments qui évoquent la Chine. Ce saxophone trônera par la suite sur le pont. Son Excellence l’Ambassadeur sera fait citoyen d’honneur de la Ville de Dinant. Le Gouverneur de la Province de Namur Denis Mathen sera également présent.

  • Prologue des Culs de Jatte de la marche de janvier

    DSC_0025.jpg

    DSC_0006.jpgComme d'habitude, une semaine avant l'organisation de leur marche, les Culs de Jatte du Mauge de Hamois ont découvert en 2 groupes une partie des paysages offerts aux marcheurs ce samedi 28 janvier au départ de la Maison des Jeunes de Hamois.

     

     

    DSC_0023.jpgA 7h30, - 12° au départ de 13 marcheurs et de 2 chiens pour un 20 km. Une heure après, - 14° au départ de 34 marcheurs er 6 chiens pour un 12 km. Malheureusement, le photographe n'était pas assez en forme pour prendre des photos tout au long du parcours et, de plus, vu les températures sibériennes, il y aurait eu assez vite de gros problèmes techniques pour les réaliser de manière confortable. On fera mieux la prochaine fois.

    En cliquant, en haut, à droite, vous découvrirez sur l'album intitulé "Prologue Culs de Jatte janvier 2017", les photos des marcheurs et des cuistots du jour, Marylou, Edith, Freddy et Jean-Claude

  • Inauguration officielle d'un nouveau milieu d’accueil à Hamois (Emptinne)

    C’est en présence du Collège communal de Hamois, de représentants de la fabrique d’église d’Emptinne et de responsables des Arsouilles que s’est déroulée l'inauguration du milieu d'accueil du service d'accueillantes d'enfants conventionnées de Lélia Materne et Isabelle Wibault. Il est situé rue Saint Martin à Emptinne dans l’ancienne école maternelle et a servi par la suite aux rencontres d’associations du village. Pascal Leclercq, échevin de la petite enfance était heureux d’accueillir tout le monde dans l’espace Bérégise, où 14 enfants jusqu’à l’âge de 3 ans y sont agréés au maximum. Cette offre complète les 14 lieux d’éveil dans la commune de Hamois de tout type, comme les Petits Loups, les Moineaux, les accueillantes des Arsouilles et les accueillantes indépendantes.

    Ouvert depuis 2 mois, il accueille en moyenne 10 enfants par jour.

    DSC_0002.JPG

  • Vœux 2017 de l’Intercommunale des Eaux de Scy

    Cette année, même si la neige était bien présente à l’occasion des traditionnels vœux de la direction de l’ l’Intercommunale des Eaux du Condroz aux administrateurs des 5 communes partenaires (Ciney, Hamois, Havelange, Hotton et Somme-Leuze) et au personnel ouvrier et employé, elle n’a empêché personne d’être présent ce qui loin d’être le cas du 15 janvier de l’an dernier. Comme l’a rappelé Joseph Dethy, président de C.A. de l’AIEC : «l’an dernier, certains n’ont pas pu nous rejoindre suite à la journée neigeuse dont nous avons bénéficier ce jour-là. Cette journée avait été aussi problématique pour nous puisque nous avions dû faire appel à la firme Dutry Power pour faire fonctionner le captage de Scy puisque nous étions privés d’électricité. Notre secrétaire, Camille Warzée, avec ses enfants, a été d’un grand secours pour conduire le groupe à bonne destination et aussi pour retirer les véhicules ORES et de l’AIEC enneigés. L’an dernier, j’avais insisté pour accélérer les impayés et, avec le concours du personnel administratif, on a peut en résorber une partie. »

    DSC_0042.JPG

    Comme Nathalie Demanet, la présidente de la zone de secours DINAPHI, était présente, Joseph Dethy lui a demandé que lors des interventions des pompiers dans la zone de l’intercommunale qu’ils utilisent les bouches d’incendies à grand débit plutôt que de se raccorder n’importe où, comme cela avait le cas en début d’année lors d’un incendie à Havelange.