Visite d'Ecolo chez Rekwup à Ciney

33425882454_fd5705e8c5_z.jpgDans le cadre de l’initiative lancée par le parti Ecolo, "Ecolo on Tour" , Patrick Dupriez (co-président), Gilles Van Den Burre (député fédéral), François Bouchat (conseiller communal à Ciney) ont visité il y a peu l’atelier de l'entreprise Re'Kwup active dans le domaine des gobelets réutilisables.

Jean-Gérald Pahaut, directeur de l'entreprise, leur a expliqué tous les efforts qui étaient fait pour limiter au maximum la consommation d'eau et d'énérgie : par exemple, dans ces installations, 5 ml d'eau par gobelet suffisent pour un nettoyage parfait ! Ensuite les discussions ont été très nourries et principalement portés sur :

- l’économie de la fonctionnalité : le client n'achète plus de gobelets, il paye pour leur utilisation et leur lavage. Du coup, le fournisseur a tout intérêt à s'équiper de gobelets solides, durables et à les nettoyer en utilisant un minimum d'eau et d'énergie de manière rationnelle

- l'économie circulaire : les matières sont continuellement réutilisées, donc moins d'extraction de matières premières et on tend vers le zéro déchets.

- la fiscalité verte : il est décevant de constater qu'aujourd'hui, cela reste moins coûteux pour des organisateurs d'événements d'utiliser des gobelets jetables, avec toutes les conséquences en termes de production de déchets et de gaspillage de matières premières !

« La société du tout à jeter est un désastre environnemental et un cul de sac culturel, a commenté Patrick Dupriez, Co-président d'Ecolo. Il est temps de refonder une économie basée sur la protection des ressources et les cycles de la nature. Réutiliser plutôt que jeter doit devenir une évidence. »

34110330572_75f735d742_z.jpg

Pionnière de l’économie de la fonctionnalité, avec ses gobelets, Re'Kwup s’est lancée à pieds joints dans l’économie locale et durable, avec le souci constant de réduire les déchets et de limiter l’impact environnemental à tous les stades de vie des gobelets.

"Il est vraiment réjouissant de constater que dans notre Condroz, de jeunes entrepreneurs s'engagent dans ce créneau et y créent de l'emploi local. A mes yeux, la société re'Kwup! constitue l'exemple type de l'entreprise durable, implantée dans son territoire et non-délocalisable, financée en partie par ses "supporters" au sein d'une coopérative, et offrant un service ayant un impact positif sur son environnement ! " a déclaré François Bouchat.

« Il y a encore du chemin à accomplir pour que l'ensemble des organisateurs passent aux gobelets réutilisables mais voir que les étudiants de Louvain-la-Neuve ou plus près de chez nous, les apéros cinaciens aient franchi ce pas, c'est très encourageant », a conclu le coprésident cinacien des Verts.

Les commentaires sont fermés.