Petit déjeuner OXFAM à Ciney le dimanche 19 novembre

Le dimanche 19 novembre, de 8h à 12h, dans la salle du restaurant de l’internat de l’Athénée Royal Jules Delot, 1, rue de Saint Quentin, l’équipe Oxfam-Magasin du Monde de Ciney organise une nouvelle fois un petit déjeuner Oxfam à partir des produits du commerce équitable et de produits locaux : prix de 5 , adultes et 3 €, enfants.

petitdejoxfam.png

Animation «une autre mode est possible» pour la campagne de crowdfunding pour le développement de t-shirts équitables et bio.

De plus amples informations sur le projet « une autre mode est possible ! » selon le site d'OXFAM:

Les dividendes annuels d’Amancio Ortega, le fondateur de la marque de vêtements Zara, correspondent à plus de 800.000 fois le salaire moyen d’un ouvrier indien de la confection. Ce chiffre symbolise à lui seul les inégalités qui gangrènent les filières textiles. Des inégalités aux conséquences dramatiques pour des millions de travailleurs, en premier lieu les victimes d’accidents tels que celui du Rana Plaza au Bangladesh en 2013.

En 2017-18, Oxfam-Magasins du monde et ses partenaires veulent montrer que ces atteintes aux droits humains et à l’environnement ne sont pas une fatalité ! Notre campagne mettra ainsi en avant quelques-unes des nombreuses initiatives et alternatives en faveur de chaines textiles plus durables : de l’interpellation de sa commune en matière d’achats publics à la réparation / customisation de vêtements, en passant par l’achat équitable, éthique, biologique ou de seconde main, etc.

Quelles alternatives « slow fashion » seront les plus en vue ? Notre réseau de seconde main bien sûr, mais aussi nos produits textiles équitables, notamment une nouvelle gamme de t-shirts faisant l’objet d’une campagne de financement participatif (lancement fin septembre). Vous aussi vous voulez changer votre manière de vous habiller ? Toutes les ressources, outils et pistes d’activités concrètes sur ce site. A vous d’agir !

Présence de St Nicolas de 10h à 11h.

Les commentaires sont fermés.