Les finances communales à Havelange ont retrouvé des couleurs, mais la prudence reste de mise !

Réception de Nouvel An pour le personnel communal au hall omnisports 

Comme le veux désormais la tradition, la réception de Nouvel An à Havelange, organisée par le Collège communal, a lieu le deuxième vendredi de janvier au hall omnisports. Elle rassemble un maximum de personnes qui, au quotidien, prestent au service de la population havelangeoise, parfois au sens large comme pour l’Intercommunale des Eaux du Condroz ou la Maison du Tourisme par exemple. Comme à chaque fois, ce genre de réception permet de partager un moment festif (mais sans exagérer, début du week-end de contrôles renforcés oblige !) dans un autre contexte que les habituelles relations de travail.

DSC_0029.jpg

Voici l’intégralité du discours prononcé vendredi soir par Nathalie Demanet, bourgmestre :


Je m’associe à tous les élus communaux présents ou excusés pour vous présenter nos meilleurs vœux de santé, de bonheur et de réussite dans tous ce que vous entreprendrez en 2018.

Voilà déjà 5 ans que notre équipe s’est formée et vous a rejoint. A l’aube de cette nouvelle année nous entamons déjà la dernière ligne droite de cette mandature. Je ne peux que me réjouir de voir tout le travail que vous avez réalisé, que nous avons tous ensemble réalisé depuis lors. 5 ans, c’est un laps de temps qui peut paraître long mais quand on travaille dans un esprit collectif, constructif et positif, alors ce temps est très court !

Dès le début, nous avons humblement reconnus que les politiques ne font que « passer » tandis que les services et l’administration restent. Il nous a fallu nous connaître pour nous respecter mutuellement. Vous pour votre expérience et connaissance du terrain, Nous, pour notre métier de décideurs temporaires.

Pour ce dialogue franc et sincère, je vous dis merci, que vous soyez agent communal, agent du CPAS, enseignant, membre de la zone de police, de secours, agent d’une institution partenaire de notre commune, d’une asbl supra-communale ou encore vous tous, mandataire communal ou du cpas, membre des différents commissions et conseils d’administrations des associations qui font battre le cœur de notre Commune. Au-delà de ces remerciements, je souhaite associer à cet hommage, ceux qui font le ciment de notre action, qui lui donnent du corps : je veux parler des citoyens ! En effet, sans eux nous ne serions pas là., vous n’auriez pas sans doute pas ce travail et nous n’aurions sans doute pas l’honneur d’exercer ce mandat !

Les citoyens nous font vivre par le simple fait d’élire leur domicile ici et d’y payer leurs impôts, de faire leurs achats dans nos commerces, de travailler et recruter chez eux, de nous confier la garde ou l’éducation de leurs enfants, mais aussi de participer à la vie associative de Havelange. Alors, oui, soyons heureux et fiers de travailler pour le public, la plupart des Havelangeois nous le rendent bien !

Même si je reçois de temps à autre une remarque de l’un ou l’autre esprit chagrin, ce qui peut toujours arriver dans la vie… j’ai régulièrement le plaisir de relayer les remerciements que je reçois pour votre gentillesse et la qualité de vos services.

Nos vies d’élus sont guidées par des agendas chargés qui ne nous permettent malheureusement pas toujours de vous rencontrer régulièrement. J’en suis désolée et je sais qu’il en est de même pour mes collègues ici présents. Je vous invite donc à considérer cet hommage comme vous étant personnellement adressé à chacune et chacun d’entre vous.

DSC_0031.jpg

La réception des vœux nous permet de faire le point sur l’évolution de la vie communale.

Nous sommes heureux de vous confirmer que nos finances ont retrouvé quelques couleurs. Il nous est maintenant permis d’envisager des projets structurants mais à la seule condition de rester très prudents. D’ici quelques années, des réformes telles que celle des pensions du service public ou encore des zones de secours vont encore plus entamer notre autonomie communale.

Concrètement, nos recettes ne varient pas beaucoup, elles viennent des recettes fiscales (IPP, précompte immobilier, fonds des communes et des taxes communales) mais si nos dépenses imposées par ailleurs sont incompressibles, nous devons donc en réduire d’autres pour tenir nos finances en équilibre.

Cette rengaine n’est pas originale mais c’est la réalité qui touche toutes les communes sans exception. Il nous faudra demain plus que jamais, faire appel à l’innovation, à la recherche incessante d’économies d’échelle, de partenariats encore et toujours renforcés entre communes ou associations. Cette contrainte dans le fonctionnement d’une commune, c’est-à dire dans les dépenses du budget ordinaire est à distinguer des dépenses du budget extra-ordinaire, qui est comptabilisé différemmment.

En effet, le budget extra-ordinaire concerne les investissements dans les bâtiments, les voiries, et autres projets structurants. Même s’il ne nous est pas permis de faire des investissements somptueux, nous assumons notre devoir d’injecter régulièrement et de manière réfléchie de l’argent dans ce qui constitue le patrimoine de notre commune. Bien évidemment, nous allons rechercher le maximum de subside auquel nous avons droit pour ce faire.

Nous nous réjouissons de savoir qu’enfin, l’avenant de la fiche PCDR pour la MRP est prêt et sera soumis prochainement à la signature du Ministre (cette salle de grande dimension est attendue depuis longtemps par les habitants du plus grand village de la commune). Notre nouveau PCDR étant approuvé, nous espérons également obtenir du Ministre l’autorisation de pouvoir mettre en œuvre la fiche relative à la rénovation de la salle de Porcheresse et du Logement y attenant.

Vous le savez, les travaux d’économie d'énergie et de rénovation d’importance ont été consacrés cette année dans les écoles de Maffe et de Méan. L’année prochaine, c’est l’école de Flostoy qui sera au cœur de notre attention pour des travaux d’extension financés dans le cadre des projets PPT.

Nous avons aussi affiché la volonté de développer le patrimoine locatif de la Commune, en partie pour des logements sociaux et en partie pour du logement classique. Les achats et travaux liés aux premiers types de logements nous permettent d’obtenir des subsides dans le cadre du plan d’ancrage, les autres pas. C’est ainsi que nous avons racheté à la Régie des bâtiments pour un prix raisonnable 3 logements à Havelange. L’un est loué, les deux autres ne le seront qu’après travaux. Travaux pour lesquels nous venons de recevoir de la Ministre en charge du logement l’autorisation de commencer. Une seconde autorisation concerne les travaux pour un logement à Flostoy.

Par ailleurs, nous avons vendu le presbytère de Porcheresse qui était excentré et coûteux en rénovation pour acheter le bâtiment hébergeant actuellement nos services de police. Dès lors que la zone de police a décidé de centraliser les services d’intervention, nos agents seront moins nombreux et nous pourrons de la sorte transformer une partie à des fins locatives.

Une partie du site de l’ancienne école de l’Etat, rue Bellaire est à l’abandon depuis des années. Seul un subside important pourrait nous permettre de nous porter acquéreur pour le réhabiliter et le dédicacer à du logement et des services. Nous attendons des nouvelles de ce dossier et estimons que cet espace localisé en plein centre de Havelange peut servir bien des causes utiles à la population plutôt que de rester en l’état.

DSC_0030.jpg

Pour ne pas être trop longue, je me limite à ces quelques exemples pour vous montrer notre détermination à construire au mieux l’avenir pour notre commune. Mais pour ma part, j’ai la faiblesse de croire que les citoyens n'attendent pas spécialement de leurs élus uniquement des projets visibles inaugurés en "coupant des rubans". Je crois qu’ils apprécient principalement 3 attitudes de la part de leurs élus

- le travail : nous sommes payés par le public et devons travailler en conséquence...les scandales ont trop souvent mis l'accent sur ceux qui gagnent de l’argent non mérité

- l’écoute : nous nous devons d’être là, de répondre aux questions qui sont posées, positivement ou pas…c’est une marque de respect

- enfin le fait d’être à l'image des citoyens : accessible, simple et festif…on peut travailler sérieusement sans se prendre au sérieux

Alors, tous ensemble, pour fêter ce nouvel an, je vous invite à partager le drink qui nous est servi par les jeunes de l'EPSIS de Schaltin, et vous souhaite à tous et toutes une excellente année 2018 !

DSC_0033.jpg

Les commentaires sont fermés.