30 minutes ont suffi lors du dernier conseil communal de Hamois de ce lundi 5 février !

Peu d’éléments à polémiquer à l’ordre du jour du conseil communal de lundi soir en la maison communale à Emptinne, ce qui en explique sa durée en ce qui concerne la partie publique. Le plus important concernait le rapport communal 2017 dont je donnerai toutes les informations utiles pour le citoyen lambda, dès que j’en serai en possession. Notons que le directeur général l’a présenté, dans les grandes lignes, un mois plus tôt que l’an dernier, ce qui a été apprécié par le bourgmestre Luc Jadot. Il comprend notamment un important volet ressources humaines.

Parmi les conseillers absents et/ou excusés, on notait une fois celle de Guy Degrune, qui a des difficultés motrices. Comme le système mis en place pour permettre aux personnes moins valides d’éviter de prendre les escaliers pour se rendre à la salle du conseil est en panne et que la firme qui l’a installé est en faillite, il est plus que difficile pour le conseiller de la minorité d’atteindre le premier étage !

Au niveau de l’enseignement, signalons qu’après Achet et Mohiville, un 3e tableau interactif a été acheté, cette fois, pour les classes de 5e et 6e primaire de l’école de Schaltin. D’un coût de 3.322 €, il est complété par un nouveau PC de 850,5 € pour le piloter. Si, au 1er octobre 2017, la population scolaire totale pour l’enseignement communal s’élevait à 711 écoliers, il se monte au 15 janvier 2018 à 724, chiffres quasi identiques (725 !) à ceux d’il y a un an. Divers mi-temps ont d’ailleurs été ouverts dans l’enseignement maternel à Natoye, Hamois et à Achet depuis le début de l’année scolaire.

Au niveau des marchés publics, en attendant un cahier de charges plus complet de la rénovation de l’éclairage du Condruzien, 9.000 € ont été dépensés pour la mise aux normes de celui de Schaltin.

La commune de Hamois a établi une convention avec l’ASBL GIG (Groupement d’informations géographiques), avec qui elle a déjà collaboré pour la barrière d’Hubinne et l’aménagement du bois de Cheumont. Dans une 3e phase, la commune de Hamois pourra disposer de logiciels à prix réduits au niveau de l’urbanismes, de la gestion des voiries (position exacte de dos d’âne, chargement des routes ou partie de routes à réparer, … ), de l’informatisation des cimetières, …

Le prochain conseil communal se déroulera le 5 mars à 19h30.

Les commentaires sont fermés.