Ciney - Page 5

  • La pluie s'est invitée à la deuxième édition de Générations Saint-Jo à Ciney !

    DSC_0080.jpgQuelle différence avec l'an dernier ! Si, pour la première édition de Générations Saint-Jo de l'Institut Saint Joseph de Ciney, les conditions climatiques étaient estivales, un an après, elles étaient malheureusement automnales, avec une pluie qui en a empêché plus d'une ancienne et plus d'un ancien de se déplacer. Néanmoins, tout était bien au point pour accueillir les anciens profs, directeurs, éducateurs et élèves ainsi que les étudiants et profs actuels, seul un parapluie étant nécessaire pour passer  du chapiteau au préau ou pour se rendre à un stand de nourriture ou de boisson. Par contre, un grand nombre d'anciens fidèles au poste comme l'an dernier et les nouveaux venus ont apprécié d'être présents malgré les conditions climatiques: quel plaisir d'évoquer sa jeunesse et de raconter ce que chacun est devenu et surtout de retrouver les anciens profs et condisciples comme si c'était hier ! A l'an prochain, ....sous le soleil !

     

    DSC_0072.jpg

    Désolé, mais cette année, il n'y a que 57 photos qui ont été prises vendredi sur l'esplanade de la cour de l'école primaire, pour les découvrir, il suffit de cliquer, en haut, à droite, sur l'album intitulé "Générations St Jo 2017".

  • Rétrospective Marcel Warrand du 16 septembre au 7 octobre au Centre Culturel de Ciney

    Le Centre Culturel de Ciney a le plaisir d'accueillir, du 16 septembre au 7 octobre, une exposition rétrospective consacrée à un peintre namurois, Marcel Warrand.

    Deux ans après sa mort, voici l'occasion de rendre hommage à cet artiste qui n'a pas laissé le paysage artistique régional indifférent. Ceux qui ont connu Marcel Warrand parlent d'une personne chaleureuse, d'un artiste pratiquant son art avec sincérité et passion.

    Visiter son atelier Place Saint-Aubain était un poème, « une véritable leçon de passion ». C'était aussi un professeur qui a marqué des générations et formé de «nouveaux regards» tout au long de son parcours d’enseignant.

    Né à Namur en janvier 1924, diplômé de l'Académie des Beaux-Arts de Namur, il a enseigné pendant 35 ans : d'abord à l'Ecole des Métiers d'Art de Maredsous, puis à Saint-Luc (Bruxelles), à l'Institut d'Art Décoratif des Soeurs de Ste-Marie (Bruxelles), et enfin à l'Institut des Arts et des Techniques Artisanales (Namur) où il a terminé sa carrière en 1989. Il est décédé le 4 juin 2015 à l'âge de 91 ans.

    Adepte de la diversité, toujours en quête de nouveau, il a traversé les grands courants artistiques du XXe siècle, produisant une grande quantité d'oeuvres, tantôt figuratives, tantôt abstraites. Nombre de ses œuvres se trouvent dans des musées (dont le musée des Beaux-Arts de Bruxelles) et collections privées, tant en Belgique qu’à l’étranger.

     

    Ref1998 Warrand Marcel quadrillage aux pigeons.jpg

     

    Quelques témoignages

    « Il est aussi le cofondateur de groupes d’artistes namurois contemporains: AXE 59, ROUE, AXE 66, Rez-de-chaussée 28, avec les Lapeirre, Londot, Pirrard, Souply et Van Espen... Gustave Cambier et surtout Yvonne Perrin, l’ont poussé à se départir du post-impressionnisme, enseigné alors. L’expérimentation du cubisme le conduit à l’abstraction.

    La survenance d’éléments humains, même parcellaires, sont les signes avant-coureurs du retour de la figuration, tels, les bodybuildeurs aux couleurs flamboyantes et aux formes tellement démesurées, étalés, à l’huile, sur des formats imposants; la femme, elle, apparaît sensuelle, lumineuse, aux multiples facettes, la carnation quasi translucide détourée par la couleur du décor. Des objets insignifiants, en un agencement scénarisé par l’artiste, envahissent les murs de l’atelier et deviennent les animateurs de la poésie de ses toiles et de ses boîtes. »

    (Jacques Patris, in Emmène-mois n°154, p.7)

     

    Louis Richardeau, critique d'art et ami du peintre, en dit :

    « Parler de Marcel Warrand. Du peintre ou de l'homme ? Impossible de favoriser le peintre en reniant l'homme ; mal venu de privilégier l'homme en soustrayant le peintre. Il est sa peinture. Curieux, le personnage, comme son art. Unique en sa diversité, ascète et gourmand, jovial et féroce, bavard et contemplatif, impulsif et recueilli, poli et provocateur. Il est de ces gibiers que l'on ne peut apprivoiser ».

    « Si d’un mot, je devais résumer le monde de Marcel Warrand, c’est ce mot qui me viendrait à l’esprit : l’étrangeté. N’est-il pas extraordinaire, le mystère de cet homme à qui l’on ne demandait rien et qui donnait tout ce qu’il avait de plus profond, de plus beau ? D’un carton festonné de pâtisserie, il faisait un noble blason, d’un biscuit Destrooper, il traçait un motif sculptural, du poupée celluloïd, une déesse éthérée, d’un visage d’homme ou de femme, une icône hiératique.

    Finalement, Marcel Warrand était un poète. Il suffisait de suivre son commentaire improvisé dans un musée pour constater ses talents de bateleur de l’art, son inimitable capacité d’attraction. Mais il était aussi et surtout poète du langage pictural, graphique, spatial. Poète au sens radical grec de « celui qui fait ». Chaque jour, il travaillait, il offrait dans la solitude, l’amertume, la rage parfois, la jubilation le plus souvent, sa part d’émerveillement ».

    Le vernissage aura lieu au Centre Culturel de Ciney le vendredi 15 septembre à 19h. 

    Une date à noter également à vos agendas en clôture de l'exposition : le samedi 7 octobre à 15h, vous pourrez suivre une visite et une conférence retraçant la carrière de l'artiste, avec Louis Richardeau.

    En pratique

    Exposition du 16 septembre au 7 octobre accessible du lundi au vendredi de 9h à 17h, le samedi de 9h30 à 12h30 au Centre Culturel de Ciney, place Roi Baudouin 1, Ciney. Entrée libre.

    Vernissage le vendredi 15 septembre à 19h

    Visites guidées sur réservation : 083 21 65 65

    Informations : culture@ciney.be

    En lien avec l'exposition : parcours de l'exposition et conférence retraçant la carrière de l'artiste, par Louis Richardeau, critique d'art et ami du peintre : le samedi 7 octobre à 15h.

  • Les Apéros Cinaciens 2017, pas de problème pour la 5e édition en 2018 !

    DSC_0053.jpgLes records des Apéros Cinaciens du 9 juin dernier sur le site du parking de Mr Bricolage n’ont pas été battus (100 futs y avaient été vidés !!!!) lors du dernier rendez-vous de l’année sur le site de Ciney Expo, même si le public, était comme à chaque fois bien présent, on sentait déjà que l’été touchait à sa fin et que les températures élevées étaient dernière nous !

    Bonne nouvelle pour 2018, si le comité actuel va passer la main à une nouvelle équipe très motivée, dynamique et plus jeune (notamment au sein de l’école de la Providence), les « vieux » les parraineront pour superviser une organisation déjà bien huilée. Les dates pour 2018 ne sont pas encore arrêtées, la seule chose que l’on puisse dire c’est qu’il n’y aura pas de concurrence notamment avec Générations St Jo en septembre.

    DSC_0022.jpg

    Pour la petite histoire, c’était déjà la fête la veille, au moment du montage du site. Les personnes présentes ont eu l’occasion de voir en direct le match des Diables et ont pu boire au fût gratuit mis à la disposition au cas où plus de 7 buts étaient marqués !

    En cliquant, en haut, à droite, sur l’album «Apéros Cinaciens septembre 2017 » vous découvrirez 53 photos prises vendredi

  • 150 poules distribuées gratuitement à Ciney !

    Fotolia_91541773_L-1.jpgFrédéric Deville, en sa qualité d'échevin de l'environnement à Ciney, communique l'information suivante:

    A la suite d'une réunion de la commission "environnement", une idée ayant pour but la réduction des déchets organiques dans les ménages sera mise en œuvre dans quelques jours. 75 ménages cinaciens pourront recevoir chacun 2 poules pondeuses; au total 150 poules seront distribuées. La distribution des poules aura lieu le samedi 30 septembre sur le site de "La ferme du berger" à Emptinne.

    Les objectifs poursuivis sont multiples :

    - diminution des déchets organiques (une poule mange jusqu'à 150kg de déchets/an)

    - découverte des plaisirs du petit élevage

    - fourniture d'œufs aux ménages

    Le coût du projet s'élève à 1.125 euros TTC (7,5€ / poule). Le marché public a été remporté par le poulailler "La ferme du berger" à Emptinne.

    Les personnes souhaitant bénéficier des deux poules pondeuses devront envoyer un mail au service "environnement" de la Ville de Ciney : wwauthier@ciney.be. Ils recevront en retour un formulaire à compléter et une charte d'adoption à signer... Seuls les 75 premiers ménages en ordre administrativement recevront 2 poules...

     

  • 226 participants à la 4e édition de la Savoureuse à Ciney

    DSC_0097.jpgLes conditions climatiques étaient idéales, autant pour les organisateurs que pour les 226 participants d’une balade à vélo vintage dénommée la Savoureuse. Ils sont partis du parc Saint Roch de Ciney pour effectuer 3 parcours (le même que l’an dernier, mais à l’envers) tracés dans les communes de la Maison du Tourisme Condroz-Famenne: 45 pour le 30 km avec 5 arrêts, 105 pour le 60 km avec 7 arrêts et 76 pour le 90 km avec 8 arrêts (Parc Saint Roch de Ciney, espace muséal d’Alvaux à Hamois, musée Monopoli à Barsy, Sorée, Libois, Chardeneux, Porcheresse et Scoville).

    DSC_0108.jpgParmi les participants, on retrouvait, outre les Belges (mais peu de la région), des Luxembourgeois, des Hollandais, des Allemands, des Français dont tout un groupe de Cherbourg, des Anglais et un New-Yorkais. Sur les différents parcours, les participants ont eu l’occasion de déguster quelques échantillons de produits du terroir et d’admirer le patrimoine bâti et naturel des villages traversés, le tout dans une ambiance chic et d’époque, avec quelques gouttes de pluie en fin d'après-midi et quelques crevaisons ! Les organisateurs ont même prêté un vélo que l’on peut louer à l’OCTC de Hamois à un pauvre participant ayant subi des crevaisons successives !

    DSC_0197.jpgParmi les nouveautés de cette édition, épinglons la présence d’une Dauphine de 1961, appartenant au club des Vielles Boucles Lustinoises, customisée comme à l’époque du Tour de France de cette époque et le bar rétro aménagé par Luc Jadot, dans sa grange, jouxtant son espace muséal.

    DSC_0118.jpg

    En cliquant, en haut, à droite, sur l'album intitulé "La Savoureuse 2017", vous découvrirez 193 photos prises au départ et à Hamois

  • Le projet mille-feuilles démarre ce vendredi 1er septembre à la Maison Citoyenne à Ciney

    Je dépose un livre, j'emporte un autre, je lis et je le rapport, et c'est gratuit !

    Lire la suite

  • 4e édition de la Savoureuse, une balade à vélo vintage, à Ciney, le 27 août

    Inscriptions avant le 23 août !

    Lire la suite

  • Deuxième édition pour générations Saint-Jo à Ciney le 8 septembre

    19399300_456131338081078_4340680962612439073_n (2).jpgEn septembre 2016, la première édition des apéros St-Jo, connut un gros succès de foule. En effet, plus de 2000 personnes étaient présentes lors de cette soirée. Philippe Guiot, économe de l’Institut Saint-Joseph avait eu l’idée de surfer sur le succès des apéros urbains, organisés un peu partout en Wallonie, pour réunir un maximum d’anciens élèves, éducateurs, professeurs et directeurs de l’école. Générations St-Jo est le nom donné à cette manifestation puisque le but est de rassembler un maximum de personnes qui ont fréquenté l’Institut Saint-Joseph à différentes époques aussi bien à l’école technique que dans l’enseignement général.

    genStJo166.JPG

    genStJo189.JPGCette année, le comité a décidé de reprendre l’idée du jeune retraité Philippe Guiot, pour organiser une deuxième édition. Elle se déroulera le vendredi 8 septembre à partir de 17h. L’entrée principale se fera par la rue Courtejoie où chaque ancien recevra un bracelet le plaçant dans une décennie. Il y aura de nouveau des bars réunissant tous les anciens par décennie, et cela depuis les années 1950 jusqu’aux années 2010. DSC_0077.jpgOn pourra aussi y manger des frites ou des pains-saucisses préparés par les membres du comité Eurodyssée, un des plus anciens et importants projets de l’école. Comme l’année dernière, ce sera la cour du premier degré qui sera le théâtre de ce rassemblement. De 17h à 0h00, tous les anciens qui ont passé un bon moment l’an dernier et ceux qui n’ont pas pu venir en 2016 pourront de nouveau se retrouver pour évoquer leurs années à St-Jo. Les familles des anciens sont également invitées. Les enfants pourront se distraire dans un château gonflable. Pendant toute cette soirée, il y aura une animation musicale. Le but de cette manifestation n’est pas lucratif.

    DSC_0199.jpgPour tous les renseignements, une page facebook du nom de générations saint-jo deuxième édition et un site internet ( http://www.generations-saint-jo.be) permettront aux anciens de rentrer plus facilement en contact par année de sortie. Ce sera aussi l’occasion de compléter un fichier déjà commencé l’an dernier, toujours utile dans certaines circonstances (opération carrière, souper …).L’entrée est bien évidemment gratuite. Les parkings de la poste, du stade Lambert et de l’ancien caméo seront à la disposition de toutes et tous.

    Le comité est composé d’anciens élèves de l’école et qui sont devenus membres du personnel : Jacqueline Martin, Maryse Paul, Christophe Gilet, Benoit Pirson, Didier Histas, Benoit Votion, Thibaut Hastir, Renaud Delieux, Arnaud Génicot, Philippe Daffe et Bruno Berny.