Elections communales - Page 4

  • Union, la liste conduite par Jean-Marie Cheffert est dévoilée

    Liste Union logo.jpgCe vendredi matin, dans les locaux de Ciney Expo, Jean-Marie Cheffert, ancien bourgmestre de Ciney, a dévoilé les noms des 25 candidats qui se présenteront au suffrage communal du 14 octobre. Une dizaine d’entre eux étaient présents à cette conférence de presse. DSC_0001.jpgPour Jean-Marie Cheffert, «Union, notre liste pour le changement, si elle est de tendance MR, on y trouve des candidats d’ouverture comme Joseph Leboutte et Jules Flahaux, étiquetés cdH ainsi que d’autres sensibilités. Compétence, professionnalisme et disponibilité sont les axes de nos candidats par rapport à la majorité actuelle où parfois des décisions (ou pas de décisions) contradictoires ont été prises. Nos priorités sont les suivantes, résumées par le retour du bon sens, car nous sentons qu’il n’a pas toujours été de mise à Ciney :

    -       finance et fiscalité, notamment au niveau du précompte immobilier qui est un impôt injuste puisqu’il frappe de la même manière les plus riches et les moins riches

    -       sécurité en augmentant la présence policière et les dépenses de la zone de la zone de police

    -       propreté en engageant plusieurs gardiens de la paix, des personnes chargées de nettoyer les rues et en réinstaurant le poste de cantonnier de village

    -       développement économique car on estime que peu de choses ont été réalisées durant cette législature

    Liste Union Photo.jpg

    Liste des candidats :

    1. Jean-Marie Cheffert, 54 ans, Conneux, ancien sénateur-bourgmestre, avocat

    2. Géraldine Desille, 31 ans, Ciney, directrice de la régie des sports de Ciney jusqu’au 31 juillet, conseillère au Parlement wallon ensuite

    3. Frédérick Botin, 41 ans, Ciney, conseiller communal, directeur administratif et financier de l’AWE

    4. Joseph Dethy, 61 ans, Haid-Haversin, conseiller communal et provincial, inspecteur d’assurance

    5. Frédéric Deville, 32 ans, Leignon, conseiller communal, organisateur d’événements

    6. Marc Emond, 59 ans, Ciney, conseiller communal

    7. Cécile Clément, 31 ans, Ciney, employée

    8. Lise Tirtiaux Dormal, 29 ans, Ciney, employée

    9. Nadège Dumont, 26 ans, Biron, indépendante

    10. Carl Emond, 41 ans, Achêne, indépendant

    11. Bertrand Rodrigue, 34 ans, Ciney, chef de cabinet province de Namur

    12. Thomas Detroz, 18 ans, Ciney, employé et organisateur d’événements

    13. Cécile Chabotier, 22 ans, Leignon, employée

    14. Isabelle Rasquin-Cadiat, 50 ans, Ciney, éducatrice

    15. Chloé Coquin, 42 ans, Sovet, enseignante, musicothérapeute

    16. Anne Demarche-Pirson, 50 ans, agricultrice

    17. Luc Fontaine, 60 ans, Sovet, professeur retraité

    18. Frédéric Lambot, 44 ans, Ciney, employé

    19. Alice Lecoq, 53 ans, Biron, responsable d’agence immobilière

    20. Malou Brunin, 53 ans, Ciney, indépendante

    21. Anne Fourneau, 51 ans, Ciney, indépendante coiffeuse

    22. Béatrice Pirlot-Dumont, 50 ans, Chevetogne, conseillère CPAS, kiné

    23. Joseph Leboutte, 60 ans, Achêne, conseiller communal, kiné

    24. Jules Flahaux, 65 ans, Ciney, retraité généraliste

    25. Henri Focant, 60 ans, Ciney, conseiller communal, courtier en assurance

    Tous les détails sur le programme de la liste Union seront en ligne dès le 20 juin sur www.union-ciney.be. Pour découvrir les photos des candidats, il suffit de cliquer sur Liste union candidats.pdf

  • Ensemble, la liste du bourgmestre de Hamois est dévoilée !

    entrepeirrebocq1.jpgLa liste « Ensemble 2012 » est la première liste complète à se présenter pour le scrutin communal du 14 octobre 2012 à Hamois. Conduite par le Bourgmestre Luc Jadot, elle est composée de trois échevins, de la présidente du CPAS, de 6 conseillers communaux, de 2 conseillers CPAS et 6 candidat(e)s d’ouverture. Elle rassemble des représentantes et représentants de tous les villages de la commune de Hamois, dont dix femmes et neuf hommes qui souhaitent s’inscrire dans la continuité de la majorité actuelle. Elle se présente dans un premier temps par ordre alphabétique. La liste des candidat(e)s en ordre utile sera publiée prochainement.

    • Alhadef Serge, 44 ans, cadre, Natoye
    • Briffoz – Ligot Marguerite, 64 ans, retraitée Belgacom, Conseillère CPAS, Natoye
    • Chermanne Christine, 44 ans, inspectrice générale RW, Conseillère communale, Schaltin (Frisée)
    • Chiliatte Laurence, 37 ans, employée de banque, Mohiville
    • Dawance – Gérard Françoise, 45 ans, agricultrice, Emptinne
    • Goetynck Jean – Claude, 65 ans, kinésithérapeute, Echevin, Natoye
    • Grotz Anne – Laure, 23 ans, employée, Achet
    • Henry Claude, 51 ans, agent communal – indépendant, Hamois (Haie – Jadot)
    • Jadot Luc, 60 ans, directeur école retraité, Bourgmestre, Hamois
    • Leclercq Pascal, 47 ans, travailleur social, Schaltin (Frisée)
    • Libion Josée, 65 ans, agricultrice retraitée, Présidente du CPAS, Achet
    • Macors Philippe, 35 ans, employé construction, Conseiller communal et CPAS, Hamois
    • Monjoie Anne – Sophie, 38 ans, collaboratrice cabinet ministériel, Conseillère communale, Scy
    • Philippart Michel, 60 ans, agent SNCB, Conseiller communal, Natoye
    • Roland Pierre – Henri, 29 ans, employé Fédération Touristique Provinciale, Echevin, Schaltin
    • Taton José, 62 ans, retraité, Conseiller communal, Hamois
    • Toussaint – Roland Monique, 67 ans, indépendante retraitée, Conseillère provinciale et communale, Natoye
    • Warnier – Cassart Isabelle, 41 ans, agricultrice – employée, Conseillère CPAS, Emptinne (Champion)
    • Warzée – Caverenne Valérie, 41 ans, indépendante, Députée Fédérale – Echevine, Hamois 
  • Benoît Lutgen, à Ciney, pour les vœux aux mandataires et militants cdH

    DSC_0002.JPGDu 12 au 28 janvier, Benoît Lutgen, président du cdH, a sillonné la région bruxelloise et la Wallonie pour présenter ses vœux et encourager les militants de son parti, année électorale oblige. Pour la province de Namur, il avait choisi Ciney comme point de chute à l’invitation de Gaëtan Gérard, Stéphane Lasseaux et Olivier Nyssen, les 3 présidents cdH des arrondissements de la province de Namur.

    Gaëtan Gérard, président cdH de l’arrondissement de Dinant et tête de liste aux élections communales à Ciney a déclaré qu’en organisant cette soirée sur le site du Stade Lambert, «cet endroit était symbolique en comparant le stade et le cdH, le stade Lambert, situé en plein centre de Ciney et le cdH, au centre de l’échiquier politique, le club cinacien est une famille et tisse de nombreux liens sociaux comme les fondements humanistes du cdH et enfin, la RUW caracole en tête comme certains ténors du cdH pour les prochaines élections communales.» Continuant sur l’aspect football, il espère accueillir Maxime Prévot prochainement au stade Lambert lors de la venue de l’UR Namur, ce sera le match entre le premier et le dernier de la promotion D !

    DSC_0003.JPGPour Christophe Bastin, député fédéral et bourgmestre d’Onhaye, «nous sommes entrés dans une année électorale. C’est presque inscrit dans nos gênes, les élections communales représentent un enjeu particulièrement important pour le cdH. Le niveau communal, c’est la véritable assise de notre parti. Derrière ce scrutin, il y a des personnes, des mandataires communaux, des sections locales et surtout, des militants. Un terme un peu obsolète que j’aimerais mettre à l’honneur pour qualifier toutes ces femmes, tous ces hommes, qui, au quotidien, font vivre le cdH dans leur quartier, dans leur village, dans leur commune. Je rappelle avec force que le redéploiement du cdH passera notamment par le dynamisme des groupes et des élus locaux, …. Une autre spécificité de notre réalité locale, ici, en province de Namur, c’est le caractère rural de la majorité du territoire provincial. La ruralité est en évolution constante et doit répondre à une multitude de défis, qu’il s’agisse de l’aménagement du territoire, de maintien de la notion de service public, d’un développement économique adapté à sa réalité, ou bien encore du vivre ensemble, entre ruraux de souche et néo-ruraux. Historiquement, notre famille politique a joué un rôle capital et dominant dans la gestion politique en milieu rural. Aujourd’hui, je pense qu’il est temps de se réapproprier cet héritage historique en puisant dans les valeurs du cdH pour répondre aux défis multiples des 38 communes de la province de Namur. Dans les domaines économiques, sociaux, dans le logement, l’environnement, le culturel, la petite enfance, le cdH a bien des propositions innovantes à proposer, …. Depuis l’arrivée de notre nouveau président, je me réjouis de constater que l’on se penche sur les fondations de la maison cdH. Une chose est certaine, le nouveau maître des lieux semble aimer l’air de la campagne. Pour nous, habitants d’une région rurale, c’est vraiment un très bon signe ! »

    DSC_0004.JPGMichel Lebrun, député wallon de l’arrondissement de Dinant-Philippeville a souhaité plein succès à ceux qui s’engagent bientôt dans la lutte communale : «parce que Benoît est un rural, le cdH a voulu réinvestir au niveau rural. Il est important d’aider nos régions rurales, pas seulement les villes. Au nom de la Région, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, nos ministres s’occupent de gérer aujourd’hui une région, une fédération, sur base d’une rigueur financière. S’il y a des dissensions au niveau des partenaires, il existe une unité de vue et d’action au cdH. » Il a ensuite évoqué l’action de chaque ministre cdH et donné rendez-vous au soir du 14 octobre pour fêter ma victoire !

    DSC_0005.JPGMaxime Prévot, député wallon (et chef de groupe cdH) et échevin de Namur a évoqué la double casquette de militant et de mandataire local : « comme militant, je suis particulièrement heureux du souffle nouveau que l’on peut faire entendre dans nos campagnes et sur le terrain, on perçoit déjà le changement. Comme mandataire, dans quelques mois, nous vivrons un rendez-vous important. Il est essentiel que l’on réaffirme notre ancrage local. Notre proximité avec le citoyen est reconnue très largement. »

    DSC_0006.JPGPour Benoît Lutgen, 2012 est l’année de tous les défis : «il était temps d’arrêter d’affronter les populations les unes contre les autres. Dans une société clivée, le bonheur des uns ne passe pas par le malheur des autres. Il est important de dépasser le clivage politique. Est-ce que l’Europe n’a plus qu’une vision budgétaire ? Nos racines chrétiennes qui l’ont fondées doivent être conservées ! Une convergence fiscale est nécessaire au niveau de tous les pays européens. L’austérité tue la croissance, tue l’emploi. La Wallonie doit avoir, avec Bruxelles, un calendrier car il est important d’avoir un projet fort ensemble pour prendre notre destin en main dans une Belgique de demain. Il faut agir, et non subir ! La Wallonie ne doit pas être qu’un match entre Liège et Charleroi. Namur doit être renforcée dans son rôle de capitale de la Wallonie. Nous devons garder cette grande proximité de chaque jour. » Le président du cdH a ensuite évoqué l’enjeu namurois des prochaines élections communales en ne doutant pas que Maxime et son équipe, ne puisse remporté leur défi !

  • Michel Barbeaux passe le témoin à Gaëtan Gérard pour mener la liste cdH aux élections communales

    DSC_0001.JPG

    Quelques jours après les vœux de la section locale et quelques jours avant la venue de Benoît Lutgen à Ciney pour les vœux provinciaux, le cdH de Ciney est à nouveau sur les feux de la rampe avec la conférence de presse qu’il a organisé mercredi soir à la Ferme Capon. En présence de quelques militants cinaciens, Michel Barbeaux et Gaëtan Gérard ont lancé la campagne cdH pour les prochaines élections communales. Pour Michel Barbeaux, «pour paraphraser ce qu’a dit le bourgmestre lors de la réception du nouvel an, il y a une ancienne tête de liste qui a démissionné du Conseil et qui veut revenir, il y a un bourgmestre actuel que l’est devenu par surprise et qui veut le rester, il y a maintenant une 3e ancienne tête de liste qui veut rester mais qui en même temps veut assurer la relève. L’actuel échevin des finances a proposé au comité local cdH de transférer la tête de liste cdH à la nouvelle génération, en l’occurrence à Gaëtan Gérard, qui a déjà fait ses preuves tant au niveau communal où il est conseillé depuis janvier 2006 qu’au niveau de l’arrondissement où il est président cdH de l’arrondissement de Dinant depuis 2010. C’est à l’unanimité que le comité l’a désigné tête de liste cdH aux prochaines élections communales : « président de la Régie des Sports et des loisirs du Condroz depuis 2007, président de l’ASBL Comité des fêtes depuis 2008, Gaëtan allie convivialité, chaleur humaine et souci d’une gestion rigoureuse (actuellement business coordinateur dans une banque suisse depuis 2007). On a pu tester son efficacité. »

    Michel Barbeaux a une nouvelle fois apporté une mise au point suite aux récentes déclarations de Jean-Marie Cheffert : «il ne veut plus négocier avec moi. Il a la mémoire courte. C’est lui qui a refusé de venir avec moi à Matélé pour annoncer ce que nous avions conclu ensemble. Il avait passé 2 accords, avec nous et avec le PS, ce qui m’a été confirmé par Guy Milcamps et Paul Lambotte. Attendre, c’était se faire gruger ! Nous avons pris nos responsabilités et un accord est intervenu pour former un Olivier comme ensuite à la Région. Ambitieuse (nous avions hérité d’une situation désastreuse au niveau des bâtiments communaux), justice sociale (absence de logements d’urgence en début de législature), développement économique, convivialité (tant au niveau du Collège que pour l’ensemble de la population) et démocratie (la population a été consultée sur de nombreux dossiers) seront les éléments politiques poursuivis par nous pour la prochaine législature. La concentration de pouvoir sur un seul homme a été remplacée par un partage des responsabilités. Nous n’avons pas d’exclusive, mais nous avons envie de poursuivre à gérer notre ville. »

    Pour Gaëtan Gérard, «c’est avec beaucoup de bonheur et d’enthousiasme que j’accepte le témoin que vient de me passer Michel. C’est lui qui m’a lancé en politique. J’ai de l’ambition pour la bonne vie de Ciney, une ville à dimension humaine et conviviale. Je serai vigilant pour que Ciney soit géré par des gens compétents, droits, intègres. Plus d’insultes, menaces, plus de gestion d’une ou 2 personnes, plus de conflits d’intérêt, …Ma belle commune de Ciney, c’est ma commune sine qua non ! »

    La liste sera dévoilée au début de printemps, avec 2 certitudes, Gaëtan Gérard, tête de liste et Michel Barbeaux, en dernière position pour pousser la liste.