Environnement - Page 3

  • 16e édition de la journée du lait et des Agribassadeurs à Saint Quentin à Ciney

    DSC_0001.jpg

    DSC_0004.jpgDepuis 16 ans déjà, l’E.P.A.S.C. de Ciney organise chaque année la Journée du lait et des Agribassadeurs.  Celle-ci consiste à faire découvrir aux enfants des écoles primaires la production et/ou l’utilisation des produits agricoles dans leur ferme didactique.  Cette année plus de 800 enfants provenant de 15 écoles primaires ont été reçus. Ils étaient guidés par des élèves de 4e techniques sociales de la Providence et de 5e agent de l’éducation de l’IPES de Seilles.

    Liste des écoles communales présentes :

    -       Abbaye de Flône à Amay

    DSC_0006.jpg-       La Providence de Ciney

    -       Ecole communale de Leignon

    -       Ecole communale de Taviers

    -       Saint-Joseph de Wellin

    -       Ecole de la Croisette de Sorée

    -       Ecole des Moussaillons de Ciney

    -       Ecole Communale de Natoye

    DSC_0023.jpg-       Ecole du village de Havelange

    -       Ecole Les Capucines de Ciney

    -       Ecole Saint-Joseph Florennes

    -       Ecole communale de Heure

    -       Ecole communale de Maffe

    -       Ecole de Libin

    -       Ecole communale de Schaltin

    DSC_0046.jpg

    DSC_0039.jpgL’école provinciale souhaite, d’une part jouer un rôle d’initiation auprès des générations en devenir et d’autre part, en organisant un concours de jeunes Agribassadeurs, elle vise à encourager les jeunes (garçons et filles de l’école) à développer une présentation agréable, didactique et originale. C’est chaque fois une performance pédagogique d’excellent niveau.  Cette année, 28 ambassades  ont présenté de nombreux thèmes autour du lait, des animaux, des cultures, de la mécanisation, des produits horticoles, …. Depuis 3 ans, le développement durable est mis en évidence avec par exemple les légumes de saison, les circuits courts,… Le prix a été remis aux Détrivores, qui expliquaient le devenir des déchets.

     DSC_0058.jpgQuant aux trophées Agribassadeurs 2015 (les 28 ambassades étaient réparties en 2 groupes et jugés par 2 groupes différents), ils ont été décernés à :

    -       Les Pains Retrouvés ou la découverte du pain perdu devant Les Vilains Petits Canards sur l’élevage du canard et les Beurrés sur le beurre pour la mise en scène du groupe A

    -       Les Tastelaits sur la découverte du lait devant Les Hommes-Lettes sur l’histoire de l’œuf à la poule et Les Milk-Shakers sur la fabrication du milk-shake pour l’esprit d’équipe du groupe A

    DSC_0047.jpg-       Les Petits Couchets sur le porc devant Patati Patata de la pomme de terre à la frite et Les Vilains Petits Canard pour le message du groupe A

    -       L’Age de Glace sur la fabrication de la glace devant Bienvenue chez les Moches sur les fruits et les légumes moches et Tous à l’eau pour la mise en scène du groupe B

    -       Bienvenue chez les Moches devant Les Petits Scientifiques sur la découverte des sciences et L’Age de Glace pour l’esprit d’équipe du groupe B

    -       Les Détrivores devant L’Age de Glace et Tous à l’eau sur la sensibilisation à la protection de l’eau pour le message du groupe B.

    DSC_0019.jpg

    DSC_0057.jpgLe jury était constitué de Géraldine Dassy (APAQ-W), Harmonie Baudoin (FJA), Eric Sacré (APAQ-W), Marc Petit (Foire de Libramont), Cora Schep (présidente de l’association des parents), Martine Calande (A.P.), Charles Mottet (ancien de l’A.P.) et Anthony Miwet (Association des Anciens). Avant la remise des prix, en présence du bourgmestre de Ciney, Jean-Marie Cheffert et l’échevin de l’enseignement, Marc Emond, Jacques Warnier, directeur de l’école, a souligné les qualités nécessaires pour la réussite de la journée du côté des Agribassadeurs : esprit d’équipe, d’initiative, ...

  • Grand nettoyage de printemps pour cent patronnés à Hamois et Schaltin

    DSC_0800.JPG

    DSC_0798.jpgEn ce début officiel du printemps, les patronnés de Hamois et de Schaltin, ainsi que quelques bénévoles adultes, se sont mobilisés à l’occasion de la journée du Grand Nettoyage de Printemps. Cette opération Be WAPP ou Wallonie Plus Propre du ministre Di Antonio, était initiée par Françoise Dawance, échevine de l’environnement, aidée par son collègue des travaux, José Taton. Le but de cette journée était de ramasser des déchets sauvages se trouvant sur la voie publique, résultant principalement de la négligence des citoyens (emballages de boissons et de collations, papiers divers, ….). Du matériel leur avait été remis pour leur sécurité (gilets, bâches) ainsi que pour ramasser des déchets (pinces). Pour trier les déchets ramassés, des sacs bleus PMC et des sacs résiduels leur ont été également remis.

    A Schaltin, ils étaient une vingtaine d’Alpines, 5 Conquérants et une quinzaine de grands ainsi que 2 bénévoles adultes au départ du stade St Remacle. A Hamois, le groupe des patronnés était composé de 39 enfants encadrés par 10 animateurs. Leur secteur était concentré sur le village, pas la grande route vers Havelange qui sera nettoyée lundi matin pour les élèves de l’école communale de Hamois.

    DSC_0802.JPG

  • Nettoyage du Bois de Cheumont à Hamois par les jeunes conseillers !

    DSC_0069.jpg

    DSC_0081.jpgDans le cadre d'un des projets du Conseil communal des enfants de Hamois, les enfants du CCE de Hamois se sont rendus, ce dernier mercredi de janvier, dans le bois de Cheumont à Hamois pour le nettoyer et réaménager ses sentiers afin de lui rendre sa praticabilité. Ils étaient aidés par Harold et Patrice, du service communal des travaux, le tout sous la houlette de Sarah Leclercq, responsable de l’Accueil Temps Libre et de l’Accueil Extrascolaire de la commune. Le travail de cet après-midi de devrait pas un one shot, il devrait se poursuivre, soit avec les enfants de l’extrascolaire et pourquoi dans le cadre d’un projet intergénérationnel.

    Pour découvrir une vingtaine de photos prises ce mercredi après-midi, il suffit de cliquer, à droite, sur l'album intitulé "Bois de Cheumont, conseil communal des enfants".

  • Journée de l'environnement à Hamois

    DSC_0009.JPG

    DSC_0011.JPGAlors que l'en dernier, la journée communale de l'environnement à Hamois coïncidait avec une distribution de plants forestiers en collaboration avec le Service Publique de Wallonie, ce qui avait attiré la foule, cette année, comme la commune  n'avait été choisie par la région, moins de monde s'est déplacé à l'OCTC de Hamois. Moins de monde, mais des personnes motivées, notamment par la qualité des différentes conférences proposées: « Accueillir la nature au jardin » avec Thierry Descamps, conférence apicole avec Jean Marteaux et une Conférence  sur les légumes oubliés avec dégustation d’un potage aux châtaignes avec Colette Rase. Un conte pour les enfants avec Anne Nigot, la présence du Conseil communal des enfants pour la vente de nichoirs et la distribution d'un arbre à chaque nouveau-né de la commune dont la naissance s'est déroulée en 2014 (ils étaient 86 à avoir reçu une invitation dont la petite Juliette en photo) complétaient le programme.

    DSC_0014.jpg

  • Ecolo Hamois a distribué des plants de petits fruitiers à Hubinne

    DSC_0006.JPG

    Les militants Ecolo de Hamois, comme leurs voisins de Ciney et de Havelange, ont organisé ce samedi 29 novembre une matinée d’animation et d’information consacrée à l’environnement. En face de la chapelle à Hubinne, à Hamois, des plants de framboisiers et de groseilliers ont été distribués avec le principe suivant:  une idée pour la commune en échange d'un plant ! Ces idées étaient retranscrites sur un petit papier qu'il suffisait ensuite d'accrocher symboliquement à un arbre. 

    En plus de la distribution de plants, des informations sur différentes initiatives locales, de la documentation sur la nature ont été données et de quoi se réchauffer le gosier avec vin chaud, soupe et gaufres maison. l'endroit était particulièrement bien choisi car un soleil généreux baignait le parvis de la chapelle d'Hubinne.

    DSC_0007.JPG

  • Distribution d'arbustes fruitiers par la locale Ecolo de Ciney

    DSC_0004.JPG

    Dès 10h ce matin,rue du Commerce, à proximité de la statue du cheval située face au magasin Galler, les militants Ecolo de Ciney étaient fin près pour distribuer 150 plants de petits fruits aux passants. 

    A l'occasion de cette distribution d'arbustes fruitiers, ils ont informé les citoyens sur les initiatives locales qui promeuvent les circuits courts et rémunèrent les producteurs de nos régions à un juste prix. Petits fruits, grands effets était leur slogan du jour. Des conseils de plantation étaient également donnés et distribués.

    DSC_0005.JPG

     

  • Pendant l’hiver, on a beaucoup travaillé au Domaine de Chevetogne !

    Un paysage ouvert, une création d’un jardin, un étang nettoyé, un nouveau sentier et une nouvelle plaine de jeux

    Lire la suite

  • LA PLACE MONSEU à Ciney : coeur d'une ambition ou cour de récréation pour Ecolo ?

    PLACE MONSEU005.jpgEcolo Ciney tient, à la veille de Noël, à clarifier les choses au sujet de l'aménagement de la place Monseu et revient sur le projet de l'ancienne majorité, aujourd'hui abandonné par l'actuelle majorité. Voici, en intégralité, leur communiqué de presse.

    " Notre place Monseu est un lieu emblématique du paysage cinacien. Patrimoine de tous, elle est aussi appelée à être le coeur de la vie dans notre cité, un lieu attractif et convivial au service du développement culturel, touristique, économique de notre commune.

    Aménager la place Monseu, c'est construire l'avenir de Ciney. Encore faut-il ne pas gâcher une formidable opportunité. Retour sur une polémique, mais surtout sur un projet qu'Ecolo croit encore possible.

    PLACE MONSEU001.jpg


    Rétroacte et vérité

    Bien avant avril 2010, des branches de marronniers s’écrasent régulièrement sur le sol de la place Monseu. Le risque est permanent ; les arbres sont malades et à terme devront être abattus. Pour éviter un accident, le Collège communal, sur la base d'avis circonstanciés de professionnels, décide de tout couper en urgence. C’était sans imaginer que le 14 juillet 2010 le ciel nous tomberait sur la tête... Prémonitoire ? Constatant que l'abattage a été réalisé sans prendre le temps d'une procédure d'autorisation, le fonctionnaire délégué de la Région wallonne s’engage à octroyer le permis d’abattage lorsque de nouvelles plantations seront réalisées. Vu l'importance du lieu, le Collège décide toutefois de réfléchir à un plan de revalorisa- tion de l'ensemble de l’espace de la place et de ses abords avant de procéder à de nouvelles plantations.

    La procédure

    Un appel d’offres est alors lancé afin de désigner un auteur de projet pour l’étude et le suivi des travaux de revalorisation de la place et de ses abords.

    PLACE MONSEU002.jpg


    Le projet est défini avec l'aide de la Province et d'un paysagiste de renommée internationale : replantation d’arbres renforçant la matérialisation des anciens remparts, amé- nagement de zones de terrasses, réaménagement de la zone de bus, réalisation des voiries, lien entre la rue du Centre et la place, mobilier urbain et élaboration d’un plan de circulation et de stationnement... La mise en lumière doit également être revue pour offrir une vision cohérente, notamment avec la Place Léopold qui vient d’être refaite. La zone d’intervention concerne donc la cour Monseu – le centre de la place récemment renouvelé ne devait pas être impacté –, la rue des Héros, la ruelle Saint Eloi, la rue du XI Février et une liaison à créer avec la rue Notre-Dame de Hal pour rejoindre le futur long point de l’Avenue de Namur.

    Le site étant classé, l’auteur de projet était chargé de mener à bien la procédure de certificat de patrimoine en tenant compte des fouilles qui devaient avoir lieu derrière le kiosque avant la fin des travaux. Il devait aussi présenter des alternatives de parking puisque l’objectif à terme était de le supprimer sur la place proprement dite.

    Il était alors prévu que les travaux puissent être phasés en plusieurs années à concurrence d'un budget total de 1.800.000 euros HTVA. Des subsides devaient bien entendu être sollicités pour diminuer la facture communale.

    Le Conseil communal, en sa séance du 23 mai 2011, approuve le cahier spécial des charges relatif à l’étude à l’UNANIMITE. Conscient de l'enjeu qu'est l'avenir de la place Monseu, le MR, alors dans l'opposition, vote donc en faveur du projet tel que décrit ci- dessus.

    PLACE MONSEU003.jpg

    Le projet abandonné par la nouvelle majorité

    C’est le bureau d’études JNC International qui emporte le marché dans le respect des conditions financières. Son projet est ambitieux, multifonctionnel, esthétique, appropriable et renforce la valorisation historique de l’espace. Par des effets de cadrage, il offre de belles perspectives sur le kiosque et la collégiale. Il suggère d’intégrer l’art dans la ville en laissant la place à des sculptures de vaches destinées à devenir un symbole de la ville. Les quelques photos ci-jointes permettent partiellement de se représenter les premières esquisses de ce projet global.

    Le bureau d’études s’engage à susciter avant chaque phase la participation de la population au projet en vue de son appropriation par les citoyens. Deux réunions de travail ont eu lieu avant les élections d’octobre 2012. Le relais est ensuite passé au nouveau Collège qui décidera simplement que le projet proposé est trop cher.

    D’un coût « démesuré », ce projet destiné à rendre le centre historique de la cité plus beau, attractif et convivial ? A titre comparaison, la majorité MR a décidé d’inscrire 500.000 euros au budget 2014 pour des installations de football, et 120.000 euros pour des caméras de surveillance... Question de priorités...

    PLACE MONSEU004.jpg

    Une ambition pour Ciney

    Pour Ecolo, en charge de l’urbanisme entre 2006 et 2012, le réaménagement de la place Monseu valait bien un investissement digne de son importance et permettant sa réelle mise en valeur. Ce lieu central pour Ciney que bordera la Maison du tourisme Famenne-Condroz est pour l’instant un vulgaire parking désorganisé très peu attractif, sauf pour les personnes qui résistent à marcher quelques pas pour rejoindre leur commerce ou leur établissement favori.

    A nos yeux, il devrait devenir un vrai point d'attraction tant pour les Cinaciens que pour les visiteurs et les touristes. Un espace ouvert, partagé, convivial, esthétique... au service de l'attrait et du développement de notre commune comme centre urbain, commercial et touristique au coeur du Condroz.

    On ne refait pas une place, ni un coeur de ville tous les 20 ans. Il n'est pas trop tard pour renouer avec l'ambition portée par Ecolo : et vous, citoyens de Ciney, qu'en pensez-vous ?".

    PLACE MONSEU005.jpg