Festivités - Page 5

  • 2e édition d’Enjoy the Pleasure à la Ferme d’Achêne les 27 et 28 mai

    L’idée d’Enjoy the Pleasure est née chez Roland Swinnen de Hamois, un épicurien amateur de restaurants, organisateur de salons dans sa vie professionnelle, qui a voulu allier sa passion pour les bonnes tables et l’organisation d’un banquet XXL mettant à l’honneur les chefs de la région. Un par un, il a pu convaincre 6 chefs et un pâtissier pour le rejoindre l’an dernier pour la première édition d’Enjoy the Pleasure à la Ferme d’Achêne. Tous ont répondu présents pour la seconde édition !

    2017-04-10 17.42.15.jpg

    A la ferme d’Achêne, endroit bucolique par excellence, 8 chefs régionaux de talent, proposeront un menu 7 services exceptionnel dans une formule all-in sans équivalent : 95 pour un repas comprenant un apéro, un menu 7 plats, une assiette de fromage provenant de la fromagerie du Samson (honorée en 2015 du titre de meilleur fromager de Belgique), 8 vins différents, eaux et café compris, suivi d’un after-dinner ambiance lounge avec bar à gin, bar à vins, bar à bière, bar & champagne, le tout à volonté.

    A Enjoy the Pleasure, les convives sont accueillis avec un verre de champagne sous le chapiteau lounge et ont ensuite le libre choix des tables avec plusieurs niveaux dans l’espace intérieur de la Ferme d’Achêne. Il s’agit de grandes tablées qui favorisent la notion de banquet, de partage et de convivialité. Le service à vin se fait à table et les convives sont invités à passer de poste en poste pour se faire servir par les chefs eux-mêmes qui expliquent leur plat et leur recette. Le menu, dont les chefs ont reçu carte blanche permet donc de goûter la cuisine de 8 chefs au cours d’un seul repas, tous les plats dialoguant entre eux pour composer un fabuleux voyage culinaire.

    061f43_a53f9063da5041f186202bebcdd05094~mv2.jpg

    Menu carte blanche

    ENTRÉES FROIDES, Carl GILLAIN, l’Agathopède à Namur

    Maquereau/tuiles croustillantes/légumes pickles/raz-el-Hanout

    ENTRÉES FROIDES, Grégorio Clavello, Au Gré des Saisons, Achet

    Arancini à la queue de boeuf, tartare à l'italienne et

    pastrami artisanal, artichaut. (Limousin de la ferme Beguin)

    ENTREES CHAUDES, Régis ALEXANDRE, Comptoir du Goût, Ciney

    Croquette de veau, asperge verte, oignon rouge, émulsion thym citronné, tuile de betterave, crumble de chorizo

    ENTREES CHAUDES, Grégory GILLAIN, la Gare d’Hamois / Simon DENIS, Le Comptoir de l’Eau Vive à Erpent

     Escargots de Warnant, tartine de bettes, espuma d'ail des ours

    PLATS, Olivier BRUCKNER, l’Olivier 4 à Dave

     Cabillaud Breton en déclinaison, brandade au safran

    decotchia, pré-salé, en tuile d'orge perlé, embeurrée au syphon

     PLATS, Ludovic VANACKERE, l’Atelier de Bossimé à Loyers

    joue de porc confite, légumes du jardin de Bossimé

    DESSERTS, Frédéric ROLLAND, chef patissier à la boulangerie Rolland-Warnon de Hamois

     Rouleau de biscuit japonais crème citron, sushis d'ananas, mangue et riz crémeux, chouchou crème citron/yuzu et infusion feuilles de Combava, confiture de fruits exotiques et meringue juste cuite, guimauve en cube bergamote.

     

    061f43_11ee5d6ac0b54ef48819d74f09e4fc0f~mv2.jpg

    Le programme

    Samedi 27 mai

    • 19h, accueil personnalisé de chaque convive
    • 19h30/20h15, réception apéritive
    • 20h30/23h00, bonne dégustation
    • 23h00/ 01h00, les recoins des épicuriens
    DImanche 28 mai
    • 12h, accueil personnalisé de chaque convive
    • 12h30/13h15, réception apéritive
    • 13h30/16h00, bonne dégustation
    • 16h00/18h00, les recoins des épicuriens

    Spécial sociétés, vendredi 26 mai

    • 19h30, accueil personnalisé de chaque convive
    • 19h30/20h30, réception apéritive
    • 20h30/23h30, bonne dégustation
    • 23h30/ 02h00, les recoins des épicuriens

     

    Détails sur le passeport culinaire ETP (95 , 50 pour les enfants)

    •  l’accès à l’événement et l’accueil personnalisé
    • La réception apéritive au champagne et ses mises en bouche
    • Six services gastronomiques proposés par les 6 chefs
    • L’assiette de fromage
    • Les accords mets/vins-bières, softs
    • Les préparations du chef pâtissier
    • L’excellence de chaque grain pour chaque tasse
    • La liqueur surprise
    • La surprenante découverte chocolatée.

     

    061f43_6b17257a86394df1bc5a897c33aaa785~mv2.jpg

    Détails sur les recoins des épicuriens

    • Le bar à champagne Gruet
    • Le bar à Gin
    • Le bar à vins dans les vignes
    • Les cafés Delahaut
    • Les surprises de Bièrez-vous?

    ferme-d-achene.jpgEn pratique

    Tout se déroule à la Ferme d’Achêne, rue d’Onthaine, 15 à Achêne

    Pour toute info pratique et réservations, il suffit de contacter Roland Swinnen, au 0495/10.46.22, info@rsevents.be ou de se rendre sur https://www.enjoythepleasure.be, où il est possible de réserver en ligne.

  • Une ronde des artisans estivale à Leignon !

    AnnickCollignon.jpgCette 7e édition de la ronde des artisans organisée par les Forbotis de Leignon marquera les mémoires : il n’a jamais fait aussi chaud ! On peut se rappeler la venue de la neige l’an dernier et souvent un petit coup de froid en matinée. Personne ne s’en plaindra, surtout que la veille, ils étaient pas moins de 215 au traditionnel souper choucroute lors d’une soirée Oberbayern et que certains sont rentrés chez eux qu’il faisait presque clair !

    Comme d’habitude également les autorités communales étaient présentes pour inaugurer la ronde avec le traditionnel coupe de la corde à ballots.

    DSC_0786.jpg

    En cliquant, en haut, à droite, sur l'album intitulé "Ronde des saveurs 20173 "vous découvrirez une trentaine de photos prises ce matin

  • Parade du Nouvel an chinois dans les rues de Dinant le 29 janvier

    La ville de Dinant accueillera la Parade du Nouvel An chinois le dimanche 29 janvier à partir de 14h et jusqu’à 15h30. Une parade haute en couleurs, populaire et accessible à tous.

    Plus de 250 personnes, vêtues de costumes traditionnels, défileront à l’occasion de cette parade dans les rues de Dinant pour fêter le début de l’année du coq en Chine. Des troupes feront le déplacement depuis la Chine pour l’occasion.

    La parade s’élancera de l’Avenue Cadoux pour traverser le pont de Dinant et rejoindre la Rue Sax, où un ensemble de saxophones saluera les défilants. Après une boucle sur la Place Patenier, la parade reviendra dans la Rue Sax pour descendre la Rue Grande et la Rue Léopold jusqu’à la Place d’Armes, où le cortège se disloquera.

    La parade sera suivie d’une réception (sur invitation), destinée à renforcer les bonnes relations entre la Belgique et la Chine, à la salle « La Balnéaire » (située sous le casino) à partir de 15h30. À cette occasion, le Ministre du Tourisme de la Région wallonne René Collin offrira un coq à son Excellence l’Ambassadeur de Chine en Belgique M. Qu Xing.

    La Ville de Dinant et l’Association Internationale Adolphe Sax (AIAS) présenteront un saxophone du même type que ceux présents sur le pont de Dinant, peint aux couleurs et orné d’éléments qui évoquent la Chine. Ce saxophone trônera par la suite sur le pont. Son Excellence l’Ambassadeur sera fait citoyen d’honneur de la Ville de Dinant. Le Gouverneur de la Province de Namur Denis Mathen sera également présent.

  • Réception de nouvel an pour le personnel communal de Havelange

    DSC_0018.jpgVu les conditions hivernales, il y avait moins de monde que d’habitude de la traditionnelle séance de vœux mise en place par le Collège communal à l’adresse de son personnel. Comme à chaque année, elle permet de partager un moment festif dans un contexte autre que celui des relations de travail.

    DSC_0020.jpg

    DSC_0022.jpgFabienne Manderscheid, directrice générale, a remercié les agents communaux partis en 2016 à la retraite: Martine Willems, au hall omnisports pendant 10 ans, remplacée par Nathalie Pirotte, Daniel Henrot, responsable du service technique remplacé par Jefferson Hebrant, Josiane Chatelain, chargée de l’entretien de l’école de Miécret, remplacée par Laetitia et Carine et Louis Collard, agent de la DNT pendant 40 ans remplacé par Anne Pochet.

     

     

    DSC_0027.jpg

    DSC_0017.jpgNathalie Demanet, bourgmestre, a ensuite décrit la situation de la commune: le budget ordinaire, voté à l’unanimité, présente un boni à l’ordinaire, de 126.000 , à l’équilibre à l’extraordinaire (3.080.000 , 80 % de subsides) et au global, un boni de 23.000 . Les efforts que nous avons consentis ont donc porté leurs fruits, ce qui me réjoui beaucoup. Parmi les projets concrétisés en 2016, épinglons : l’achat d’un car scolaire, le remplacement de la chaudière de l’école de Maffe, les travaux de rénovation dans le bâtiment de l’extra-scolaire qui accueille aussi le patro et l’ONE, 2 modules de jeu à Maffe, la rénovation de la salle du conseil communal, l’enduisage de la DSC_0026.jpgvoirie reliant Miécret à Havelange, le remplacement des luminaires au hall omnisports pour gagner en énergie et, dans le cadre du PCDR, l’aménagement d’une cuisine à la salle de Porcheresse et sa restauration. En 2017, parmi les projets prévue, citons l’aménagement de 2 logements à la rue d’Aty et un à Flostoy, un logement de transit à Porcheresse, la voirie reliant Bornemenville à Montegnet et son égouttage et la rénovation de l’ancien hall des travaux qui sera transformé en salle polyvalente.

    DSC_0021.jpg

  • Voeux communaux à Hamois

    DSC_0001.jpgComme d’habitude, le personnel communal a répondu en grand nombre à l’invitation du Collège de Hamois pour la traditionnelle cérémonie des vœux qui s’est déroulée cette année à la Maison de Village de Schaltin. Luc Jadot, bourgmestre, a évoqué les changements et les événements importants dans la commune en 2016 tout en rappelant que l’année avait été marquée par les terribles attentats : « une pensée pour toutes les victimes et leurs familles. En 2016, Valérie Caverenne, devenue députée fédérale a été remplacée par Pascal Leclercq à son poste échevinal.

    DSC_0002.jpg

    DSC_0003.jpgDans le personnel entretien et cuisine, nous avons accueilli Virginie Hontoir, Sophie Tirtiaux et Anan Montemps, Martine Goblet, technicienne de surface et au service des travaux, Frédéric Defacq, nouvel agent technique, Imrée Destiné, François Dumont, Valentin Lejoint, Benjamin Salpêteur et Serge Cosse. Notre IPP n’a pas été augmenté depuis le début du siècle et notre souci de maintenir le budget à l’équilibre a été respecté. »

    DSC_0004.jpg

    DSC_0006.jpgEn s’adressant au personnel communal, le mayeur les a remercié pour leur travail effectué, pour leur écoute, pour leur accueil des citoyens : 7h36’ n’est pas sacralisé à Hamois, le citoyen reste au centre de notre préoccupation ! L’évolution vers un e-service permettra aux citoyens de gagner du temps et de pouvoir en consacrer plus pour ceux qui n’ont pas accès au numérique.

    DSC_0010.jpgMarc Wilmotte, directeur général, s’est ensuite adressé au personnel (c’est une première à Hamois) : «les mérites de notre personnel sont partout vantés à juste titre. Progressivement, les nouvelles technologies s’installent : actualisation des outils informatiques, remplacement du serveur avec back up, renouvellement du parc informatique, passeports biométriques, programme Mercurius pour le permis de conduire, e-services, modèles de courriers et de courriels créés, gestion informatisée des pensions, bancontact et Wi-Fi à la commune, …

    DSC_0007.jpg

    DSC_0008.jpgAu niveau opérationnel, nous avons lancé la gestion différenciée des espaces verts, le plan général d’urgence et d’information, le plan sélectif en cas de délestage, la restauration de la toiture de la chapelle d’Hubinne en collaboration avec la Fabrique d’église, un comité de direction, la généralisation du travail en équipe, … Il manque encore quelque chose au sein de l’administration : on ne remplacera jamais la relation directe qui doit se dérouler entre collègues. En 2017, je demande qu’il y ait plus d’humain dans notre travail. Des outils seront proposés à cet effet comme une plateforme inter service. Nous sommes une commune à taille humaine où une certaine autonomie existe dans notre travail. »

    DSC_0012.jpg

    En 2016, le bâtiment de l’ancienne poste a été acheté, l’école d’Achet a été agrandie (inauguration en février), la restauration de la chapelle d’Hubinne s’est poursuivie, l’extension du hall de Natoye a été inaugurée. Concernant les travaux à cheval sur 2016 et 2017, retenons l’acquisition de la Barrière d’Hubinne (poste de police) avec le déménagement du poste de police à Emptinne. Des nouvelles classes pour Hamois, et un point relais le long du Ravel et l’accueil pour la petite enfance y seront installés. Toujours au niveau des investissements pour 2017, l’extension de l’école de Mohiville, un espace sport de rue à Mohiville, la création d’un bois didactique au bois de Cheumont et l’aménagement de la traversée de Natoye. Avant le traditionnel verre de l’amitié, deux membres du personnel ont été fêtés pour leur mise à la pension : Nicole Tasiaux, technicienne de surface à Hamois depuis le 13 janvier 1992 jusqu’au 1er juillet 2016 et Madeleine Simon, technicienne de surface et cuisinière à Natoye depuis le 1er janvier 1990 jusqu’au 30 juin 2016.

    DSC_0014.jpg

  • Le S.I. de Somme-Leuze devient royal !

    DSC_0052.jpgIl y avait foule en ce premier vendredi de 2017 à la Maison de village de Heure pour souffler les 50 bougies du syndicat d’initiative de Somme-Leuze : en dehors des nombreux habitants du village de Heure qui avait vu naître le S.I. en 67, on retrouvait des mandataires communaux et d’anciens administrateurs du S.I.

     

     

     

    DSC_0054.jpgGuy Bleret, actuel président du S.I., en a retracé la grandes lignes : créé le 6 janvier 1967 par 5 commerçants de Heure, Armand Liégeois, Camille Petitfrère, Lucien Evrard, Alfred Huet et Henri Ottelet, il a été étendu au Grand Somme-Leuze a la fusion des communes en 1978. De ce premier C.A. du Grand Somme-Leuze ne reste que Martial Pêtre, déjà présent au S.I. de Heure, Alain Collin et Jean-Marie de Bruyn, tous trois présents à la Maison de Village. 6 présidents se sont succédés : Armand Liégeois, Nestor Meunier, Julien Coremans, Joseph Parmentier, Robert Ramaeckers et Guy Bleret.

    DSC_0057.jpg

    Le 30 juillet 1985 s’ouvrait le premier bureau d’accueil du S.I. à Heure avec Mireille Gilles au poste. 4 ans plus tard Sabine Decleermaecker, toujours présente, la remplace.

    DSC_0059.jpgEn 2000, le bureau d’accueil est agrandi avec la maison attenante et son premier étage est occupé par la Maison du Tourisme de 2004 à 2016. Parmi tous les événements créés par le S.I., épinglons la création d’une piste de santé à Nettinne, d’un mini-golf à Heure, du pré gourmand à Heure, du concours de crèches pendant plus de 25 ans, du tennis club à Somme-Leuze, des fêtes de Wallonie à Noiseux, de la Cisse-Leuze, bière du jumelage,

    DSC_0056.jpg

    des marchés du terroir à Somme-Leuze et Heure, du carnaval de printemps, des balades aux flambeaux à Noël, des marches ADEPS, des déjeuners sur l’herbe à Noiseux, des balades guidées à vélo, des balades contées d’Halloween, d’une soirée avec M. Météo à Sinsin et des Chiffres et des Lettres à Somme-Leuze.

    DSC_0061.jpg

    Ensuite, Valérie Lecomte, bourgmestre de Somme-Leuze, a remercié les actuels et els anciens administrateurs du S.I. ainsi que tous les bénévoles.

    DSC_0055.jpg

  • La 20ème édition du Fire Dream Festival n'aura pas lieu !

    DSC_0029.jpgAprès mûres réflexions et avec énormément de regrets, le comité du club de basket de Braibant a décidé de ne pas organiser la 20ème édition du Fire Dream Festival de Braibant, initialement prévue les 10 et 11 mars 2017. Le comité avance deux raisons à cette décision :

    - d'une part, suite aux départs de certains cadres du club, le club est en pleine restructuration et souhaite concentrer son énergie sur le côté sportif.

    - mais surtout, d'autre part, les membres du comité, qui s'investissent depuis plusieurs années dans l'organisation de cet évènement de grande ampleur, ont été profondément affectés par l'affaire qui a touché l'échevin Frédéric Deville, fondateur et membre de l'organisation depuis 19 ans. Outre les attaques que Frédéric Deville a dû subir, l'image du Fire Dream Festival et celle du Basket Club de Braibant ont été injustement écornées sans qu'à aucun moment un des membres de l'organisation ne soit interrogé et puisse donner sa version des faits et défendre le fondateur de la manifestation. Les membres du Basket Club de Braibant regrettent amèrement le ramdam produit autour d'une affaire qui n'en était pas une et dont le seul objectif était de nuire !

    DSC_0053.jpg

    DSC_0074.jpgNéanmoins, les membres du Basket de Braibant tiennent à réitérer leurs remerciements :

    - à la Ville de Ciney, pour l'aide matérielle accordée depuis des années (toute majorité confondue)

    - aux villageois pour l'acceptation des désagréments occasionnés

    - à la famille Mailleux pour le prêt du champ

    - aux sponsors pour leur soutien annuel

    DSC_0113.jpg- à Frédéric Deville pour sa créativité, son investissement et son professionnalisme

    - à tous nos bénévoles qui ont passé des heures à nos côtés pour développer la manifestation

    - mais surtout aux dizaines de milliers de visiteurs qui nous ont rendu visite depuis 19 ans...

    Nous espérons de tout cœur un retour de la sérénité dans un futur relativement proche pour pouvoir envisager, en compagnie de tous nos bénévoles et collaborateurs, la mise sur pied de la vingtième édition tant attendue...