Vie culturelle - Page 4

  • André Fortemaison de Natoye a été fêté pour ses 65 ans consacrés à l’apiculture

    DSC_0049.jpgA l’époque, il y a 65 ans, le village de Natoye comptait pas moins de 16 apiculteurs. Ce qui explique que tout naturellement, André Fortemaison, alors âgé de 25 ans, s’y est intéressé et a pu recevoir bon nombre de conseils judicieux pour se lancer dans une telle aventure. Ensuite, c’est aussi que tout naturellement il a fait partie du comité de la section de Natoye, est devenu secrétaire-trésorier, puis président depuis 50 ans et même président de la fédération des unions professionnelles des apiculteurs de la province de Namur durant une dizaine d’années. Parmi les centaines d’anecdotes de sa passion d’apiculteur, épinglons celle d’une chute fortuite alors qu’il portait une ruche remplie d’abeilles !

    DSC_0055.jpgPour l’occasion, une fête a été organisée à la salle de la Grette à Natoye en présence des apiculteurs de la section et de leur famille et de Luc Jadot, bourgmestre pour célébrer André Fortemaison et ses 65 ans d’apiculteur, 50 ans de présidence quelques jours après ses 90 ans ! Un cadeau a été aussi remis à Stanley Beguin, de Barcenal, le plus vieux cotisant de la section.

    DSC_0054.jpg

    L’actuel comité de la section apicole de Natoye se compose d’André Fortemaison, président, André Diskeuvre, Chantale de Beaudignies et Vincent Van Thuyne, vice-présidents et Jean Marteaux, trésorier et secrétaire.

    Pour découvrir quelques photos de la soirée de samedi soir, il suffit de cliquer, à droite, sur l'album intitulé "fête à André Fortemaison".

  • Frédéric Saudemont expose chez lui à Durnal du 17 au 19 novembre

    21875826_877511495738830_615847394_o.jpgFrédéric Saudemont présente, en son domicile, situé au 29 de la rue du Bordon à Durnal, 50 tableaux nouveaux, anciens retravaillés et inédits. Le thème en est «Etats ... Dame … » car dans chaque tableau, «vit une femme, une dame » puis d'autres tableaux qui manifestent son manque.

    Vernissage ce vendredi 17 novembre à 19h avec en music live, Clara Gomez, élève de 5e infographie de l'Institut St Joseph de Ciney. L'expo est ouverte les samedi 18 et dimanche 19 novembre de 11h à 19h.

    21886707_877511519072161_1345514863_o.jpg

  • Fête d'automne au Petit Théâtre de la Grande Vie de Forzée les 11 et 12 novembre

    flyersmarché d'automne-v3.jpg

    Pour obtenir le programme en version pdf cliquez sur flyersmarché d'automne-v3.pdf ou marché d'automne autonome-v5.pdf

  • Un temps automnal à la Saint-Hubert à Barcenal (Ciney) !

    DSC_0074.jpgCopier-coller pour la bénédiction Saint-Hubert du dimanche précédent à de la Haie Jadot à Hamois et pour celle à Barcenal en ce dernier dimanche d’octobre : la matinée a démarré avec de la pluie, ce que n’apprécie pas particulièrement les cavaliers et au fur et à mesure de la journée le soleil a été bien présent surtout au moment de la bénédiction par le doyen Renard. La balade balisée a permis à une vingtaine de cavaliers et d’attelages d’apprécier le Condroz et ses couleurs automnales. Notons la présence des échevins cinaciens Marc Emond et Frédéric Deville ainsi que celle de Pierre-Henri Roland, échevin de Hamois.

    DSC_0094.jpg

    Samuel Toussaint et son équipe avaient bien tout préparé pour l’accueil festif et convivial des cavaliers, des familles emmenant leurs chiens pour la bénédiction et des curieux passant au bas du hameau de Barcenal. L’ambiance musicale était assurée par les Condr ‘Orechestra, reformé, dont les musiciens n’avaient plus joué ensemble depuis 5 à 6 ans.

    DSC_0056.jpg

    En cliquant, en haut, à droite, sur l'album intitulé "St Hubert Barcenal 2017", vous découvrirez 60 photos prises ce dimanche 

     

  • Festival d’Autriche à l’OCTC de Hamois jusqu’au 12 novembre

    DSC_0022.jpgA la veille du week-end de changement d’heure, il y avait du beau monde dans la salle d’exposition de l’OCTC de Hamois à l’occasion du vernissage de l’exposition «400 ans de présence des Habsbourg en Belgique », mise sur pied par Jules Delfosse. Outre des descendants actuels de la famille des Habsbourg, on notait la présence de Willy Borsus, ministre président de la Région wallonne et ami de l’organisateur qui s’est félicité de l’engouement pour l’histoire de notre région qu’il peut transmettre et faire découvrir et sans aucun doute de « son amour » pour Sissi !

    DSC_0038.jpg

    Lors du vernissage, Jules Delfosse a expliqué qu’il a eu l’idée d’une telle exposition en apprenant qu’en 2017, on célébrait le 300e anniversaire de la naissance de l’Impératrice Marie-Thérèse d’Autriche, à l’époque, la femme la plus puissante d’Europe. Il lui a fallu un an de préparation pour rassembler les ouvrages, les photos, les objets, les peintures, … démontrant la grandeur de la prestigieuse maison des Habsbourg que l’on peut découvrir à l’OCTC de Hamois jusqu’au 12 novembre. Entre deux discours, chacun a pu apprécier la prestation d’Andrew Feron au violoncelle exécutant 2 œuvres de Bach. il sera possible de l'écouter lors du concert de clôture du 19 novembre à 19h à l'église St Martin de Scy

    DSC_0037.JPG

    DSC_0039.JPG

    De son côté, Luc Jadot, bourgmestre a rappelé que «notre Stéphane Bern a permis aux Habsbourg, aux Romanov, d’être désormais ancrés dans notre terroir.

    Voici la suite du programme (conférences et concerts) de cet festival d'Autriche:

    image_large.jpg

    Pour voir les 19 photos prises vendredi soir, il suffit de cliquer, en haut, à droite, sur l'album intitulé "Festival d'Autriche".

  • Tout le programme de novembre à la Spirale à Natoye

    DSC_0550.jpgJusqu'au dimanche 26 novembre : 

    Exposition permanente des œuvres de 53 artistes wallons au Centre des Métiers d’Art

    Venez découvrir des créations uniques, originales, ….,créées dans des matières et techniques diverses.
    Heures d’ouverture : du me au ve de 13 à 17h – sa de 13 à 18h et di et jour férié de 10 à 12 et de 13 à 18h
    Prix d’entrée pour les adultes : 2,50 euros ou 12 euros pour un pass annuel
    http://laspirale.be/artistes-artisans/expositions-permanentes/



     

     

    DSC_0028.jpgJusqu'au 26 novembre 

    Exposition thématique « Autour de la musique »

    Venez découvrir le décor d’un atelier de lutherie et d’un facteur de piano avec les différentes étapes dans la création d’un violon et de la restauration d’un piano. Ils sont « entourés » de créations picturales sur les orchestres de Madeleine Rémy, d’instruments de musique réalisés à partir de matériaux recyclés par Cédric Lambert et d’un siège spécialement créé pour un pianiste par Pierre Jacob, designer
    http://laspirale.be/artistes-artisans/expositions-thematiques/


    Jeudi 2 et vendredi 3 novembre - Stage pour enfants de 6 à 12 ans de 9 à 16h 

    « Délirantes machines volantes » avec Dimitri Pichelle 

    Un des plus grands rêves de l’homme : Voler ! Partons ensemble à la découverte d’engins volants issus du cerveau en ébullition de grands artistes tels que Léonard de Vinci ou PanamarenkoL Nous allons dessiner, peindre et sculpter ensemble ces drôles de machines. Alors,… Prêt pour le décollage ?
    Ateliers créatifs pour enfants et adultes – voir site internet
    http://laspirale.be/stages-ateliers-animations/


    Vendredi 10 novembre à 20h –

    Piano bar avec Cotton Flow
    http://laspirale.be/activites-evenements/piano-bar/
    https://www.facebook.com/events/131203324121559/

    Claire vous fera voyager tout en douceur, accompagnée de deux talents incontestables qu’on ne présente plus – Philippe Decock au piano et Laurent Stelleman à la guitare. Ensemble ils passeront en revue les classiques du jazz et quelques reprises de pop « jazzifiées ». Ils vous emmèneront dans leur univers de coton et de douceur, pour votre plus grand bonheur.
    Ouverture des portes à 19h – Concert à 20h
    Entrée adultes : 8 € - Etudiant : 4 € - Réservations : contact@laspirale.be – 083/690790


    PierreDegarde.jpgDimanche 12 novembre de 11h à 17h

    Démonstration d’artistes au travail devant le public au Centre des Métiers d’Art.

    Dans le cadre de l’exposition permanente, 4 artisans seront en démonstration et partageront leur savoir-faire, leur passion avec les visiteurs : Olivier Caucheteux (Vitrail au plomb) – Bernard Cwiek (Création d’hôtel à insectes) – Danilo Malmusi (Sculpture au couteau) – José Robert (Bronze)
    http://laspirale.be/artistes-artisans/


    Lundi 13 novembre de 18 à 21h

    Soirée « Pain d’ici et d’ailleurs »

    Traditionnel, autant que culturel, le pain se retrouve sur beaucoup de tables du monde. Voyageons, déclinons cette recette ; Nous profiterons de sa levée pour refaire le monde. Nous créerons aussi un four à pain afin de mettre en place des cuissons collectives…
    Prix : 9€/séance avec Véronique – Sur réservation : 083/690790 – contact@laspirale.be
    http://laspirale.be/activites-evenements/pain-dici-et-dailleurs/


    Samedi 18 novembre à 19h – BLIND TEST

    Venez tester vos connaissances musicales dans une ambiance bon-enfant ! Pour cette cinquième édition, les extraits musicaux viendront comme pour les précédentes d’horizons très variés, en styles comme en dates…
    Equipes de 7 personnes max – possibilité de constituer les équipes sur place en fonction des présences.
    3 €/pers ou 20 €/équipe
    Réservation indispensable au 083/690.790 !
    http://laspirale.be/activites-evenements/blind-test-musical/


    DSC_0123.jpgDimanche 19 novembre de 10 à 13hREPAIR CAFE du Haut Bocq – Gratuit
    http://laspirale.be/activites-evenements/repair-cafe/


    Vendredi 24 novembre à partir de 20h : Atelier et Club photos numériques avec Luc Viatour

    Un vendredi par mois à 20h00 pour les débutants et 20h30 pour tous (club photos)
    Prix : 5 €/séance (1 boisson offerte)
    Soirée de rencontre pour améliorer vos photos, mieux connaître votre appareil, apprendre à travailler vos photos à l’aide de logiciels…Chaque atelier se termine par une séance critique afin de s’améliorer
    http://laspirale.be/stages-ateliers-animations/


    Samedi 25 novembre de 10 à 16h

    Atelier adultes « Recherches textiles » avec Véronique Demeffe
    Plissé
    Découverte d’une technique de plissé par point de couture à la main.
    Découvertes de différents points que vous pourrez par la suite appliquer à votre déco ou à vos futures créations vestimentaires.
    Réservation obligatoire : 083/690790 - contact@laspirale.be
    Prix par séance : 30 euros
    http://laspirale.be/stages-ateliers-animations/


    Jeudi 23 novembre GRANDES VADROUILLES à 19h30 - Gratuit

    Venez avec vos photos, ou simplement pour le plaisir de voir celles des autres…
    Et si nous prenions le temps de partager nos photos de voyage ? Si nous prenions le temps de partager ce qui nous a plu, étonné, sidéré, ému ? Si nous faisions voyager aussi un peu les autres, ceux qui sont partis ailleurs ou restés chez eux ?
    http://laspirale.be/activites-evenements/nos-grandes-vadrouilles/


    DSC_0029.jpgDimanche 26 novembre Journée de l’artisan de 10 à 18h sur toute la Wallonie - Gratuit

    Dans le cadre de cet événement, deux artisans seront présents sur le site de La Spirale pour des démonstrations : Anne Cuvelier (papier et reliure) et Jean Luc Denis (facteur et accordeur piano)
    http://laspirale.be/artistes-artisans/


    Lundi 27 novembre de 18 à 22h  : Soirée CUISINE DU MONDE - Sur réservation - Prix : 13€/séance

    Tous les mois, un nouveau pays à découvrir au travers de son art culinaire et d’un moment de partage avec les demandeurs d’asile du Centre le «Relais du Monde » à Natoye
    http://laspirale.be/cuisine-du-monde/


    Projet « Un toit pour toi » - alternative pour les sans domicile fixe
    Découvrez tous les détails de ce projet sur http://www.untoitpourtoi.be/
    Nous sommes en recherche de bénévoles pour nous aider à la construction, au transport de matériel,…
    En espérant que notre demande pourra faire écho …
    Guy 0474/69 36 56 - Yves 0499 35 55 94
    http://laspirale.be/activites-evenements/un-toit-pour-toi/

  • 75e anniversaire de la chute d’un avion au lieu-dit Mars-au-Frêne à Hamois

    DSC_0106.jpgLa foule et la météo étaient bien présentes autour du lieu-dit Mars-au-Frêne, à la sortie du village de Hamois en direction de Havelange à l’occasion d’une cérémonie d'inauguration du monument aux aviateurs anglo-canadiens tués au combat en 1942, récemment rénové, et du panneau historique explicatif.

    DSC_0078.jpgPour l’occasion, une déviation de la route régionale avait été instaurée. Parmi les nombreuses personnalités présentes, outre les autorités communales de Hamois et du bourgmestre de Ciney, Tim et Nick Carr, Angela et Gilian Shoebridge, enfants de deux des aviateurs. Avant la partie académique, le groupe de reconstitution de la Seconde Guerre mondiale, armée secrète, soldats anglais, canadiens et américains avec leurs véhicules, sous la conduite de Pascal Janssen, est arrivé en colonne sur les lieux de l’inauguration pour ensuite prendre place près du monument.

    DSC_0096.jpg

    Les discours, en grande partie, ont été dits en français et en anglais avec un Jacques de Cartier d'Yves, en maître de cérémonie

    DSC_0101.jpgDiscours de Luc Jadot, bourgmestre de Hamois

    Pour Luc Jadot, «depuis 2014, la Belgique, comme d’autres pays d’Europe occidentale, connait une poussée commémorative où aspects historiques, mémoriels, éditoriaux relatifs au premier conflit mondial se cumulent. Tout cela ne doit pas nous faire oublier le devoir de mémoire que nous devons avoir envers les soldats, les combattants de l’ombre et les civils de la seconde guerre mondiale en rendant hommage à leur bravoure et à leur sacrifice. C’est la raison pour laquelle nous avons voulu commémorer le 75e anniversaire de la chute d’un avion Halifax de la 102e escadrille du Bomber Command de la Royal Air Force ici, au lieu-dit Mars aux Frênes sur le territoire de la commune de Hamois. Après l’accident, la solidarité rurale va prendre tout son sens grâce au courage de Maurice Wilmet d’Asneux et du 1er maréchal-des-logis de gendarmerie Louis Massinon. Ils vont notamment cacher le sergent Larry Carr pour le soustraire aux recherches de l’occupant allemand et ensuite le remettre entre les mains du réseau Comète. Les autres rescapés auront moins de chance et seront capturés par la Geheim Feld Polizei et les soldats allemands. C’est là, que le réseau d’évasion appelé la ligne Comète, va se mobiliser pour permettre, grâce à Andrée de Jongh, le retour de Larry Carr par la France et l’Espagne dans sa mère patrie.

    DSC_0105.jpg

    DSC_0073.jpgJe voudrais rendre hommage à André de Jongh et aux 150 membres du réseau qui ont payé de leur vie cette formidable mobilisation. Cet hommage s’adresse à Maurice Wilmet et Louis Massinon pour leur bravoure. Le premier a dû se cacher le reste de la guerre pour se soustraire aux recherches allemandes et le second est mort malheureusement au camp de Gross-Rosen (Silésie) en février 1945, peu avant la libération du camp par l'Armée rouge. Je réitère mes remerciements aux familles des aviateurs Carr et Shoebridge pour leur participation. Je salue la présence de Brigitte d'Oultremont, la présidente et des membres de la ligne comète, qui perpétuent le souvenir de ce réseau qui a permis de sauver plus de 800 aviateurs alliés. Je voudrais remercie le ministre de la défense nationale et son représentant, le commandant Jean de Ghellinck pour le don de la pale d’hélice où sont gravés les noms des héros. Merci aux membres de la Royale Canadian Airforce. Les remerciements s’adressent aux portes drapeaux, aux enseignants et les enfants des écoles, aux membres du groupe de reconstitution RAF, aux musiciens, à la confrérie de la Gatte d’or et au service des travaux de la commune pour son aide logistique. La réussite de cette journée du souvenir, nous la devons aux membres de la Maison de la Mémoire et à son président Jacques de Cartier d’Yves. Merci à toutes et à tous pour votre présence à cette cérémonie. Que cette journée du souvenir puisse éduquer nos enfants, nos citoyens, pour les dissuader de se laisser entraîner dans les abysses de la déraison et de l’inhumanité.

     

    DSC_0102.jpgHugo Van Bever, élève de 6e primaire de l'école communale de Hamois a ensuite lu une évocation de Tim, un petit garçon anglais, intitulée, "un vol sans retour immédiat..." dont le texte est largement inspiré du rapport de mission de la RAF de Larry Carr. Roger Martens, joueur de cornemuse, a ensuite interprété successivement, Cockney jocks, Battle of the Somme et Wings.

    DSC_0108.jpgL’appel aux morts (en anglais et en français) a rappelé le souvenir des 3 aviateurs décédés le 28 avril

    - Sergent, second opérateur-radio et mitrailleur, Iorwerth Edwards, mort au combat le 28 avril 1942 à Hamois

    -Sergent, premier opérateur-radio et mitrailleur, James Garroway, mort au combat le 28 avril 1942 à Hamois

    - Sergent, ingénieur de bord, Thomas Kenneth Robinson, mort au combat le 28 avril 1942 à Hamois

    DSC_0107.jpgTim Carr, le fils de Larry Carr, a ensuite lu une partie d’un poème composé par Laurence Binyon " For the Fallen"

    "They shall not grow old

    As we that are left grow old

    Age shall not weary them

    Nor the year condemn

    At the going down of the sun

    And in the morning

    We will remember them"

    Et sa traduction « Pour les soldats tombés »

    "Ils ne vieilliront pas

    Comme nous

    Qui leur avons survécu

    Ils ne connaîtront jamais

    L'outrage

    Ni les poids des années

    Quand viendra l'heure du crépuscule

    Et celle de l'aurore

    Nous nous souviendrons d'eux"

     

    DSC_0103.jpgAprès un émouvant Amazing Grace interprété à la cornemuse, Luc Jadot, et Tim Carr, le fils du sergent aviateur Larry Carr qui pilotait le bombardier Halifax ont inauguré le monument rénové (la pale d'hélice de C-130 Hercules a été cédée pour un euro symbolique par le ministère de la Défense).

    DSC_0112.jpg

     

    Des fleurs ont ensuite été déposées au pied de ce monument : Luc Jadot, bourgmestre de Hamois, le colonel Breveté d'Etat-Major Bruno Smets, commandant militaire de la province de Namur, major Mark Wojtasiak, re- presenting the Royal Canadian Air Force, Gilian Shoebridge and Nick Carr, Michel de Norman et d'Audenhove, chairman RAF, Belgian branch, Brigitte d'Oultremont, présidente de l'association "Réseau Comète Line-Remembrance".

    DSC_0115.jpg

    Enfin, (les gosiers devenant de plus en plus secs !), le panneau historique explicatif, réalisé en collaboration avec la Maison de la Mémoire de Hamois a été dévoilé par Luc Jadot et Angela Shoebridg, fille du sergent navigateur Ronald Shoebridge. Il relate les circonstances de l'accident du bombardier Halifax de la Royal Air Force le 28 avril 1942 et le sort de ses membres d'équipage. Une partie du panneau évoque, en outre, l'historique du réseau d'évasion "Comète" et sa fondatrice, la comtesse Andrée, dite "Dédée" De Jongh.

    DSC_0125.jpg

    La partie académique s’est achevée par l’exécution des hymnes nationaux canadien, britannique et belge

     

    DSC_0145.jpg

    Rappel de l’histoire de l’avion qui s’écrasera le 28 avril 1942

    DSC_0147.jpgLe 27 avril 1942 à 21h38, le bombardier lourd quadrimoteur Handley Page Halifax B. Mk II, immatriculé W 7653-DY-A, faisant partie de la 102ème escadrille du "Bomber Command" de la Royal Air Force, décolle de la base aérienne de Dalton (North Yorkshire) pour une mission     de bombardement sur Cologne en Allemagne. Lors du vol retour, le bombardier est attaqué par un Messerschmitt Bf 110 de la 7ème escadrille du 3ème groupe de la chasse de nuit allemande (7/NJG. 3), piloté par le lieutenant Reinhardt Eckardt qui avait décollé de la base aérienne de Saint-Trond. C'est le mitrailleur de queue du Halifax qui donne l'alerte, mais le chasseur allemand ouvre immédiatement le feu, provoquant un incendie dans l'appareil et tuant deux membres de l'équipage (un troisième sera tué lors de l'écrasement de l'avion. Les trois tués - et pas quatre, comme le mentionne erronément l'inscription du monument - sont : le sergent mitrailleur-premier opérateur radio James Garroway, le sergent mitrailleur-second opérateur radio Iorwerth Edwards et le sergent mécanicien de bord Thomas Kenneth Robinson. Enterrés dans un premier temps au cimetière de Gosselies, ils reposent aujourd'hui dans le cimetière militaire britannique d'Heverlee, près de Louvain). L'avion étant jugé perdu, le commandant de bord, le sergent-aviateur Lawrence "Larry" William Carr, qui effectue sa 14ème mission, ordonne de quitter l'avion et de sauter en parachute. Lui-même éprouve de grandes difficultés pour s'extraire de l'avion et parvient in-extremis à ouvrir son parachute à basse altitude peu avant de toucher le sol, à environ 1 km du point d'impact de l'avion.

    Parmi les trois autres membres d'équipage qui ont réussi à sauter en parachute, le sergent navigateur Ronald Barry Shoebridge et le sergent aviateur (copilote) J. William Ralston sont pris en charge par des membres du réseau d'évasion Comète qui les conduiront, après leur avoir fourni des habits civils, de Hamois à Natoye, puis à Spontin pour arriver finalement à Bruxelles où ils reverront leur collègue Larry Carr. Déplacés de cache en cache, ils sont finalement arrêtés à Saint-Gilles (Bruxelles) par la police secrète militaire allemande, la GFP (Geheime Feld Polizei), suite à une dénonciation, et envoyés dans un camp de prisonniers en Pologne occupée (Lamsdorf - Lambinowice, puis Sagan - Zagan / Stalag Luft III, en Silésie). Le sergent mitrailleur G. H. "Dixie" Lee, blessé au pied, caché dans un bois, est fait prisonnier par les soldats allemands, suite à la dénonciation d'un rexiste, et est interné au camp de Barth/ Stalag Luft I, en Poméranie.

    Le sergent aviateur Lawrence "Larry" William Carr, s'orientant à l'aide d'une boussole, prend la direction du sud après sa réception au sol et, vers 2 h du matin, il rencontre Maurice Wilmet et le 1er maréchal-des-logis de gendarmerie Louis Massinon, commandant la brigade de gendarmerie de Hamois, qui, après l'avoir identifié, lui demandent s'il veut rejoindre l'Angleterre, lui donnent des vêtements civils et le cachent. Caché la première nuit chez Maurice Wilmet à Asneux, il est conduit le lendemain à laferme de Bormenville. Deux jours après, il est amené à Ciney par Wilmet et Massinon afin de prendre le train pour Bruxelles. il est alors pris en charge par Fernande Pirlot, dite "Pochette", du réseau d'évasion "Comète". Arrivé à Bruxelles, il change régulièrement de cache et reçoit des faux papiers en vue de son exfiltration vers l'Espagne. Finalement, il rencontre Andrée De Jongh, "Dédée", qui va lui faire traverser la France et les Pyrénées pour l'amener en Espagne. C'est le 22 mai qu'il franchit la frontière franco-espagnole et arrive au vice-consulat britannique de San Sebastian. Emmené au consulat britannique à Bilbao puis à l'ambassade d'Angleterre à Madrid, il arrive à Gibraltar le 1er juin et embarque le 18 juin sur le porte-avions HMS "Argus". Cinq jours plus tard, il foule le sol de sa mère-patrie...

    En cliquant, en haut, à droite, sur l'album intitulé " Monument aux aviateurs anglais et canadiens", vous découvrirez près de 80 photos prises samedi.

     

     

     

  • 113 enfants ont découvert le monde des adultes à Havelange à l’occasion de place aux enfants

    DSC_0037.jpgDans la commune de Havelange, la journée place aux enfants rencontre toujours autant d’engouement, aussi bien du côté des hôtes d’un jour que des participants, puisqu’ils étaient 113 cette année venant des 4e, 5e et 6e primaire de l’entité. A la différence des communes voisines, les activités proposées duraient toute la journée.

    DSC_0059.jpgLes lieux qui sont habituellement inaccessibles aux enfants leur étaient ouverts pour les emmener à la découverte du décor quotidien des adultes. Parmi les 40 professions à découvrir, outre les grands classiques comme les policiers et les vendeurs, citons, un éleveur de chien, un colombophile, un graphiste-illustrateur, un tailleur de pierres, un guide nature, …. Les enfants avaient également la possibilité de cuisiner avec des plantes sauvages, de fabriquer de la pâte à tartes, d’apprendre comment faire un dessin, de préparer les petits gâteaux pour le goûter intergénérationnel, …

    DSC_0063.jpg

    En matinée, une découverte a été suivie de la vision du film «Paul dans sa vie », hommage à un paysan pur et dur de 70 ans de la Hague, l'un des derniers à se sentir en harmonie avec son activité et son environnement. Ce film était lié au thème de cette année de place aux enfants, «Venir d’ailleurs » qui permettait de remonter le temps il y a 50 ans. L’après-midi, deux découvertes ont été suivies d’un goûter intergénérationnel à la salle à Méan avec les aînés. Si chaque enfant amenait son pique-nique pour midi à la salle du Foyer des Jeunes de Havelange, un potage, fabriqué par Nicole Mariage-Lecomte leur a été offert.

    En cliquant, en haut, à droite, sur l'album intitulé "Place aux enfants Havelange 2017", vous découvrirez 31 photos prises ce samedi matin.