Vie économique - Page 3

  • Plein soleil pour le petit marché de la Gare à Ciney

    DSC_0006.jpgDepuis le premier vendredi d’avril (celui de mars a été supprimé question de météo !) jusqu’à celui d’octobre, tous les amoureux des produits locaux sont au rendez-vous du petit marché de la gare de 17h à 20h grâce à Ciney en Transition.

    DSC_0009.jpg

    DSC_0022.jpgComme pour les autres éditions, produits locaux, fruits, légumes, produits laitiers, artisanat, les produits des serres de la chapelle, … sont au programme des dégustations et des achats. Parmi les nouveautés de cette année, le food-truck du snack du terroir et le yaourt de la Bergerie du Champs du bois. Notons que le traditionnel potage fabriqué par Nicole Mariage-Lecomte était, pour l’occasion, un potage au concombre frais, vu la météo estivale.

    Renseignements : cineyentransition@gmail.com

    Pour voir (et même télécharger) 23 photos prises hier vendredi à deux pas de la gare, il suffit de se rendre en haut dans la rubrique Albums Photos et de cliquer sur l'album "petit marché de la gare 2018"

  • Rencontre entre indépendants, entrepreneurs, le jeudi 19 avril dès 18h30 à la salle de Méan

    INSCRIPTION POUR LE 18 avril !

    Lire la suite

  • 20e anniversaire de la confrérie de la Gatte d’or à Hamois

    Hubinne, une histoire, une légende, une confrérie, un week-end pour fêter un jubilé ! (L'expo est encore ouverte demain de 10 à 18h)

    DSC_0920.jpg

    Lire la suite

  • Adrien Deschamps a repris la pêcherie des étangs du Bocq à Hamois

    DSC_0839.jpgPour Adrien Deschamps, les étangs du Bocq n'ont pas de secrets. Il les connaît depuis qu’il est tout petit : on dit même qu’il a su y pêcher avant de savoir marcher ! Son grand père, dans les années 60, a creusé les étangs à la main entre les deux bras du Bocq : l’eau y ainsi tout le temps renouvelée de manière naturelle ! La pêcherie des étangs du Bocq est un bien familial que son frère Dominique a géré à titre complémentaire jusqu’à l’année dernière.

    DSC_0844.jpg

    Après presqu’un an de réflexion, Adrien a décidé de se lancer dans la grande aventure et de reprendre, à temps plein, la gestion de la pêcherie. La date d’inauguration, le 1eravril, n’a pas été choisie par hasard puisque c’est le jour du poisson ! Et, malgré une météo pas terrible, 36 pêcheurs y sont venus ! La capacité maximale de la pêcherie est de 43 emplacements, 28 sur le grand étang er 15 sur le petit. On y pêche la truite arc-en-ciel, dans une eau qui avoisine toujours les 14°. Les truites proviennent de la pisciculture Yernault à Chapelle lez Herlaimont. Il n’y a pas de limite au nombre de truites que l’on peut y pêcher !

    DSC_0846.jpg

    DSC_0842.jpgDurant le congé de Pâques, 11 enfants, dont 2 filles ont participé à un stage de pêche à la truite en partenariat avec Latitude Sports. Axelle Van der Borght, compagne d’Adrien, l’assiste comme monitrice. Certains n’avaient jamais pêché et d’autres possédaient déjà leur propre matériel ! Durant une semaine, ils ont été initiés aux techniques de base (mais pas facile de dénouer les nœuds inévitables !). Ils étaient visiblement fiers d’eux à chaque prise ainsi que de pouvoir les déguster en fin de stage ou les ramener chez eux !

    DSC_0848.jpgPour plus de renseignements sur la pêcherie des étangs du Bocq et sa taverne, le 0470 70 70 91, un folder sur place et un site très complet, www.etangsdubocq.be. Le programme 2018 (le concours du 15 avril est déjà complet !), les stages pour enfants, le règlement, les horaires et les tarifs y sont notamment renseignés.

    Si vous voulez télécharger les photos que j'ai prises mercredi aux étangs du Bocq, il suffit de se rendre à droite, à la rubrique Albums Photos et de cliquer sur "étangs du Bocq".

  • Rapport annuel 2017 de l’administration communale de Hamois: la population en lente diminution !

    Cette année, le rapport annuel de l’administration communale de Hamois (disponible via le site communal, www.hamois.be) pour l’année 2017 compte pas moins de 145 pages agrémentées de nombreuses photos en couleur, graphiques, organigrammes et autres tableaux.

    Depuis 3 ans, on peut constater une légère baisse de la population, après des années d’augmentation continue ou presque continue : de 7.572 habitants en 2015 et 7.564 en 2016, on est tombé à 7.553 habitants en 2017. Cette diminution peut se comprendre par le nombre d’entrées (451) qui ne compense pas le nombre de sorties (478) alors que les naissances se montent à 51 (dont aucune sur la commune) pour 28 décès dont 15 sur la commune. Au niveau des documents administratifs, on a enregistré 299 cartes d’identité d’enfant délivrées, 1.346 nouvelle cartes d’identité et 255 passeports. 34 déclarations de mariage ont été comptabilisées pour 13 divorces.

    Au niveau des statistiques concernant les permis d’urbanisme, épinglons 76 permis d’urbanisme délivrés par la Collège communal, 17 constructions d’une habitation, 17 transformations et/ou extension d’une habitation, 6 transformations d’une grange en logement, 6 créations de nouveaux logements dans une habitation, l’aménagement de la plaine de jeux à Mohiville (Espace Eugénie), la construction d’un immeuble de 3 logements sociaux à Emptinne par le Foyer Cinacien, un refus pour l’installation d’une station service à Hamois, une régularisation d’un atelier de ferronnerie, 2 forages géothermiques, un permis d’environnement pour un chenil, 29 pour des citernes à gaz, 6 pour des citernes à mazout, 6 pour des élevages de bovins et 18 pour des stations d’épuration individuelles.

    La population scolaire au 15 janvier 2017 s’élevait à 725 (724 un an après) pour 453 élèves dans l’enseignement primaire (462 au 1er septembre) et 272 en maternel (249 au 1er septembre). Au niveau de chaque implantation des écoles communales de l’entité, en voici les chiffres (primaire, d’abord, maternel, ensuite) : Achet (57 et 40), Hamois (123 et 75), Mohiville (42 et 41), Natoye (136 et 65) et Schaltin (95 et 51).

    Dans le rapport communal, on peut également y retrouver toutes les infos concernant la composition des organes communaux et les compétences de chacun, la déclaration de politique communale, les données 2016 de la gestion financière de la commune, pas moins de 30 pages concernant les travaux, les cimetières, la régie des sports, la Maison de la Mémoire, l’extrascolaire, les plaines communales, …

    En voici d'ailleurs la table des matières:

    1. INTRODUCTION

    2. Composition des organes communaux

      College communal .Coordonnées..

    3. Répartition des compétences .Conseil communal.Composition Délégués.

    4. Les commissions communales

    5. La declaration de politique génerale

    6. Le personnel communal

    7. Population – Etat civil

    8. Les Finances

    9. La direction financiere (données 2016)

    10. Les Marches publics

    11. L’Enseignement

    12. L’Urbanisme – Environnement

    XII. PCDR

    1. LE SERVICE TRAVAUX

    2. L’Extrascolaire

    3. Les cimetières/concessions

    4. Les plaines communales

    5. LE CPAS

    6. La Zone de Police

    7. LA RCA

    8. Le Conseil consultatif des Aînés

    9. Tourisme – culture – Communication

    10. LA MAISON DE LA MÉMOIRE

     
     
  • Ouverture de la saison du Domaine provincial de Chevetogne

    DSC_0103.jpgC’est en présence de Jean-Marc Van Espen, député-président provincial et des principaux responsables du domaine, que s’est déroulée la présentation, à la presse, de la saison 2018 du Domaine provincial de Chevetogne. Pour ceux qui l’ignorent, le domaine, un des fleurons de la province de Namur et de la Wallonie, est ouvert 365 jours par an, mais la saison officielle (payante) va du samedi 31 mars au dimanche 14 octobre.

    DSC_0127.jpgParmi les nouveautés, la réouverture du resto-motel des Rhodos (voir l’article spécifique dans mon blog) et de l’Aquarium (restauration rapide composée de préparations de brasserie chaudes et froides), une nouvelle maison forestière, la suite du chantier PMR autour des étangs, plus de couleurs avec davantage de fleurs dans les jardins, la première phase de l’aménagement paysager de la zone humide sur 3 ha au cœur du domaine par l’atelier paysager Etienne Cellier à Achet, …

    Pour Jean-Marc Van Espen, le Collège provincial veut accroître l’attractivité du parc en le rendant plus concurrentiel et compétitif (Durbuy, la croisette de Dinant ou les grottes de Han sont certes en concurrence, mais elles accroissent son attractivité pour le député-président), diversifier l’offre récréative pour séduire et fidéliser un public large et varié.

    DSC_0119.jpg

     

    Rappel des avantages pour les communes namuroises

    Le Pass Loisirs annuel est de 60  au lieu de 100   pour les communes namuroises partenaires et environnantes. De 20 au départ, on en est actuellement à 60 communes participantes dont certaines de la botte de Givet en France.

    Parmi les nouveautés, signalons 4 entrées individuelles à tout acquéreur d’un abonnement avant le 30 juin et un Pass famille à 18   valable une journée pour les élèves des écoles communales partenaires de la province ayant obtenu leur CEB.

    Manifestations en 2018

    2018 est l’année de la Wallonie insolite. Dans ce cadre, une année fleurie est proposée aux visiteurs avec des jardins sublimés : plantation de 50.000 bulbes et renforcement des massifs existants pour aussi démontrer, qu’en toute saison, le domaine de Chevetogne est magnifique pour s’y promener et que son décor change sans cesse !

    • DSC_0155.jpg1ère édition de la Journée Victor de la littérature le samedi 21 avril de 13h à 17h. Elle permettra à plus de 80 personnes (dont des acteurs, des présentateurs de télévision, …) de réciter aux promeneurs des textes inspirés par la nature dans les sentiers du parc. Cette journée rend hommage au petit Victor Van de Woetyne, décédé prématurément, qui adorait la nature. Le 4 novembre 2016, Victor monte sur le toit de sa maison à Bruxelles. Pour faire des photos, pour créer, pour rêver, inventer des histoires. Il glisse, tombe et meurt sur le coup. Il avait 13 ans. Ses parents, Patricia et Francis décident de créer la fondation Victor, qui perpétuera le souvenir d’un garçon extraordinaire, curieux, qui aimait passionnément la vie et la littérature. L’argent récolté par les actions du Fonds Victor servira à favoriser la lecture chez les adolescents. L’histoire de Victor, la douleur de ses parents, l’envie de donner un sens collectif au deuil a ému toute l’équipe du Domaine de Chevetogne qui œuvre chaque jour à l’émancipation culturelle de tous.
    • La 12e édition du Festival Passion Robinson le samedi 5 et dimanche 6 mai, le salon international des cabanes, roulottes et de l’habitat premier
    • La 3e édition du Temps des Guinguettes le dimanche 20 et lundi 21 mai, rebaptisé «Un air de fête ». Danses, déjeuners sur l’herbe, … sont au programme
    • Le 16e week-end Martine les samedi 9 et dimanche 10 juin
    • La 4e Itali@Chevetogne les samedi 8 et dimanche 9 septembre, le plus grand rassemblement de la communauté italienne de Belgique
    • La Nuit du feu des abonnés est annulée mais remplacée car, victime de son succès, son affluence était trop importante et la capacité d’absorption du parc limitée 

     

    La Maison Forestière n°4

    DSC_0108.jpg

    D’une capacité de 28 personnes chacune, les 3 maisons forestières sont nichées au cœur du massif forestier du Domaine, à l’écart des zones d’activité de loisirs, à 1 km de plaine du Bout du Monde. Leur taux d’occupation (pour les maisons 2 et 3) était de 80 % toute l’année en 2017 ! Ces hébergements ont beaucoup de succès auprès des groupes et institutions mais aussi auprès de familles qui souhaitent se rassembler le temps d’un séjour.

    DSC_0109.jpgInfos et réservations via reservation.chevetogne@provincedenamur.be ou le 083/687.206 (prix dépend de la saison, en week-end, mid-week et semaine). Les maisons ne peuvent pas se réserver un an à l’avance, on remet, à chaque fois, le compteur à zéro !

    A noter que pour décorer la salle commune de la maison Forestière n)4, Schmitz Digital Printing de Ciney, a offert un tableau rétroéclairé personnalisable.

     

    La sentier PMR autour des étangs (chantier en cours)

    2018 verra la fin du chantier d’asphaltage du sentier PMR qui borde l’étang n°3. Il permettra, comme ceux des 2 autres étangs du Domaine, à la rendre accessible aux personnes à mobilité réduite, aux poussettes, … pour découvrir la faune et la flore de l’étang. La digue entre l’étang et l’Iwoigne, qui présentait des faiblesses et menaçait de vider peu à peu l’eau de l’étang a été renforcée et les zones proches des plaines de jeux ont été sécurisées pour réduire le risque de chute en eau profonde (création de « banquettes dans l’eau » qui favorisent la prolifération des roseaux et ainsi créer une barrière naturelle).

    DSC_0115.jpg

     

    Un sentier pour apprendre à peindre (chantier en cours)

    Des tables de dessin ont vu le jour au bord des chemins du Domaine depuis quelques mois. Depuis vingt ans, le Domaine travaille avec l’aquarelliste Pierre Englebert, de Flostoy pour réaliser des panneaux didactiques, illustrer des intentions de projets ou faire naître des idées de réalisation. 6 tables à dessin didactique mettent désormais son travail à l’honneur. Sur chacune d’elle se trouve une planche d’aquarelle donnant des astuces pour peindre le paysage qui fait face. Place donc à vos pinceaux et vos palettes de couleurs !

     

    DSC_0126.jpg

    Du repos partagé !

    Cet hiver, les menuisiers et l’équipe parc et jardins ont travaillé sur des bancs, droits ou circulaires qui prendront place le long du nouveau tronçon PMR et dans les jardins, entourant un arbre. Parfaitement intégrés dans le paysage et créés sur mesure, ils peuvent aussi rapprocher les visiteurs et leur permettre un moment de repos.

     

    DSC_0125.jpg

    La zone humide de Chevetogne, ça vous botte ?

     

    Le projet concerne la zone amont des étangs de Chevetogne, une zone de près de 4 ha. Le site est composé de deux petits vallons des ruisseaux de Milvau et Molinia qui forment ensuite l’Iwoigne, insérés dans les versants boisés. Depuis les années 70, le site a été asséché (le Molinia coule dans des tuyaux et est caché) et équipé pour l’installation du camping.

    DSC_0135 (1).jpg

    La création d’une zone humide (milieu en évolution) répond à la volonté de requalifier le site en tant que paysage semi naturel avec des valeurs esthétiques et écologiques fortes tout en redonnant à l’ensemble du site une lecture paysagère naturelle comme l’atteste la carte de Ferraris ou des photos du 19e.

    DSC_0105.jpg

    DSC_0104.jpgC’est l’Atelier Paysage d’Etienne Cellier d’Achet qui a apporté le concours que la province avait lancé et qui est devenu l’auteur d’un projet de 2 millions d’euros dont la première phase, de 1,2 millions d’euros doit débuter le 1er septembre et finir en 2019. 3 personnes et un stagiaire travaillent pour l’Atelier Paysage. Outre le projet de la zone humide de Chevetogne, l’aménagement de la place du village de Bellefontaine (Tintigny), le parc de Jamoigne (Chiny) et la maison communale de Fosses-la-ville constituent d’autres travaux actuels de l’Atelier.

    DSC_0133 (1).jpg

    • Mise en œuvre
      • Les 2 ruisseaux vont être recentrés dans leur vallon et s’élargir sous différentes formes de milieux humides (1 ha da marais, mares et prairies humides) pour rejoindre l’étang
      • Des travaux de terrassement et la création de différents ouvrages permettront de réguler les eaux variables selon les saisons et assurer la gestion d’une flore et d’une faune spécifique (les castors y viennent déjà !)
    • Infrastructures et équipements
      • La route empruntée par tous pour parcourir le Domaine devient un passage à gué dont l’aménagement définitif doit encore être étudié
      • La récente promenade faisant la boucle des étangs se prolonge pour offrir 1 km de parcours piéton PMR supplémentaire. D’autres sentiers piétons (environ 500 m) descendent des versants et traversent les vallons. Ce sont des sentiers en caillebotis en bois qui se détachent ou se rapprochent du sol pour offrir différentes approches du paysage
      • DSC_0142 (1).jpg

      • Les divers parcours sont animés de modules de découverte, d’observation et de jeux afin de mettre le visiteur en immersion. La zone sera équipée de nouvelles zones barbecues, tables de ping-pong et d’aires de détente.

    En se rendant, en haut, à droite, dans la rubrique Albums Photos et en cliquant sur "découverte domaine de Chevetogne 2018", vous découvrirez 51 photos prises lors de la journée presse dont de nombreuses au resto du Rhodos et de la présentation d'Etienne Cellier du projet de la zone humide.

  • Un nouveau gestionnaire pour les Rhodos au Domaine de Chevetogne

    DSC_0149.jpgLes habitués du Domaine de Chevetogne et notamment du restaurant des Rhodos le regrettaient l’an dernier, le motel-restaurant est resté fermé toute l’année 2017 !

    Bonne nouvelle, il peut à nouveau accueillir des visiteurs dès le 1er avril, date de l’ouverture de la saison pour le domaine provincial (en fait le 31 mars). C’est Kévin Debaucheron qui reprend la gestion de l’établissement pour y proposer une cuisine bourgeoise, généreuse composée de produits frais.

    DSC_0132.jpg

    Lors de la présentation à la presse de la saison 2018 du Domaine provincial ce vendredi 16 mars, nous avons avons eu la chance (les journalistes) d’inaugurer le restaurant et, unanimité, autant pour les responsables du domaine que pour nous, c’était parfait et généreux !

    DSC_0136.jpg

    Installé dans un ancien pavillon de chasse de 1928, le restaurant est entouré de jardins et de forêt. Avec des salles rénovées, il peut accueillir jusqu’à 90 personnes.

    DSC_0128.jpg

    DSC_0129.jpgLe bâtiment du motel est plus contemporain, avec sa façade très angulaire. Les travaux de peinture qui ont débuté donnent au bâtiment un coup de jeune et le rendent plus discret dans son paysage naturel. De la terrasse des 16 chambres, les hôtes peuvent profiter du calme et de la sérénité du lieu puisqu’elles donnent sur la charmille et le jardin des ronces. Tarif de 130 à 105   selon la saison, petit déjeuner inclus pour une chambre 2 personnes.

     

    DSC_0147.jpgParcours de Kévin Debaucheron

    Né à Namur en 1984, il a suivi sa formation à l’école hôtelière de Libramont et à l’IFAPME de Bouvignes en orientation restauration. Il a forgé son expérience dans des hôtels et restos de la région (le Dynonisos, l’Aubépine, le Ry d’ave, le Castel) pour prendre, durant 7 ans, la gestion et la cuisine du Club House d’Houyet. A la fois professeur, en cuisine et élève, en boucherie à l’IFAPME de Bouvignes, Kévin Debaucheron n’a de cesse de viser la perfection pour satisfaire ses clients et partager son savoir-faire. Gérant du Spar de Beauraing, il peut compter sur un choix de produits frais et de qualité pour la cuisine des Rhodos.

    DSC_0144.jpgPour un repas 3 services ou pour déguster un verre de vin sélectionné par le sommelier, vous profiterez de l'environnement exceptionnel de l'établissement, au cœur du Domaine, entourés par les jardins.

    L’équipe des Rhodos propose aussi des formules traiteur pour les événements privés. Vous pourrez par exemple déguster ses buffets froids lors d’un team-building organisé au Domaine.

    Si on lui demande son type de cuisine, le restaurateur répond affectionner particulièrement des plats en sauce comme une carbonnade à la bière d’Orval, ou un navarin d’agneau à la grecque. Soucieux de satisfaire sa clientèle avec une cuisine raffinée et généreuse, Les Rhodos se donnent pour objectif de ne pas vous laisser repartir avec une sensation de faim.

    DSC_0145.jpg

    DSC_0150.jpgRendez-vous dès le 1er avril pour découvrir un restaurant rénové et un nouveau type de cuisine !

    Menu d’ouverture - 38€ (Valable du dimanche 1 avril au dimanche 15 Avril, 083/220.097, lesrhodos@icloud.com, www.lesrhodos.be)

    L’apéritif maison et ses zakouskis offerts

    Entrée : méli-mélo de saumon, pointes vertes, croquant de jambon Ganda, sésame

    Plat : émincé de canard au miel & menthe, gratin Alexandre

    Dessert : pêches en vinaigrette, sorbet lime

  • Plus de 700 demandeurs d’emploi de Ciney, Hamois, Havelange et Somme-Leuze aux 4 heures de l’emploi


    DSC_0332.jpgLes 4 communes de Ciney, Hamois, Havelange et Somme-Leuze comptent près de 1.500 demandeurs d’emploi et 220 jeunes en formation. Tous les demandeurs d’emploi ont reçu une invitation de la part du Forem pour se rendre, en ce jeudi 8 mars, à la 3e édition de l’opération «4 heures pour l’emploi ». Son but est simple, comme l’information envoyée par le Forem aux jeunes le dit : « ce 8 mars, tu as 4 heures pour rencontrer en face à face plusieurs entreprises de la région du Condroz qui recrutent. Ces employeurs souhaitent principalement recruter localement.  C’est plus sympa de décrocher un job près de chez soi, non ? Tu fais moins de trajet, tu gagnes du temps, tu contribues au développement économique de ta région, … »

    DSC_0340.jpgLa démarche de s’y rendre n’était pas obligatoire, mais il était possible, du moins pour les personnes disposant d’un job pass (que tout le monde ne possède pas), de pouvoir savoir qui venait. Par rapport à l’opération «4 heures pour l’emploi » d’il y a 3 ans, on peut se réjouir de constater que le nombre d’entreprises qui recrutent passent de 19 à 30 et que pas moins de 27 opérateurs de formation étaient présentes. Des remarques formulées par les demandeurs d’emploi présents il y a 3 ans ont été rencontrées comme un choix d’emploi plus varié, un plus grand nombre de profils typiquement féminins (en ce jour des droits de la femme, un petit plus !), des emplois pour des demandeurs hautement qualifiés (de type universitaire par exemple), … Par contre, pour des emplois de notre région où l’on demande d’être bilingue (français, néerlandais), ce n’est pas toujours évident pour des employeurs comme Aquapro et Dinant Evasion !

    Pour découvrir et télécharger gratuitement les quelques photos que j'ai prises à la salle polyvalente du Centre Culturel de Ciney, il suffit de se rendre, à droite, à la rubrique Albums Photos et de cliquez sur "4 heures pour l'emploi 2018".