Vie sociale - Page 5

  • France Masai et Christophe Simon, co-présidents d'Ecolo Ciney

    Les Verts cinaciens ont élu, ce mardi soir, leurs co-présidents pour les 2 prochaines années : France Masai, 35 ans, de Sovet, et Christophe Simon, 33 ans, de Biron. Leur rôle : coordonner l'action d'Ecolo sur le terrain cinacien. Merci à eux pour leur engagement !

    «Il existe mille manières d'être acteur de sa vie. Je suis motivée à m'investir près de chez moi, pour des projets qui ont du sens. Si la politique, c'est pas super tendance, chez Ecolo, ça se passe autrement. C'est collectif, c'est concret, c'est éthique : il y a un vrai projet de société qui nous rassemble. Et, toujours, l'attention aux générations futures. » explique France.

    Echange de plantes et de semis le 21 mai

    Leur premier rendez- vous ? Ce dimanche 21 mai de 10h à 16h avec une première action : pour un échange de plantes, graines, semis ... au Parc St Roch, en prémices à la journée de la Biodiversité.

    « A Ciney, c'est une activité qui manquait jusqu'ici, explique Christophe. Nous avons eu l'idée d'organiser un échange de semis et de plantes pour le jardin, légumes et fleurs. Nous sommes nombreux à aimer jardiner, même sur un bout de balcon, à redécouvrir des variétés anciennes, à cuisiner ce que nous récoltons, à nous émerveiller, avec nos enfants. »

    Bourse d'échange et partage de plantes (2).png

    Venez avec vos semis, plantes vivaces, graines que vous avez en trop et emportez ce que vous voulez ! Si vous n'avez rien à échanger, vous pouvez vous servir en apportant une contribution dans la tirelire prévue à cet effet. Ecolo Ciney distribuera des sachets de semences et prévoit également une animation pour les enfants, des conseils de jardinage et d'apiculture, un bar,...

    À travers cette action, Ecolo soutient la résistance qui, depuis plusieurs années, s’organise à travers des mouvements comme Semailles, Kokopelli, Cycle en Terre, Nature et Progrès et bien d’autres...

    Quelques consignes avant de nous rejoindre ? N'apportez pas de plantes invasives, étiquetez vos plants, prévoyez cageots et sacs pour emporter vos découvertes.

  • Inauguration des travaux de rénovation des locaux partagés ONE-Patro-AES de Havelange

    C’est en présence des membres du conseil communal et de l’action sociale, d’enseignants et des personnes liées aux 3 locaux que s’est déroulée, mardi en fin de journée, l’inauguration officielle des travaux de rénovation des locaux partagés ONE-Patro-Accueil Extra Scolaire rue du Vieux-Tribunal.

    DSC_0357.jpg

    Marc Libert, échevin, a rappelé que la rénovation de ce bâtiment s’imposait car il ne correspondait plus aux standards de confort et d’utilisation moderne notamment pour la consultation des nourrissons et sa consommation énergivore : «avec l’aide dune campagne UREBA qui prend en charge la majeure partie de l’investissement, 115.000 € ont été déboursés dont 85.000 rien que pour l’amélioration énergétique :

    • remplacement des châssis
    • isolation et remplacement du sol carrelé par un revêtement plus confortable
    • isolation des murs : murs doublés intérieurement par une maçonnerie en briques de chanvre et argile
    • isolation des plafonds

    DSC_0354.jpg

    Tous ces travaux ont été réalisés en matériaux naturels. Le reste de l’enveloppe a été consacré à divers travaux réalisés par le service technique communal (faux-plafonds, rénovation de l’installation électrique, ..). Pour l’échevin, cette rénovation s’inscrit dans la volonté du Collège de réduire la consommation d’énergies dans les bâtiments communaux : écoles zérowatt, le hall omnisports, la salle du conseil communal, 2 bâtiments de l’école de Méan (en cours) et le bâtiment du CPAS et l’école de Maffe en prévision.

    Pour Marie-Paule Lerude, échevine, «cette rue du Vieux Tribunal a laissé depuis longtemps place aux découvertes et récréations des plus jeunes de la commune. Ce lieu fut d’abord l’école des garçons du village pour des générations d’écoliers. La mixité étant passé par là, le bâtiment a progressivement trouvé de nouveau usages et offre aujourd’hui une véritable polyvalence en accueillant les consultations de l’ONE pour enfants de 0 à 6 ans, les activités du Patro Saint Marin (80 affiliés) un samedi tous les 15 jours et l’accueil extra-scolaire. Ce service communal a 10 ans. Le nombre d’enfants fréquentant ce lieu les mercredis après-midi est passé de 8 à une vingtaine actuellement et le nombre de stages est passé de 2 à 6. Pour répondre aux besoins, un atelier arts plastiques et un club nature sont nés. Merci aux accueillantes, aux animateurs d’ateliers, à l’ONEE, au personnel médical (Dr Danthine) et paramédical et au service technique communal. Il reste à trouver un nom à ce lieu :il faut choisir entre Chez Némo, en référence à la fresque océane réalisée par les jeunes de l’été solidaire ou Zérodouzz, en référence à l’âge et à la douceur ou …. A vous de voter !

    DSC_0356.jpg

    En cliquant, en haut, à droite, sur l'album intitulé "inauguration vieux tribunal", vous découvrirez 14 photos prises hier mardi

  • Plus de 110 participants à la 4e édition Zumbathon de Ciney !

    DSC_0167.jpgPour la première fois, ce n’était plus dans l’ambiance lumineuse habituelle du grand hall omnisports de la ville de Ciney mais sous des projecteurs multicolores (on avait donc éteint la salle) que plus de 110 participants, dont toujours une minorité d’hommes, ont participé à la quatrième édition du Zumbathon de Ciney, en collaboration avec la Régie des Sports et la Ville de Ciney. Cette année, tous les bénéfices seront reversés à l'asbl La Ridelle, de Ciney, s’occupe de l’accueil familial de personnes (enfants, adultes) souffrant ayant une déficience physique ou mentale.

    DSC_0152.jpg

    En cliquant, en haut, à droite sur l'album intitulé "Zumbathon 2017", vous découvrirez 14 photos prises ce samedi

  • Les générations s’entremêlent à Hamois ! Rencontre entre les aînés et le patro de Schaltin

    DSC_0113.jpgComme me l’a confié Sixtine Bonmariage, présidente du patro de Schaltin, «tout est parti d’une rencontre avec les membres du Conseil communal consultatif des aînés de Hamois et l’échevine Françoise Dawance ! »

     

     

    DSC_0108.jpgComment vivaient nos grands-parents ? Leurs vêtements ? Leurs loisirs ? Et les enfants, qu'est ce qu'ils aiment aujourd'hui ? Que pouvons-nous répondre à ces questions ? Nous pourrions répondre que le monde a bien changé, que c'était mieux avant ou bien que la vie est meilleure maintenant. Des phrases, certes, que l'on peut entendre mais sommes-nous si différents d'une génération à l'autre? Et puis, différent veut -il nécessairement dire mieux ou moins bien ?

    DSC_0135.jpg

    Toutes ces questions, la commune de Hamois a décidé de les poser à ses habitants en mettant bien évidemment dans le coup le Conseil communal des Aînés. Après de nombreuses réunions, une journée d'échange, de découvertes et de rencontres entre grands-parents, parents et petits-enfants s’est déroulée en ce premier samedi de mai dans le cadre du château de Schaltin avec les patronnés et les membres du Collège communal. Divers stands y ont été installés : vestimentaire, culinaire, loisirs, littérature, artisanal et ludiques. L’évènement s’est clôturé par un dîner familial, une recette ancienne concoctée par les jeunes cuistots du Patro : la potée liégeoise.

    DSC_0141.jpg

    Pour la petite histoire, les patronnés de Schaltin (près de 90 enfants de la région, âgés de 4 à 15 ans, après, ils deviennent animateurs), se réunissent un samedi sur 2 de 9h30 à 12h. Ils ont récemment participé au grand rassemblement des patros (8.500 participants) à Enghien et préparent leur grand camp d’été qui se déroulera cette année à Geetbeets, dans le Brabant Flamand du 15 au 30 juillet.

    Pour découvrir 44 photos prises ce samedi, il suffit de cliquer, en haut, à droite, sur l'album intitulé "patro de Schaltin et aînés".

  • Solid’Aires, un projet intergénérationnel à Havelange initié par le conseil communal des jeunes

    DSC_0414.JPGDepuis la mise en place du conseil communal des jeunes à Havelange, ils ont eu l’occasion de participer au grand rassemblement des CCJ, de travailler sur la thématique « Le harcèlement chez les jeunes » et de participer à la journée Place aux enfants.

    DSC_0415.JPG

    DSC_0416.JPGLes voici maintenant sur un tout beau projet intergénérationnel dont le but est de favoriser la création de liens durables et réciproques entre les générations, de stimuler de nouvelles initiatives intergénérationnelles, de contribuer à briser les stéréotypes liés à l’âge et de faire en sorte que l’intergénérationnel soit et reste une démarche naturelle et spontanée. Comme les jeunes ont répondu à l’appel à projet « génération solidaire », leur projet a tout simplement été appelé Solid’Aires ! Ils espèrent que leur projet soit éligible !

    DSC_0418.JPG

    DSC_0417.JPGL’idée serait de permettre d’installer des bancs adaptés aux seniors aux abords des 3 maisons de repos qui se trouvent sur la commune : la Résidence, à Havelange, l’Automne et les Amandiers, à Maffe et les Adrets à Miécret. En mars, les jeunes ont rencontré les résidents de ces maisons de repos et écouté leurs attentes. Profitant de l’évènement « Carrefour des générations » de ce dernier samedi d’avril, ils ont rassemblé les seniors à la Résidence des Amandiers de Maffe en présence du collège communal de Havelange. Pendant un moment convivial autour d’un goûter, les jeunes et les aînés ont travaillé ensemble sur le projet Solid’Aires.

  • Plus de 160 patronnés au jeu du Traquenard à Assesse !

    Durant le week-end des 21 et 22 avril, les animateurs de la régionale des patros Ciney-Dinant-Beauraing ont organisé leur traque géante appelée « Le Traquenard ». L'événement démarrait à Assesse (lieu du QG) et le terrain de jeu s'étalait du local du patro d'Assesse aux endroits dodo, Natoye et Crupet. Au total, à peu près 120 jeunes traqués et 45 traqueurs venus de 7 régionales et 15 patros: Enghien (Centre), Buzet (Charleroi), Neffe, Schaltin, Purnode, Gesves, Havelange, Assesse et Hamois (Ciney-Dinant-Beauraing), Godinne, Rhisnes et Eghezée (Namur), Berneau (Visé), Bièvre et Bonsin (Luxembourg Centre et Nord) ainsi qu'une équipe de traqueurs Scouts de la région de Liège.

    DSC_0032.jpg

    Les gagnants chez les jeunes traqués sont:

    1. Clara, Victor et Louise du patro d'Assesse
    2. Tom et Louis du patro de Gesves
    3. Jeanne et Théo du patro d'Eghezée

    Les gagnants chez les traqueurs sont:

    1. Michel François et Guillaume, les Scouts de Liège
    2. Corsac, Cerf et Mangouste, des anciens du patro de Gesves
    3. Martin, Vincent et Romain du patro de Gesves

    DSC_0066.jpg

    Les organisatrices Marie Fourneaux et Sixtine Bonmariage sont très heureuses et fières de la réussite de cet événement !

  • Soutenez la Ridelle grâce au Zumbathon du 6 mai à Ciney !

    Rendez-vous au hall omnisports de Ciney le samedi 6 mai de 14h à 17h pour la quatrième édition du Zumbathon de Ciney. Les bénéfices de la qen collaboration avec la Régie des Sports et la Ville de Ciney seront reversés cette année à l'asbl "La Ridelle". Celle-ci, située au 64 de la rue du Centre à Ciney, s’occupe de l’accueil familial de personnes (enfants, adultes) souffrant ayant une déficience physique ou mentale. Réservations pour participer (12€ en prévente – 15€ sur place).

    AfficheZumbathon2017.jpg

    Réservations via 0491/257.253, tboogaerts@yahoo.com

  • La fête des 30 ans de l’Eurodyssée à l'institut Saint Joseph de Ciney !

    DSC_0492.jpgLa fête de la 30e édition de l’Eurodyssée de l’Institut Saint Joseph, reportée l’an dernier à cause des attentats de Bruxelles, s’est déroulée dans un hall omnisports de l’école mêlant discours et prestations scéniques sur le folklore et les légendes de chaque pays des écoles participantes, le tout dans un ambiance plus que décontractée et même un peu improvisée !

    DSC_0450.jpgParents des Cinaciens participant cette année, amis de l’Eurodyssée, directeurs actuels et anciens de Saint Joseph, représentants de la ville de Ciney, … et surtout les 268 étudiants belges et leurs jumeaux, la quarantaine de profs belges et leurs homologues européens ont également pu découvrir et déguster les spécialités que chaque délégation avait préparé dans leur stand respectif et découvrir une expo marquant les 30 ans des échanges réalisée par deux anciens professeurs, Bernard Georges et Mutien-Marie Gilmard. Finalement, le chiffre 30 a subsisté, puisque la 31e édition marquait les 30 ans d’existence des échanges européens organisés par l’école cinacienne.

    DSC_0460.jpg

     

    DSC_0536.jpgJean-Louis Volvert, ancien directeur de l’école, qui a également participé en tant que professeur aux échanges de l’Eurodyssée a évoqué l’historique, les côtés éducatifs et la philosophie qui a toujours présidé aux échanges : «la mobilité des jeunes est au cœur du projet, c’est en découvrant l’autre que l’on découvre également son pays. En 31 éditions, quelques chiffres : 23 pays, 40 écoles, 268 échanges et plus de 7.000 élèves belges et leurs jumeaux concernés. Parmi les buts de l’Eurodyssée, citons l’amélioration de la confiance en soi, l’élargissement de ses horizons et surtout d’accepter que l’autre soit différent de soi-même et pas comme on le souhaiterait ! En 31 ans, différentes thématiques ont rythmé les semaines d’échange : des parlements européens des jeunes à Bruxelles, des projets sur l’eau, la terre et l’air, les relations nord-sud, l’espace, l’environnement, les fêtes, …. Les échanges ont également permis de découvrir les beautés de notre propre pays et des traces durables ont imprégné chaque participant ! La task force de commission européenne éducation s’est inspirée de notre vécu pour lancer le projet Erasmus ! Merci à tous les enseignants qui ont donné de leur temps pour leur engagement.» Et s’adressant aux jeunes en français et en anglais : «vous êtes le futur ! Ne croyez pas les personnes qui font un futur pour vous uniquement !

    DSC_0618.jpg

    DSC_0579.jpg

    Représentant l’ensemble des profs européens, Martina, de Banska Bystrica en Slovaquie et Maria-Eugenia, d’Irun, en Espagne, ont remercié les professeurs et les familles d’accueil belges pour leur accueil durant les 30 ans.

    Maria-Eugenia, 17 fois présente à Ciney se rappelle de la première fois qu’elle est venue à Ciney, dans le même bus que les Portugais utilisaient en partant de Mogadouro, situé au nord-est de leur pays : « savoir écouter son jumeau, la multi culturalité sont les bases de ce projet qui fête cette année la 31e édition sans oublier l’amitié entre les peuples »

    DSC_0591.jpgPour Martina : "moi, je viens à Ciney comme chez moi. Ce n’est pas parce que j’y participe depuis l’année 2000, mais parce que j’ai ici ma famille d’Eurodyssée. Ce projet, au début, c’était d’aller à la rencontre des gens, essayer de vivre, de travailler et aussi de s’amuser ensemble. Construire l’Europe, pour moi, ce n’est pas une politique ou une économie compliquée, mais aussi d’abord construire des relations humaines et l’Eurodyssée en est un très bon exemple. Grâce à ces rencontres, il y a des liens amicaux. Vous n’êtes plus indifférents à tout ce qui se passe hors de votre maison. Pour moi, ce n’est pas en Belgique, mais chez Luc, Renaud, André-Marie, Géraldine, Laurence, …. Ce n’est plus en Espagne, mais chez Maria-Eugenia. Ce n’est plus en Sardaigne, mais, chez Pino. Pour moi, c’est cela le vrai but et une vraie valeur de ce projet : créer des liens entre les pays, créer une famille qui va après construire notre énergie commune. Nous avons commencé par une question, et on va finir par une autre. Pourquoi ce projet survie depuis 31 ans ? La réponse sur laquelle on est tous d’accord, c’est parce qu’il n’est pas formel, il n’est pas anonyme, il ne demande pas de la bureaucratie imbécile, mais c’est un projet qui a lieu grâce à la bonne volonté des gens qui y participent et qui s’y investissent. »

     

    DSC_0497.jpgPour Luc Viatour, responsable du comité Eurodyssée belge, «31 ans que des Européens mettent ensemble leur énergie pour créer non pas un mais des rassemblements aux 12 coins de l’Europe. Ensemble parce de l’on est différent et que cette différence au lieu de créer la méfiance et de nous éloigner les uns des autres. Cette différence, nous la cultivons afin qu’elle nous enrichisse, qu’elle nous ouvre l’esprit. Nous avons pu réaliser cette performance grâce à la coopération des collègues de chaque école partenaire. Mais aussi, grâce à la confiance que les parents accordent à l’organisation et aux autres parents qui vont être les responsables précédents de leurs enfants. Je ne voudrais pas terminer ce mot sans évoquer Dany, Jean, Jean-François et Emile, qui ont tant donné à ce projet et qui ne sont plus là pour voir que le bébé né il y a 31 ans est devenu une magnifique jeune femme. »

    DSC_0648.jpgPour Laurence Daffe, parlant au nom de ces collègues belges : «Chacun parmi vos profs ici présents connait les raisons pour lesquelles il/elle a un jour rejoint le monde l’enseignement. Conviction, besoin, hasard.. .

    Quelles qu’elles soient, ces raisons les animent, nous animent encore aujourd’hui. Malgré les difficultés, malgré le fait qu’on vieillit ; malgré les changements de notre société, malgré cette impression qu’un écart grandit, entre nos valeurs et les vôtres et que parfois, souvent, on s’éloigne, vous (les élèves) et nous (les profs) .      

    Mais c’est juste une impression car il y a l’Eurodyssée, cette Eurodyssée qui nous rappelle qu’au-delà des cours, des matières enseignées, il y a d’abord une aventure humaine à vivre. Cette aventure, que nous vivons pleinement en Eurodyssée depuis 30 ans, nous offre certainement l’opportunité de nous rejoindre et de réaliser qu’on n’est peut-être pas si distants.

    Par exemple.. Nous pensionsque vous, les jeunes, vous aviez parfois du mal à sortir de votre zone de confort, que vous détestiez être bousculés, que vous aviez du mal à communiquer autrement que par réseaux sociaux, que vous n’acceptiez plus le ‘non’ ou la frustration, que vous manquiez de patience, de tolérance.   Nous le pensions.

    Et bien ..Vous venez, vous les jeunes, de nous démontrer le contraire. Pendant deux semaines (une ici, une là-bas) vous avez dû : oser, accepter, agir, participer, prendre des initiatives, vous adapter, parler, collaborer, demander, vous renseigner, trouver des compromis, remercier, être d’accord, être responsable, être poli, être patient, vous excuser (peut-être, pas trop souvent j’espère) etc etc

    Parce que vous avez compris tout ça, qui sont en fait les valeurs qui nous animent nous les profs, parce que vous avez compris tout ça, nous vous disons ‘Bravo à vous les jeunes’

    A présent que vous êtes tatoués des valeurs Eurodyssée, Ce que nous aimerions par-dessus tout, c’est que ces valeurs vous puissiez les faire vivre sous votre peau.. et qu’ensemble désormais, on puisse se rejoindre et partager la même route. Vous, nous, ainsi que tous ceux qui croient en notre projet et que je voudrais remercier : les directions, les collègues, mais aussi les ouvriers de l’école, le personnel de cuisine et d’entretien, les concierges, et naturellement vos parents.

    Pour une partie d’entre vous, ceci sera votre dernière Eurodyssée. N’oubliez jamais que vous portez maintenant la marque Eurodyssée. Emportez-la avec vous partout où vous serez. Et si vous voyagez en Europe, ne soyez pas surpris ! Il se trouvera certainement (je parle d’expérience) quelqu’un, quelque part, qui, comme vous, aura vécu cette incroyable aventure que nous vivons depuis plus de 30 ans.»

     

    La partie officielle s’est achevée par l’exécution d’une pop song en l’honneur de l’Eurodyssée et de l’éternelle chanson « Ensemble » de Pierre Rapsat interprétées par près de 300 Eurodysséens.

    DSC_0686.jpg

    Près de 300 photos ont été prises lors de la partie officielle, vous pouvez les retrouver, comme toutes les autres de la semaine en cliquant, en haut, à droite, sur l'album "Eurodyssée 31e édition"