Conseil communal

  • Présentation du Collège de Hamois et des compétences de chacun

    C’est en présence de leurs colistiers et des personnes proches (dont Luc Jadot) de la liste Ensemble que s’est déroulée en cette fin d'après-midi de ce jeudi, la présentation officielle du futur collège communal de Hamois (prestation officielle le 3 décembre). Pierre-Henri Roland a rappelé que la liste Ensemble avait été créée en 1994 à l’initiative du vicomte de Beaudignies et de Luc Jadot et pour les dernières élections, la liste avait gagné un siège supplémentaire au conseil communal et 7 représentants sur 9 au CPAS

    DSC_0158.jpg

    • Bourgmestre : Valérie Warzée Caverenne, 42 ans, Hamois, AESI en math et sciences économiques, certificat interuniversitaire en finances publiques, échevin de 2006 à 2016, député fédérale de 2011 à 2014 et députée régionale de 2016 à 2018 (elle en démissionne) bourgmestre, officier de l’état civil en charge de la police, de la zone de secours, des ressources humaines, de l’état civil, des relations extérieures, des finances et des synergies
    • DSC_0159.jpg1er échevin, Pierre-Henri Roland, 35 ans, Schaltin, photographe, chargé en communication pour la fédération du tourisme de la province de Namur, échevin depuis 2006, échevin en charge du PCDR, des sports, du tourisme, de la culture, des cultes et du jumelage, de la formation, de l’emploi, du développement économique, des PME et des commerces, de la communication et du numérique
    • DSC_0160.jpg2échevin, Pascal Leclercq, 53 ans, Schaltin, éducateur AI, échevin depuis mai 2016, échevin en charge de l’enseignement, des activités intergénérationnelles, de la jeunesse, de l’enfance avec accueil extrascolaire, des plaines communales, du conseil communal des enfants, de la santé, de l’intégration et de l’inclusion
    • DSC_0161.jpg3échevin, David Jadot, 36 ans, Hamois, architecte indépendant, première expérience en politique, échevin en charge de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, des bâtiments, du patrimoine et du logement, du développement durable et de l’énergie
    • DSC_0162.jpg4échevin, Cédric Bertrand, 41 ans, Natoye, gradué en comptabilité, première expérience den politique, échevin en charge des travaux de la propreté publique, de l’environnement, des cimetières, du charroi communal et de la mobilité
    • DSC_0163.jpgPrésidente du CPAS, Françoise Dawance Gérard, 51 ans, Emptinne (la plus forte progression en voix lors des élections), agricultrice, échevin depuis 2012, en charge des affaires et économie sociales, de l’égalité des chances, des aînés et de l’agriculture
  • Dernier conseil communal pour Fabrice Lagneau à Hamois pour la rentrée !

    Alors que l’on pensait que ce conseil de rentrée n’allait rien apporter en termes de scoop, la prise de parole en début de séance de Fabrice Lagneau (tête de liste pour Ecolo il y a 6 ans) de siéger comme indépendant et non plus comme membre Ecolo en a surpris plus d’un autour de la table. En fin de la séance publique, Fabrice Lagneau a déclaré « 6 ans, c’est court, et c’est long, j’ai pu voir pas mal de choses qui ont été mises en œuvre, j’ai appris beaucoup de choses, merci à tout le monde ». En réponse, Luc Jadot, bourgmestre, lui a répondu : « merci pour votre investissement pour la chose publique et pour avoir assumer vos responsabilités ! » 

    N.B.: Fabrice figure à l'extrême gauche du second rang sur la photo du conseil lors de sa présentation

    Lors du premier conseil de septembre, l’échevin de l’enseignement, Pascal Leclercq informe le conseil de l’organisation de la rentrée dans l’enseignement communal et surtout, des chiffres (d’abord en maternelle, puis en primaire) : Achet (38 et 55), Hamois (73 et 134), Mohiville (31 et 50), Natoye (73 et 114) et Schaltin (44 et 91), pour un total de 703 écoliers pour 709 à la rentrée dernière, donc statu quo ! Pour la rentrée, des tableaux interactifs sont installés à Natoye, Hamois et un 2eà Schaltin, des filtres solaires ont été placés aux fenêtres dans le nouveau à Achet ainsi que des panneaux acoustiques. L’an dernier, à l’initiative des comités de parents d’Achet et Mohiville, des formations, très bénéfiques, sur l’harcèlement en 4-5-6eprimaires avaient été organisées. Cette année, c’est la commune qui les étendra à toutes les implantations dans le courant du premier trimestre. Bonne nouvelle également, chaque implantation dispose de puéricultrices et d’aides maternelles.

    Au niveau divers, épinglons que la commune adhère à AGREA afin de pouvoir cartographier son réseau d’égouttage, que Schaltin est le premier village où il a été demandé le renouvellement des concessions pour 30 ans (c’est gratuit et déjà plus d’une centaine de courriers ont été transmis à l’administration communale dans ce sens, Hamois suivra en 2019) et que, dans les grandes lignes, les taxes sont reconduites comme antérieurement. Le prochain conseil communal se déroulera le 8 octobre à 19h30.

  • La liste Ensemble 2018, première liste complète à se présenter à Hamois

    Logo Ensemble 2018.jpgLa liste « Ensemble 2018 » est la première liste complète à se présenter pour le scrutin du dimanche 14 octobre 2018. Elle s'est présentée à la presse hier jeudi.

    La liste est « menée » par Pierre-Henri Roland et Valérie Warzée-Caverenne, elle est composée d’une députée wallonne, de trois échevins, de la présidente du CPAS, de 4 conseillers communaux, de 2 conseillers communaux et du CPAS, d’une conseillère CPAS et de 7 candidats d’ouverture.

    Elle rassemble, par ordre alphabétique, des représentantes et représentants de tous les villages de la commune de Hamois, dont dix femmes et neuf hommes qui souhaitents’inscrire dans la continuité de la majorité actuelle tout en insufflant une nouvelle dynamique. 

    ALHADEFF Serge, 50 ans, responsable communication, conseiller communal, NATOYE

    BERTRAND Cédric, 41 ans, conseiller en assurances – indépendant, NATOYE

    CHERMANNE Christine, 50 ans, inspectrice générale – Société Wallonne du Logement, conseillère CPAS, SCHALTIN

    CHILIATTE Laurence, 43 ans, employée de banque, conseillère communale, MOHIVILLE

    COLLARD Florine, 25 ans, employée en assurances, NATOYE

    DAWANCE-GERARD Françoise, 51 ans, agricultrice, échevine, EMPTINNE

    DEKEERSMAEKER Laurent, 33 ans, conducteur de chantier, CHAMPION (Emptinne)

    JADOT David, 36 ans, architecte, HAMOIS

    JUVENT-FRIPPIAT Wivine, 54 ans, enseignante, NATOYE

    LAURENT Olivier, 52 ans, militaire de carrière, MONIN (Achet)

    LECLERCQ Pascal, 53 ans, éducateur, échevin, SCHALTIN

    LIBION Josée, 71 ans, agricultrice retraitée, présidente du CPAS, ACHET

    MACORS Philippe, 41 ans, indépendant en construction, conseiller communal et CPAS, HAMOIS

    MAZUIN Laëtitia, 37 ans, éducatrice spécialisée, HAMOIS

    MONJOIE Anne-Sophie, 44 ans, assistante de direction – cabinet ministériel, conseillère communale, SCY

    PESESSE-GROTZ Anne-Laure, 29 ans, éducatrice, conseillère communale et CPAS, HAIE-JADOT (Hamois)

    PHILIPPART Michel, 66 ans, agent SNCB retraité, conseiller communal, NATOYE

    ROLAND Pierre-Henri, 35 ans, chargé en communication, échevin, SCHALTIN

    WARZEE-CAVERENNE Valérie, 47 ans, députée Wallonne – échevine en titre, HAMOIS

    Voici ce que prônent les candidats de la liste Ensemble 2018: "notre commune, nous la voulons  accueillante, au service de ses habitants, à l’écoute des besoins de chacun, dynamique, ouverte aux changements pour relever les défis futurs, mais avant tout rester conviviale où il fait bon vivre, grandir, s’épanouir et vieillir. En résumé, pour que demain vous ressemble !"

  • 5 élus MR Cinaciens, exclus de leur parti, portent un recours contre cette décision !

    Le feuilleton de petite gué guerre se poursuit !

    Lire la suite

  • Rapport annuel 2017 de l’administration communale de Hamois: la population en lente diminution !

    Cette année, le rapport annuel de l’administration communale de Hamois (disponible via le site communal, www.hamois.be) pour l’année 2017 compte pas moins de 145 pages agrémentées de nombreuses photos en couleur, graphiques, organigrammes et autres tableaux.

    Depuis 3 ans, on peut constater une légère baisse de la population, après des années d’augmentation continue ou presque continue : de 7.572 habitants en 2015 et 7.564 en 2016, on est tombé à 7.553 habitants en 2017. Cette diminution peut se comprendre par le nombre d’entrées (451) qui ne compense pas le nombre de sorties (478) alors que les naissances se montent à 51 (dont aucune sur la commune) pour 28 décès dont 15 sur la commune. Au niveau des documents administratifs, on a enregistré 299 cartes d’identité d’enfant délivrées, 1.346 nouvelle cartes d’identité et 255 passeports. 34 déclarations de mariage ont été comptabilisées pour 13 divorces.

    Au niveau des statistiques concernant les permis d’urbanisme, épinglons 76 permis d’urbanisme délivrés par la Collège communal, 17 constructions d’une habitation, 17 transformations et/ou extension d’une habitation, 6 transformations d’une grange en logement, 6 créations de nouveaux logements dans une habitation, l’aménagement de la plaine de jeux à Mohiville (Espace Eugénie), la construction d’un immeuble de 3 logements sociaux à Emptinne par le Foyer Cinacien, un refus pour l’installation d’une station service à Hamois, une régularisation d’un atelier de ferronnerie, 2 forages géothermiques, un permis d’environnement pour un chenil, 29 pour des citernes à gaz, 6 pour des citernes à mazout, 6 pour des élevages de bovins et 18 pour des stations d’épuration individuelles.

    La population scolaire au 15 janvier 2017 s’élevait à 725 (724 un an après) pour 453 élèves dans l’enseignement primaire (462 au 1er septembre) et 272 en maternel (249 au 1er septembre). Au niveau de chaque implantation des écoles communales de l’entité, en voici les chiffres (primaire, d’abord, maternel, ensuite) : Achet (57 et 40), Hamois (123 et 75), Mohiville (42 et 41), Natoye (136 et 65) et Schaltin (95 et 51).

    Dans le rapport communal, on peut également y retrouver toutes les infos concernant la composition des organes communaux et les compétences de chacun, la déclaration de politique communale, les données 2016 de la gestion financière de la commune, pas moins de 30 pages concernant les travaux, les cimetières, la régie des sports, la Maison de la Mémoire, l’extrascolaire, les plaines communales, …

    En voici d'ailleurs la table des matières:

    1. INTRODUCTION

    2. Composition des organes communaux

      College communal .Coordonnées..

    3. Répartition des compétences .Conseil communal.Composition Délégués.

    4. Les commissions communales

    5. La declaration de politique génerale

    6. Le personnel communal

    7. Population – Etat civil

    8. Les Finances

    9. La direction financiere (données 2016)

    10. Les Marches publics

    11. L’Enseignement

    12. L’Urbanisme – Environnement

    XII. PCDR

    1. LE SERVICE TRAVAUX

    2. L’Extrascolaire

    3. Les cimetières/concessions

    4. Les plaines communales

    5. LE CPAS

    6. La Zone de Police

    7. LA RCA

    8. Le Conseil consultatif des Aînés

    9. Tourisme – culture – Communication

    10. LA MAISON DE LA MÉMOIRE

     
     
  • 30 minutes ont suffi lors du dernier conseil communal de Hamois de ce lundi 5 février !

    Peu d’éléments à polémiquer à l’ordre du jour du conseil communal de lundi soir en la maison communale à Emptinne, ce qui en explique sa durée en ce qui concerne la partie publique. Le plus important concernait le rapport communal 2017 dont je donnerai toutes les informations utiles pour le citoyen lambda, dès que j’en serai en possession. Notons que le directeur général l’a présenté, dans les grandes lignes, un mois plus tôt que l’an dernier, ce qui a été apprécié par le bourgmestre Luc Jadot. Il comprend notamment un important volet ressources humaines.

    Parmi les conseillers absents et/ou excusés, on notait une fois celle de Guy Degrune, qui a des difficultés motrices. Comme le système mis en place pour permettre aux personnes moins valides d’éviter de prendre les escaliers pour se rendre à la salle du conseil est en panne et que la firme qui l’a installé est en faillite, il est plus que difficile pour le conseiller de la minorité d’atteindre le premier étage !

    Au niveau de l’enseignement, signalons qu’après Achet et Mohiville, un 3e tableau interactif a été acheté, cette fois, pour les classes de 5e et 6e primaire de l’école de Schaltin. D’un coût de 3.322 €, il est complété par un nouveau PC de 850,5 € pour le piloter. Si, au 1er octobre 2017, la population scolaire totale pour l’enseignement communal s’élevait à 711 écoliers, il se monte au 15 janvier 2018 à 724, chiffres quasi identiques (725 !) à ceux d’il y a un an. Divers mi-temps ont d’ailleurs été ouverts dans l’enseignement maternel à Natoye, Hamois et à Achet depuis le début de l’année scolaire.

    Au niveau des marchés publics, en attendant un cahier de charges plus complet de la rénovation de l’éclairage du Condruzien, 9.000 € ont été dépensés pour la mise aux normes de celui de Schaltin.

    La commune de Hamois a établi une convention avec l’ASBL GIG (Groupement d’informations géographiques), avec qui elle a déjà collaboré pour la barrière d’Hubinne et l’aménagement du bois de Cheumont. Dans une 3e phase, la commune de Hamois pourra disposer de logiciels à prix réduits au niveau de l’urbanismes, de la gestion des voiries (position exacte de dos d’âne, chargement des routes ou partie de routes à réparer, … ), de l’informatisation des cimetières, …

    Le prochain conseil communal se déroulera le 5 mars à 19h30.

  • Ouverture du bulletin communal de Ciney à tous les groupes politiques démocratiques ?

    Hier soir lundi, lors du conseil communal de la ville de Ciney, le groupe Ecolo a su rassembler le PS « abstention pour Duchene et Lambotte), le CDH, et les 3 membres « dissidents » de la liste Union autour de cette idée : que chaque groupe politique dispose d'un accès aux colonnes des Meugleries.

    Voici le communiqué de presse du groupe Ecolo: 

    Chaque citoyen doit pouvoir se faire sa propre opinion et être informé de la manière la plus large et diversifiée. C'est pourquoi Ecolo Ciney a demandé l'ouverture des colonnes du bulletin communal à toutes les formations politiques.

    « Les Meugleries, notre bulletin communal, dont les articles sont repris également sur le site internet de la Ville, est une voie d'information importante vers les cinaciens. Il doit être, souligne François Bouchat, chef de groupe Ecolo, le reflet des différentes tendances qui vivent dans la commune et non au service d'un groupe, d'un individu, fût-il en majorité absolue".

    Dès le 4 septembre dernier, Ecolo avait interpellé le Collège en ce sens lors du conseil communal. Le Collège s’était montré ouvert et avait déclaré qu’il examinerait cette possibilité. Ne voyant rien venir (le Collège « jouant la montre » et proposant une première réunion de commission le 3 janvier, soit 4 mois après la première interpellation), c'est hier soir, qu'Ecolo a su rassembler le PS « abstention pour Duchene et Lambotte), le CDH, et les 3 membres « dissidents » de la liste Union autour de cette idée : que chaque groupe politique dispose d'un accès aux colonnes des Meugleries.

    Le Règlement d’Ordre Intérieur du Conseil Communal, est donc à présent complété par un chapitre relatif au bulletin communal, qui n'y figurait pas jusqu'ici, et détaille les modalités de fonctionnement. Un comité de relecture, comptant au moins un représentant de chaque parti, sera garant du respect du cadre qui y est précisé.

    La grande nouveauté, apportée par Ecolo, c'est que tous les groupes politiques démocratiques auront donc accès à une page du bulletin communal pour informer sur ses activités ; « des réflexions globales ou des projets d'intérêt communal », détaille François Bouchat.

    Malgré cette avancée démocratique, le Collège ne semble toujours pas convaincu de l’intérêt de cette ouverture et semble prêt à tout faire pour retarder la mise en application de cette décision du conseil communal : triste attitude !

    C’est pourtant tout bénéfice pour le citoyen: une communication transparente, ouverte et respectueuse de la diversité des opinions, c'est un gage de meilleure participation citoyenne, de vitalité démocratique.