Conseil communal

  • 30 minutes ont suffi lors du dernier conseil communal de Hamois de ce lundi 5 février !

    Peu d’éléments à polémiquer à l’ordre du jour du conseil communal de lundi soir en la maison communale à Emptinne, ce qui en explique sa durée en ce qui concerne la partie publique. Le plus important concernait le rapport communal 2017 dont je donnerai toutes les informations utiles pour le citoyen lambda, dès que j’en serai en possession. Notons que le directeur général l’a présenté, dans les grandes lignes, un mois plus tôt que l’an dernier, ce qui a été apprécié par le bourgmestre Luc Jadot. Il comprend notamment un important volet ressources humaines.

    Parmi les conseillers absents et/ou excusés, on notait une fois celle de Guy Degrune, qui a des difficultés motrices. Comme le système mis en place pour permettre aux personnes moins valides d’éviter de prendre les escaliers pour se rendre à la salle du conseil est en panne et que la firme qui l’a installé est en faillite, il est plus que difficile pour le conseiller de la minorité d’atteindre le premier étage !

    Au niveau de l’enseignement, signalons qu’après Achet et Mohiville, un 3e tableau interactif a été acheté, cette fois, pour les classes de 5e et 6e primaire de l’école de Schaltin. D’un coût de 3.322 €, il est complété par un nouveau PC de 850,5 € pour le piloter. Si, au 1er octobre 2017, la population scolaire totale pour l’enseignement communal s’élevait à 711 écoliers, il se monte au 15 janvier 2018 à 724, chiffres quasi identiques (725 !) à ceux d’il y a un an. Divers mi-temps ont d’ailleurs été ouverts dans l’enseignement maternel à Natoye, Hamois et à Achet depuis le début de l’année scolaire.

    Au niveau des marchés publics, en attendant un cahier de charges plus complet de la rénovation de l’éclairage du Condruzien, 9.000 € ont été dépensés pour la mise aux normes de celui de Schaltin.

    La commune de Hamois a établi une convention avec l’ASBL GIG (Groupement d’informations géographiques), avec qui elle a déjà collaboré pour la barrière d’Hubinne et l’aménagement du bois de Cheumont. Dans une 3e phase, la commune de Hamois pourra disposer de logiciels à prix réduits au niveau de l’urbanismes, de la gestion des voiries (position exacte de dos d’âne, chargement des routes ou partie de routes à réparer, … ), de l’informatisation des cimetières, …

    Le prochain conseil communal se déroulera le 5 mars à 19h30.

  • Ouverture du bulletin communal de Ciney à tous les groupes politiques démocratiques ?

    Hier soir lundi, lors du conseil communal de la ville de Ciney, le groupe Ecolo a su rassembler le PS « abstention pour Duchene et Lambotte), le CDH, et les 3 membres « dissidents » de la liste Union autour de cette idée : que chaque groupe politique dispose d'un accès aux colonnes des Meugleries.

    Voici le communiqué de presse du groupe Ecolo: 

    Chaque citoyen doit pouvoir se faire sa propre opinion et être informé de la manière la plus large et diversifiée. C'est pourquoi Ecolo Ciney a demandé l'ouverture des colonnes du bulletin communal à toutes les formations politiques.

    « Les Meugleries, notre bulletin communal, dont les articles sont repris également sur le site internet de la Ville, est une voie d'information importante vers les cinaciens. Il doit être, souligne François Bouchat, chef de groupe Ecolo, le reflet des différentes tendances qui vivent dans la commune et non au service d'un groupe, d'un individu, fût-il en majorité absolue".

    Dès le 4 septembre dernier, Ecolo avait interpellé le Collège en ce sens lors du conseil communal. Le Collège s’était montré ouvert et avait déclaré qu’il examinerait cette possibilité. Ne voyant rien venir (le Collège « jouant la montre » et proposant une première réunion de commission le 3 janvier, soit 4 mois après la première interpellation), c'est hier soir, qu'Ecolo a su rassembler le PS « abstention pour Duchene et Lambotte), le CDH, et les 3 membres « dissidents » de la liste Union autour de cette idée : que chaque groupe politique dispose d'un accès aux colonnes des Meugleries.

    Le Règlement d’Ordre Intérieur du Conseil Communal, est donc à présent complété par un chapitre relatif au bulletin communal, qui n'y figurait pas jusqu'ici, et détaille les modalités de fonctionnement. Un comité de relecture, comptant au moins un représentant de chaque parti, sera garant du respect du cadre qui y est précisé.

    La grande nouveauté, apportée par Ecolo, c'est que tous les groupes politiques démocratiques auront donc accès à une page du bulletin communal pour informer sur ses activités ; « des réflexions globales ou des projets d'intérêt communal », détaille François Bouchat.

    Malgré cette avancée démocratique, le Collège ne semble toujours pas convaincu de l’intérêt de cette ouverture et semble prêt à tout faire pour retarder la mise en application de cette décision du conseil communal : triste attitude !

    C’est pourtant tout bénéfice pour le citoyen: une communication transparente, ouverte et respectueuse de la diversité des opinions, c'est un gage de meilleure participation citoyenne, de vitalité démocratique.

     

  • 6e conseil communal des enfants à Hamois

    DSC_0167.jpgC’est en présence des membres du conseil communal de Hamois, des directions d’école et des enseignants et des familles de jeunes conseillers que s’est déroulée la 6e installation du conseil communal des enfants. L’événement, comme pour les précédents, s’est déroulé dans la salle du conseil à Emptinne.

    DSC_0171.jpg

    DSC_0176.jpgLuc Jadot, bourgmestre a rappelé aux jeunes conseillers que la première installation d’un conseil des enfants s’est déroulée en 2012 : «vous vous s’engager pour créer une dynamique au sein de la commune, amener des idées, des pistes aux adultes. C’est un engagement comme pour les conseillers communaux présents ce soir. N’oubliez pas que la commune est le premier centre de notre vie. Vous posez un geste comme eux. Vous avez une responsabilité. Ne prenez pas votre engagement à la légère. Nous serons toujours prêt pour vous écouter. » Ensuite, avant ce recevoir son tee-shirt, son diplôme et une cocarde aux couleurs belges, chacun a prêté serment en déclarant : «Je m’engage à respecter ce mandat dans l’intérêt de ma commune et de mes concitoyens ».

    DSC_0169.jpg

    DSC_0182.jpgLes nouveaux conseillers de 5e primaire sont : Philippe Fusain et Mérédith Heulens de l’école communale de Hamois, Siméon Meul d’Achet, Mathis Dufey et Emilien Tilmant de Natoye, Naïm Khadhraoui, Joséphine Chapelier et Emy Bertholet de Schaltin. Ils rejoignent ceux qui ont été nommés l’an dernier et qui sont en 6e primaire dans les différentes écoles communales de l’entité : Enéa Theret et Arsène Dechamps de Schaltin, Thyméo Chiliatte de Natoye, Florent Henin de Mohiville, Florentine Wilmotte et Adrien Burlet de Hamois.

    DSC_0214.jpgLe premier rendez-vous du 6e conseil des enfants est déjà fixé ce mercredi, de 13h à 15h30 avec Sarah Leclercq, son animatrice. L’échevin de la jeunesse, Pascal Leclercq, espère les rejoindre le plus régulièrement possible, notamment au bois de Cheumont, pour la poursuite du projet environnement.

    Pour voir les 65 photos prises lundi soir, il suffit de cliquer, en haut, à droite, sur l'album intitulé "6e conseil communal enfants Hamois".

  • Le budget 2017 voté lors du dernier conseil communal de l’année à Hamois

    Le dernier conseil communal de l’année à Hamois voit, comme à chaque fois, la réunion conjointe des conseillers communaux et de l’action sociale. En début de séance, Josée Libion, présidente de l’action sociale donna quelques chiffres de l’intégration sociale pour 2016 : 42 personnes sont concernées dont 8 étudiants, 7.700 repas au total par an sont distribués journellement à 31 personnes par l’Eveil des Sens de Spa, l’hébergement des personnes âgées est en forte augmentation (presque doublé) et à propos du service de médiation de dettes dont elle a donné 3 exemples réels de précarité (sans communiquer les noms des familles concernées), beaucoup de personnes n’adaptent pas ou refusent d’adapter leur train de vie à leurs revenus. Luc Jadot, bourgmestre, se réjouis de l’acquisition par la commune des anciens bâtiments de la poste qui vont permettre d’y créer des logements pour personnes isolées non loin des premiers et à deux pas du centre du village. Le budget du CPAS n’a pas été voté par la minorité Ecolo qui regrette qu’aucun projet communal innovant n’existe. Pour Josée Libion, «je ne vois pas ce que l’on peut faire avec le personnel dont on dispose, alors je suis sur le terrain très souvent ! ».

    Petit pause ensuite pour tous les conseillers afin d’aller voir sur le parking le nouveau car communal.

    carcommunalHamois.JPG

    Serge Alhadef, le président de la Régie Communale des Sports communiqua les chiffres du budget 2017 :

    - en recettes, 215.000 € de subvention communale, 32.000 € pour les boissons, 32.655 € comme subside pour le traitement de la directrice, …

    - en dépenses, 26.000 € pour l’achat de matériel, 15.000 € pour l’entretien et le nettoyage, 51.200 € pour les fournitures et l’énergie, 131.842 € pour les charges salariales et 32.218 € pour le canon à la commune

    Budget 2017

    Pascal Leclercq, échevin des finances, a présenté la note de politique financière du budget 2017. L’année 2017 sera principalement marqué par l’activation du PCDR et la concrétisation des deux projets pics 2013-2016 chaussée de Namur à Natoye et rue Saint Pierre à Hamois. Les recettes de l’exercice propre ordinaire s’élèvent à 7.549.344,63 €, les dépenses à 7.505.138,76 €, le boni des exercices antérieurs de 410.067,68 €. Si on ajoute le prélèvement du fonds de réserves ordinaires et celui vers le fonds des réserves extraordinaires, on abouti à un résultat budgétaire général ordinaire positif de 184.273,55 €. Parmi les dépenses du budget ordinaire, épinglons :

    • 230.000 € réservé pour le marché relatif au fonds de pension pour les mandataires
    • 574.310 € de dotation pour le CPAS (idem comme 2016)
    • 708.207 € pour la zone de police
    • 320.195 € pour la zone de secours DINAPHI
    • 227.900 € pour la RCA
    • 74 .821€ pour les fabriques d’église
    • 3.211.318 € pour les dépenses du personnel
    • 1.766.430 € pour les dépenses de fonctionnement

    Au niveau des recettes, épinglons :

    • une augmentation des ventes de bois à hauteur de 161.835
    • 2.251.090 € de l’IPP (8%)
    • 1.207.092 € des centimes additionnels au précompte immobilier (2600)
    • 1.733.986 € du Fonds des communes
    • 333.153 € de subsides pour l’enseignement
    • 100.603 € des taxes automobiles
    • 45.245 €, subvention liée à la présence d’un centre de réfugiés

    A l’extraordinaire, recettes et dépenses s’équilibrent à 2.380.887 €. Parmi les principaux projets à l’extraordinaire, épinglons :

    • l’achat du bâtiment chaussé de Liège (commissariat), 235.000 €
    • l’aménagement de l’école de Mohiville pour 50.000
    • l’acoustique du réfectoire de Schaltin, 5.000 €
    • les tribunes du foot Condruzien, 53.000 €
    • le puits du foot de Schaltin, 10.000 €
    • l’aménagement du terrain de foot de Schaltin, 50.000 €
    • l’aménagement du bois de Cheumont, 15.750 €
    • la maison de village d’Achet, 100.000 €
    • le ré-enduisage pour 200.000 €
    • le chauffage et les corniches de l’église de Mohiville, 33.000 €
    • le presbytère de Schaltin (pour le patro), 20.000 €
    • les frais d’étude pour l’école de la Gozée à Natoye, 25.000 €
    • l’audit sécurité et la qualité énergétique des bâtiments communaux, 35.000 €
    • la liaison Achet-Hamois via le PCDR, 683.408 €
    • l’aménagement de la place et des alentours de la maison communale, 80.000 € de frais d’étude
    • l’aménagement du site d’Hubinne, 50.000 €

    Quelques dates

    • les vœux du personnel se dérouleront le mercredi 11 janvier à partir de 15h à la Maison de village de Schaltin
    • le goûter des aînés se déroulera le mercredi 18 janvier à partir de 15h au hall omnisports de Natoye
    • le prochain conseil communal est programmé le lundi 30 janvier à 19h30.
    • Hamois participe une nouvelle fois à l’opération Wallonie Bienvenue le week-end des 17 et 18 juin 2017. La thématique sera gourmande. On annonce déjà la ronde des saveurs organisée par la confrérie de la Gatte d’or le dimanche à partir du village de Schaltin
  • Réaction d'Ecolo à la désignation de Frédéric Deville comme bourgmestre faisant fonction à Ciney

    Voici le communiqué de presse envoyé par Ecolo Ciney aujourd'hui suite à la désignation de Frédéric Deville, comme bourgmestre faisant fonction:

    Guerre des égos à Ciney - Saison 3 - épisode 11
    A la fin : C'est CINEY qui perd !

     

    Les amateurs de série sont ravis à Ciney. Pas ceux qui rêvent d'une commune où il fait bon vivre… La prise en otage de la commune par un Bourgmestre trop susceptible et incapable de gérer une situation qu'il a lui-même créée, ça commence à bien faire !

    Les élus écologistes ont découvert avec effarement la dernier épisode de ce - très mauvais - feuilleton des tensions à l'intérieur du MR cinacien avec la décision de Jean-Marie Cheffert de désigner comme bourgmestre faisant fonction Frédéric Deville pour une durée indéterminée. Pour rappel, il y a quelques semaines encore, il voulait éjecter ce dernier… Depuis, l'ambiance au Collège s'est complètement déteriorée : certains échevins ne se parlent plus, au détriment de la saine gestion de la ville !

    Cette désignation, "sans concertation préalable" avec Fréderic Deville, ressemble à une mise à l'épreuve, un coup politique qui va complètement à l'encontre de la bonne gestion de la ville que nous vante sans cesse le MR à Ciney.

    En agissant de la sorte pour régler des conflits inter-personnels, Jean-Marie Cheffert organise sciemment le non-fonctionnement de notre commune puisqu'il sait que Frederic Deville sera barré par les autres échevins.

    Pour Anne-Marie Camus et François Bouchat, conseillers communaux Ecolo, "Jean-Marie Cheffert doit assumer ses responsabilités. C'est lui qui, en 2012, a constitué sa liste en additionnant des individualités. C'est lui qui a composé son collège, fort de l'obtention d'une majorité absolue en sièges (mais pas en voix). Et c'est lui encore qui dirige cette majorité depuis 4 ans. C'est tout simplement inconcevable de jouer avec un titre de bourgmestre dans le cadre d'une rivalité d'égos. Aujourd'hui, on constate qu'il perd les pédales devant une situation qui semble lui échapper... 

    Pour Ecolo, utiliser l'institution communale en vue d'un règlement de compte, c'est simplement minable.

    Les Cinaciens méritent mieux que ces mesquineries. Jean-Marie Cheffert et son équipe feraient mieux de s'occuper de mobilité, de revitalisation du centre-ville, de protection de la biodiversité, d'un plan d'action Energie-Climat plutôt que des messages postés sur Facebook par l'un ou l'autre. 

    Pour Patrick Dupriez, coprésident d'ECOLO et Cinacien, « Notre commune n'est pas un jouet pour gamins querelleurs. Soit le MR se donne les moyens de faire revenir la sérénité et la collaboration au sein du Collège communal, soit le bourgmestre en tire les conclusions et cède sa place. C'est une question de sérieux de la gestion communale. C'est aussi une question de confiance que les citoyens doivent pouvoir avoir dans leur autorité communale. Par ailleurs, Ecolo sollicitera l'intervention du Ministre des pouvoirs locaux Paul Furlan pour sortir du vaudeville actuel. »

  • Les jeunes conseillers havelangeois au rassemblement des Conseils Communaux des Jeunes à Walcourt

    SAM_1271.JPGLe conseil communal des jeunes de Havelange est bien dynamique. Après avoir participé le samedi 15 octobre au programme de Place aux enfants et proposé une sensibilisation sur le harcèlement,  ce samedi 22 octobre, les jeunes conseillers se sont rendus à Walcourt pour le grand rassemblent des CCJ 2016.

    SAM_1281.JPGLe thème de la journée était «reboussolons-nous face au racisme ! »

    Les jeunes conseillers ont participé à divers atelier:

    - La propagande » objectif de cet atelier était d’identifier et de déchiffrer une propagande dans les médias afin d’apprendre à se faire sa propre opinion

    - Fresque : les jeunes ont réalisé une fresque à partir de kraft, d’acrylique, pastels, feutres le titre : «  Le mélange c’est géant »

     

    SAM_1303.JPG- Cuisine du monde :  découverte de recette traditionnelle du Maroc , des crêpes. Ils y ont appris le travail de la pâte, la cuisson pour les déguster lors du goûter de clôture.

    - Les stéréotypes et préjugés : l’atelier se faisait sous forme de débat philosophique sur les stéréotypes et préjugés que nous avons par rapport au racisme. A quoi sert un débat ? Faire évoluer la pensée, connaissance d’un sujet contrairement à ce qu’on a l’habitude de voir à la télé.

     

    SAM_1290.JPG- Atelier graff : les jeunes ont créé une fresque commune avec des bombes de couleurs sur une toile de 2m sur 3m

    Une journée riche par son thème et les échanges avec les autres CCJ, belle organisation du CRECCIDE et du CCJ de Walcourt, les jeunes Havelangeois étaient ravis !

    SAM_1296.JPG

  • Installation du 5e conseil communal des enfants à Hamois

    DSC_0001.jpgC’est en présence des membres du Collège communal, de certains conseillers, des directrices et directeurs d’école, des enseignants de 5e et 6 e des écoles communales de Hamois et des parents des jeunes conseillers que s’est déroulée, lundi soir, l’installation du 5e conseil communal des enfants. Comme l’a rappelé Luc Jadot, bourgmestre, «ce conseil répond à une volonté de pouvoir sensibiliser les jeunes pousses à la vie communale. Votre engagement dure deux ans. Vous avez été élus démocratiquement par vos camarades de classe. La commune est le lieu de proximité par excellence. Vous serez coachés par Sarah Leclercq. Merci aux parents et aux enseignants pour accompagner le processus »

    DSC_0002.jpgDe son côté, Pascal Leclercq, échevin de l’enseignement, s’est engagé à participer aux conseils des enfants ainsi qu’à leurs activités. Sarah Leclercq, l’animatrice, a indiqué que les jeunes conseillers allaient se réunir deux fois par mois et a rappelé 3 projets précédents : le projet environnement au Bois de Cheumont qui se poursuit, la restauration de la chapelle Saint Bérégise et la vidéo sur les conflits mondiaux.

    DSC_0004.jpgVoici la liste des jeunes conseillers :

    • pour Hamois, Florentine Wilmotte et Adrien Burlet pour la 5e, Arthur Dumont et Loris Mockels pour la 6e
    • pour Mohiville, Florent Henin de 5e
    • pour Natoye, Thyméo Chiliatte et Jean Thibeaux, de 5e, Ysaline Dehard et Antoine Bertrand de 6e
    • pour Schaltin, Enéa Theret et Arsène Dechamps de 5e, Emmeline Delaitte de 6e

    DSC_0003.jpg

    En cliquant, en haut, à droite, sur l'album intitulé "Conseil enfants Hamois 2016", vous découvrirez 30 photos prises lundi soir, dont toutes les prestations de serment des jeunes conseillers.

  • Position d'Ecolo Ciney à propos de la guéguerre entre Jean-Marie Cheffert et Frédéric Deville

    Ecolo Ciney vient de communiquer à la presse le communiqué suivant:

    La guerre des clans : pour Ecolo, ça suffit !

    Le conflit entre le Collège et son échevin risquent de paralyser Ciney. Pour Ecolo c’est inacceptable !

    Ecolo Ciney prend acte de la décision du PS local de ne pas prêter main forte à la majorité pour lui permettre de se débarrasser de l’échevin Frédéric Deville. Pour Ecolo, et depuis le début de cette crise, cela allait de soi. Seul Jean-Marie Cheffert est responsable du chaos actuel, qu’il a alimenté en dépit de l’intérêt des Cinaciens. Le soutenir dans son combat personnel aurait été trahir l’intérêt général.

    La majorité est en échec. Engluée dans des querelles de personnes et des querelles d’ego, elle n’a pas réussi à mettre des projets projets sur les rails pour l’avenir de Ciney. Les dossiers qui fleurissent aujourd'hui ont été initiés par la précédente majorité PS-cdH-Ecolo : le quartier de l’EPC, les liaisons douces, la rénovation de la piscine, l'extension du zoning de Biron, … Gérer une commune, ne se réusme pas à tenir un budget en équilibre.

    Il est où, le projet ?

    Pour François Bouchat, chef de file Ecolo, «la volonté d’évincer Frédéric Deville occupe toute la scène politique et médiatique locale et occulte les vrais enjeux pour Ciney. Que veut-on pour cette ville ? Quel projet à l’horizon 2020 alors que les défis sont nombreux ? » 

    « Au lieu de cela », poursuit le conseiller communal Ecolo, « on assiste au lynchage d’un homme et à une guerre des clans ! N’est-il pas plus grave de consacrer toute l’énergie de la majorité, voire même de consacrer des moyens publics à cet objectif plutôt que de mettre cette même énergie au service du bien commun ? »

    Ecolo en tout cas poursuivra son travail d’opposition constructive. Nous continuerons à formuler des propositions pour le bien des Cinaciens. Fragilisée, la liste Union devra en tenir compte. Au-delà, c’est à un véritable projet pour Ciney, un projet de solidarité, de mobilité durable, de valorisation des atouts naturels qu’Ecolo prépare pour 2018.