Dinant

  • Les tables secrètes namuroises, ce sera le 9 juillet à Ciney et le 24 juin à Dinant

    Repository.jpgLe projet Tables Secrètes (TS) est né de la volonté de 6 ADL namuroises (Anhée, Bièvre/Vresse-sur-Semois, Ciney, Dinant, Rochefort et Walcourt) de collaborer autour d'un projet commun poursuivant les objectifs suivants :

    • Encourager les circuits-courts alimentaires
    • mettre en valeur les produits locaux et le savoir-faire des producteurs et restaurateurs
    • Promouvoir les territoires et leurs spécificités Renforcer la visibilité des ADL

    Le projet s’inspire largement des Dîners secrets du Voyage à Nantes, initiés en 2012...

    Une Table Secrète est un dîner ouvert à tous, d’une centaine de couverts. Elle prend place dans un lieu insolite et/ou remarquable qui reste mystérieux jusqu’au matin même de ce repas. Le lieu sera dévoilé par sms. La Table Secrète propose un menu unique à 50€, boissons comprises.

    diners_secrets_jardindesplantes03.jpg

    Le menu est composé d’au moins 5 produits locaux issus de la province de Namur, dont au moins 1 de la commune hôte. Le menu est préparé librement, par un 1 voire 2 chefs/restaurateurs/traiteurs de la commune hôte, sélectionné(s) sur base de la qualité de leur prestation.

    En 2017, six Tables Secrètes prendront place. Une sur chaque territoire des ADL concernées. Pour chaque Table Secrète, la qualité sera visée afin de développer une image de marque de l’événement.

     

    Dates en 2017

    • VENDREDI 09 JUIN À 19h  À ANHÉE
    • SAMEDI 24 JUIN À 12h À DINANT
    • DIMANCHE 09 JUILLET À 12h À CINEY
    • DIMANCHE 16 JUILLET À 12h À VRESSE-SUR-SEMOIS
    • LE WEEK-END DES 04 AU 06 AOÛT À ROCHEFORT
    • LE VENDREDI 08 SEPTEMBRE À WALCOURT

    Ouverture des billeteries sur www.tables-secretes.be : mercredi 10 mai

     

    Les restaurateurs participants

           Anhée : Pierre Balthazar (The Restaurant à Bxl, Dinner in the Sky) et Eric Frolli (Escargotière)

           Dinant : gardé secret

           Ciney : Régis Alexandre (Le comptoir du Goût)

           Bièvre & Vresse-sur-Semois : Dimitri Modave (Chef à domicile -

    Modave Events)

  • Dernières nouvelles sur les travaux de la Croisette à Dinant

    La Commission du bourgmestre, élargie à l’ensemble des membres du Conseil communal, s’est réunie ce lundi 6 mars afin d’aborder les travaux dits de « La Croisette ». C’est la seconde fois, après une première réunion en novembre, qu’elle se rassemble pour aborder ce sujet

    Stéphane Gatot, Directeur de la société Artes TWT, entreprise chargée des travaux, était présent afin de dresser un état de la situation actuelle.

    Stéphane Dupont, Chef du District Routier de Ciney (DG01 « Route et Bâtiments » au SPW) était également présent. 

    La réunion s’est tenue dans une ambiance très constructive au cours de laquelle les 8 conseillers présents ainsi que le bourgmestre ont posé des questions et émis des suggestions, fruit des réflexions et remarques citoyennes, afin d’œuvrer au bon déroulement des travaux.

    Le chantier est entré, depuis ce lundi 6 mars, dans une phase importante avec la réfection de la voirie du Boulevard Sasserath. Comme annoncé précédemment, la réfection en profondeur du Boulevard Sasserath est possible uniquement au moyen d'une baisse du niveau d'eau de la Meuse (du 6 au 17 mars et du 22 au 30 mars). Les travaux sur ce tronçon devront donc être réalisés dans un laps de temps précis, d'où la nécessité de travailler également en soirée, voire en première partie de nuit.

    Les délais annoncés lors de la première réunion de la Commission du bourgmestre ont été tenus. Sous réserve des conditions climatiques, il est essentiel de retenir les éléments suivants pour les mois à venir :

    -          Le Quai Culot sera asphalté pour Pâques 2017 et le pavage des trottoirs terminé pour les congés du bâtiment en juillet

    -          La voirie du Boulevard Sasserath sera circulable à pied pour Pâques (situation semblable à l’été 2016) et les trottoirs situés côté maisons seront terminés pour les congés du bâtiment en juillet

  • Comment favoriser l'estime de soi de nos enfants ? Des conférences sont prévues dans la province dont à Dinant le 9 mars

    Orateur : Sandro Costa Sanseverino (psychologue, Psychothérapeute, formateur et conférencier) ; fondateur de la société « Parents Conscients ».

    L’estime de soi ne veut pas dire être vaniteux ou égoïste. L’estime de soi permet d’assumer la responsabilité de ses actes et de se montrer respectueux et attentif envers soi et par rapport aux autres.

    L’estime de soi se cultive dès le plus jeune âge, et elle dépend fortement de vous, en tant que parent et/ou encadrant.

    La conférence, loin d’être moralisatrice et jugeante permettra de constater qu’au travers de gestes et d’attentions simples, qu’au travers de la constance de notre attitude ou encore de la qualité et de la sécurité du cadre qui est posé, nous pouvons influer sur l’estime de soi de nos enfants.

    Si vous êtes-vous aussi en questionnement à ce propos, venez-vous rejoindre à l’occasion de cette conférence bien-être.

    La conférence permettra de :

    • Percevoir quels sont les piliers de l’estime de soi,
    • D’avoir un regard sur nous-mêmes en la matière,
    • De poser des repères et des jalons concrets et opérationnels.

    Dates :

    • Le 9 mars à la salle Adolphe Sax du Centre Culturel, rue Grande 37 à Dinant
    • Le 16 mars au Cercle des familles, rue Radache 28 à Sambreville
    • Le 22 mars à l’Auditoire de la Mutualité chrétienne, rue des Tanneries 55 à Namur
    • Le 30 mars à la Mutualité chrétienne, rue de l’Arsenal 7 à Philippeville.

    Horaire : accueil 19.00 ; conférence 19.30

  • Si vous connaissez la brasserie de Dinant, vous pouvez aider Patrick Hamande

    Patrick Hamande est l’arrière-petit-fils de Léon Stevenart, décédé en 1970, un des brasseurs dinantais de l’époque où les brasseries étaient légion dans notre pays. Tout naturellement, il s’intéresse aux souvenirs de cette brasserie (les anciens établissements Laurent et Stevenart) démolie en 1987, qui a fait place à l’actuel immeuble des brasseurs. Sa recherche débute en se promenant dans les allées des Puces de Ciney Expo où il découvre des verres, des photos et tout un tas d’objets rappelant l’histoire de la brasserie de Dinant. Il y rencontre aussi des personnes qui ont pu l’aider dans ses recherches. De fil en aiguille, il recueille une multitude d’infos, mais, pour certaines périodes, notamment entre 1953 et 1977, il n’a pas grand chose pour alimenter le site qu’il a créé, www.brasseriedinant.be. Celui-ci qui rassemble tous les objets qu’il a acquis sous forme de photos ou réels ainsi que l’histoire de la brasserie. Si vous voulez l’aider, il suffit de surfer sur son site et de cliquer sur l’onglet «contact ». Pour la petite histoire, la Dinant Pils, la Copère et la bière de l’abbaye d’Aulnes, ont été brassées à Dinant !

    brasserieDinant2.jpg

  • Parade du Nouvel an chinois dans les rues de Dinant le 29 janvier

    La ville de Dinant accueillera la Parade du Nouvel An chinois le dimanche 29 janvier à partir de 14h et jusqu’à 15h30. Une parade haute en couleurs, populaire et accessible à tous.

    Plus de 250 personnes, vêtues de costumes traditionnels, défileront à l’occasion de cette parade dans les rues de Dinant pour fêter le début de l’année du coq en Chine. Des troupes feront le déplacement depuis la Chine pour l’occasion.

    La parade s’élancera de l’Avenue Cadoux pour traverser le pont de Dinant et rejoindre la Rue Sax, où un ensemble de saxophones saluera les défilants. Après une boucle sur la Place Patenier, la parade reviendra dans la Rue Sax pour descendre la Rue Grande et la Rue Léopold jusqu’à la Place d’Armes, où le cortège se disloquera.

    La parade sera suivie d’une réception (sur invitation), destinée à renforcer les bonnes relations entre la Belgique et la Chine, à la salle « La Balnéaire » (située sous le casino) à partir de 15h30. À cette occasion, le Ministre du Tourisme de la Région wallonne René Collin offrira un coq à son Excellence l’Ambassadeur de Chine en Belgique M. Qu Xing.

    La Ville de Dinant et l’Association Internationale Adolphe Sax (AIAS) présenteront un saxophone du même type que ceux présents sur le pont de Dinant, peint aux couleurs et orné d’éléments qui évoquent la Chine. Ce saxophone trônera par la suite sur le pont. Son Excellence l’Ambassadeur sera fait citoyen d’honneur de la Ville de Dinant. Le Gouverneur de la Province de Namur Denis Mathen sera également présent.

  • Concert Cantus Universalis le 28 janvier à Anseremme

    Concert Cantus Universalis en l’église d’Anseremme, place Baudoin 1er à 17h. Polyphonies sacrées et profanes de tous temps et de tous lieux sous la direction de Xavier Haag, avec les chorales Rencontre, la Sagina et Terpischore. Les bénéfices du concert seront intégralement versés à l’ASBL Souffle un peu, Centre de jour de Baronville. Infos, mupolhi@gmail.com ou 0497 29 56 47.

    Le jeu en vaut la chandelle :

    Souffle un peu est une asbl qui a tout son sens dans un monde où le stress et la vitesse étouffent parfois des familles qui ont charge d’une personne handicapée et qui leur permette de … souffler un peu.

    Cantus Universalis est un concert ambitieux où se mêlent cent choristes de tous horizons dans un répertoire de tous horizons, lui aussi, et de période variée. L’ambition c’est, dans ce sympathique mélange, de proposer une unité, une cohérence et une légèreté avec un enthousiasme partagé tant par les choristes que par le public.

    Les cartes de prévente seront soit remises contre paiement aux choristes de Terpsichore et de la Sagina, soit mises sous enveloppes {au nom de l’émetteur du virement} à retirer à l’entrée le jour du concert aux tables d’accueil.

     

    ~ Au moins deux

  • Sauf incident technique, le Boulevard Churchill sera rouvert à la circulation des véhicules à Dinant ce vendredi 16 décembre vers 22h30

    IMG_20161215_092807.jpgL'asphaltage va reprendre vers midi et se poursuivre jusqu'à ce que le Boulevard soit recouvert d'une deuxième couche. La DG01 (Routes) du SPW prévoit, sauf incident technique, une réouverture vers 22h30. Le sens de circulation reviendra donc à ce qu'il était avant la fermeture du Boulevard Churchill. A savoir la Rue Grande à sens unique sur toute sa longueur et dans le sens Anseremme vers Yvoir.

    La réouverture du Boulevard Churchill est une étape importante dans l'avancée des travaux de la Croisette, même si le pavage des trottoirs doit encore être terminé. L'entrepreneur Artes TWT va ensuite se concentrer sur le Quai Culot, avant le Boulevard Sasserath.

    IMG_20161216_111122 (1).jpg

    Concernant les problèmes liés aux canalisations de la SWDE enfouies trop peu profondément sur le Quai Culot, une solution a été trouvée et devrait être exécutée pour le vendredi 23 décembre 2016 au plus tard.

  • #tousàtable, la première journée du média numérique de proximité via Matélé ce 9 décembre

    Matélé, télévision locale de l’arrondissement de Dinant, organise la première journée du média numérique de proximité le vendredi 9 décembre 2016. Cette opération-pilote porte le nom de code : #tousàtable. Elle rassemblera dans un même espace virtuel les contributions de tous ceux qui souhaitent prendre part au débat, professionnels, simples citoyens et journalistes, autour d’une question centrale : « Pourquoi on mange ce qu’on mange ? ».

     

    TAT_couv_FB.jpg

    Abandon de poste

    Le 9 décembre, Matélé s’est lancé un défi un peu fou : abandonner, le temps d’un soir, son média traditionnel pour surprendre ses téléspectateurs sur le web. Nous voulons bouleverser les codes et produire des contenus uniquement à destination des nouveaux médias : des articles web enrichis, des photos interactives, des web documentaires, des reportages immersifs à 360 degrés, des reportages sonores, des interventions multi- participants, etc. Un autre volet de cette journée porte sur le dialogue sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram.

    #tousàtable photo illustration (1).jpg

    #tousàtable ne se conçoit pas sans la participation active des internautes. Son objectif est de provoquer un maximum d'interactions avec les communautés en suscitant leur participation au projet éditorial. Aux côtés des journalistes, Matélé souhaité que tous ceux qui le veulent puissent apporter des pistes de réflexion autour de notre question centrale : « Pourquoi on mange ce qu’on mange ? ». Ces réponses peuvent passer par des photos, des vidéos, des textes, des Facebook live, etc. Matélé se fera l’amplificateur de tous ceux qui ont quelque chose à dire.

    Quelques exemples :

    • La visite à 360° de la fabrication de la Trappiste de Rochefort
    • Un format long (web doc) mêlant textes et vidéos sur les habitudes alimentaires de quatre ménages bien différents
    • Une rencontre entre un agriculteur et un député européen filmée de manière complètement immersive. Grâce à une technique jamais utilisée de vidéo à 2 X 180°, vous pourrez choisir d’être dans un pré avec l’agriculteur ou au sein même du Parlement européen
    • Vous pouvez télécharger d’autres exemples de productions « web-friendly » (©Matélé) déjà réalisées grâce à ce lien https://www.dropbox.com/sh/xfqri7o1r4x6r66/AACWGcxUPt4NIx4Zm0aj808ea?dl=0
    • Toutes nos expérimentations numériques sont d’ores et déjà relatées dans un blog « Le lab de Matélé » : https://lelabmatele.wordpress.com/

     

    #tousàtable photo illustration (6).jpg

    Auberges espagnoles réelles et virtuelle

    #tousàtable, opération numérique, a un prolongement dans la vie réelle. Matélé lance à tous (citoyens, associations, entreprises, institutions) un challenge : organiser la plus grande auberge espagnole possible et faire de notre petit coin de Wallonie l’endroit le convivial du monde.

    Ensemble, une multitude d’auberges espagnoles connectées les unes aux autres seront crées. Le 9 décembre, chacun est invité à rassembler sa famille, ses voisins, ses amis, ses collègues, ses clients... autour d’un repas selon le principe de l’auberge espagnole. Matélé va connecter toutes les auberges espagnoles les unes aux autres au sein de l’opération numérique décrite plus haut. Chaque participant est, lui aussi, appelé à contribuer et à apporter une réponse à notre question centrale via des photos, des vidéos, des « live » Facebook, des tweets, etc. réalisés avant et pendant le repas. Tous les formats sont possibles, Matélé jouant là pleinement sa mission d’éducation permanente en permettant à chacun de démystifier et d’expérimenter les nouveaux médias.

    Matélé collecte ces productions numériques pour les partager avec ses internautes et ainsi créer une grande auberge espagnole informative et virtuelle sur le thème de l’alimentation.

     

    14589937_10154042746461973_7671995957057659876_o.jpg

    Comment faire ?

    Les internautes sont appelés à partager leurs photos, vidéos et textes dès maintenant dans le groupe Facebook, Twitter ou sur Instagram avec le #tousàtable.

    Le groupe Facebook #tousàtable est le lieu privilégié pour communiquer. Nous y donnerons plein d’idées et y présenterons des applications gratuites pour créer facilement des contenus numériques.

     

    DSC_2376.JPG

    Matélé ne veut laisser personne au bord du chemin et proposera une émission spéciale le 9 décembre de 18h à 20h30. Là aussi, ils veulent surprendre leurs téléspectateurs en leur offrant une émission de « slow TV ».