Ciney - Page 2

  • Tapas nocturne à la FDJ de Havelange ce mercredi 29 novembre avec Drôle de Dames

    Le mercredi 29 novembre, le Foyer des Jeunes de Havelange (FDJH) accueille, dans le cadre de sa programmation Tapas nocturne, le duo Drôles de Dames. Le concert aura lieu à 20h dans la salle du FDJH et sera précédé de délicieuses tapas (19h, sur réservation 083/63 39 56), et d’une première partie musicale dès 19h15. Le tout à prix démocratique (6€ avec tapas, 2€ concert uniquement).

    droles de dames 70.jpeg

    Le concept, pour ceux qui l'ignorent !

    « Tapas nocturne » est un concept imaginé par l’équipe du FDJH afin de faire découvrir tous styles de musique à prix démocratiques dans une ambiance conviviale et intimiste. Les concerts ont lieu quelques mercredis sur l’année et sont accompagnés de tapas pour ceux qui le désirent. L’occasion de discuter, de favoriser l’échange et le partage, de rencontrer le public et l’artiste avant le concert. La formule reste identique à chaque « tapas nocturne » (19h : repas tapas, 20h : concert ; 6€ avec tapas, 2€ sans tapas). Seuls la date et le style de musique varient.

    Le groupe

    Le FDJH invite le duo Déjanté Drôles de Dames : Après avoir joué ensemble dans différents groupes, professeur cheval et professeur Geneviève ont eu l’idée de former un duo original orienté autour de leur musique de prédilection : le funky-jazz hypertrash à tendance techno hardcore.

    drolesdedames2.jpeg

    Dans votre agenda

    Les prochains « Tapas Nocturne » auront lieu les 31 janvier, 28 mars et 09 mai 2018. On peut déjà dévoiler quelques artistes comme « Clément Dechambre», « Simon Danhier », ou « Trio 14 » qui terminera la saison avec un bal folk le 09 mai !

     

  • 5 jours en immersion à Saint Joseph Ciney pour 30 étudiants de Berchem

    DSC_0001.jpgPour la seconde fois, 30 étudiants de l'école Pulhof de Berchem ont participé à un échange linguistique en français avec 25 élèves de 5e immersion et 5 élèves de 6e néerlandais 2 de l’institut Saint Joseph de Ciney. Ils étaient accompagnés, comme pour le précédent échange, par leurs professeurs de français, Anne Van Imschoot et Ann Govaerts. Comme pour les dix précédents échanges, c’est Laurence Daffe, une des profs de langues de l’Institut Saint Joseph de Ciney, qui s’occupe notamment des élèves de 5e immersion en néerlandais, qui organisait ce jumelage linguistique.

    DSC_0006.jpgCette fois, elle était aidée par Laurence Van Roy, qui enseigne l’histoire en néerlandais en immersion pour travailler sur le thème du rôle de la femme pendant la première guerre mondiale. Les étudiants francophones et flamands ont travaillé ensemble sur ce thème au travers de cartes postales. Ils ont ainsi pu découvrir, outre la présence d’infirmières, d’agricultrices, celle d’espionnes ou encore de munitionnistes des usines d’armement. Au programme de l’échange, speed dating, présentation de Ciney et de Namur en néerlandais, découverte de l’école, tournoi de sport, jeu dans la ville de Namur, découverte du musée Rops, soirée Karaoké et ateliers théâtre, boxe, radio et kicker à la Maison des Jeunes de Ciney.

    N.B.: sur cette photo, chacun arbore un C, comme Ciney gang !!!, cela va devenir tendance dans la capitale du Condroz !!!!

    23561572_10155870312188832_1326841571910694178_n.jpg

    En février de l’année prochaine, tous se retrouveront à Berchem pour, cette fois, une immersion en néerlandais.

    En cliquant, à droite, au milieu, sur l'album intitulé "EchangeStJoBerchemnov17" vous découvrirez 16 photos de cet échange

  • Le conseil communal des enfants de Hamois a représenté la province de Namur à la cérémonie officielle de la commémoration de l'Armistice à Bruxelles !

    Alors que pour la moitié d’entre eux, ils venaient à peine d’avoir prêté serment comme membres du nouveau communal des enfants de Hamois, ils se sont tous retrouvés, à Bruxelles, 3 semaines après, pour représenter officiellement la province de Namur lors de la cérémonie officielle au Tombeau du soldat inconnu à la Colonne du Congrès. Après un voyage en train, les 14 jeunes et leurs 4 accompagnants adultes ont été accueillis au Parlement fédéral, où ils ont pu notamment répéter la cérémonie du dépôt de fleurs. Ils sont ensuite partis à pied, avec les autres jeunes âgés de 10 à 12 ans, pour le Colonne du Congrès pour une cérémonie de plus d’une heure. Après un déjeuner avec les vétérans, toujours au Parlement fédéral, les jeunes ont eu l’occasion de participer à un débat-animation sur les thèmes de la guerre, également en présence des vétérans. A coup sûr, une journée que chacun gravera à jamais dans sa mémoire !

    Les jeunes à la chambre:

    IMG_0166.JPG

  • La Charlemagne, une route meurtrière et dangereuse ?

    Communiqué de la zone de police Condroz-Famenne après une conductrice fantôme décédée lundi soir !

    Lire la suite

  • Relais sacré à Hamois

    Si vous voulez découvrir 12 photos prises le week-end dernier lors du traditionnel relais sacré qui s'est déroulé comme d'habitude devant un grand nombre de personnes dont beaucoup d'enfants dans les différents villages de l'entité de Hamois, cliquez, en haut, à droite, sur l'album intitulé "Relais sacré Hamois 2017".

    Merci à Pierre Henri Roland pour ces photos (j'étais à l'étranger !!!).

    DSC_0050.JPG

  • Un 11 novembre sous la pluie et le froid à Hamois !

    DSC_0873.jpgMalgré le froid et la pluie, plus d’une centaine de personnes, dont toujours beaucoup d’enfants, étaient présents, autant à l’office religieux, que devant le monument aux morts pour le dépôt de gerbes et le discours du bourgmestre pour la célébration du 99e anniversaire de la fin de la première guerre mondiale. Notons que l’appel aux morts a été fait par des écoliers de l’école de Hamois et que les enfants présents ont tous chanté l’hymne national ! Après l’habituel vin d’honneur servi cette fois sous chapiteau dans la cour de la Maison des Jeunes (répétition pour le 100e anniversaire de l’armistice de 14-18 l’an prochain), près de 70 personnes ont participé au banquet des anciens combattants.

    DSC_0897.jpg

    DSC_0875.jpgVoici l’intégral du discours prononcé par Luc Jadot, bourgmestre : «Après 4 longues années de guerre, le 11 novembre 1918, des sonneries de clairon annonceront sur un front de plus de 600 kms à des centaines de milliers de soldats, la fin de la première guerre mondiale. Quand on évoque ce conflit meurtrier, on pense aux poilus de Verdun, de la Somme et de l’Aisne et à nos soldats repliés derrière l’Yser. On pense aussi aux martyrs des populations civiles d’Andenne, de Louvain, de Tamines, de Visé, de Dinant, de Spontin et de Natoye chez nous, sans oublier les communes flamandes qui payeront un lourd tribut à la guerre. Une autre facette de la guerre, c’est la souffrance de la population civile, mais aussi la solidarité exprimée lors de l’accueil des évacués français dans les villages de notre entité en 1917. Le 12 mai dernier, nous avons commémoré à Natoye avec les autorités françaises, l’arrivée des réfugiés français qui furent déportés, transportés dans des wagons à bestiaux jusque dans nos villages. Malgré les privations dues à l’occupation, nos aïeux ont fait preuve de générosité et d’humanité pour accueillir plus de 3.000 réfugiés.

    DSC_0879.jpg

    DSC_0874.jpgLe 14 octobre dernier, la commune française de Brissy-Hamégicourt, nous a invité à la commémoration du 100e anniversaire de la ligne Hindenburg. Lors d’une cérémonie empreinte de recueillement, Jacques Caron, maire, a remis à la commune de Hamois le diplôme de reconnaissance de l’accueil réservé par notre commune aux évacués français de 1917. Cet aspect de la première guerre a été peu évoqué, tout comme l’aide alimentaire apportée à nos populations par les Hollandais, les Espagnols et les Américains à l’initiative de Monsieur Hoover. C’est grâce à « Relief for Belgium » et un comité national de secours alimentaire que la famine a pu être évitée et que les enfants des écoles ont pu recevoir des compléments alimentaires comme en témoignent les clichés photographiques scolaires de l’époque.

    DSC_0883.jpg

    N’oublions pas non plus la résistance morale qui s’est traduite par le refus de se plier à la volonté de l’occupant. La guerre clandestine est une des manifestations de cette résistance. C’était une réalité bien tangible avec 250 à 300 réseaux de résistants dépendant des services de renseignements belges, français et britanniques. Ces combattants de l’ombre ont droit à toute notre reconnaissance.

    DSC_0885.jpg

    Pour défendre la démocratie d’aujourd’hui, il faut connaître la barbarie d’hier : je salue l’acte civique posé par le conseil communal des enfants de Hamois qui, en ce moment, participe aux commémorations de l’armistice à la colonne du congrès et au parlement fédéral. Je remercie la Maison de la Mémoire pour la transmission du souvenir au sein de nos écoles, de la préparation du Relais Sacré et du 11 novembre. Merci aux directions, aux enseignants et écoliers qui, par leurs présences contribuent à donner un sens à ces manifestations mémorielles. Merci à notre dernier ancien combattant de 40, aux militaires belges qui défendent ou ont défendu la paix en Europe et dans d’autres contrées du monde. Merci aux représentants de la société civile qui sont fidèles des souvenirs et qui nous aident à repousse l’amnésie. Cet oubli est le pire des dangers pour la démocratie. Vive la Belgique, vive le Roi.

    Toutes les photos de la cérémonie sont disponibles en cliquant, en haut, à droite, sur l'album intitulé "11 novembre Hamois 2017".

    DSC_0895.jpg

  • Concert choral à Scy le 19 novembre

    Pour clôturer en musique le Festival d’Autriche organisé par Jules Delfosse à l’OCTC de Hamois jusque ce dimanche 12 novembre de 14h à 18h, un concert est organisé le dimanche 19 novembre à 15h, en l’église St Martin de Scy. Au programme, musique des époques autrichienne et espagnole par la chorale «Mon chœur à moi » et des instrumentistes des 7 villages de la commune de Hamois dont Andrew Feron au violoncelle et au piano que l’on a pu entendre lors du vernissage de l’expo.

    Infos, Jules Delfosse, 0485.29.38.81

  • Frédéric Saudemont expose chez lui à Durnal du 17 au 19 novembre

    21875826_877511495738830_615847394_o.jpgFrédéric Saudemont présente, en son domicile, situé au 29 de la rue du Bordon à Durnal, 50 tableaux nouveaux, anciens retravaillés et inédits. Le thème en est «Etats ... Dame … » car dans chaque tableau, «vit une femme, une dame » puis d'autres tableaux qui manifestent son manque.

    Vernissage ce vendredi 17 novembre à 19h avec en music live, Clara Gomez, élève de 5e infographie de l'Institut St Joseph de Ciney. L'expo est ouverte les samedi 18 et dimanche 19 novembre de 11h à 19h.

    21886707_877511519072161_1345514863_o.jpg