Vie culturelle

  • La Maison de Tourisme Condroz-Famenne recherche des ambassadeurs pour guider les familles su

    Les communes d'Assesse, Ciney, Gesves, Hamois, Havelange, Ohey et Somme-Leuze sont concernées !

    Lire la suite

  • Nouvelle rencontre entre Hamoisiens et Valgorgeois en terre ardéchoise

    DSC_0774.JPGSi le premier contact qui a officialisé le jumelage entre Valgorge en Ardèche et Hamois en Vrai Condroz s’est déroulé en France en 1993 (première descente à pied des Culs de Jatte en 1991), les rencontres en Belgique ont à chaque fois eues lieu lors des années impaires, et tous les 4 ans depuis 2007. Cette année, une trentaine d’habitants de Hamois, emmenés par Luc Jadot, bourgmestre, Pierre-Henri Roland, premier échevin et Anne Ligot, conseillère communale, se sont rendus en Ardèche à Valgorge dans le cadre du jumelage entre les deux communes.

    DSC_0751.jpgCette année, le premier rendez-vous entre Hamoisiens et Valgorgeois se situait à Laboule, à quelques km de Valgorge, dernière étape du raid des 18 marcheurs partis de Hamois le 5 juillet, pour rejoindre, ensemble, la veille du 14 juillet, la place de l’Eyre et la fontaine du jumelage où les marcheurs qui n’étaient jamais descendu en Ardèche à pied ou lors du jumelage ont pu être symboliquement rafraîchis !

    DSC_0777.jpgChaque fois que les Hamoisiens sont en terres ardéchoises pour le 14 juillet, l’événement revêt une importance particulière puisqu’il coïncide avec l’échange de cadeaux (une toile représentant Valgorge pour les Ardéchois peinte par Denise Ferrari et un panier du terroir pour les hamoisiens), les discours de circonstance et pour les habitants du village, l’assurance d’une présence beaucoup plus importante que d’habitude pour leur fête nationale française.

    DSC_0780.jpg

    DSC_0779.jpgCette année, après les discours de Michel Seyverac, maire de Valgorge, qui a salué l’exploit des marcheurs et espéré que des Valgorgeois feront un jour le trajet inverse à pied et du bourgmestre de Hamois, Luc Jadot, une nouveauté, puisqu’un des hamoisien présent, Fernand Loriers, a, au saxophone, interprété les deux hymnes nationaux.

    Au programme du jumelage, outre les habituels moments de convivialité, une sortie en car en direction d’Avignon et une journée champêtre sur le plateau ardéchois.

    DSC_0783.jpg

  • Une très belle exposition durant tout l’été à La Spirale à Natoye

    mail1.JPGUne superbe exposition « Pierre et Métal » se tient au Centre des Métiers d’Art de La Spirale à Natoye durant tout l’été. 17 artistes vous invitent à découvrir leurs œuvres uniques.

    Les sculptures en pierre bleue, en marbre de Mazy et en marbre de Carrare de Branchina Giuseppe, Dejonge Nicolas, Deltour Guy, Leroy Luc, Nicodeme Philippe, Sterckx Michèle et Roland Véronique côtoient les créations en métal, en étain patiné, en bronze et en fer de Burlet Alexandre, Cornil Karbonyl, Dufrane Jacques, Pirson Alice, Poncin Jacques Puleo Maria, Rodhain Max, Roulin Félix , Seidoff Eric et Wery Vinciane.

    Chacun, dans son style qui lui est propre, décline ces deux matériaux au gré de son imaginaire. Tantôt très réalistes, tantôt plus modernes ou encore décalées, toutes les œuvres interpellent et permettront aux visiteurs de se poser un instant sur ce travail de très grande qualité artistique et plastique.

    DSC_0411.jpgLes deux salles consacrées à cette exposition thématique agrémentent parfaitement le site et les 5 autres salles où exposent les 53 membres permanents du Centre des Métiers dans toutes les autres matières bois, textile, verre, osier, papier … Soit un total d’un peu plus de 70 créateurs à découvrir !

    L’exposition est ouverte jusqu’au 3 septembre tous les jours de 13h à 18h et le dimanche de 10h à 12h et de 13h à 18h. Une belle occasion pour découvrir aussi le joli potager et son jardin de 67 ares arborés de nombreuses sculptures monumentales.

    Info : www.laspirale.be – 083 690 790

  • Circulation sur la ligne du Bocq pendant les mois de juillet et d’août

    4605 g-Dorinne-040708.JPGEn 2017, en plus des circulations habituelles des samedis, dimanches et jours fériés, le Chemin de Fer du Bocq circulera également chaque vendredi de juillet et août.

    Cette initiative prise depuis cette année permet d'offrir la possibilité de venir passer un moment de détente et de découverte sur le Chemin de Fer du Bocq en dehors des week-ends. Les vendredis, deux départs sont proposés à partir de Spontin à 14hO5 et 16h15. La balade dure 1h40 et est commentée. Elle s'effectue à bord d'un authentique autorail de 1952.

    Outre les vendredis de juillet et août, le Chemin de Fer du Bocq est ouvert les samedis et jours fériés. Les dimanches la balade est agrémentée d'une variété dans le matériel historique utilisé: la première partie du trajet s'effectue en autorail, la seconde à bord d'un train tracté par une locomotive Diesel de 1955 et des voitures de 1935 avec sièges en bois.

    Ne manquez pas non plus le festival les 12, 13 et 15 août avec des circulations supplémentaires remorquées par des locomotives à vapeur et Diesel ainsi que de nombreuses animations en gare ! Plus d'infos par la suite.

    Plus de renseignements sur www.cfbocq.be pour les horaires complets ou au 083/48.01.01 ou 0495/61.49.56. Vous pouvez aussi cliquer sur 2017 - guide pratique - horaires et infos.pdf pour obtenir ces détails.

    Petit rappel historique

    La ligne 128 Ciney-Yvoir fut construite en étapes successives de 1898 à 1907 par les Chemins de fer de l'Etat Belge (devenus "SNCB" en 1926).  Outre le trafic voyageur, c'était essentiellement les convois de marchandises qui arpentaient cette petite ligne blottie au fond de la vallée du Bocq.  Ces trains permettaient la desserte des nombreux raccordements industriels qui jalonnaient le parcours, notamment les carrières, les fours à chaux et les cours à marchandises des gares où les agriculteurs venaient y charger leur production.

    Les trains de voyageur furent arrêtés en 1960 et remplacés par des autobus de substitution.  Les trains de marchandises quand a eux, ont continué la desserte tant bien que mal, chaque année de manière plus discrète jusqu'en 1983 où le dernier raccordé de la ligne ferma ses portes (carrière de la Rochette à Spontin). 

    A ce moment la ligne du Bocq tomba dans l'oubli, seul passait une ou deux fois par an un véhicule rail/route de l'armée belge chargée de la surveillance des installations.  En effet, avec ses consoeurs les lignes 126 et 150, la ligne 128 formait un contournement ferroviaire de Namur, nœud stratégique, en passant par Statte, Modave, Havelange, Ciney, Yvoir, Anhée, Maredsous et Tamines.  De ce fait, malgré leur suppression, ces trois lignes étaient "préservées" par l'armée belge. Depuis le début des années ‘90, l'armée décida de ne plus reprendre ces lignes à leur inventaire. 

    En 1992, le Patrimoine Ferroviaire & Tourisme se lança dans une grande aventure ; sauvegarder le patrimoine de la ligne du Bocq et en faire une ligne touristique sous l'appellation "Chemin de Fer du Bocq".

    Cette ligne touristique compte parmi les plus belles et spectaculaires lignes de chemin de fer de Belgique, de par son tracé pittoresque aux travers d’une grande variété de paysages ainsi que les nombreux viaducs et tunnels qui la compose.

    DSC_0395.JPG

     

  • Marché des artisans à Natoye le 9 juillet, le vrai artisanat mis à l'honneur

    DSC_0387.jpgCe dimanche 9 juillet, le Centre d’Animation et de Diffusion Culturel et Touristique « La Spirale » situé à Natoye proposera son marché artisanal de l’été dans son superbe jardin sauvage orné de nombreuses sculptures.

    Si depuis plus 25 ans, La Spirale propose un marché de Noël qui dépasse de loin les frontières du Condroz, cela fait trois ans que la même dynamique est proposée en été. Ce seront une trentaine d’artistes et artisans de haut niveau et issus de tout le pays, qui vont étonner le public par leurs multiples créations. Dans la mouvance de ce qui est présenté toute l’année dans son Centre des Métiers d’Art, ce rendez-vous différera de beaucoup d’autres de par la qualité des artistes et artisans présents.

    Les visiteurs ne découvriront que des véritables créateurs d’art, sévèrement sélectionnés, qui ont la passion du travail bien fait et de l’authenticité. En déambulant, ils rencontreront des céramistes, sculpteurs de papier, sur bois, sur pierre et sur métal, tourneurs sur bois, créateurs de bijoux, ou encore un dinandier, tisserande, forgeron, émailleur sur cuivre, peintre sur porcelaine, créateur de luminaire, de girouette, d’oeuvres en plumes d’oiseaux, … Nombre d’entre eux feront une démonstration de leur savoir-faire sur place afin que le public puisse ainsi encore mieux apprécier les heures de travail nécessaire aux créations. Tous les emplacements seront couverts.

    DSC_0402.jpg

    DSC_0416.jpgCet événement s’inscrit pleinement dans la dynamique du Centre des Métiers, ouvert toute l’année, pour promouvoir ces femmes et ces hommes de passion avec la volonté de rendre les lettres de noblesse à l’artisanat de qualité bien différent des loisirs créatifs.

    Les visiteurs auront de plus l’occasion de déambuler dans les belles salles d’expositions qui accueillent les œuvres des 53 membres de l’association ainsi que l’exposition « Pierre et Métal » proposée durant tout l’été. Soit un peu plus de 70 créateurs supplémentaires à découvrir.

     En pratique

    Le marché est ouvert le dimanche de 11h à 19h

    Prix d’entrée : 3 euros pour les plus de 16 ans. Info : www.laspirale.be

    Le vaste parking à l’école communale de Natoye sera accessible.

  • On est passé entre les gouttes à la brocante de Hamois !

    DSC_0156.jpgAlors que 204 emplacements avaient été réservés, près de 85 % d'entre eux se sont effectivement déplacés sur le site d'Hubinne pour la traditionnelle brocante de la Gatte d'or. Il faut bien dire que le risque de la venue de la pluie était loin d'être nul et que ce n'est pas parce qu'il pleut à Charleroi, qu'il pleut dans le Condroz ! 

    De manière générale, les responsables du RCS Condruzien, organisateurs de la brocante sont satisfaits car ils ont eu du monde, surtout à partir de la fin de la matinée et que leur invitation, pour le traditionnel verre de l'amitié, a bien été suivi.

     

    DSC_0154.jpg

    En cliquant, en haut, à droite, dans l'album intitulé "brocante Hamois 2017" vous découvrirez 10 photos prises ce dimanche

     

     

     

  • Les Toûrsiveux dè Gros Tiyou de Havelange ont emmené le public dans les couloirs du temps

    DSC_0005.jpgOn peut qu’être que Toûrsiveux pour préparer son 39e chapitre sous une pluie battante afin nul goutte ne trouble les fastes du lendemain mis à part une température plutôt automnale  vu que tout se passe au dehors !

    Si 38 confréries étaient présentes, dont 4 françaises, beaucoup viennent au chapitre à Havelange pour suivre un spectacle haut en couleur, très humoristique et à chaque fois inédit. Cette année, le thème des couloirs du temps et l’origine moyenâgeuse avaient été choisis, la plupart des Toûrsiveux étant habillés en tenue d’époque.

    DSC_0071.jpg

    DSC_0011.jpgLe programme de la journée est désormais bien connu : rassemblement devant la fontaine des Toûrsiveux, cortège (cette année) sous protection de la police locale jusqu’au domaine des Toûrsiveux où le chapitre a pu se dérouler agrémenté de nombreuses saynètes dont cette année, un tir à l’arc à flèche pour les intronisés d’honneur des confréries après qu’ils aient trié le tilleul !

    DSC_0127.jpgSi Aurèle Mariage, après une année de stage a été intronisé en tant que confrère Hardi, Freddy Eloy a été nommé aspirant. Comme à chaque fois, des personnalités de Havelange ont été intronisés membres d’honneur : Vinciane Moiny et Michel Vanherck pour leur participation assidue aux festivités des Toûrsiveux, Magalie Baron, havelangeoise depuis 6 ans, éducatrice spécialisée, Christophe Borsu, le nouveau boucher de Havelange, Julie Dautrebande, une des personnes ayant repris le café du Baty depuis la retraite de Madeleine, Ophélie Warnier et Thomas Pierard, présidents du patro de Havelange ainsi que Gladys Degand et Françoise Eloy.

    DSC_0100.jpg

    En cliquant, en haut, à droite, sur l'album intitulé "Toursiveux 2017", vous découvrirez 145 photos prises ce dimanche

  • Les sportifs, la culture et les champions une nouvelle fois mis à l’honneur lors de la 5e édition des Vaches d’Or

    DSC_0007.jpg

    Un air de vacances planait déjà à la veille du 1er juillet au théâtre communal de Ciney où était organisée la 5e édition des Vaches d’Or. En maîtresse de cérémonie, l’échevine de la culture et des sports Géraldine Desille, en parfaite symbiose avec Vincent Pagé dont les sketches extraits de « tronches de vie » et les petites mots bien à propos rythmaient la présentation des différents lauréats.

    DSC_0003.jpgL’échevine a souligné le travail difficile de la commission des sports et de la culture, à qui revient la tâche d’attribuer ces mérites, tant les candidatures qui sont transmises sont de grande qualité ! Après la remise des vaches d’or aux différents lauréats, tous les champions ont été invités sur la scène du théâtre communal. Voici en détail, les lauréats :

    DSC_0005.jpgMérite sportif individuel : Charlotte Gilson, 16 ans, du Cercle de Tir du Condroz, qui a intégré l’équipe nationale dès l’âge de 15 ans. Citons son palmarès de la saison : 1ère au concours Fémina, 3 premières places en école de tir sportif pour jeunes, 1ère au Belgian open air, 4ème lors d’une compétition internationale et 3 fois dans le top 15 avec l’équipe nationale belge lors de matchs internationaux. Son rêve est de faire les J.O. !

    DSC_0009.jpgMérite culturel individuel : Jacques Jouan, membre de l’équipe du centre culturel et de la compagnie Saint Sébastien des arbalétriers. La commission a souhaité l’honorer pour son dévouement sans borne au service de la culture cinacienne à l’aube de son départ à la retraite.

    Mérite culturel collectif : pôle musical et artistique des Chemins d’Ariane en collaboration avec Jeunesse et Santé

     

    DSC_0014.jpg

    DSC_0019.jpgMérite sportif collectif : l’équipe de division 2 messieurs de l’ARCH, qui, le 14 mai dernier à Schaerbeek, grâce à une belle 2ème place lors de cette compétition, a permis au club d’accéder à la division 1 francophone dès la saison prochaine

     

    DSC_0022.jpgComitard sportif : Jacques Pierson qui a créé le Contact Club Condruzien avec la section locale d’Altéo de Ciney en 1979. Outre les cours de natation qui se tiennent tous les mardis, Jacques aura également mis en place dans ce cadre des séances de psychomotricité et de cyclodanse. Il a toujours chercher à faciliter l’accueil de la personne malade, valide et handicapée tant aux niveaux sportif, social que culturel.

     

     

    DSC_0050.jpg

    Mérite culturel du promoteur : Christophe Dozin, professeur à l’institut Saint Joseph de Ciney. Il s’est penché sur un sujet très lourd tout au long de l’année scolaire, à savoir la radicalisation en partenariat avec le Centre Culturel et l’association « annoncer la couleur »

     

    Pour voir 51 photos prises vendredi soir au théâtre communal, il suffit de cliquer, en haut, à droite, sur l'album intitulé "Vaches d'or 2017"