Vie économique

  • Petit déjeuner OXFAM à Ciney le dimanche 19 novembre

    Le dimanche 19 novembre, de 8h à 12h, dans la salle du restaurant de l’internat de l’Athénée Royal Jules Delot, 1, rue de Saint Quentin, l’équipe Oxfam-Magasin du Monde de Ciney organise une nouvelle fois un petit déjeuner Oxfam à partir des produits du commerce équitable et de produits locaux : prix de 5 , adultes et 3 €, enfants.

    petitdejoxfam.png

    Animation «une autre mode est possible» pour la campagne de crowdfunding pour le développement de t-shirts équitables et bio.

    De plus amples informations sur le projet « une autre mode est possible ! » selon le site d'OXFAM:

    Les dividendes annuels d’Amancio Ortega, le fondateur de la marque de vêtements Zara, correspondent à plus de 800.000 fois le salaire moyen d’un ouvrier indien de la confection. Ce chiffre symbolise à lui seul les inégalités qui gangrènent les filières textiles. Des inégalités aux conséquences dramatiques pour des millions de travailleurs, en premier lieu les victimes d’accidents tels que celui du Rana Plaza au Bangladesh en 2013.

    En 2017-18, Oxfam-Magasins du monde et ses partenaires veulent montrer que ces atteintes aux droits humains et à l’environnement ne sont pas une fatalité ! Notre campagne mettra ainsi en avant quelques-unes des nombreuses initiatives et alternatives en faveur de chaines textiles plus durables : de l’interpellation de sa commune en matière d’achats publics à la réparation / customisation de vêtements, en passant par l’achat équitable, éthique, biologique ou de seconde main, etc.

    Quelles alternatives « slow fashion » seront les plus en vue ? Notre réseau de seconde main bien sûr, mais aussi nos produits textiles équitables, notamment une nouvelle gamme de t-shirts faisant l’objet d’une campagne de financement participatif (lancement fin septembre). Vous aussi vous voulez changer votre manière de vous habiller ? Toutes les ressources, outils et pistes d’activités concrètes sur ce site. A vous d’agir !

    Présence de St Nicolas de 10h à 11h.

  • 113 enfants ont découvert le monde des adultes à Havelange à l’occasion de place aux enfants

    DSC_0037.jpgDans la commune de Havelange, la journée place aux enfants rencontre toujours autant d’engouement, aussi bien du côté des hôtes d’un jour que des participants, puisqu’ils étaient 113 cette année venant des 4e, 5e et 6e primaire de l’entité. A la différence des communes voisines, les activités proposées duraient toute la journée.

    DSC_0059.jpgLes lieux qui sont habituellement inaccessibles aux enfants leur étaient ouverts pour les emmener à la découverte du décor quotidien des adultes. Parmi les 40 professions à découvrir, outre les grands classiques comme les policiers et les vendeurs, citons, un éleveur de chien, un colombophile, un graphiste-illustrateur, un tailleur de pierres, un guide nature, …. Les enfants avaient également la possibilité de cuisiner avec des plantes sauvages, de fabriquer de la pâte à tartes, d’apprendre comment faire un dessin, de préparer les petits gâteaux pour le goûter intergénérationnel, …

    DSC_0063.jpg

    En matinée, une découverte a été suivie de la vision du film «Paul dans sa vie », hommage à un paysan pur et dur de 70 ans de la Hague, l'un des derniers à se sentir en harmonie avec son activité et son environnement. Ce film était lié au thème de cette année de place aux enfants, «Venir d’ailleurs » qui permettait de remonter le temps il y a 50 ans. L’après-midi, deux découvertes ont été suivies d’un goûter intergénérationnel à la salle à Méan avec les aînés. Si chaque enfant amenait son pique-nique pour midi à la salle du Foyer des Jeunes de Havelange, un potage, fabriqué par Nicole Mariage-Lecomte leur a été offert.

    En cliquant, en haut, à droite, sur l'album intitulé "Place aux enfants Havelange 2017", vous découvrirez 31 photos prises ce samedi matin.

  • Moins de pommes cette année, moins de travail pour la Mobipresse à Ciney comme ailleurs !

    Cette année, les gelées au mois d’avril ont eu des conséquences pour pas mal de producteurs de pommes et de poires de notre région. En conséquence, la quantité de pommes à presser pour les transformer en jus grâce à la Mobipresse est en chute pour presque tout le monde !

    DSC_0558.jpg

    DSC_0559.jpgPour une famille de Falmignoul venue dans le domaine de l’IMS au Tienne à la Justice à Ciney pour y presser leurs pommes, «on est passé d’une tonne à 100 kg cette année, c’est catastrophique ». Par contre, pour une famille de Florée, «leurs pommiers à haute tige ont donné comme les années précédentes ».

    DSC_0560.jpgPour Claudy Noiret, de Couvin, à l’initiative du projet Mobipresse, «80 % de pommes et de poires en moyenne pour les producteurs, c’est aussi une catastrophe pour nous, mais le jus de pommes serait meilleur, c’est comme pour le vin ! Des dates ont été annulées, comme à Ciney le samedi. Heureusement, les gens nous restent fidèles d’année en année en repartant avec un jus de pommes qu’ils peuvent garder 2 ans, vu son conditionnement en cubi. Des nouveaux arrivent également ! Nous espérons que notre petite entreprise puisse survivre car nous fêterons nos 10 ans l’an prochain ! »

    DSC_0561.jpg

     

  • Portes ouvertes à la cidrerie du Condroz durant l'été

    20170606 Affiche JPO Cidrerie du Condroz.jpgLes journées portes ouvertes de la Cidrerie du Condroz auront lieu les dimanches 9 et 23 juillet, 6 et 20 août et 10 septembre de 13h à 20h.

    Pour chacune de ces journées estivales, les responsables comptent créer une ambiance sympathique et festive avec des visites de la Cidrerie ainsi que de la Ferme de Froidefontaine, des dégustations de cidre et de jus de pomme, de la petite restauration, des animations et de la musique tout au long de la journée pour le plaisir des grands et des petits.

    La cidrerie est située à Froidefontaine 1, Barsy. Pour plus infos, info@froidefontaine.be
     
  • Hamois vous accueille ce week-end pour l'opération Wallonie Bienvenue

    walloniebienvenueHamois171.JPG35 ambassadeurs, sites, ... vous ouvrent vous ouvrent leurs portes : expo de matériels agricoles anciens, visite d’un jardin exceptionnel, délices d’Italie, une maison rose, peintres, céramistes, couture, ébéniste, espace muséal, atelier floral, vannerie, promenades, restauration, expositions… Vous n'aurez que l'embarras du choix !

     

    walloniebienvenueHamois174.JPGRendez vous ces samedi 17 et dimanche 18 juin de 10h à 18h au départ de l'Office communal du Tourisme et de la Culture de Hamois, 25, rue d'Hubinne à Hamois pour y recevoir toutes les infos.

    Vous pouvez aussi surfer sur www.walloniebienvenue.be pour obtenir toutes les infos.

    WalloniebienvenueHamois.JPG

  • Technobel lance en Wallonie et en exclusivité la première formation « IoT Expert Smart Industry Oriented »

    L’Internet des Objets (IoT) au coeur de la stratégie du Centre Technobel

    Depuis plusieurs mois déjà, Technobel s’intéresse aux technologies liées à l’Internet des Objets. Un catalogue complet de formations dédiées - repris sous le nom de programme ELIOT (pour Experiential Learning with Internet of Things) - a d’ailleurs vu le jour en 2016.

    Dans le cadre de ce programme, Technobel est fier de lancer, en Wallonie, la première formation professionnelle qualifiante exclusivement consacrée à l’Internet des Objets et appliquée au monde de l’industrie. Gratuite pour les demandeurs d’emploi, les participants parcouront durant 70 jours les enjeux technologiques liés à l’IoT.

    Plus qu’une évolution, une révolution !

    Résultante d'une multitude d'évolutions technologiques, l'Internet des Objets représente un enjeu colossal, tant pour les particuliers que pour les professionnels. On comptera en effet plus de 50 milliards d'objets connectés d'ici 2020 (Cisco) à travers le monde. Ces objets intelligents bouleverseront nos habitudes quotidiennes en invitant la technologie partout et tout le temps !

    En termes économiques, l’Internet des Objets représentera par ailleurs une malle de près de 20 billions de dollars dans la prochaine décénie. Les entreprises et les industries l’ont bien compris, l’IoT, en plus d’être un véritable levier pour l'innovation technologique, leur permettra de rester compétitives, de créer de nouveau produits, services et donc de se démarquer !

    Se construire un profil de compétences pointues grâce à Technobel

    La formation « IoT Expert - Smart Industry oriented », construite en partenariat avec le Centre Technifutur, permettra aux demandeurs d’emploi de se spécialiser dans un domaine de compétences pointu et hautement recherché par les entreprises qui ne souhaitent pas louper le train de la transformation numérique de leurs activités 

    Technobel, en tant que Centre de compétences spécialisé dans l’informatique, souhaite, au travers de ses formations expertes, d’une part sensibiliser le monde économique aux changements technologiques et à leurs enjeux économiques et d’autres part former du personnel compétent capable de concevoir, d’implémenter et d’assurer la maintenance de solutions numériques innovantes.

    Détails sur la formation

    Durée : 70 jours Dates : du 05/09 au 18/12/2017 Prix : formation gratuite pour les demandeurs d’emploi Lieu : Technobel (Ciney) et Factor-e (Dinant)

    Technobel —Allée des Artisans , 19 CINEY — 0800 188 22— www.technobel.be

  • 1er juin, Journée Mondiale du Lait ! A lire !

    La Cellule d’Information Lait rappelle l’importance du lait dans une alimentation équilibrée

    Lire la suite

  • Salon du fromage et des produits laitiers à Ciney

    Comme souvent, plein soleil le jour de l’Ascension à l’occasion des portes ouvertes de l’école provinciale d’agronomie et des sciences de Ciney, journée qui coïncide avec le salon du fromage et des produits laitiers, premier salon professionnel de notre pays ouvert au grand public.

    DSC_0570.jpg

    DSC_0551.jpgPour les Cinaciens, c’était l’occasion de goûter le Collégial et le dernier né du pôle fromager de l’EPASC, le Jacquentin, un fromage à pâte molle, sans lactose, avec une croûte fleurie recouverte de thym. Pour trouver le nom de ce fromage, il suffit de se souvenir de Jacques Warnier, l’ancien directeur de l’EPASC et de Saint Quentin ! A vous de trouver l’astuce !

    Lors de l’inauguration officielle, en présence de la direction de l’EPASC, des autorités provinciales, cinaciennes, de la ministre régionale Eliane Tillieux et des représentants des ministres Collin et Borsus, plusieurs discours ont été prononcés.

    DSC_0567.jpg

    DSC_0564.jpgQuelques chiffres ont été énoncés par le représentant du ministre fédéral Borsus : «Je me permets de souligner le rôle joué par l’AFSCA qui s’est dorénavant dotée, à la demande du Ministre Borsus, d’une cellule spécialisée dans l’accompagnement des petits producteurs alimentaires. Cette cellule initiée en 2015 est dorénavant à 100% opérationnelle et a pour objectif de faciliter les contacts entre les petits producteurs et l’Agence alimentaire. Son rôle d’accompagnement et de vulgarisation des normes est une priorité. La Cellule de vulgarisation et d’accompagnement est pour cela un point de contact direct pour les opérateurs. Si on se concentre sur les producteurs de produits laitiers à la ferme : ils étaient 666 début 2015 pour 790 en 2017 (soit plus 18,6 %). En ce qui concerne les producteurs de fromage au lait cru, leur nombre ne fait qu’augmenter et on en dénombre plus d’une centaine en Région wallonne. »

    DSC_0565.jpgPour le représentant du ministre régional Collin : «le hall relais agricole de Saint Quentin, aidé par la Région wallonne, a permis de diversifier et d’encouragezr les producteurs. La plupart sont passé par le pôle fromager pour commercialiser, et fabriquer et mettre en évidence nos produits wallons. » En s’adressant aux consommateurs présent ou qui achètent wallon pour leurs produits laitiers : par votre acte, vous pouvez influencer la production, vous êtes acteurs et consommateurs ! »

     

    DSC_0566.jpgLa ministre régionale Eliane Tillieux, de passage pour goûter les produits locaux a rappelé, qu’en tant que ministre en charge de la formation professionnelle, que l’école provinciale était importante car les filières que les étudiants y poursuivent mènent à des métiers dont on a besoin !

    En cliquant, en haut, à droite, sur l'album intitulé "salon fromage 2017", vous découvrirez 56 photos prises essentiellement au salon du fromage.