Vie politique

  • Nouvelles du conseil communal de Havelange du 18 mars

    Actualisation du Règlement d’ordre intérieur du Conseil communal par le nouveau conseil

    Comme le prévoit le Code de la démocratie locale et de la décentralisation, le conseil communal a adopté un règlement d'ordre intérieur pour cette législature. Les modifications apportées au précédent en vigueur concernent principalement l’envoi des convocations par courriel pour les conseillers qui le souhaitent mais aussi l’augmentation du jeton de présence pour les conseillers. Celui-ci passe de 37,50 € bruts par séance à 60 € bruts. Le ROI adopté sera consultable sur le site communal.

     

    Interdiction de tout passage sous le viaduc de Somme-Leuze

    Pour assurer la sécurité des personnes, le Conseil a ratifié une Ordonnance de police arrêtée par le Collège interdisant tout accès et passage sous le viaduc de Somme-Leuze à Méan. Les travaux de réfection du viaduc sont prévus dans quelques mois, en attendant, il devenait urgent de sécuriser les lieux.

     

    Approbation du Budget 2019 du CPAS 

    Le conseil communal a approuvé le budget 2019 arrêté par le Conseil de l’Action sociale arrêté le 12 février 2019, le Conseil de l'Action Sociale de Havelange (exercice de tutelle depuis 2014). Le budget ordinaire se clôture en recettes et en dépenses à la somme de 1.370.853,93 €.  Le montant de la participation communale est de 513.073,26 € soit le montant de 2018 indexé de 2 %.

     

    Plan de pilotage des écoles : convention d’accompagnement avec le CECP

    Le Conseil de l’Enseignement des Communes et des Provinces (CECP) accompagnera les directions et les équipes éducatives de nos trois écoles (6 implantations) dans la rédaction et la mise en œuvre de leur plan de pilotage. Ce dernier constitue une des premières mesures décrétales issues des travaux du Pacte pour un enseignement d’excellence. Il vise différents objectifs : amélioration des compétences, réduction des différences de résultats entre enfants plus ou moins favorisés, inclusion des élèves à besoins spécifiques, etc. Chaque plan comprendra un diagnostic collectif établi par les équipes éducatives, la définition d’objectifs et des stratégies pour les atteindre. Notre commune dans la mise en place de plan dans nos 3 écoles communales (6 implantations). Une fois approuvé par la Fédération Wallonie-Bruxelles et le conseil communal, chaque plan deviendra un « contrat d’objectif » qui engagera les écoles, la Commune en tant que pouvoir organisateur et la Fédération en tant que Pouvoir régulateur.

     

    Composition de la CCA (Commission communale accueil temps libre et du Hall Omnisports 

     

    Les dernières désignations ont été actées lors de ce conseil communal dans ces deux assemblées, un tableau des représentants communaux désignés par le conseil communal pour le représenter dans toutes les intercommunales et asbl actives sur le plan communal ou supracommunal, pourra être consulté sur le site internet de la commune après désignation de ces personnes dans les différentes Assemblées générales.

     

    Présentation des activités du GAL (Groupe d’Action Locale) par sa coordinatrice Amandine Mailleu

    La commune est active dans plusieurs secteurs (l’agriculture, l’économie, la mobilité, la cohésion sociale) à travers les actions menées par le Gal et ce, en partenariat avec 3 autres communes. Peu de gens savent exactement ce qui est fait pour eux, le document qui est mis sur le site internet de la commune leur permettra de découvrir ces actions concrètes qui améliorent leur quotidien (visites bénévoles chez les personnes malades, apprentissage de la mobilité douce dans nos écoles, accompagnement des agriculteurs dans l’autonomie fourragère, mise en réseau des indépendants, épicerie sociale,…)

    Prochain Conseil communal le 1eravril 2019, notamment pour une présentation du Guide communal d’urbanisme et du cahier des charges de la future Maison Rurale Polyvalente

  • Présentation de l’Espace Solid’Aire par les jeunes conseillers à la Résidence des Amandiers

    DSC_0046.jpgCe mercredi du congé de carnaval, le Conseil Communal des jeunes de Havelange a programmé une rencontre avec les futurs partenaires du projet Espace Solid’Aire dans les locaux de la Résidence des Amandiers de Maffe. L’événement s’est déroulé en présence de membres du conseil communale des enfants de Havelange, de résidants des Amandiers de Maffe, de responsables de l’école communale de Maffe en projet avec l’école du dehors, de responsables du comité de la salle de fête et de la jeunesse de Maffe ainsi que de Renaud Dellieu, échevin de la jeunesse, Antoine Mariage, échevin de l’enseignement et Annick Duchesne, présidente du CPAS.

    DSC_0043.jpg

    DSC_0045.jpgPedro, Simon, Guyaume et Cyril du Conseil Communal des jeunes ont commencé à rappeler que suite à une enquête réalisée dans les 3 maisons de repos de la commune, un premier projet, un banc Solid’Aire, avait été inauguré à Miécret le 1ermai de l’an dernier. Une plaque, située près du banc, explique la démarche entreprise.

    i286823014302109028._szw1280h1280_.jpg

    Pour plus d’infos sur ce projet, cliquez sur http://ccjeunesse-havelange.123siteweb.fr/439677948

    DSC_0051.jpgOn peut rappeler les objectifs du projet intergénérationnel mené par les jeunes conseillers : favoriser la création de liens durables et réciproques entre les générations, stimuler de nouvelles initiatives intergénérationnelles, contribuer à briser les stéréotypes liés à l’âge, faire en sorte que l’intergénérationnel soit et reste une démarche naturelle et spontanée et sensibiliser au respect de la nature et de son environnement.

    Plan d'aménagement modifié.jpg

     

    Pour mieux voir ce projet en mode pdf, cliquez sur Plan d'aménagement modifié.pdf

    Ils ont ensuite présenté le projet de création d’un espace partagé intergénérationnel en partenariat avec différents acteurs de Havelange : le Conseil Communal des Enfants, les services technique, Enfance Jeunesse et cadre de vie communaux ainsi que pour Maffe, l’école communale et les comités de la salle et de la Jeunesse. Suite à un appel à projets, une somme de 2.500  a déjà été octroyée pour le futur aménagement (il est situé à quelques mètres de la résidence où existe depuis des années deux vieux bancs non adaptés aux personnes âgées bien visibles sur la photo ci-après) : plantation de haies fruitières, une aire de repos avec des bancs adaptés, des bacs potagers, panneaux didactiques, parking vélo, installation d’hôtels à insectes, le tout délimité par une clôture de châtaignier.

    DSC_0057.jpg

    DSC_0048.jpgPour compléter le premier aménagement notamment par un abri, le Conseil Communal des jeunes va bientôt s’inscrire dans un nouvel appel à projet de la région wallonne intitulé "C’est ma ruralité" dont l’objectif vise la promotion du bien-être, de la convivialité, ainsi que les liens intergénérationnels en régions rurales.

    DSC_0052.jpg

    Cette réunion s’est terminée manière conviviale autour d’un goûter servi par les jeunes conseillers communaux avec les résidents et les différents partenaires.

    Pour découvrir près de 20 photos prises ce mercredi après-midi-midi, il suffit de se rendre, en haut, à droite, à la rubrique "Projet Espace Solid'Air Maffe".

  • Pour raisons de santé Luc Fontaine n’est plus échevin à Ciney

    Jean-Marc Gaspard devient 2eéchevin et Luc reprend la présidence de la Régie des Sports

    Lire la suite

  • Près de 2.500 jeunes dans les rues de Ciney pour le climat

    DSC_0083.jpgLes étudiants des écoles secondaires de Ciney, de la première à la sixième (à l'exception de élèves de l'EPASC) se sont unis pour organiser une marche pour le climat. Tout s’est bien déroulé dans la bonne humeur et sans débordement : des délégués des étudiants cadraient bien la manifestation, demandant aux jeunes de marcher sur les rues et non sur les trottoirs, une vingtaine de représentants de la zone de police encadraient bien le cortège, en moto à l’avant, à vélo à l’arrière et protégeant chaque carrefour (la circulation automobile était interdite comme le parking place Monseu depuis 7h au matin), parents et passants prenant des photos et applaudissant au passage les jeunes.

    DSC_0057.jpgLe rassemblement se faisait à 9h précises place Monseu où quelques discours ont été prononcés puis, étudiants avec les délégués en tête et portant une banderole où était écrit « nous sommes le pouvoir du changement » ont pris la direction de la rue Notre Dame en entonnant « on est plus chaud, plus chaud que le climat ! ». Le cortège, où beaucoup de calicots avaient été confectionnés, est passé rue Notre Dame, Avenue de Namur, rue du centre, rue Courterjoie, rue Edouard Dinot, rue Commerce, rue Capucins, devant la gare et rue Piervenne avant de se retrouver au pied du kiosque pour les conclusions de la marche.

    DSC_0117.jpgLa cortège s’est arrêté devant chaque école primaire où les écoliers arboraient également des calicots, chantaient pour le climat et applaudissaient la démarche de leurs aînés. Un arrêt s’est également déroulé à l’hôtel de ville où des pétitions signées ont été remises à Frédéric Deville, bourgmestre. Les jeunes ainsi que quelques citoyens en ont également profiter pour ramasser les déchets qui étaient présents sur les trottoirs et routes de la ville.

    DSC_0091.jpgCe n’était pas la première fois que des étudiants cinaciens participaient à une marche en faveur du climat car bon nombre d’entre eux ont pris part aux marches qui se sont déroulées à Bruxelles ou à Namur (à chaque fois, ce n’était pas les mêmes classes qui étaient concernées). L’action des jeunes à Ciney ne s’arrête pas à cette marche, car, au sein de chaque école (dont l’EPASC), des « Green Team » vont être mises en place pour débattre de manière citoyenne sur tous les futurs enjeux climatiques.

     

    DSC_0143.jpg

    DSC_0060.jpgDiscours de Coline Briard de 6ede l’institut Saint Joseph

    Comme Coline avait écrit ce texte sur sa page Facebook, les représentants de chaque école ont décidés qu’elle lirait son discours du haut du kiosque avant le départ de cortège. Le voici, in-extenso :

     

    Chères autorités

    Je m’adresse à vous dans votre ensemble parce que je pense que vous êtes tous, à votre échelle, responsables de la situation actuelle. Aujourd’hui, je suis tout, sauf sereine. Aujourd’hui, je ne sais pas ce que me réservera demain. Aujourd’hui, je me dis que l’humanité a fait beaucoup trop de dégâts pour s’endormir l’esprit tranquille. Aujourd’hui, je m’adresse à vous, alors que mon intérieur pleure, hurle, est horrifiés et voudrait avoir la chance que vous avez, le pouvoir que vous détenez, l’impact que vous pourriez avoir ! Comment avez-vous pu laisser les choses aller si loin, sans jamais réellement tirer les sonnettes d’alarme ? Certes, le silence est sûrement plus simple. Oui, c’est vrai, ce serait plus facile de choisir de fermer les yeux et de tous jouer aux ignorants. Mais la simplicité ne nous est plus donnée aujourd’hui. Nous le savons tous, nous avions de l’or entre les mains, la nature était magnifique mais nous l’avons brisée !

     

    DSC_0061.jpg

    Chers politiciens

    Oui les politiciens, ces gens qui soit disant représentent le peuple, la population dans son ensemble. Oui, normalement, nous devrions nous reposer sur les choix et les programmes de nos élus, n’est-ce-pas ? Et pourtant, vous me semblez être à mille lieux d’une figure d’exemple. S’en suivant, j’aurais plusieurs questions pour vous Mesdames et Messieurs les politiciens. Est-ce que vous aussi, à 17 as, étiez inquiets, comme je le suis, de l’état de la planète ? Dites-moi, si vous aussi, ne saviez pas si avoir des enfants était encore censé en ces jours. Etiez-vous préoccupés par votre consommation (en tout genre) comme je le suis au quotidien ? Vous disiez vous parfois que vous n’auriez plus la chance de découvrir telle ou telle espère ? Si pas, alors voici une dernière question à votre attention. Trouvez-vous normal qu’une jeune citoyenne de 17 ans se pose (entre autres) toutes ces questions ?

     

    DSC_0070.jpg

    Chères multinationales

    Vous pour qui une remise en cause de vos modèles de développement est inimaginable malgré votre potentiel échec de plus en plus prévisible. Dites-moi, multinationalistes, industriels, lobbyistes, … est-ce que cette soif d’argent et de pouvoir sera-t-elle un jour assouvie ? Songerez-vous à trouver des solutions pour remédier à cela ? Géants de l’industrie pourraient rimer avec prévenants de l’écologie. Car, en fin de compte, tout l’or du monde ne vaut pas une deuxième planète !

    DSC_0166.jpg

     

    Chères autorités, chers politiciens, chères multinationales

    DSC_0108.jpgJe ne pense pas vous apprendre grand chose en vous disant que nous, jeunes citoyens inquiets de l’avenir qui nous est réservé, les manifestants du jeudi, les jeunes qui marchons dans les rues afin d’être entendus, habitons sur la même terre que vous. Nous sommes dans le même bateau. Nous allons tous droit dans ce fameux mur. Nous espérons tous avoir un avenir. Et je pense qu’il nous arrive à tous de laisser notre utopie submerger notre inconscient le temps d’un instant. Le temps de rêver à un monde meilleur. Mais un rêve qui se veut tout de même réaliste. Alors, je fais appel aujourd’hui aux utopistes qui sommeillent en vous. Humains, Terriens, Citoyens, politiciens ou peu importe qui vous estimez être, prouvez-nous que votre présence est indispensable, que nous pouvons placer notre avenir entre vos mains, que vous en prendrez soin ou du moins, que vous mettrez des mesures en place afin que nous en ayons un !

    Pour découvrir 116 photos que j'ai prises tout au long de la marche, il suffit de se rendre, en haut à la rubrique Albums Photos et de cliquez sur l'album intitulé "Marche Ciney climat".

  • Rapport sur l’administration et la situation des affaires de la commune de Hamois pour l’année 2018

    Comme chaque année à pareille époque, les différents services communaux de Hamois présentent tout ce qui s’est déroulé concernant l’administration et la situation des affaires de la commune pour l’année écoulée. Sur 144 pages, quelques tableaux, photos et pas moins de 19 chapitres, il est possible d’en connaître la synthèse, parfois de manière très précise : la composition des organes communaux, les commissions communales, la déclaration de politique générale, le personnel communal, population et état civil, les finances, les marchés publics, l’enseignement, urbanisme & environnement, le PCDR, les travaux, l’extrascolaire, les plaines communales, le CPAS, la RCA, leConseil consultatif des Aînés, Tourisme –culture & communication et enfin la Maison de la Mémoire

    D’abord quelques chiffres et quelques constatations avec, entres parenthèses, les chiffres de 2017 :

    • La population de la commune qui était en légère régression depuis 2015, repart à la hausse : elle compte 7.582 habitants pour 7.553 l’an dernier
    • Augmentation des naissances : 82 (58) dont aucune sur la commune
    • Augmentation des décès : 41 (28) dont 25 sur la commune (15)
    • Diminution des mariages, 23 (34) et des divorces, 8 (13)
    • Augmentation des reconnaissances prénatales : 45 (42) pour 2 postnatales (0)
    • 2 déclarations de choix de nom (0)
    • Statu quo pour le nombre de cartes d'identité d'enfant délivrées : 298 (299)
    • Diminution pour les nouvelles cartes d’identité délivrées, 1.157 (1.346)
    • 455 entrées (451) pour 534 sorties (478)
    • 170 mutations intérieures (108)
    • 15 radiations pour l’étranger (11) et 11 d’office (11)
    • Statu quo pour le nombre de passeports délivrées : 255
    • 452 élèves primaires au 15/01/2018 (453) et 441 au 30/09/2018
    • 259 élèves en maternel au 30/09/2018 (249)

     

    Dans ce rapport, on peut notamment apprendre :

    • Le montant des taxes de tous les documents que l’on peut demander, du prix des rouleaux poubelles, d’un support sacs bio, des poubelles avec ou sans serrures, d’un permis d’urbanisme, d’un carnet de cohabitation légale (15 ) plus cher qu’un carnet de mariage (25  ), de la caution (250  ) pour les poubelles des camps scouts, ….
    • Pour chaque achat par l’administration communale, sa description de l’achat, la procédure d’achat, son estimation et son montant définitif (pas moins de 18 pages du rapport !)
    • Durant 2018, la CLDR de Hamois s’est réunie à 3 reprises. Le 23 avril, le 29 mai et le 15 novembre. Outre ces réunions, d’autres rencontres citoyennes ont eu lieu pour des projets bien spécifiques. Entre autre, le 18 avril dans le cadre du projet d’Aménagement du Centre de Schaltin, avec les riverains et les membres des différentes associations du village. Le 29 mai, la CLDR avait convié les habitants du village d’Emptinne à une réunion de présentation de l’esquisse du projet d’Aménagement de la Place d’Emptinne.
    • Entretien de tronçons de voiries (dossier 2017 réalisé en 2018) : rues de Spontin, de la Préale, de Scoville, Barsy-Fontaine, de la Creugette, d’Asneux et Mars-aux-Frênes
    • Voiries concernées par un entretien de leur revêtement asphaltique (marché 2018 pour réalisation en 2019) : rue du Tutawet à Scy, rue de Buresse à Hamois, rue Miecret et rue d'Hubinne à Hamois, rue de Frisée à Schaltin, rue de Spontin à Natoye et rue du Paradis à Emptinne
    • Affichage des près de 200 tombes pour le renouvellement du cimetière de Schaltin
    • Les plaines communales de Hamois se déroulaient du 16 juillet au 10 août, comme d’habitude, dans les locaux de l’OCTC et de la Boverie à Hamois. Pas moins de 441 enfants âgés de 2,5 à 12 ans ont été accueillis pendant les 4 semaines de plaines, ce qui représente une augmentation de 10 % par rapport à l’an dernier.
    • 476 participants aux stages sportifs de la RCA pour 47 animateurs engagés comme étudiants ou article 17 (CDD moniteur sportif)
    • Statistiques de fréquentation de l’OCTC : 429 personnes (207) + 32 dans des groupes (65). 3 vélos électriques ont été achetés et mis à disposition par la Maison du Tourisme Condroz-Famenne. Ils sont disponibles en location à l’OCTC : 30 en 2018 (13)
    • Le 11 septembre, une délégation de la Maison de la Mémoire s'est rendue au Palais Provincial pour la cérémonie de remise des chèques aux lauréats de l'appel à projets pour l'année 2018 dans la cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale. La somme reçue de 1.250 € servira à financer l'édition du Volume III de la série "Histoire et Patrimoine" consacré aux expositions 2017 et 2018 de la Maison de la Mémoire de Hamois.

     

    Au niveau des permis d’urbanisme délivrés par le Collège communal, on peut notamment apprendre :

    • Construction d’une habitation unifamiliale : 16 (17)
    • Construction de 2 habitations unifamiliales (permis groupé) : 1
    • Démolition d’une habitation : 1
    • Transformation et/ou extension d’une habitation : 25 (18)
    • Construction d’une véranda : 2
    • Création de nouveau(x) logement(s) dans une habitation : 5 (6)
    • Transformation d’une grange en logement(s) : 3 (1)
    • Extension de bureaux : 1
    • Modification des matériaux de parement de façades : 7 (2)
    • Construction et/ou transformation d’un car-port/garage : 3 (5)
    • Construction d’une annexe (atelier, remise, abri à bois...) : 3 (5)
    • Construction d’un hall de stockage avec appartement : 1
    • Construction d’un abri pour animaux : 1 (1)
    • Construction d’un auvent au-dessus des gradins du terrain de foot : 1
    • Construction de bâtiments agricoles (étable, hall agricole, écurie...) : 2
    • Extension de bâtiments agricoles : 3 (1)
    • Démolition d’annexes : 2
    • Abattage/élagage d’arbres : 3 (4)
    • Modification du relief du sol : 3 (6)
    • Aménagement d’une piste équestre non couverte : 1
    • Création de mares : 1
    • Réfection d’une allée de garage en matériaux imperméables : 1
    • Pose de panneau publicitaire : 1
    • Pose de panneaux photovoltaïques au sol : 2
  • Prestations de serment lors du dernier conseil communal à Hamois

    Lundi soir lors du premier conseil communal de l'année à Hamois, (désolé, j'étais bien loin de chez nous, à plus de 5.000 km !!!), Françoise Dawance a prêté serment comme présidente du CPAS et échevine et Laurent De Keersmaeker, son remplaçant au conseil, a prêté serment en tant que conseiller communal.

    image2.jpeg

  • Installation du Conseil de l’Action Sociale de Hamois ce jeudi 10 janvier

    Alors qu’habituellement, à Hamois, la prestation de serment des nouveaux conseillers de l’Action Sociale de la commune se déroulait à la Maison communale, pour cette nouvelle législature, elle a eu lieu dans les locaux du CPAS à Hamois, comme le demande la loi régionale. Avant leur première séance de travail, chacun a prêté serment entre les mains de Valérie Caverenne, bourgmestre. Présidé par Françoise Dawance, le conseil se compose deJosée Libion, Christine Chermanne, Louis Nihoul, Stéphane Dieudonné, Natacha Beugnier, Damien Nottebaut et Laurent Dekeersmaeker pour le groupe Ensemble et Daniel Meul pour Ecolo.

    Suite à sa désignation en tant que présidente du CPAS, Françoise Dawance sera remplacée comme conseillère communale par Laurent Dekeersmaeker, ce lundi 14 janvier, lors de la première séance de l’année du conseil communal.

  • Keep calm et be happy, premier discours de Frédéric Deville lors des vœux de Nouvel An à l’administration communale

    DSC_0012.jpgC’est en présence de la plupart des membres du conseil communal, de tous les membres du conseil de l’Action Sociale qui sortaient tout juste de leur première réunion, des représentants de la zone de police Condroz-Famenne et de la zone Dinaphi et des membres du personnel administratif, culturel enseignant et ouvrier que s’est déroulée la traditionnelle séance de vœux dont la date n’a pas variée : toujours le 2 janvier à 11h dans les locaux du Centre Culturel.

    DSC_0002.jpgPour Nathalie Constant, directrice générale, « Une nouvelle législature a débuté. La clé de contact est tournée. Le cruise control est activé. Cela étant, pour avancer, le carburant est essentiel ! En effet, un DG ne peut organiser ne peut organiser et gérer une administration sans vous, sans le professionnalisme dont vous faites preuve, quelque soit le service, le grade que vous occupez. L’année 2019 sera marquée par l’élaboration et la mise en œuvre du Programme Stratégique Transversal. Il définit les objectifs stratégiques de l’autorité, lesquels seront déclinés en objectifs opérationnels, eux-mêmes traduits en actions. Il précise les moyens humains, logistiques, financiers et les délais requis pour atteindre les objectifs fixés. Le PST, s’il représente une surcharge de travail du moins au début, c’est une surcharge nécessaire car il est un outil de planification qui s’inscrit dans une démarche de bonne gouvernance et permettra une visibilité accrue de l’action communale. Le PST favorisera l’émergence et/ou l’élargissement de synergies, le décloisonnement des services puisque ceux-ci, ainsi que les organismes para-communaux, seront pleinement associés à sa rédaction et sa concrétisation.

    DSC_0003.jpg

    DSC_0001.jpgAu niveau de l’administration communale, l’accent sera également mis sur l’amélioration de la communication interne. Il faut, en effet, transmettre l’information pour pouvoir impliquer ses collaborateurs, éviter des dysfonctionnements, uniformiser les procédures et renforcer ainsi l’efficacité des services. Une réflexion est actuellement menée dans ce but au sein du Comité de direction. Toutefois, tout ce qui précède ne dont pas occulter les missions légales que nous exerçons au quotidien. Nous avons donc du pain sur la planche ! Comme je l’ai déjà dit il y a un an, nous ne doutons pas de la poursuite de la collaboration et de la mobilisation du personnel, ingrédients indispensables pour mener des projets, réaliser nos missions et assurer aux citoyens un service public de qualité. »

    DSC_0014.jpgPour Frédéric Deville, bourgmestre, «Keep calm and be happy (accent à corriger !). Cette année, à l’occasion de cette cérémonie des vœux, nous ne parlerons pas de la crise économique, des contraintes budgétaires toujours plus compliquées, de la guerre dans le monde ou encore de l’accident de Michael Schumacher. Nous ne dirons pas non plus que votre emploi est peut-être menacé ou que nous regarderons dans les couloirs des bâtiments communaux, qui, parmi vous, passe trop de temps à boire des tasses de café. Aujourd’hui, plus que jamais, soyez sans crainte, la vie est belle, et particulièrement à Ciney. Lorsque vous rentrerez tantôt chez vous, ne soyez pas anxieux ou stressé quand à votre futur au sein de l’administration communale de Ciney : la collaboration avec chacun d’entre vous est une de nos volontés. Trop souvent, ces dernières années, j’ai quitté et certains d’entre vous aussi, cette cérémonie de vœux avec le moral dans les chaussettes. Or, pour moi, pour nous, la cérémonie annuelle des vœux doit rester un moment de convivialité, un moment où l’on souhait sincèrement à ses collègues le meilleur de l’année à venir. Aussi, le Collège et moi, nous vous souhaitons ce dont vous rêvez :

    • DSC_0015.jpg

      Une santé de fer pour nous aider à réaliser nos 186 engagements
    • Des moments en famille riches en émotions pour être en forme chaque lundi matin
    • Des vacances bien méritées (n’oubliez pas la carte postale envoyée à l’hôtel de ville)
    • Des billets de Win For Lige gagnants (j’en profite au passage pour vous dire que nous chercherons un mécène pour financer le futur hall omnisports !
    • Mais, surtout, que vous soyez épanouis dans votre boulot, tous les jours de la semaine

    DSC_0016.jpgA titre personnel, je suis, grâce aux Cinaciens et grâce à vous, quelqu’un d’épanoui et d’impatient. J’aime mon nouveau métier, j’aime avoir des collègues à qui je peux parler de tout et de rien, j’aime collaborer et apprendre avec vous au jour le jour. J’ai confiance dans les 6 années qui s’annoncent et je compte sur chacun d’entre vous, pour amener votre pierre à l’édifice. Que vous soyez du CPAS, de l’enseignement, des crèches, de la zone de police ou encore de la zone de secours, sachez que je compte entretenir les bonnes relations qui nous unissent depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour certains d’entre vous. Le respect mutuel et l’écoute doivent rester des valeurs clés pour le futur. J’en profit également pour réaffirmer devant tout le monde la confiance que j’ai envers notre Directrice générale et notre Directeur financier. J’ai autant de confiance dans leurs qualités professionnelles et humaines que dans leur intégrité.

    La traditionnelle séance des vœux est aussi l’occasion de faire le point tant sur le passé que sur le futur. Pour analyser le passé, il faut jeter un œil dans le rétroviseur. Dans notre cas, il est beaucoup trop tôt pour pouvoir tirer des conclusions quant au mois passé ensemble. Certes, certaines personnes souhaiteraient qu’on ait déjà réalisé nos 186 engagements mais restons sérieux et surtout constructifs. Avançons pas à pas, km après km, jusqu’à la destination finale, en 2024. Keep calm et be happy ! Quant au futur, il semble propice au travail, à la bonne humeur et surtout aux 186 engagements que nous souhaitons faire avec vous. L’an prochain, ici, devant vous, j’espère pouvoir faire le point avec vous sur tous les projets déjà réalisés. Je suis certain que je vous féliciterai tous pour le travail déjà accompli et que je vous encouragerai tous pour le travail encore à fournir. Tous ?

    DSC_0018.jpg

    Malheureusement, non, une personne a décidé de profiter d’une retraite bien mérités dans quelques semaines et je souhaite remercier, au nom de toute l’administration communale, Alain Ferbus, directeur général du CPAS pour l’ensemble du travail fourni au service des plus démunis. »

    DSC_0027.jpg

    Comme d’habitude, avant de passer à la partie plus festive, le bourgmestre a donné congé à tout le monde l’après-midi, soit pour faire la fête entre collègues ou rentrer chez soi, le cœur léger ! « La vie est belle » termine son premier discours longuement applaudi.

    Pour découvrir 28 prises ce mardi dans les locaux du Centre Culturel, il suffit de cliquer, à droite, sur l'album intitulé "vœux Ciney 2019"