Vie sociale

  • Sous la canicule, les plaines communales de Hamois ont cartonné cette année !

    Cette année, les plaines communales de Hamois se déroulaient du 16 juillet au 10 août, comme d’habitude, dans les locaux de l’OCTC et de la Boverie à Hamois. Pas moins de 441 enfants âgés de 2,5 à 12 ans ont été accueillis pendant les 4 semaines de plaines, ce qui représente une augmentation de 10 % par rapport à l’an dernier.

    DSC_0041.jpgUne équipe dynamique animaient la plaine (Marie Laloux, Marie Wathelet, Marie Warnier, Elise, Cyrielle, Manon, Carli, Eva, Augustin, Anthony, Théo, Malorie, Noémie, Clémentine, Zoé, Logan, Dorian, Corentin, Anna, Juliette, Mathilde, Lucas, Alfred, Amandine, Arthur, Lola et Philomène), encadrés par Jean-Luc Léonard sous l’échevinat de la jeunesse Pierre-Henri Roland.

    DSC_0042.jpgLes enfants ont réalisé des bricolages et différentes activités sur le thème des vikings et dragons la première quinzaine et sur la magie la deuxième quinzaine. Au programme également, des excursions au Domaine provincial de Chevetogne, des promenades au bois, sur le Ravel, du sport et des jeux dans le hall de l’école sans oublier les balades à vélos et une journée avec 5 châteaux gonflables, jeux de bois et grimages. Une journée d’initiation à la magie avec spectacle en fin de journée s’est déroulée grâce au magicien Mimaz. Un barbecue et le passage du camion de glace Le Mont Blanc ont clôturé chacune des 4 semaines et pour la dernière, une chouquette offerte à chaque enfant par Frédéric Rolland de la boulangerie Rolland-Warnon. Pour se protéger des effets secondaires de la canicule, pas moins de 14 pots de crème solaire, 1.500 bouteilles d’eau, 900 jus d’oranges et 900 jus de pommes ont été nécessaire, leur budget a explosé par rapport aux autres années !

    Photo de la dernière semaine en présence des autorités communales:

    DSC_0038.jpg

  • La météo ensoleillée a bouleversé les habitudes du Patro de Schaltin !

    Cette année, le Patro de Schaltin avait choisi le village de Pesche dans la commune de Couvin comme lieu de leur traditionnel camp d’été. Une septantaine d’enfants inscrits pour 20 animateurs et 13 cuistots au total côté chiffres. Comme d’habitude, le camp s’est achevé avec un dîner avec les parents qui sont venus rechercher leurs enfants des petites sections (car à partir de 12 ans les plus grands montent et démontent le camp avec les animateurs).

    Les journées étaient normalement organisées suivant le timing suivant : 

    - le matin, les activités se font en section

    - l'après-midi, un grand jeu est prévu pour tout le monde. Avec la canicule, il a fallu inverser le sens des journées avec grands jeux le matin et direction le ruisseau l'après-midi au ruisseau pour s’y rafraîchir

    - après le goûter, c'est un peu du temps libre où on en profite pour se laver ou les animateurs occupent les enfants avec d'autres activités

    - après avoir soupé et fini la vaisselle nous avons une veillée pour tous (les animateurs et cuistots sont souvent invités à participer) et se suit d'un cantique que nous chantons tous les soirs avant d'aller dormir.

    Ce qui a été plus complexe avec la chaleur à été le hike (nous partons marcher deux jours et le soir nous avons dormi dans un camp scout cette année) car marcher sous cette chaleur a été un réel défi surtout pour des enfants de 6 ans !

    Sixtine Bonmariage a contacté le responsable de la DNF de la région de Couvin pour avoir son accord pour faire un feu de camp. Il est venu voir sur le terrain et a donné son accord ! Ouf car un camp sans feu n'est pas un camp !

    A force de répéter " crème solaire et casquette" à longueur de journée, zéro malade !

    (et un grand merci à Sixtine pour toutes les infos fournies !

  • 35e édition de Ciney contre le cancer

    55 cyclistes et 51 marcheurs pour un parrainage total de 7596,05 € !

     

    Lire la suite

  • Une inauguration de Safari place Monseu sans discours inaugural !

    Cette année, échéance électorale d'octobre oblige sans doute, pas un seul discours n'a été prononcé lors de l'inauguration officielle de Safari Ciney (place Monseu) mais bon nombre de candidats se trouvaient "Ici, dans l'Action, avec un Vert dans la main ! " dans une ambiance calme !

    DSC_0018.jpg

    Chaud, très chaud, température inhabituelle pour débuter Safari Ciney (même aux terrasses de l'horeca !) que l'on pourra rejoindre jusqu'au 12 août. Pas besoin de petite laine pour applaudir Cover Age sur la scène du kiosque et malheureusement, de gros nuages qui n'ont pas permis d'assister à l'éclipse de lune ! 

    DSC_0019.jpg

    Pour découvrir quelques photos prises lors de l'inauguration et en soirée, il suffit de se rendre en haut, à droite et de cliquer sur l'album photo "Safari Ciney 2018". D'autres photos y seront ajoutées au fur et à mesure de mes passages place Monseu !

  • Safari Ciney, cela repart du 27 juillet au 12 août !

    Voici le programme de cette année: pour le recevoir en mode pdf, cliquez sur safari2018.pdf

    37036975_10156474724908119_2711575933873029120_n.jpg

  • Un apéro en plein air à Hamois le jour de la fête nationale organisé par le nouveau comité de la Jeunesse

    Appel pour le lancement d’un comité des fêtes !

    Lire la suite

  • Hat-trick pour Leignon Corbion pour la 6e édition des Jeux de la vache à Ciney !

    Chaud, chaud, et heureusement que des nuages sont apparus au fur et à mesure de l’après-midi pour rafraîchir autant les spectateurs que les participants actifs (membres des 8 équipes et comité organisateur et la vingtaine de bénévoles qui se sont démenés durant près de 9h pour que toutes épreuves se déroulent le mieux possible !).

    DSC_0657.jpg

    Comme l’avait rappelé Frédéric Deville, échevin, président du comité des fêtes et grand maître des jeux aux capitaines avant le début des jeux de la vache (et répercuté ensuite par eux à leur équipe) : «du fair-play ! pas mêler la politique communal, on est ici pour s’amuser, sans plus ! Si vous avez des récriminations pendant les jeux, le capitaine doit s’adresser à Mr Loyal !».

    DSC_0668.jpg

    Et, apparemment, tout s’est bien déroulé de manière bon enfant avec une place Monseu aux couleurs nationales (on se serait cru au mondial !) puisque pour le dernier jeu, le jeu du public, il fallait faire défiler sous la porte de chaque équipe un maximum de personnes munies d’un drapeau belge en tissu.

    DSC_0237.jpg

    Pour rappel, voici les différents jeux qui ont animé cette 6eédition :

    • Jeu n°1 : Kim au toucher où toutes les équipe jouaient en même temps

    DSC_0720.jpg

    • Jeu n°2 : le jeu des 4 serveurs où des porteurs d’eau devaient notamment passer dans une roue de hamster en évitant de faire tomber leur planche remplie de verres d’eau

    DSC_0736.jpg

    • Jeu n°3 : le labyrinthus où il fallait faire tomber un maximum de balles dans un seau en passant par le trou central d’un labyrinthe géant

    DSC_0798.jpg

    • Jeu n°4 : la vache à lettres (un jeu intellectuel) où il fallait découvrir 2 mots mystères en récoltant suffisamment de lettres pour les trouver (ou en être très loin !)

    DSC_0864.jpg

    • Jeu n°5 : la momie (chaud pour les participants !) où il fallait réaliser un édifice en la plaçant à l’intérieur

    DSC_0978.jpg

    • Jeu n°6 : Vachiator VS Gladiator où il fallait pousser son adversaire dans la piscine entre hommes par paires, ados, femmes par paires et surtout les cafetiers ! Ici, la plongée dans l’eau était fortement appréciée, tout le monde (ou presque, surtout pour les paires où certain(e)s n’ont pas dû participer !

    DSC_0055.jpg

    • Jeu n°7 : rockets in the sky où il fallait attraper le plus possibles de rockets lancées dans l’air
    • Jeu n°8 : les catapultes
    • Jeu n°9 : the cow pong où il fallait lancer des balles de tennis dans des seaux
    • Jeu n°10 : les équilibristes avec parcours d’obstacles et les roues du hamster à franchir en transportant une civière
    • Jeu n°11 : la vache porteuse d’eau
    • Jeu n°12 : la vache et le convoi d’eau au départ jeu 14 mais il fallait débarrasser le kiosque

    DSC_0131.jpg

    • Jeu n°13 : attrape-moi si tu peux, jeu par élimination dans la piscine

    DSC_0170.jpg

    • Jeu n°14 : le pont de la rivière Kwai où sans mettre le pied à terre (râlant pour certains à deux pas de l’arrivée !) il fallait traverser la place à l’aide de planches et de morceaux de bois

    DSC_0213.jpg

    • Jeu n°15 : la puissance vache ou 4

    DSC_0224.jpg

    • Jeu n°16 : le jeu du public

     

    DSC_0232.jpg

    Voici le résultat final :

    1. Leignon-Corbion, 148 pts 

      DSC_0674.jpg

    2. Haversin, 145 pts

      DSC_0673.jpg

    3. Chevetogne, 124 pts

      DSC_0669.jpg

    4. Chapois-Ychippe, 122 pts

      DSC_0677.jpg

    5. Yvoir, 112 pts

      DSC_0678.jpg

    6. Sovet, 102 pts

      DSC_0676.jpg

    7. Pessoux, 88 pts

      DSC_0670.jpg

    8. Braibant-Halloy, 74 pts 

      DSC_0671.jpg

    DSC_0240.jpg

    Près de 700 photos (dont de très spectaculaires à la piscine) à voir et à utiliser sans modération en se rendant en haut à droite dans la rubrique Albums Photos et en cliquant sur l'album "jeux de la vache 2018" !!! 

  • Dernier discours de Luc Jadot pour la fête nationale à Hamois qui était célébrée à Schaltin

    Cette année, la célébration de la fête nationale dans la commune de Hamois s’est déroulée à Schaltin. Après un office religieux célébré par l’abbé Jean Urbain, le public présent dont de nombreuses les autorités communales s’est dirigé vers le monument aux morts.

    DSC_0606.jpg

    DSC_0610.jpgVoici l’intégralité du discours prononcé par Luc Jadot, dont c’était le dernier discours prononcé lors d’un 21 juillet en tant que bourgmestre :

    « L’euphorie qui s’est répandue dans toute la Belgique pour notre équipe nationale de football est le symbole d’une plénitude collective. Le sentiment national a pris le pas sur les questions communautaires. Notre devise, l’union fait la force, a été le catalyseur de notre vivre ensemble. Notre hymne national a retenti au nord, comme au sud du pays pour nous rappeler que nous devons cultiver notre identité dans un esprit de solidarité et d’estime réciproque.

    DSC_0611.jpgToute stigmatisation de l’autre ne peut qu’engendrer des polémiques stériles et nuire à notre avenir commun en fermant cette porte que beaucoup de nos prédécesseurs ont tenu ouverte en mourant pour notre liberté. Comme l’écrivait Ernest Renan, « la patrie est faite des morts qui l’ont fondée et des vivants qui la perpétuent ». En cette année du centenaire de la fin de la première guerre mondiale, pensons à celles et ceux qui ont fait le sacrifice suprême dans une guerre que la Belgique n’avait ni voulu, ni déclarée. Ils sont morts pour cette valeur humaine primordiale qu’est la liberté, pour le respect de la personne humaine, apanage de la démocratie.

    DSC_0605.jpgCette année, notre fête nationale coïncide avec le 5eanniversaire de l’avènement de notre Roi Philippe. Léopold Ier fut l’inventeur de la Belgique, Léopold II contribua à sa prospérité, Albert Ier lui donna son aura dans la guerre, Léopold III incarna le devoir et l’abnégation, Baudoin Ier fut le garant de la liberté dans un état devenu fédéral, Albert II s’identifia au peuple belge et à son art de vivre. Notre souverain étonne par son humanité, sa sincérité. Il a su donner une image internationale à notre pays en promouvant notre économie à l’étranger et allant défendre la candidature de la Belgique au conseil de sécurité de l’ONU. Soyons fiers d’une Belgique tournée vers l’Europe qu’elle a contribué à fonder. Soyons fiers d’une Belgique tournée vers le monde désirant rassembler des nations éprises de paix et de liberté. Vive la Belgique, vive le Roi ! »

    DSC_0612.jpg

    Avant d’inviter tout le monde dans la cour de l’EPSIS de Schaltin pour le vin d’honneur servi par la confrérie de Gatte d’or, Luc Jadot a remercié la chorale de Schaltin pour sa prestation.

    DSC_0613.jpg

    Pour voir les 18 photos que j'ai prises devant le monument aux morts et dans la cour de l'EPSIS, il suffit de se rendre en haut, à droite dans rubrique albums photos et de cliquer sur l'album "21 juillet 2018 Hamois".