Conseil communal de Ciney de ce lundi soir

Prestation de serment de Frédérick Botin et vives discussions entre majorité et minorité sur l’extension du zoning de Biron/Emptinne

Ambiance inhabituelle au conseil communal de Ciney de ce lundi soir puisqu’un nouveau conseiller allait prêter serment en présence de sa famille et de ses amis. Quelques personnes, des habitués, complétaient un public qui ne manquerait pour rien au monde une séance à l’hôtel de ville, préférant les joutes verbales des conseillers que la pauvreté des programmes de TV !

DSC_5600.jpgSuite à la démission de Christine Cornet d’Elzius en qualité de conseillère communale (elle déménage à Durnal), Frédérick Botin de la liste Union Condruzienne de tendance MR a donc prêté serment devant Guy Milcamps, bourgmestre. Auparavant, une minute de silence avait demandée en mémoire de François Somer, conseiller communal durant 2 législatures, décédé récemment.

Remerciée par le mayeur pour son investissement qu’elle a consenti en tant qu’échevine et conseillère communale, la vie politique de Christine Cornet d’Elzius fut rappelée par Henri Focant, chef de groupe MR de la minorité : « Elue en 1994, elle a siégé au conseil communal à partir de janvier 1995 directement comme échevine, poste qu’elle a conservé durant 2 législatures pour ensuite se retrouver comme conseillère communale. La culture et les affaires sociales figuraient notamment dans ses attributions. On lui doit la poursuite de dossier du théâtre, le déménagement du Centre Culturel de l’ancienne poste à la place Baudouin, la création d’une bibliothèque communale, du Point Infor Jeunes et de la Maison des Diabétiques,... Elle a également été sénatrice au niveau fédérale. »

Dans un conseil communal, surtout à Ciney, ce sont les interventions intempestives, qui n’ont qu’un lointain rapport avec l’ordre du jour qui sont les plus appréciées ! Comme cette demande de l’ancien échevin, Joseph Duchêne, au nouveau conseiller : «j’espère que vous suivrez les habitudes de la Maison ! » Et Frédérick Bottin de lui répondre : « pour qu’un mandat soit fructueux, c’est comme pour les cultures, il faut les arroser ! »

Depuis quelques années, la place Monseu est transformée en plage Monseu durant une partie de l’été. Cette année, l’événement se déroulera du 8 au 31 juillet. Des ordonnances de police administrative sont donc prises afin que tout puisse s’y dérouler dans les meilleures conditions d’hygiène et de sécurité. Il y sera donc interdit :

-       de consommer des boissons alcoolisées

-       de consommer des boissons non alcoolisées dans des récipients en verre

-       de fumer

-       de circuler avec des chiens ou tout autre animal de compagnie

-       de distribuer toute publicité, de procéder à l’affichage

-       de se livrer à toute activité de nature commerciale

Frédéric Deville, conseiller de la minorité qui y a travaillé durant 3 étés souhaite que des éducateurs de rue soient présents pour respecter ce règlement car les jeunes qui y travaillent ne peuvent rien faire ! Pas d’objection pour le bourgmestre !

L’ambiance bien sympathique entre majorité et minorité s’est quelque peu détériorée ensuite sur le dossier d’extension de la zone d’activité économique de Biron. Pour Frédérick Botin, «la ville de Ciney comptait 28 ha dans le dossier de départ d’extension de 51 ha puis, fin octobre 2010, on apprend que la répartition avait été modifiée par la Région, Hamois étant privilégiée ! Les conséquences pour Ciney sont importantes. Heureusement, l’extension de la société Packo est sauvée mais Ciney est grugée dans ce dossier. Les échevins n’ont pas négocié au mieux avec la Région. Nous perdrons de l’argent au niveau du foncier ! Il paraît que le gouvernement wallon  ne voulait pas urbaniser au-delà de la Charlemagne ! » Pour l’échevine Ecolo Anne-Marie Camus, «le risque était grand de tout perdre ! La qualité des terrains agricoles expropriés du 1er projet était meilleure que ceux finalement choisis ! » Pour Michel Barbeaux, échevin cdH de l’économie, «notre crainte que les 51 ha soient remis en question était grande ! L’objectif n°1 est de créer de l’emploi dans le secteur agroalimentaire dans la région. » Pour Guy Milcamps, «ce zoning est important pour notre sous région et nous travaillons au sein d’intercommunales avec les communes voisines. Il ne faut pas rompre ce climat de coopération en créant des conflits sous locaux ! Si nous avions voulu nous entêter, le dossier entier aurait été perdu ! Je me réjouis que ce dossier soit abouti dans l’intérêt supérieur de la zone ! » La discussion continua de manière houleuse, de nombreuses flèches étant décochées de part et d’autre du conseil !

 

En bref

-       la ville va ester en justice contre un citoyen de Sovet qui, ayant détruit partiellement une haie indigène, ne l’a toujours pas replantée dans le délai requis

-       un subside de 130.844 euros est accordé au Basket Ball de Ciney pour des travaux de réparation et d’aménagement des bâtiments, dossier introduit avant la tempête du 14 juillet

-       un subside de 6.392 euros est accordé au Football Club de Pessoux pour procéder à des travaux d’aménagement dans les vestiaires et les WC et à la réparation d’une trentaine de carrelages de la buvette

-       un subside de 72.075 euros est accordé à l’ASBL Kivu pour le projet de création d’un centre de formation à la fabrication artisanale de tuiles à Shabunda au Congo

-       la somme de 217.800 euros est prévue pour la désignation d’un auteur de projet pour l’étude et le suivi des travaux de revalorisation de la place Monseu et des abords

-        la somme de 124.764 euros est prévue pour la réfection d’une voirie agricole à Ychippe depuis la route régionale Ciney-Rochefort

-       3 logements sociaux et une Maison des Jeunes sont prévus dans l’ancienne école de Pessoux, les travaux étant réalisés par le Foyer Cinacien et la ville de Ciney

-       le sens des rues Saint-Nicolas et du Rempart des Béguines sera prochainement inversé de manière à faciliter le déplacement des poids lourds qui se rendent à l’arrière du magasin Belgica. C’est à la demande des riverains que ce changement a été décidé. Il sera d’application dès que les panneaux seront placés.

Commentaires

  • En ce qui concerne : la somme de 217.800 euros est prévue pour la désignation d’un auteur de projet pour l’étude et le suivi des travaux de revalorisation de la place Monseu et des abords.

    Combien d'argent au total aura été versé pour cette place qui n'en fini pas d'être rénovée ? J'espère que cette somme pourra entre autres servira à replanter de beaux arbres qui donneront tout le charme d'avant de notre belle placeMonseu.

Les commentaires sont fermés.