50 ans de bonheur pour Henri Leclercq et Marie-Rose Briffoz de Hamois

nocesdroLeclercqgamois.JPG

C’est en présence de leur grande famille, de leurs amis et des autorités communales de Hamois qu’une sympathique cérémonie s’est déroulée samedi en fin d’après-midi, en salle de la Haie-Jadot, à l’occasion des noces d’or de Henri Leclercq et Marie-Rose Briffoz. Henri Leclercq (José à sa naissance !) est né à Emptinne le 17 octobre 1941. De 1962 à 1980, il a livré des produits pharmaceutiques pour ensuite tenir la supérette Supra de Hamois durant 27 ans. Marie-Rose Briffoz, née à Achet le 19 janvier 1940, a exercé le métier de coiffeuse jusqu’à sa pension. Elle a été conseillère communale avant la fusion du temps du baron de Cartier. Leur rencontre, lors d’un bal à Schaltin, a été facilitée par le fait que le frère de Henri courtisait avec la sœur de Marie-Rose. Les deux frères épousèrent donc les deux sœurs, mais pas en même temps ! De leur union sont nés 6 enfants (dont 2 qu’ils adoptèrent) et 16 petits-enfants. Lors de la lecture de l’acte de mariage qui s’est déroulé le 2 mars 1962 à Hamois, Jean-Claude Goetynck, échevin, remplaçant Luc Jadot, bourgmestre, qui venait de subir une petite intervention chirurgicale (il va très bien, rassurez-vous !), a mis en exergue le plan social et fraternel d’un couple, famille d’accueil et bien ancré dans la vie de leur village (Henri a entraîné les équipes d’âge du Condruzien). Il a ensuite donné lecture du message de sympathie envoyé par le Palais Royal aux jubilaires.

Les commentaires sont fermés.