Visite du Gouverneur de la province au CPAS de Ciney

gouverneurciney.JPG

Ce mardi 3 février 2015, le bourgmestre Jean-Marie Cheffert a accueilli le gouverneur de la province Denis Mathen, au CPAS de Ciney. Ce dernier a salué dans leurs bureaux récemment adaptés toutes les assistantes sociales. S’en est suivi une réunion de travail pendant deux heures. Outre le gouverneur, y participaient Marie Muselle, commissaire d’arrondissement, Christian Hébrant, chef de cabinet et Thibaut Materne, responsable des services extérieurs de la DGO5 ; pour les représentants cinaciens du CPAS : Jules Flahaux président, Alain Ferbus directeur général, Christophe Melin, directeur financier, Jean-Claude Botton assistant social en chef de la deuxième ligne et Sarah Laloux, graduée comptable.

C’est ainsi qu’au cours de cette séance de travail très fructueuse, les volets administratif, budgétaire mais également social et humain ont été abordés avec une grande franchise et liberté de parole sans omettre les questions d’actualité liées à la crise et à l’avenir des CPAS. Monsieur le gouverneur a impressionné les cinaciens, dit le président, par sa parfaite maîtrise des dossiers, la précision de ses questions. Il a pu mesurer l’important champ d’action, la motivation et le dynamisme de l’institution cinacienne et s’en est réjoui pour les usagers disposant d’un vaste éventail de services de proximité intacts à ce jour.

Voici quelques chiffres évoqués et comparés par le président Jules Flahaux en réunion à Ciney :

  • 18 services (12,2 en comparaison avec d’autres villes-centre en milieu rural pour la RW)
  • 50 emplois représentant 43,3 ETP
  • 27 réunions par an du Conseil de l’Action Sociale comptant 11 membres
  • budget 2015 à l’ordinaire 6.558.000 € avec une part communale de 2.000.000 € quasi inchangée depuis 2.009
  • 38% pour le personnel, près de 50 % en transferts et aides
  • dépenses d’aide: 200 €/h pour Ciney et 229 €/h en région wallonne
  • subvention communale : 125 € pour Ciney,         130 €            pour la région wallonne et 155 € pour le pays
  • 75 repas distribués par jour
  • 101 bénéficiaires du service d’aide familiale
  • 90 locations pour 3 x 20 valides, 6 logements d’urgence, 4 de transit
  • pour la réinsertion et l’EFT à l’Ovradge, plus de 10 contrats articles 60 par an dont 50 % retrouvent un emploi
  • En 2014, 80 stagiaires dont la grande majorité sont issus des RIS du CPAS, avec un projet d’insertion. 

Les commentaires sont fermés.