Ce 13 février, Ecolo a fait la fête aux navetteurs à Ciney ! C’est la Saint Valentrain !

DSC_0052.JPGDans la région de Ciney comme dans les autres régions du pays, prendre le train relève de plus en plus du parcours du combattant : allongement de la durée des trajets, retards récurrents, correspondances défaillantes, incidents de parcours, remplacement de certains trains par des bus… Malgré les promesses et malgré les efforts des travailleurs du rail, pour Ecolo, le plan de transport de la SNCB n’a rien arrangé, que du contraire ! Ce vendredi 13 février, à la veille de la Saint-Valentin, Ecolo remerciera, comme chaque année, les navetteurs qui, en prenant le train, font ce choix en faveur d'une autre mobilité et de la planète. Les militants Ecolo étaient présents à Ciney et à Natoye comme dans 31 autres gares et points d'arrêt* de la province de Namur pour leur remettre un chocolat et leurs propositions pour l’avenir du rail et un petit jeu de l’oie. Ils se sont levés aux aurores et étaient présents en gare de Ciney entre 5h30 et 8h00 et à l’arrêt de Natoye entre 6h30 et 8h00.

DSC_0054.JPG

Commentaires

  • C'est vrai! Quand on habite au sud du sillon Sambre-et-Meuse, il faut être maso pour prendre le train! Des retards, quand il passe encore et s'arrête, des amendes salées pour usagers, demain, qui ne se débrouilleront pas avec les appareils automatiques, des écoles devenues des épouvantails pour les étudiants contraints de se lever très tôt, de rentrer tard le soir...ou de rater la première heure de cours...C'est vrai aussi, comme cela a été dit sur les plateaux de télévision ce dernier W E, la SNCB est d'abord un service AU public plutôt que public. Elle ne s'adresse donc d'abord qu'aux plus nombreux, dans les régions les plus densément peuplées. Des autres, elle n'a rien à cirer, aurait di Edith Cresson!

Les commentaires sont fermés.