Journées du patrimoine en Wallonie ce dimanche 13 septembre à Assesse, Gesves et Hamois

Thème 2015 : D'un monde à l'autre (1713-1830)

« D’un monde à l’autre », tel est le thème de la 27e édition des Journées du Patrimoine : elles seront consacrées à l’architecture du 18e siècle et du premier tiers du 19e siècle, depuis le traité d’Utrecht, en 1713, qui fixa la frontière sud de la future Wallonie jusqu’à la révolution de 1830 qui fit naître la Belgique. Le monde qui entoure les « pays » constituant l’actuelle Wallonie est alors en pleine mutation tant sur le plan politique que social, économique ou culturel. Indépendance des États-Unis d’Amérique, développement philosophique avec le Siècle des Lumières, Révolution française, guerres napoléoniennes, … qui font de ces cent dix-sept années une période riche en émotions et en découvertes.

Nos régions vivent une période d’accalmie pendant près de quatre-vingt-cinq ans, permettant le développement architectural et urbanistique de nos villes et campagnes. Deux styles majeurs voient le jour : le rococo et le néoclassicisme. Les corridors, les boudoirs, les appartements de bains et les cabinets de toilette, les poêles à l’allemande…apparaissent et se répandent dans certaines demeures

Les industries se développent, Watt invente sa machine à vapeur et les réseaux routiers sont améliorés. Tous ces facteurs contribuent à une amélioration des conditions économiques.

Le retour de l’influence de l’Antiquité dans le domaine artistique transforme le théâtre en un temple dédié à la culture. Les musées, les imprimeries, les loges maçonniques ainsi que les sociétés littéraires se multiplient en Europe, encourageant la propagation des idées de Diderot, de d’Alembert et de Rousseau. Pendant le 18e siècle, les philosophes sont le fer de lance contre le fanatisme et l’absolutisme malgré une censure forte.

La fin du 18e siècle marque la fin de la période d’accalmie qui régnait dans nos régions. Révolutions, guerres napoléoniennes, conflits politiques et changements de régimes vont se succéder jusqu’en 1830. Pourtant d’un point de vue géopolitique, cette époque illustre un véritable tournant dans l’histoire de notre Région, on assiste en effet à l’unification de la Principauté de Liège et des anciens Pays-Bas autrichiens. Un nouveau pays est créé.

C’est aussi sur notre territoire que le sort de l’Empire français est scellé. La défaite à Waterloo de l’armée française, dont le bicentenaire sera célébré en 2015, a entériné le sort de Napoléon et de l’Empire qu’il avait voulu aussi vaste que celui de Charlemagne 

Vivier l'Agneau - Assesse 2015.jpg

A découvrir à Assesse

Le château de Vivier L’agneau à Courrière

Le château-ferme de Vivier l’Agneau est un bâti- ment de briques et pierre bleue, construit au 18e s. et transformé au 19e, englobant les vestiges d’un donjon en calcaire. À côté du château s’étend une ancienne exploitation agricole, avec une grange datée de 1775. L’ensemble a été récemment totalement rénové. Le château de Vivier l’Agneau accueille aujourd’hui des événements mais n’est d’ordinaire ja- mais ouvert à la visite.

Ouverture : dim. de 10h à 18h / Visites guidées : dim. à 11h, 13h, 15h et 17h (20 min.). Rue du Vivier l’Agneau 4, Courrière 083 66 85 78 / tourisme.assesse@gmail.com / www.assessetourisme.be

 

images-3.jpegL’église Saint-Quentin à Courrière

L’église Saint-Quentin de Petit-Courrière n’a conservé de ses origines romanes que les soubassements de sa tour ; celle-ci est rehaussée et percée d’un portail en 1718 tandis que la nef a été remaniée. Le chœur est reconstruit en 1742, les autels et le mobilier datent de cette même époque. Une occasion unique de découvrir cette église habituelle- ment fermée au public.

Ouverture : dim. de 10h à 18h.

Rue Bâtis de Corère, Courrière

 

images-2.jpegLe château de Wagnée et son Parc à Courrière

Le château de Wagnée est composé de plusieurs parties issues de différentes époques. Si l’aile nord est du 17e s., la façade principale en briques et pierre bleue de style néoclassique date du début du 19e s. Elle fait face à un beau parc à l’anglaise réamé- nagé vers 1824 et peuplé d’arbres remarquables, qui sera également au programme de la visite. Au programme : accès exceptionnel et visites guidées de l’extérieur du domaine.

Visites guidées : sam. et dim. à 13h, 15h et 17h (45 min.).

Rue Bâtis de Corère, Courrière 083 66 85 78 / tourisme.assesse@gmail.com

L’église Sainte-Geneviève de Florée

L’église Sainte-Geneviève de Florée, d’origine médiévale, présente un chœur de 1738. Les stucs classés de style Louis XIV qui décorent l’intérieur datent de cette même année. Une occasion unique de découvrir cette église le plus souvent fermée au public.

Ouverture : sam. de 10h à 17h et dim. de 10h à 18h.

Rue du Parvis, Florée

DSC_0009.jpgA découvrir à Hamois

images-1.jpegCircuit - découvertes patrimoniales dans Les 7 villages de l’entité

Au départ du château de Fontaine à Emptinne, vous découvrirez Emptinne et son relais postal ; Natoye et la ferme du bâtiment ; Schaltin et ses châteaux ; Hamois et son patrimoine qui vous mènera à Buresse et Hubinne ; Achet et ses belles pierres ; Mohiville et son moulin ; Scy et son château... Autant de perles et de trésors qui, à l’aide de votre carnet de voyage, vous donneront une photographie très personnelle de la période 1713-1830 à Hamois.

Circuit libre : dim. de 10h à 17h (30 km), itinéraire à retirer sur place / Animation : expo, dim. de 10h à 17h.

Rue de Liège 1, Emptinne 083 61 20 41 ou 0479 55 14 10 / tourisme@hamois.be / www.hamois.be

 

Espace muséal d’Alvaux à Hamois ouvert de 10h à 17h

 

images.jpegA découvrir à Gesves

L’abbaye Notre-Dame de Grand Pré à Faulx-les-Tombes

Fondée en 1231, cette dépendance de l’abbaye cistercienne de Villers-la-Ville s’enrichit de bâtiments prestigieux au cours des siècles. Une mise à sac par les troupes hollandaises vers 1740, une transformation importante en 1771 et les événements révolutionnaires modifièrent largement l’ensemble (disparition de l’église et du premier carré des bâtiments claustraux). Actuellement, propriété privée, l’ancienne abbaye conserve son aile d’entrée avec un remarquable porche classique, un logis de deux niveaux, les bâtisses de la ferme et l’ancien moulin avec stordoir.

Ouverture et visites guidées : sam. et dim. de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h (30 min.). Rue de l’Abbaye 2, Faulx-les-Tombes

081 57 01 90 / jacques_le_grand@hotmail.com

Les commentaires sont fermés.