Les 6e de l’Athénée Royal de Ciney, passeurs de mémoire pour ceux de 5e !

DSC_0012.jpgLe monument aux morts qui se trouve dans la cour de récréation de l’Athénée Royal de Ciney doit être un cas unique dans notre pays : inauguré le 13 novembre 1927 pour commémorer le décès de 9 élèves de l’école moyenne à l’époque, on a ajouté au monument les noms de 22 anciens élèves et 2 professeurs morts durant le dernier conflit mondial, plaque inaugurée le 21 juillet 1948.

DSC_0004.jpg

DSC_0008.jpgDepuis, chaque année, à la date la plus proche du 11 armistice, des élèves et leurs professeurs commémorent leurs mémoires. Cette année, la cérémonie s’est déroulée en présence des porte-drapeaux des associations patriotiques de Ciney (dont la plus jeune, Mélissa, n’a que 19 ans), des membres de Limélie (Liberté-Mémoire-Liberté) de Ciney, des autorités communales représentées par Frédéric Deville, échevin, Luc Fontaine et Jean-Marc Gaspard, conseillers communaux, des élèves de 5e, 6e et première rénové de l’athénée, des directions et des enseignants.

DSC_0011.jpgA cette occasion, les écoliers de 6e ont confié le relais de passeurs de mémoire à ceux de 6e, après l’avoir reçu il y a un an par ceux actuellement en première rénové. Xavier Rouet, préfet de l’athénée a rappelé ce qui s’est passé à la fin de la première guerre mondiale et évoqué les guerres actuelles : «il y a des gens qui se sont battus pour que nous soyons libres en Belgique, c’est à eux de leur rendre hommage ici aujourd’hui. Etre passeurs de mémoire, c’est important, transmettez ce message de liberté ». La cérémonie s’est achevée par une chanson de Moustaki « sans la nommer », suivie de la lecture d’un texte et la brabançonne.

DSC_0020.jpg

Pour découvrir 31 photos prises ce jeudi après-midi, il suffit de cliquer, en haut, à droite, sur l'album intitulé "11 novembre athénée Ciney".

Les commentaires sont fermés.