Près d’un million pour subsidier l’assainissement et la paysagère de l’ancien caravaning du Domaine provincial de Chevetogne

Le Domaine Provincial de Chevetogne a appris ce jeudi que son nouveau projet d’assainissement et de requalification paysagère de la partie de l’ancien caravaning qui borde les étangs a été retenu par le Gouvernement Wallon pour bénéficier d’une enveloppe provenant des Fonds FEADER d’un montant de 387.000 € et de 580.800 € de fonds régionaux.

zonehumide3.jpg

Pour rappel, le FEADER c’est le fonds européen agricole de développement rural qui vise à la reconversion économique des zones rurales, par le redéploiement d’une activité plus résiliente aux changements climatiques, par de nouvelles initiatives dynamiques et innovantes en terme d’environnement.

zonehumide4.jpg

La zone prévue sera restaurée en zone humide, en zone d’observation des écosystèmes marécageux et en laboratoire de la biodiversité. La zone d’une superficie de 3 ha accueillera également quelques implantations de pique-nique et deux aires de jeux pour tout-petits. Le sentier personnes à mobilité réduite sera allongé d’une promenade en caillebotis d’un km et permettra de découvrir un biotope restauré du Domaine.

zonehumide5.jpg

Avec la zone humide des castors et les cent ha de forêt récemment mis en conservatoire intégral pour un siècle, ce nouvel aménagement témoignera de la volonté provinciale de développer un domaine touristique respectueux des biotopes indigènes et tout entier inscrit dans une perspective diachronique de développement durable, assainir les sites, restaurer les milieux humides, favoriser le renouvellement des nappes phréatiques.

Le Domaine de Chevetogne se veut donc un laboratoire de la société nouvelle, une quête d’idéal écologique conciliant développement économique et restauration des patrimoines écologiques, une utopie réalisée modèle de la société à venir où le développement économique ira de pair avec un respect des milieux autochtones.

Après la Plage de Robinson, la Mine d’Or, le Château, le Centre des littératures jeunesse, l’Europe met de l’argent et soutient notre développement local endogène, nos gîtes, nos agriculteurs, nos artisans, le tourisme et l’ Horeca, tout en offrant aux usagers un magnifique « paysage restauré ».

A l’heure où des euro-sceptiques remettent en question une Europe qui donne aux territoires la liberté créatrice de « disposer de leur futur », le Domaine de Chevetogne et la Province de Namur souhaitent remercier le Gouvernement Wallon, le Ministre Collin et les administrations fonctionnelles de l’Europe auprès le Gouvernement Wallon pour leur politique positive « d’encadrement et d’accompagnement » de nos projets.

Depuis vingt ans le Domaine de Chevetogne a doublé le nombre de ses visiteurs, l’Europe a accompagné une politique régionale et provinciale fondée sur le développement durable.

Les commentaires sont fermés.