Pari réussi pour Play-Zone 2016 à Ciney : faire basculer une usine de production en usine 4.0

On est prêt pour la 4e révolution industrielle chez Technobel !

DSC_0001.jpg25 jours 48 stagiaires (dont 10 ont déjà trouvé un emploi), 10 coachs, 6 filières de formation (développeurs Web et Dotnet, des consultants Cloud et Sécurité, des graphistes et des chefs de projets IT), 2 implantations (Technobel à Ciney et la ligne de production à Dinant), 1 usine pédagogique du Forem à Dinant, 3 Centres de compétence (Design Innovation, TechnofuturTIC et Technobel) ont suffit à réaliser de A à Z l’édition 2016 de la Play-Zone où la mission était de basculer l’usine pédagogique Factor-E du Forem de Dinant dans l’ère de l’industrie 4.0 par la mise en place d’une série de capteurs et de tableaux de bord numériques.

DSC_0006.jpg

DSC_0002.jpgCe mercredi matin, tous les participants à cette Play-Zone se sont retrouvés, en présence de responsables de Centres de formation, de Proximus, du Forem, … dans les locaux de Technobel à Ciney pour détailler le projet final, débuté le 9 novembre et achevé le 14 décembre. Techniquement, les 48 stagiaires en formation ont mis 25 jours pour mettre en place tous les outils nécessaires à la collecte, au transport, à l’analyse, au stockage et à l’utilisation des données récoltées par les capteurs.

DSC_0005.jpg

DSC_0003.jpgParallèlement à ce travail pluridisciplinaire, 10 coachs se sont mobiliser pour un système de coaching personnalisé et à la demande, lui aussi inédit. Cette approche pédagogique innovante casse les codes d’apprentissage traditionnels au profit d’une approche centrée sur un projet concret. La philosophie «Where is the school?» développée par Technobel marque ainsi clairement son empreinte sur la Play-Zone ! Décloisonnement de toutes les filières de formation proposées par Technobel, la Play-Zone clôture l’ensemble des formations qualifiantes du Centre. Cette année encore, elle plongera les stagiaires, en formation depuis plusieurs mois, dans des situations pratiques calquées sur des réalités de terrain. Comme la souligné Hervé Docq, directeur de Technobel, c’était un challenge de fonctionner ensemble au sein d’un grand groupe : c’est un peu comme pour la société dans laquelle les stagiaires vont rentrer ! Auparavant, nous avions segmenté par technologies.

Les commentaires sont fermés.