Un 11 novembre sous la pluie et le froid à Hamois !

DSC_0873.jpgMalgré le froid et la pluie, plus d’une centaine de personnes, dont toujours beaucoup d’enfants, étaient présents, autant à l’office religieux, que devant le monument aux morts pour le dépôt de gerbes et le discours du bourgmestre pour la célébration du 99e anniversaire de la fin de la première guerre mondiale. Notons que l’appel aux morts a été fait par des écoliers de l’école de Hamois et que les enfants présents ont tous chanté l’hymne national ! Après l’habituel vin d’honneur servi cette fois sous chapiteau dans la cour de la Maison des Jeunes (répétition pour le 100e anniversaire de l’armistice de 14-18 l’an prochain), près de 70 personnes ont participé au banquet des anciens combattants.

DSC_0897.jpg

DSC_0875.jpgVoici l’intégral du discours prononcé par Luc Jadot, bourgmestre : «Après 4 longues années de guerre, le 11 novembre 1918, des sonneries de clairon annonceront sur un front de plus de 600 kms à des centaines de milliers de soldats, la fin de la première guerre mondiale. Quand on évoque ce conflit meurtrier, on pense aux poilus de Verdun, de la Somme et de l’Aisne et à nos soldats repliés derrière l’Yser. On pense aussi aux martyrs des populations civiles d’Andenne, de Louvain, de Tamines, de Visé, de Dinant, de Spontin et de Natoye chez nous, sans oublier les communes flamandes qui payeront un lourd tribut à la guerre. Une autre facette de la guerre, c’est la souffrance de la population civile, mais aussi la solidarité exprimée lors de l’accueil des évacués français dans les villages de notre entité en 1917. Le 12 mai dernier, nous avons commémoré à Natoye avec les autorités françaises, l’arrivée des réfugiés français qui furent déportés, transportés dans des wagons à bestiaux jusque dans nos villages. Malgré les privations dues à l’occupation, nos aïeux ont fait preuve de générosité et d’humanité pour accueillir plus de 3.000 réfugiés.

DSC_0879.jpg

DSC_0874.jpgLe 14 octobre dernier, la commune française de Brissy-Hamégicourt, nous a invité à la commémoration du 100e anniversaire de la ligne Hindenburg. Lors d’une cérémonie empreinte de recueillement, Jacques Caron, maire, a remis à la commune de Hamois le diplôme de reconnaissance de l’accueil réservé par notre commune aux évacués français de 1917. Cet aspect de la première guerre a été peu évoqué, tout comme l’aide alimentaire apportée à nos populations par les Hollandais, les Espagnols et les Américains à l’initiative de Monsieur Hoover. C’est grâce à « Relief for Belgium » et un comité national de secours alimentaire que la famine a pu être évitée et que les enfants des écoles ont pu recevoir des compléments alimentaires comme en témoignent les clichés photographiques scolaires de l’époque.

DSC_0883.jpg

N’oublions pas non plus la résistance morale qui s’est traduite par le refus de se plier à la volonté de l’occupant. La guerre clandestine est une des manifestations de cette résistance. C’était une réalité bien tangible avec 250 à 300 réseaux de résistants dépendant des services de renseignements belges, français et britanniques. Ces combattants de l’ombre ont droit à toute notre reconnaissance.

DSC_0885.jpg

Pour défendre la démocratie d’aujourd’hui, il faut connaître la barbarie d’hier : je salue l’acte civique posé par le conseil communal des enfants de Hamois qui, en ce moment, participe aux commémorations de l’armistice à la colonne du congrès et au parlement fédéral. Je remercie la Maison de la Mémoire pour la transmission du souvenir au sein de nos écoles, de la préparation du Relais Sacré et du 11 novembre. Merci aux directions, aux enseignants et écoliers qui, par leurs présences contribuent à donner un sens à ces manifestations mémorielles. Merci à notre dernier ancien combattant de 40, aux militaires belges qui défendent ou ont défendu la paix en Europe et dans d’autres contrées du monde. Merci aux représentants de la société civile qui sont fidèles des souvenirs et qui nous aident à repousse l’amnésie. Cet oubli est le pire des dangers pour la démocratie. Vive la Belgique, vive le Roi.

Toutes les photos de la cérémonie sont disponibles en cliquant, en haut, à droite, sur l'album intitulé "11 novembre Hamois 2017".

DSC_0895.jpg

Les commentaires sont fermés.