Le train touristique du Bocq, encore quelques jours en circulation au départ de Spontin

Le Chemin de Fer du Bocq est toujours actif ! Venez profiter des couleurs d’automne dans la magnifique vallée du Bocq grâce à son train touristique.

Construite de 1890 à 1907, fermée au trafic voyageurs en 1960 et au trafic marchandises en 1983, la ligne 128 fut remise en service par des bénévoles passionnés qui souhaitent vous faire découvrir un patrimoine exceptionnel, notamment les nombreux ouvrages d’art qui jalonnent le parcours (tunnels, viaducs, gares, …). Le voyage dans le temps s’effectue soit avec un vénérable autorail de 1952 soit à bord de voitures sortie des années 30 tractée par une formidable locomotive diesel!

Circulations le dimanche 21 octobre (départs de Spontin à 12h, 14h et 16h) et les dimanches 28 octobre et 4 novembre (départs de Spontin à 10h, 12h, 14h et 16h). Durée du trajet : 1h30. Tarifs : Adulte 12€ - Enfant (4-12 ans) 6€. Pas de réservation.

Commentaires

  • Le Chemin de Fer du Bocq est exploité par l'asbl Patrimoine Ferroviaire et Tourisme depuis 1992 et permet de découvrir les multiples charmes d'une magnifique vallée entre Ciney et Purnode (Yvoir).
    Construite de 1890 à 1907, fermée au trafic voyageurs en 1960 et marchandises en 1983, la ligne fut remise en service par des bénévoles passionnés. Aujourd'hui, les trains de cette pittoresque ligne secondaire accueillent les touristes durant tout l'été.
    Au départ de Ciney, la voie suit la célèbre "ligne du Luxembourg" jusque Braibant. Plus loin, elle quitte le plateau du Condroz et s'enfonce, par une forte pente (16 mm/m) et une impressionnante tranchée, dans la vallée du Bocq, affluent de la Meuse. Après la gare de Sovet, au fond de la vallée, le premier point de captage de la C.I.B.E. (Compagnie Intercommunale de la Bruxelloise des Eaux) peut être aperçu. Quelques encablures de plus et la ligne franchit, par un viaduc de pierres, le petit village de Senenne. Ensuite, le chemin de fer côtoie la partie canalisée du Bocq, en épousant les méandres de la rivière. Au détour d'une dernière courbe, le train arrive à Spontin, où deux anciennes voitures Mitropas servent de point d'accueil. Après quelques minutes d'arrêt, il continue sa route et traverse la colline par un long tunnel de plus de 500 mètres. Au débouché du tunnel, la voie longe l'usine d'embouteillage des Sources de Spontin. A deux kilomètres de là, la voie longe les vestiges d'un four à chaux, avant de gagner, un peu plus loin, la gare de Dorinne-Durnal. C'est là que commence la partie la plus spectaculaire de la ligne jusque Purnode... Un tronçon de deux kilomètres comptant pas moins de 3 tunnels et 5 viaducs; une nature à vous couper le souffle! Le trajet se poursuit en direction du village de Bauche tout en longeant le Bocq. Le reste de la ligne est remis en état petit à petit par les Bénévoles.

Les commentaires sont fermés.