Nouvelles du conseil communal de Havelange du 28 janvier

L'administration communale de Havelange m'a envoyé un communiqué de presse concernant le dernier conseil communal qui s'est tenu ce lundi 28 janvier.

Conseil de police de la zone Condroz-Famenne :

Les membres du Conseil communal ont procédé de nouveau à l’élection des représentants de Havelange au sein de la zone de Police car le vote du 03 décembre 2018 a été invalidé par le Collège provincial pour une erreur matérielle, comme ce fut le cas dans d’autres communes. En effet, sur les bulletins de vote ne figuraient que le nom des membres effectifs, pas ceux des membres suppléants (même si on ne vote pas pour eux). Le fait que depuis peu, les listes ne sont plus obligées de désigner des membres suppléants, a quelque peu créé la confusion.

Comme Havelange ne peut disposer que de 2 représentants, la liste Ecolo a retiré la candidature de ses représentants, ont été élus par vote à bulletin secret :

  • Pour la liste Hav’enir : Frank Mailleux, effectif, Bénédicte Taton, 1èresuppléant, Michel Collinge second suppléant
  • Pour la liste H2018 : Pierre Mailleu, effectif, Hugues Frippiat, 1ersuppléant, Christine Botton, seconde suppléante

Délégations de pouvoir du Conseil communal au Collège communal 

Pour le bon fonctionnement des services et pour en assurer la continuité, il y a lieu que le Collège communal puisse procéder tous les jours à un certain nombre d’opérations en lieu et place du Conseil et ce, dans les limites des moyens budgétaires et à condition de tenir LE Conseil informé régulièrement de ses décisions. Ces délégations existent déjà mais elles ont été renouvelées pour cette mandature, elles concernent les décisions suivantes :

  • la désignation du personnel temporaire, contractuel, A.P.E. ou autres statuts spéciaux
  • le choix de mode de passation et la fixation des conditions de marchés publics de travaux, de fournitures et de services ainsi que les concessions relevant du service ordinaire du budget (ce qui s’apparente dans la comptabilité classique aux frais de fonctionnement) 
  • le choix de mode de passation et la fixation des conditions de marchés publics de travaux, de fournitures et de services relevant du budget extraordinaire dont la valeur est inférieure à 15.000,00 € hors TVA et pour lesquels un crédit budgétaire est prévu pour le même montant ou tout au plus
  • d’accorder des concessions de sépultures ou de columbarium dans les cimetières communaux.

Présentation du budget 2019 par l’échevin des finances

Pour rappel, le service ordinaire contient l’ensemble des recettes et des dépenses qui se produisent une fois au moins au cours de chaque exercice financier. En dépenses, on y retrouve les dépenses de personnel, les dépenses de fonctionnement, les dépenses de transfert et les dépenses de dettes (le remboursement des emprunts). En recettes, on distingue les recettes fiscales, les fonds et subsides et les recettes propres.

Le budget ordinaire 2019 présente à l’exercice propre un boni de 45 535,62 euros soit un excédent très faible mais fort heureusement, le résultat général, intégrant donc les exercices antérieurs, est de 276 403,61 euros auquel viendra s’ajouter le boni de l’exercice 2018 lorsque le compte sera clôturé et présenté lors d’un prochain Conseil (le boni présumé lors de la seconde modification budgétaire de 2018 était de 375.040 euros).

Le service extraordinaire couvre, quant à lui, l'ensemble des recettes et des dépenses qui affectent directement et durablement l'importance, la valeur ou la conservation du patrimoine communal, à l'exclusion de son entretien courant. Il comprend également les subsides et prêts consentis à ces mêmes fins, les participations et placements de fonds à plus d'un an, ainsi que les remboursements anticipés de la dette.

Avant d’évoquer quelques-uns des projets qui jalonneront cette année 2019, l’Echevin des finances a profité de la présentation de cette note pour évoquer quelques chantiers réalisés au cours de l’année écoulée, avec la contribution du Service technique et qui touchent la vie des Havelangeoises et Havelangeois au jour le jour ;  la rénovation du hall d'entrée de l'administration communale, l’installation des abris du Patro de Havelange et du Patro Mémapofaiba, les escaliers de secours aux écoles de Maffe et de Miécret, les aménagements dans la salle des jeunes de Maffe, aux abords de la maison du CPAS de la rue d’Aty, la rénovation de 2 maisons derrière les bureaux de la police ainsi que la pose de filets d’eau sur 465 mètres de long (y compris réparation au tarmac à chaud) à Doyon, Buzin, Gros Chêne, Flostoy, Ossogne et Maffe.

Pour 2019, le budget extraordinaire prévoit donc des investissements pour un montant total de 4 461 768 euros. Ils seront couverts :

  • Premièrement, par des subsides pour 2 386 217, 28 euros (53%) ;
  • Deuxièmement, par des emprunts pour 1 591 348,96 euros (36%) ;
  • Troisièmement, par des prélèvement sur notre fond de réserve extraordinaire (FRE) pour 484 201,76 euros (11%).

 

Le service extraordinaire 2019 prévoit notamment les investissements suivants :

  • L’aménagement du bâtiment occupé par la Police pour un montant de 200 000 euros. Compte tenu de la centralisation des services d’intervention à Ciney, l’espace occupé par la Police sera réduit et modernisé et des appartements seront aménagés ;
  • La création d’un logement modéré à Porcheresse pour 200 000 euros dont 160 000 euros de subsides ;
  • La rénovation de la Salle de Porcheresse et l’aménagement des abords pour 460 000 euros dont 368 000 de subsides ;
  • La construction d’un hangar sur le site du service technique, Rue de l’Homme sauvage pour 80 000 euros ;
  • La mise en conformité de plusieurs bâtiments, notamment des salles de village pour 30 000 euros  ;
  • Des enduisages en 2019 encore à définir pour 150 000 euros ;
  • Le Plan d’investissement communal 2019-2021 pour 724 668,24 euros dont 412 500 euros de subsides pour notamment finaliser l’égouttage de Montegnet :
  • L’aménagement de l’école de Flostoy pour 350 000 euros dont 280 000 euros de subsides ;
  • L’aménagement de la Maison rurale polyvalente et de ses abords pour 1 317 196 euros dont 1 019 230 euros de subsides ;
  • L’achat d’une Jeep et d’un minibus pour le service technique pour 85 000 euros ;
  • Le remplacement de l’éclairage public pour 76 702 euros ;
  • Des travaux de maintenance dans les écoles pour 5 000 euros
  • Le remplacement du piano utilisé par l’Académie de musique pour 11 000 euros ;
  • L’achat de matériel informatique pour 15 000 euros.

 

Développement rural

Le conseil communal a voté le lancement du marché public de service et a choisi la procédure ouverte pour la désignation d’un auteur de projet pour la salle de Porcheresse. L’estimation de ce marché public de service s'élève à 78.650,00 €, 21% TVA comprise.

Concrètement, l’auteur de projet devra établir un cahier des charges pour identifier la nature et l’ampleur des travaux à réaliser dans ce bâtiment. Sur base de ce travail, la commune pourra, dans une phase ultérieure. Les différents lots de travaux (menuiserie, sanitaire, …) seront attribués, dans une phase ultérieure sur base des  estimations dont il est sujet ici.

Le projet « Aménagement et rénovation de la maison de village et rénovation d’un logement modéré à Porcheresse dans le bâtiment adjacent à la maison de village de Porcheresse et de ses abords » a été porté par la Commission locale de développement rural et était inscrit dans les fiches-projets 1.01 et 1.02. Le montant provisoirement promis le 20 décembre 2018 pour la rénovation de ce bâtiment s'élève à 529.902,40 € par SPW.

Il est à noter que les candidatures pour le renouvellement des membres de la Commission Locale de Développement rural sont ouvertes ! il suffit de se rendre sur le site de la commune pour obtenir plus d'informations.

Prestation de serment

La présidente du CPAS, Annick Duchesne, élue échevine, a prêté serment entre les mains de Nathalie Demanet, présidente du conseil. L’installation du Conseil de l’action sociale avait eu lieu le 8 janvier dernier.

Commission Consultative communale d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité (CCATM)

Le Conseil a décidé de renouveler les membres de cette commission, un appel public aux candidats sera lancé du 4 février au 11 mars. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la commune.

Schéma de Développement territorial

La commune a remis un avis favorable mais conditionné à ce projet de développement régional trop orienté à ses yeux en faveur des villes oubliant dans toutes les dimensions socio-économiques les zones rurales dont fait partie Havelange. Nous ne sommes pas des citoyens de seconde zone.

Les commentaires sont fermés.