Près de 2.500 jeunes dans les rues de Ciney pour le climat

DSC_0083.jpgLes étudiants des écoles secondaires de Ciney, de la première à la sixième (à l'exception de élèves de l'EPASC) se sont unis pour organiser une marche pour le climat. Tout s’est bien déroulé dans la bonne humeur et sans débordement : des délégués des étudiants cadraient bien la manifestation, demandant aux jeunes de marcher sur les rues et non sur les trottoirs, une vingtaine de représentants de la zone de police encadraient bien le cortège, en moto à l’avant, à vélo à l’arrière et protégeant chaque carrefour (la circulation automobile était interdite comme le parking place Monseu depuis 7h au matin), parents et passants prenant des photos et applaudissant au passage les jeunes.

DSC_0057.jpgLe rassemblement se faisait à 9h précises place Monseu où quelques discours ont été prononcés puis, étudiants avec les délégués en tête et portant une banderole où était écrit « nous sommes le pouvoir du changement » ont pris la direction de la rue Notre Dame en entonnant « on est plus chaud, plus chaud que le climat ! ». Le cortège, où beaucoup de calicots avaient été confectionnés, est passé rue Notre Dame, Avenue de Namur, rue du centre, rue Courterjoie, rue Edouard Dinot, rue Commerce, rue Capucins, devant la gare et rue Piervenne avant de se retrouver au pied du kiosque pour les conclusions de la marche.

DSC_0117.jpgLa cortège s’est arrêté devant chaque école primaire où les écoliers arboraient également des calicots, chantaient pour le climat et applaudissaient la démarche de leurs aînés. Un arrêt s’est également déroulé à l’hôtel de ville où des pétitions signées ont été remises à Frédéric Deville, bourgmestre. Les jeunes ainsi que quelques citoyens en ont également profiter pour ramasser les déchets qui étaient présents sur les trottoirs et routes de la ville.

DSC_0091.jpgCe n’était pas la première fois que des étudiants cinaciens participaient à une marche en faveur du climat car bon nombre d’entre eux ont pris part aux marches qui se sont déroulées à Bruxelles ou à Namur (à chaque fois, ce n’était pas les mêmes classes qui étaient concernées). L’action des jeunes à Ciney ne s’arrête pas à cette marche, car, au sein de chaque école (dont l’EPASC), des « Green Team » vont être mises en place pour débattre de manière citoyenne sur tous les futurs enjeux climatiques.

 

DSC_0143.jpg

DSC_0060.jpgDiscours de Coline Briard de 6ede l’institut Saint Joseph

Comme Coline avait écrit ce texte sur sa page Facebook, les représentants de chaque école ont décidés qu’elle lirait son discours du haut du kiosque avant le départ de cortège. Le voici, in-extenso :

 

Chères autorités

Je m’adresse à vous dans votre ensemble parce que je pense que vous êtes tous, à votre échelle, responsables de la situation actuelle. Aujourd’hui, je suis tout, sauf sereine. Aujourd’hui, je ne sais pas ce que me réservera demain. Aujourd’hui, je me dis que l’humanité a fait beaucoup trop de dégâts pour s’endormir l’esprit tranquille. Aujourd’hui, je m’adresse à vous, alors que mon intérieur pleure, hurle, est horrifiés et voudrait avoir la chance que vous avez, le pouvoir que vous détenez, l’impact que vous pourriez avoir ! Comment avez-vous pu laisser les choses aller si loin, sans jamais réellement tirer les sonnettes d’alarme ? Certes, le silence est sûrement plus simple. Oui, c’est vrai, ce serait plus facile de choisir de fermer les yeux et de tous jouer aux ignorants. Mais la simplicité ne nous est plus donnée aujourd’hui. Nous le savons tous, nous avions de l’or entre les mains, la nature était magnifique mais nous l’avons brisée !

 

DSC_0061.jpg

Chers politiciens

Oui les politiciens, ces gens qui soit disant représentent le peuple, la population dans son ensemble. Oui, normalement, nous devrions nous reposer sur les choix et les programmes de nos élus, n’est-ce-pas ? Et pourtant, vous me semblez être à mille lieux d’une figure d’exemple. S’en suivant, j’aurais plusieurs questions pour vous Mesdames et Messieurs les politiciens. Est-ce que vous aussi, à 17 as, étiez inquiets, comme je le suis, de l’état de la planète ? Dites-moi, si vous aussi, ne saviez pas si avoir des enfants était encore censé en ces jours. Etiez-vous préoccupés par votre consommation (en tout genre) comme je le suis au quotidien ? Vous disiez vous parfois que vous n’auriez plus la chance de découvrir telle ou telle espère ? Si pas, alors voici une dernière question à votre attention. Trouvez-vous normal qu’une jeune citoyenne de 17 ans se pose (entre autres) toutes ces questions ?

 

DSC_0070.jpg

Chères multinationales

Vous pour qui une remise en cause de vos modèles de développement est inimaginable malgré votre potentiel échec de plus en plus prévisible. Dites-moi, multinationalistes, industriels, lobbyistes, … est-ce que cette soif d’argent et de pouvoir sera-t-elle un jour assouvie ? Songerez-vous à trouver des solutions pour remédier à cela ? Géants de l’industrie pourraient rimer avec prévenants de l’écologie. Car, en fin de compte, tout l’or du monde ne vaut pas une deuxième planète !

DSC_0166.jpg

 

Chères autorités, chers politiciens, chères multinationales

DSC_0108.jpgJe ne pense pas vous apprendre grand chose en vous disant que nous, jeunes citoyens inquiets de l’avenir qui nous est réservé, les manifestants du jeudi, les jeunes qui marchons dans les rues afin d’être entendus, habitons sur la même terre que vous. Nous sommes dans le même bateau. Nous allons tous droit dans ce fameux mur. Nous espérons tous avoir un avenir. Et je pense qu’il nous arrive à tous de laisser notre utopie submerger notre inconscient le temps d’un instant. Le temps de rêver à un monde meilleur. Mais un rêve qui se veut tout de même réaliste. Alors, je fais appel aujourd’hui aux utopistes qui sommeillent en vous. Humains, Terriens, Citoyens, politiciens ou peu importe qui vous estimez être, prouvez-nous que votre présence est indispensable, que nous pouvons placer notre avenir entre vos mains, que vous en prendrez soin ou du moins, que vous mettrez des mesures en place afin que nous en ayons un !

Pour découvrir 116 photos que j'ai prises tout au long de la marche, il suffit de se rendre, en haut à la rubrique Albums Photos et de cliquez sur l'album intitulé "Marche Ciney climat".

Les commentaires sont fermés.