La ville de Ciney a fêté 9 de ses pensionnés

DSC_0181.jpgAlors qu’auparavant, la ville de Ciney fêtait les membres du personnel de l'ensemble des services admis à la pension lors du traditionnel repas du personnel de fin d’année, depuis l’an dernier, ils sont mis à l’honneur à l’hôtel de ville, lieu plus pratique que la salle du Cecoco où le brouhaha régnait lors des discours ! La nouvelle majorité de la ville de Ciney a donc poursuivi la même démarche. En compagnie de leurs familles, 9 pensionnés ont été mis à l'honneur et félicités par le Collège communal et aussi par leurs anciens collègues.

DSC_0238.jpg

Du côté du service des travaux, 3 pensionnés :

  • Fernand Corhay, l’homme qui avait un bob sur la tête, un homme des bois au caractère bien trempé, qui travaillait à l’ancienne. Depuis 1987, il se chargeait des travaux forestiers pendant la saison hivernale et du fauchage et du débroussaillage pendant l’été. Il était aussi responsable du service hiver

    DSC_0226.jpg

  • Philippe Marsia que tout le monde appelait Philochet. Après des années au garage Pierrard, il a travaillé comme mécanicien à la commune depuis 1996. Il était le spécialiste du petit matériel, tondeuses, taille-haies, … et bien sûr des voitures. Collègue serviable et disponible, il était toujours à l’écoute. Petit détail, si Philochet n’était pas tout noir en fin de journée, il n’était pas content de lui, estimant n’avoir pas bien travailler !

    DSC_0220.jpg

  • Jean-Pol Miller est entré à la ville de Ciney depuis 1997 comme pompier volontaire et a ensuite intégré le service des travaux comme ardoisier. Il n’y est resté que quelques années pour ensuite prendre une pause carrière et travailler avec son fils, toujours comme ardoisier. Il a maintenant atteint l’âge de la retraite, à la commune du moins !

    DSC_0231.jpg

Du côté des services administratifs, 2 pensionnés :

  • Pierre Pisart, qui, pour ceux qui l’ont côtoyé, était un collègue très agréable, quoique très réservé, voire un peu secret ! Il est entré à la ville de Ciney comme maître-nageur mais a rapidement quitté la piscine pour rejoindre l’hôtel de ville. Il a travaillé quelque temps au service culturel avec Guy Hermant bien avant la création du Centre Culturel au temps où le service se résumait à deux petits bureaux au 2e étage de l’hôtel de ville. Il a ensuite intégré un bureau au rez-de-chaussée où il s’est occupé, jusqu’à la fin de sa carrière, du service patrimoine, de certains marchés publics et de l’administration du service des travaux en général.

    DSC_0214.jpg

  • Francine Vandekan est entrée à la ville de Ciney en 1989 après avoir travaillé à l’état-civil de la ville de Ciney et au commissariat d’arrondissement à Dinant. Elle a d’abord travaillé au secrétariat du Conservatoire de Musique, puis à Inforjeunes, au coin de la rue Saint-Pierre, dans les locaux de l’école communale où elle a assuré seule les permanences et l’accueil des jeunes pendant près de 15 ans. En 2014, Inforjeunes a rejoint les locaux de la Maison citoyenne au Château Chaput où elle a terminé sa carrière.

    DSC_0210.jpg

Du côté des enseignants de l’école communale de Leignon, 2 pensionnés 

  • Moïse Dumont, instituteur de formation, a rapidement été désigné à l’école de Chevetogne où il est resté 14 années durant lesquelles une classe maternelle a été créée, puis dédoublée et dédoublé la classe primaire. Il a ensuite été chef d’école temporaire de l’enseignement primaire spécial à Ciney puis enfin directeur de l’école de Leignon et de ses implantations, Haversin, Chevetogne et Pessoux. Depuis 2009, il était détaché au Conseil de l’Enseignement où il a notamment travaillé à la formation des futurs directeurs d’écoles. Il est également très impliqué dans le secteur associatif local : administrateur de l’ASBL Centre Culturel de Ciney, membre du Kiwanis, instigateur de la tarte Saint-Maurice de Chevetogne, chargé des allocutions des groupements patriotiques de Chevetogne, … Cyclotouriste averti, il est aussi le président-fondateur des 24 heures cyclistes contre le cancer qui, depuis 1983, a récolté plus de 725.000 euros offerts à l’Association sportive contre le cancer.

    DSC_0204.jpg

  • Bruno Parfondry a été désigné dans la petite école de Sovet après quelques courts remplacements en tant qu’instituteur à l’école de Ciney mais aussi dans d’autres écoles de la région. Il y fut successivement titulaire des 6 années primaires puis uniquement des 4e, 5e et 6e. Il mit toujours un point d’honneur à ce que tous ses élèves obtiennent leur CEB avec mention et ce fut le cas chaque année à Sovet ! Homme de défis, il se forma pour apprendre la méthode TEACH et devint enseignant à l’Envol, puis aux Forges où il enseigna les mathématiques, les sciences sociales et même le néerlandais dans le degré inférieur. En 2010, il devint, en remplacement de Moïse Dumont, directeur f.f. de l’école de Leignon et de ses implantations. Il y fut ensuite nommé comme il avait réussi les modules de formation nécessaires. Perfectionniste, il mettait un point d’honneur à ce que toutes les formalités administratives soient scrupuleusement respectées et attachait beaucoup d’importance à la formation pédagogique. Un accroc de santé mit, hélas fin à sa carrière en 2016.

    DSC_0190.jpg

Du côté du Conservatoire Edouard Bastin, 2 pensionnés :

  • Bernard Franco qui, après des études musicales au Conservatoire de Ciney puis d’une formation aux Conservatoires royaux de Bruxelles et de Liège, devint professeur de guitare au Conservatoire de Ciney pendant une vingtaine d’années puis directeur pendant plus de dix ans. Il a été également professeur de guitare et d’ensemble de guitares lors de stages en Belgique et en France, membre du jury lors de concours nationaux et internationaux, compositeur-interprète de spectacles poésie-musique et de concerts en duo avec son épouse Geneviève Mailleux, membre de la Sabam, secrétaire de l’Association de l’Enseignement Musical Subventionné, … Il est administrateur de l’Espace Culturel et du Centre Culturel depuis leur création et assure, depuis peu ; la présidence du Centre Culturel.

    DSC_0241.jpg

  • Lydia Meszcczynski, plus connue sous le patronyme de Terf. Professeur de danse au Conservatoire de Ciney, mais aussi à Marche et à Rochefort, elle a été une enseignante très discrète, mais appréciée de tous pour son calme, sa rigueur et sa conscience professionnelle. Pendant 40 ans, elle est venue de Francorchamps, où elle réside pour enseigner à Ciney. Même si les conditions climatiques arrêtaient bien d’autres personnes, elle n’a jamais été absente ni même en retard. On retiendra son ballet de danse classique, organisé tous les 3 ans et très apprécié tant par les élèves que par leurs parents, aboutissement de tout son travail.

    DSC_0195.jpg

Pour voir les 62 photos que j’ai prises lundi soir, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/pensionnes-ciney-oct-19/

Les commentaires sont fermés.