Grâce à Technobel le numérique au service du Domaine provincial de Chevetogne

Chaque année, à pareille époque, Technobel agite le branle-bas de combat durant la Play- Zone. Atelier pratique pluridisciplinaire, la Play-Zone lance des défis aux étudiants demandeurs d’emploi qui fréquentent le Centre Technobel. Cette année, 4 prototypes numériques fonctionnels au service du tourisme devaient voir le jour au bout de 25 jours d’exercices !

Une journée pour tout découvrir !

L’année de Technobel se clôturerait ce 20 décembre par la présentation des projets réalisés durant la Play-Zone. L’occasion pour tous les partenaires du Centre de venir découvrir les prototypes créés et de challenger les étudiants sur leurs réalisations.
Etaient également invitées à cette journée de clôture, de nombreuses entreprises en recherche de nouveaux collaborateurs. C’était l’occasion pour elles de rencontrer sur le terrain et lors de « speed meeting » des candidats formés aux nouvelles technologies et prêts à intégrer le marché de l’emploi !

Un atelier qui décloisonne les filières de formation

Tradition oblige, la Play-Zone s’inscrit chaque année dans un contexte particulier. Cette année, c’est le thème du tourisme qui a été retenu. L’objectif pour les participants était de proposer des prototypes fonctionnels qui aideront les équipes et visiteurs du Domaine provincial de Chevetogne. Quatre projets particuliers ont ainsi été réalisés durant la Play-Zone 2019:

• Une application pour les visiteurs
Celle-ci permettra des recommandations d’ itinéraires en fonction de la situation et des envies des visiteurs (enfants en bas âge, distances à parcourir, dénivelés...).

• Une application de localisation du train dans le parc
De nombreux visiteurs utilisent le petit train pour se rendre aux différents endroits stratégiques que propose le Domaine de Chevetogne. Cependant, il est aujourd’hui difficile pour les visiteurs de connaitre à l’avance sa position exacte. Cette application devra répondre à cette problématique afin d’optimiser l’utilisation du train.

• Une collecte d’informations "environnementales"
Le Domaine de Chevetogne est une véritable réserve naturelle. Les équipes du parc souhaitent peaufiner leurs connaissances de la faune et de la flore du Domaine au travers d’une solution connectée.

• Une gestion en temps réel de la fréquentation de la piscine
Durant l’été, la piscine en plein air du Domaine est très régulièrement prise d’assaut par les visiteurs en quête de fraicheur. Sa fréquentation y est telle que les équipes du parc rencontrent des difficultés à y contrôler les accès. Ici aussi, le numérique peut apporter des solutions.

Après les traditionnels discours de circonstance, les participants à la journée de clôture ont pu présenter et découvrir les différents projets réalisés durant ces 25 jours de défis. « C’est aussi l’occasion pour nos participants de rencontrer les professionnels du métier et de défendre leurs nouvelles compétences devant des employeurs sur base de réalisations concrètes » explique Hervé DOCQ, directeur de Technobel. Pierre, l’un des participants de l’atelier, ajoute par ailleurs : « avoir un avis extérieur sur notre travail est très enrichissant et complète sans aucun doute notre formation » !

Les commentaires sont fermés.