Guy Baivier reste le Roy du Franc Thour et Roland Delatte entre dans la confrérie

DSC_0015.jpgCela fait maintenant quelques années que le traditionnel souper du Roy de la confrérie cinacienne du Franc Thour Nostre-Damme de Chiney se déroule au réfectoire de l’école communale des Forges le deuxième samedi de février. Cette année, le bourgmestre Frédéric Deville entouré des échevines Anne Pirson et Séverine Goedert était présent au moment de l’apéritif, le temps d’évoquer (à couvert ou à découvert !) la situation de crise du marché couvert, un des fleurons de la ville de Ciney.

DSC_0032.jpgComme d’habitude, ce souper du Roy permet aux membres du Franc Thour et à leurs épouses ou compagnes des Gentes Dames de partager un repas et une soirée ensemble, cette année préparé de mains de maître par le traiteur Tasiaux de Florée et son équipe. Comme pour les années précédentes, il a été unanimement apprécié ainsi que les vins que les compagnons avaient choisis de proposer à la dégustation.

DSC_0048.jpg

DSC_0014.jpgLe suspens était absent (pas comme l’an dernier) pour réélire à l’unanimité Guy Baivier comme Roy de la confrérie. Roland Delatte, originaire de Charleroi, ancien membre de la confrérie des Chauves, a été élevé au grade d’aspirant.

Le souper du Roy fournit également l’occasion de fêter le membre du Franc Thour qui a cumulé en 2019, le plus de sorties : pour la troisième fois consécutive, Luc Robberecht a reçu le titre d’ambassadeur pour ses 14 sorties et, dès lors, il s’est vu recevoir son épitoge d’ambassadeur à vie.

DSC_0018.jpg

DSC_0027.jpgLes deux ambassadeurs à vie, Daniel Léonard et Jean-Claude Rinchard méritent une nouvelle fois leur épitoge avec respectivement 17 et plus de 10 visites à l’extérieur. Guy Baivier, Amand Collard, Philippe Detinne, Bernard Galet et Jean-Claude Fosseprez comptent également plus de 10 visites ! A propos de ce dernier, une malencontreuse envie de s’asseoir sur un coffre à roulettes, a provoqué sa chute et une vilaine rencontre entre son crâne et un coin du coffre ! Le sang a coulé, mais, plus de peur que mal finalement, le sergent de la confrérie a bien résisté !

Si la promotion de la Chevetogne occupe toute l’année les membres de la confrérie, la préparation du 61echapitre magistral du 14 juin prochain, du 50eanniversaire cette année et l’accession de la confrérie au titre de Royal en 2021 constituent les prochains objectifs du Franc Thour et mobilisent tous ses membres.

DSC_0040.jpg

Pour voir 45 photos que j’ai prises hier soir (+ 4 prises par Jean-Christophe Fosseprez avant le repas), il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/souper-du-roy-ciney-2020/

Les commentaires sont fermés.