Le confinement n’a pas permis d’aider directement les bénéficiaires de l’Alzheimer café à Ciney

De la part de l'équipe de l’AC canadien, Anne-Françoise, Catherine et Marie-Paule

Parce que les mesures d’hygiène s’imposaient déjà à tous, l’Alzheimer café du 13 mars s’est résumé à l’arrivée et au départ quasi immédiat de nos visiteurs. Juste le temps d’échanger sur ce qui se passait, sans tout comprendre, mais une chose était sûre, il ne fallait faire prendre de risques à personne.

Le temps a passé, il s’est égrené lentement pour certains. Alors que l’Alzheimer café permet à chacun touché par la maladie de sortir de l’isolement, c’est une nouvelle épreuve à laquelle il a fallu faire face. Toutes nos pensées vont vers vous, que nous savons courageux, forts, réactifs, optimistes. Toutes ces magnifiques qualités confrontées pourtant à l’éloignement, à la perte d’un être cher, à la solitude.

Aujourd’hui, reprendre les AC avec la distanciation sociale, le port du masque et les voix étouffées, sans la bonne tasse de café ni le bon goûter, la qualité des contacts en serait profondément modifiée. Chacun repartant avec des frustrations et en arrière-pensée l’éventuelle - possible- crainte de contamination. Toutes ces précautions nous devons pourtant les respecter. Nous tenons beaucoup à vous !

Reculer pour mieux sauter ! Oui, les Alzheimer café reprendront et nous savourerons ce moment de retrouvailles, dans la sécurité de ce que le CNS aura permis encore un peu plus !

A nous revoir très vite… nous vous donnerons des précisions bien sûr dès que nous les aurons !

 

Les commentaires sont fermés.