Elvire Burlet-Mignon a fêté ses 100 ans en mode léger déconfinement à la Séniorie d’Omalius

A une période normale, c’est-à-dire, pas comme celle que nous vivons depuis des mois avec le Covid-20, le Collège communal de Ciney au grand complet, entouré de toute la famille de la centenaire, se serait déplacé à la Séniorie d’Omalius pour y fêter une nouvelle centenaire, cinacienne de plus ! Hélas, c’est en présence de quelques membres de sa famille qu’Elvire Burlet a été fêtée ce mardi 16 juin. Elle a, néanmoins, tenu à écrire les grands moments de sa vie, sur une page A4, comme si elle avait été interviewée. Merci à son petit-fils Manu, qui a quelque peu corrigé ses propos, surtout au nouveau des dates. Et, lorsque l’on lit sa lettre, un élément saute aux yeux : son écriture parfaite et sans fautes, sauf à un nom propre !!! Elle n’y a pas oublié de remercier Madame Denée de la Séniorie et toute sa famille présente lors de la fête de son centenaire.

6f19bcdf-6520-4179-9c05-ca915fb4dd31.JPG

Le grand père d’Elvire, Nicolas Wien, est né à Pessoux en 1836. Il suivit des études d’instituteur à Carlsbourg et enseigna à Mohiville, village actuellement de l’entité de Hamois. C’est chez son grand-père qu’Elvire est née le 16 juin 1920. Comme on peut s’en douter, sa maman fut institutrice et retour à Ciney, enseigna à Conjoux. Malheureusement, son papa est décédé à Celles alors qu’il était encore très jeune ! Tout naturellement, pour suivre les traces de sa maman et de son grand-père, elle obtint son diplôme d’institutrice à l’école libre de Pesche (Couvin) le 30 juin 1939. Elle enseigna d’abord dans l’enseignement communal et eu la chance d’entrer en 1945 à l’Athénée Royal de Rochefort. A l’époque, l’enseignement officiel manquait d’effectifs à la sortie de la guerre ! Elle fut ensuite mutée à l’Athénée Royal Jules Delot à Ciney, alors en plein essor ! Elle fut pensionnée en 1980, à l’âge de 60 ans, année où Jules Delot devenait secrétaire général de l’Enseignement à Bruxelles. Elle a toujours vécu à Ciney jusqu’à un malheureux accident en 2005 où elle fut renversée par une voiture.

Sur le plan familial, elle épousa Eugène Mignon, ingénieur agronome (il fit ses études à Gembloux). De leur union, est né un fils, Philippe, médecin, trois petits-enfants, Jean-François, 47 ans, qui a suivi l’école de l’Horeca de Lausanne, Isabel, 46 ans, chimiste (université de Namur) et Emmanuel, 42 ans, électricien. Cinq arrières petits-enfants complètent le tableau : Nicolas et Hugo, 16 ans, Salomé, 13 ans, Thomas, 12 ans et Romane, 11 ans.

Commentaires

  • Bonne anniversaire Mme Mignon, je me rappelle de vous quand vous habitiez rue Courtejoie et moi au-dessus du Sainfoin, je crois me rappeler que vous aviez un scooter !! Bonne continuation !!

  • Félicitation à vous Madame Mignon. Vous vous souvenez qu'à un jour près vous avez le même âge que maman qui elle aussi, a fêté ses 100 ans un jour avant vous. C'était vraiment un bon cru 1920 ! Je vous souhaite encore beaucoup de moments heureux et je n'oublie pas nos conversations sur tous sujets qui m'apportaient tout votre savoir d'artiste.

  • Très heureux anniversaire Madame Mignon! Que de choses vécues en un siècle. J'étais toujours admirative de vos peintures et aquarelles qui étaient exposées dans le cabinet dentaire de votre fils. Je vous souhaite de passer encore beaucoup de beaux moments entourées de votre famille. Christine Molitor

  • Très heureux anniversaire Madame Mignon! Que de choses vécues en un siècle. J'étais toujours admirative de vos peintures et aquarelles qui étaient exposées dans le cabinet dentaire de votre fils. Je vous souhaite de passer encore beaucoup de beaux moments entourée de votre famille. Christine Molitor

  • Chère Madame Mignon,
    Je suis heureuse de vous souhaiter un très bon et joyeux anniversaire! Nous nous connaissons depuis les années 50 .... où votre mari venait au garage chez Henri Collard à Hamois acheter ses voitures!! Que de souvenirs nous avons en commun de cette époque. C'était " la belle époque" comme on dit maintenant, les expertises avec Simon Claude, les rencontres avec Albert Draye et tous les amis de St Quentin :-)
    Je vous dis à l'année prochaine chère Madame Mignon, et je vous embrasse bien fort. Valy Jeanjot-Collard

  • Félicitations, Madame Mignon!
    Que de bons souvenirs de votre petite classe qui n’avait de sombre que la luminosité.
    Vous êtes certainement de celles qui m’ont donné le goût d’enseigner!
    Merci!
    Christophe.

  • N'ayant plus eu de nouvelle depuis votre hospitalisation , je suis heureuse de voir que vous allez bien et je vous souhaite un très joyeux anniversaire.Prenez soins de vous

  • Bon anniversaire madame Mignon,
    Je me souviens de vous lors de mon mariage au Château de Lamalle, chaque fois que nous visionnons le film de cette magnifique et chaude journée... vous aimiez les crèmes glacées ☺️

  • Un très bon anniversaire Madame Mignon, que de souvenirs dans votre classe de 2 iem primaire dans cette petite classe avant les petites marches qui conduisaient dans la cour des grands comme ont disaient. La première année où les filles et les garçons pouvaient être reunis . Jules Delot, année 1974.

  • Très heureux anniversaire à vous Madame Mignon.
    Je vous avais bien dit que vous seriez centenaire....
    Vous étiez si proche de ma grand-mère lorsque vous étiez voisine rue du Condroz, et de papa. Ils vous adoraient.
    Vivement que je puisse retourner vous voir et vous amener les photos d'eux que je vous ai promises.
    De très gros bisous à vous. À bientôt

Les commentaires sont fermés.