SolidArtEté le 18 août à Corbion, le 30 août à la Ferme de Stée et le 4 septembre au théâtre communal

Ci-joint un communiqué de presse du Centre Culturel de Ciney reçu hier en fin de journée. Bonne lecture !

L’été est en général la saison des grands festivals, de la culture événementielle. La période où les Centres culturels prennent congé des spectacles ! Certes nous avons pris l’habitude de vous proposer des stages et notre exposition patrimoniale et malgré la conjoncture nous n’avons pas dérogé à la règle. Cette année, plusieurs Centres culturels de la région et associations locales, en soutien aux artistes, ont décidé d’innover et de construire une mini saison collective.

Parce que nous en avons tous besoin : les artistes, pour retrouver leurs publics (puisant dans leurs incroyables réserves pour nous surprendre avec des propositions originales), les Centres culturels pour reprendre leur rôle de lien entre les artistes et les publics, pour retrouver ces moments partagés, d’émotions, de fête ! Venez à la rencontre des artistes, scruter les sites et les pages FB des différents Centres Culturels et suivez le programme sur les réseaux sociaux grâce au hashtag #SolidArtÉté 

Le Centre Culturel de Ciney a opté par l’accueil de 2 arrêts de la Marche des philosophes.

 

Qu’est ce qu’une Marche des philosophes ?

Ou quand la scène lève le pied, littéralement, pour mieux avancer. Il faut apprendre à ralentir et La Marches des philosophes est à proprement parlé une tournée à pied.

Le principe est simple, les artistes marchent entre 10 et 20 km chargés de leurs décors et instruments. Ils cheminent de village en village, jouent, logent chez l’habitant puis repartent sur les sentiers le lendemain accompagnés des spectateurs qui le désirent et invitent les citoyens à randonner pour repenser la culture. À chaque escale de ce périple, chez l’habitant, les comédiens donneront leur spectacle Ainsi, chaque soir, au pied d’un arbre ou dans un coin de jardin, ils rencontreront leurs hôtes pour observer, parler, discuter, s’amuser philosophiquement du monde qui nous entoure.

Il n’y a pas de droit d’entrée mais bien un droit de sortie avec le principe du chapeau qui passe à la fin du spectacle. Ainsi chaque spectateur participe à cet élan pour la culture avec son ressenti, son émotion, ses échanges et sa générosité.

Mardi 18 août à Corbion à 20h00 : Francis sauve le monde
 
D’après la série Francis, une BD de Claire Bouilhac et Jake Raynal (éditions Cornélius) et dans une mise en scène de Jean-Michel Frère. Avec Pauline Desmarets, François Saussus ou Simon Wauters et Sébastien Derock.

Francis est un blaireau, sa femme aussi. Son ami Lucien est un lapin, sa femme aussi. Il y a des cochons, des souris, des renards et des loups, mais derrière cette ménagerie, c’est bien le caractère et les comportements des humains qui sont en jeu et à l’oeuvre, comme chez Monsieur de La Fontaine, mais avec une férocité de l’observation et de l’analyse qui rappelle plus les uppercuts d’un Reiser ou d’un Desproges que la morale des fables.

Car Francis est faible, lâche, cynique, cruel, égocentré. Francis peut abandonner toute morale, toute éthique, toute fidélité, toute culpabilité, du moment qu’il peut satisfaire ses besoins essentiels : boire-baiser-bouffer. S’il veut être le maître du monde ou s’il veut être le plus riche de la terre, s’il est prêt à déclencher une guerre atomique ou à pulvériser son voisin, ce n’est pas pour la chose en elle-même, c’est toujours pour être assuré de : boire-baiser-bouffer.

L’air de ne pas y toucher, Francis égratigne le « politiquement correct » de notre époque, la « bien pensance » de notre ère bobo, nos nouvelles idées reçues politico-économico-sociales. Le chômage, l’écologie, le capitalisme, la société de consommation, l’humanitaire, les dictatures, la surpopulation, le sida,... Tout est passé au crible de notre héros post-moderne.  Ce spectacle d’humour noir est déjà venu à Ciney sous un format classique en occupant la scène du théâtre en mars 2018.

Une nouvelle formule déambulatoire grâce à un «  peluches-truck »  a été  créée permettant de savourer les aventures  de Francis à travers la fenêtre d’un foodtruck détourné. Pour cette version, les peluches seront là et les planches à repasser de sortie !.

En pratique :

Réservation souhaitée au 083 21 65 65 ou sur culture@ciney.be

Inscription obligatoire pour respecter les règles en vigueur

Pas de droit d’entrée mais bien un droit de sortie au chapeau ( soyez généreux !)

Dimanche 30 août à la Ferme de Stée à 20h: Salto Vocale

Onemanconcerto de, par et avec Bernard MASSUIR, avec le soutien de Latitude 50° à Marchin et  la chapelle de Monty à Herve

Le rythme dans tous ses états, la voix dans tous ses éclats ?! Créatif, Bernard Massuir l’est autant que talentueux. Ce fou chantant emporte le public dans son délire vocal. As de l’onomatopée chantée, il nous offre avec Salto vocale un « one man concerto » étonnant. Bernard Massuir, c’est avant tout une voix, une voix dans tous ses états qui emmène les spectateurs dans des contrées sonores inédites et insolites.

Pour cette création, il y aura du Georg Philipp Telemann, des sons divers de printemps, une ode au temps qui passe, un morceau trop rapide, un kilomètre de Miles, un tambour en plastique, une carpette rouge et de la voix, de la voix, de la voix…

Salto Vocale se présente comme un concert au format de poche, économe en moyens mais riche de cette liberté que possède Bernard, reconnu pour être polymorphe.

Plus qu’un set musical, il s’agit donc ici d’un spectacle qui mêle à la chanson quelques pointes d’humour bien dosées à l’image d’un véritable numéro de clown.

Ce musicien fabuleux a déjà foulé la scène du théâtre communal en mai 2012 avec son spectacle « La voix est libre. Avec ses chants étonnants et ses improvisations clownesques, ce spectacle familial ravira toutes les oreilles.

En pratique :

Réservation souhaitée au 083 21 65 65 ou sur culture@ciney.be

Inscription obligatoire pour respecter les règles en vigueur

Pas de droit d’entrée mais bien un droit de sortie au chapeau ( soyez généreux !)

Vendredi 04 septembre au théâtre à 19h30 et 21h30: la mauvaise herbe

Le Centre Culturel de Ciney a opté aussi pour un soutien au réalisateur cinacien  Gaëtan Leboutte, en organisant l’avant première de son nouveau film documentaire. (BELGIQUE 2020 – 64' - V.O.)

Tandis que Merlin s’efforce à rendre son potager magnifique, Élie cultive son esprit critique et forge son engagement politique. Au sein de l’Alter Ecole – lieu de pédagogie alternative en pleine campagne Wallonne – ces deux adolescents vivent une année charnière, la dernière de l'enseignement secondaire. En prise avec leur désir d'autonomie et les exigences scolaires, ils s'éveillent au monde, comme des jeunes de leur âge et de leur génération.

Gaétan Leboutte, en plus de participer activement à notre table de programmation CineyCinéma nous a déjà fait l’honneur de  présenter ses films  et d’en débattre au Centre Culturel de Ciney . Ce sera une fois de plus un plaisir d’échanger  autour de son nouveau projet !

En pratique :

Attention 2 séances afin de respecter le nombre de personnes en salle (100 max) déterminé lors du CNS de 27/07. Réservation souhaitée au 083 21 65 65 ou sur culture@ciney.be. Inscription obligatoire pour respecter les règles en vigueur. Entrée : 5€ / -26 ans : 4€ / Passeport cinéma : 40€ (10 séances).

Écrire un commentaire

Optionnel