Les 4 semaines de plaines communales sur les sites de Hamois et de Schaltin sont finies !

Photo sur le site de Schaltin: 

DSC_0019.jpg

Une des conséquences de la règle des bulles de 50 personnes pour tout ce qui concerne les camps de jeunesse a obligé les autorités communales hamoisiennes à modifier leur organisation habituelle à la Boverie à Hamois. Si le site de Hamois a été conservé, un autre site à été utilisé, à savoir l’école de Schaltin. Du 13 juillet au 8 août, 42 enfants ont participé, chaque semaine, sur les 2 sites aux plaines dont la responsable générale était Sarah Leclercq secondée par Jean-Luc Léonard. Il a fallu, malheureusement, refuser des enfants (âgés de 2,5 à 12 ans), dont les parents avaient souhaité leur participation !

DSC_0011.jpg

Sur le site de la Boverie, Lucas Radu était l’étudiant qui secondait Sarah. Il était épaulé par Mathilde, Zoé, Charlotte, Juliette, Tess, Clara, Simon, Amandine, Sacha, Justin et Lucie qui, à leur tour, ont figuré dans le groupe des 6 animateurs. Parmi les animations vécues par les enfants, épinglons les jeux dans le bois de Cheumont, l’utilisation du terrain synthétique du Condruzien le mardi matin, beaucoup de bricolage et, chaque semaine, la projection d’un film sur un thème à chaque fois différent (les vacances à la mer, les Trolls et les Minions. Bien entendu, à chaque fois de semaine, la camionnette du Mont Blanc venait dans le parking attenant l’Office Communal de la Culture pour offrir une glace à chaque participant de la plaine.

DSC_0013.jpg

DSC_0015.jpgSur le site de l’école de Schaltin, Sarah Leclercq était secondée par Elise Amelynck qui était épaulée par Lola, Lydie, Sacha, Alfred, Marie, Corentin, Augustin, Noémie et Clémentine. La proximité d’un petit bois près de l’école et du bois jouxtant l’EPSIS de Schaltin (le Collège remercie Jean-Marie Paggen, directeur du SRJ de Schaltin pour avoir permis son accès) ainsi que le grand préau de l’école a facilité le travail des animateurs.

DSC_0021.jpg

Parmi les animations vécues par les enfants, épinglons la construction d’une cabane dans les bois, des jeux et batailles d’eau, la création de jardins japonais dans la cour de l’école et la réalisation d’une fresque. Comme à Hamois, la camionnette du Mont Blanc venait devant l’école, à chaque fin de semaine, pour offrir une glace à chaque participant de la plaine. Deux enfants du Centre de la Croix Rouge Natoye ont participé aux plaines de Schaltin.

DSC_0022.jpg

Le dernier jour de la plaine, la bourgmestre, Valérie Caverenne, accompagnée par Pascal Leclercq, échevin de la jeunesse et Jean-Luc Léonard se sont rendus sur les deux sites pour vérifier que tout s’était bien déroulé. Pascal Leclercq, échevin responsable des plaines, en a profité pour remercier les deux dames qui ont nettoyé les locaux des plaines (Marie Laloux à Hamois et Ariane Montemps à Schaltin). Il a également signalé que pour la première fois, aucun déplacement en car n’avait été effectué et que finalement 6 camps avaient été organisé sur la commune (2 à la ferme Beguin à Hamois, 2 aux Murmures du Bocq, 1 dans une prairie de chez Henin à Mohiville et 1 à la Ferme du château). Lucie Van Ormelinden, le secondait pour la gestion pratique de ces camps, notamment le respect des mesures gouvernementales (bulles de 50, distanciation,  …).

Les commentaires sont fermés.