Avec un ha de miscanthus, un puits de carbone au cœur du zoning de Ciney-Biron

Avec l’implantation de cultures végétales, une nouvelle voie de valorisation de friches en Wallonie !

DSC_0013.jpeg

Depuis le printemps, au début du confinement, une ancienne décharge de remblais, d’environ 1 hectare, située à Ciney dans le Parc d’Activité Économique de Ciney-Biron (entre la Ferronnerie Cinacienne et le crématorium) accueille dorénavant une plantation de 16.000 rhizomes de miscanthus. Cette dernière, est l’une des trois plantations-pilotes qui a été réalisée dans le cadre du projet Wallphy, première initiative wallonne de grande envergure qui a pour objectif la valorisation de friches à travers la plantation de végétaux.

Plantation Ciney Wallphy.jpeg

Ce plan d’assainissement a été proposé par le bureau d’étude SITEREM en charge de l’étude des risques liés à la pollution du site. La plantation, en elle-même, a été effectuée par Promisc, spécialiste belge de l’implantation de miscanthus, en collaboration avec l’EPASC (École Provinciale d’Agronomie et des Sciences de Ciney). Le suivi de la plantation est réalisé́ par les partenaires du projet Wallphy à savoir la SPAQuE, l’ISSeP et ValBiom.

plantation planteuse.jpeg

 

Aricia Evlard Miscanthus ValBiom Wallphy.jpgQuelques mots sur les 3 partenaires

  • L'ISSeP assure la surveillance de l'environnement, la prévention des risques et nuisances et mène des projets de recherche scientifique. Dans le projet Wallphy, l'ISSeP est en charge du suivi scientifique des plantations. Cela inclut un suivi de la qualité du sol, de l'eau, des plantes et des organismes du sol sur les sites- pilotes.
  • La SPAQuE mène des activités en termes de réhabilitation des décharges et des friches polluées et dispose d’une expérience dans ledéveloppement des énergies renouvelables dont les plantations de biomasse sur des sites réhabilités. Elle aide à la sélection des sites-pilotes et à l’évaluation des objectifs et actions de Wallphy

    Miscanthus Wallphy ValBiom.jpg

  • L'asbl ValBiom stimule et facilite la concrétisation d'initiatives durables intégrant la production de biomasse et sa transformation en énergies et matériaux. ValBiom a développé une expertise en production de biomasse sur friche couplant l’aspect scientifique et législatif. L’asbl gère la mise en œuvre des plantations et étudie les voies de valorisation possible

Ce site a été mis à disposition par le Bureau Économique de la Province (BEP) pour une durée de 7 ans dans un objectif principal d’assainissement. Outre la volonté de répondre aux attentes du projet d’assainissement, la plantation a aussi pour objectif d’être valorisée par la suite.

 

RhizomesCiney.jpegUn peu plus sur la valorisation des friches par la plantation de végétaux

 

Le phytomanagement c’est faire usage d’espèces végétales dans la gestion de sites dégradés tels que des sites pollués. Cette gestion est axée sur trois concepts : la production et la valorisation de biomasse de manière durable, la remédiation douce des sites concernés si besoin est et la restauration des fonctions écologiques présentes et donc des services écosystémiques liés.

DSC_0015.jpeg

 

Les 2 autres sites du projet Wallphy

  • A Hensies, l’implantation de 8 espèces d'arbres et arbustes (saule, aulne, peuplier, chêne pubescent, chêne sessile, viorne, cornouiller, fusain) sur 2 ha sur un site pollué en friche en Zone Natura 2000
  • A Charleroi, l’implantation de 5 espèces d’arbre (bouleau, robinier, peuplier, aulne et érable) sur 1,5 ha sur un ancien terril en friche, avec un sol grossier de type schisteux et compacté

Les commentaires sont fermés.