Covid 19 : protocole d'accord concernant le renfort temporaire de l'offre TEC à partir du 23 novembre

Un accord a été trouvé entre les organisations syndicales et la direction du TEC concernant la mise en place du renforcement temporaire des lignes les plus fréquentées via des autocars privés à partir du lundi 23 novembre.

Compte tenu du contexte sanitaire, le Gouvernement wallon a en effet demandé au TEC de renforcer temporairement ses capacités de transport aux heures de pointe en dédoublant certains parcours sensibles. L’ensemble des ressources disponibles en régie et en sous-traitance étant déjà déployé sur le terrain, le TEC va commander ces services de renfort temporaires auprès d’autocaristes privés. 

Des comptages seront organisés la semaine du 16 novembre sur les lignes pressenties pour ces renforts pour apprécier leur nécessité et le degré de flexibilité de ce dispositif, compte tenu des conditions liées à la rentrée scolaire.

Le dimensionnement de ces renforts temporaires sera revu chaque semaine sur base des données de fréquentation du TEC.

Les services du TEC seront donc assurés normalement durant la semaine du 16 novembre et renforcés sur base des remontées du terrain à partir du 23 novembre.

Le Ministre de la Mobilité, Philippe Henry, a par ailleurs tenu à rappeler sonsoutien au service public du TEC qui, depuis le début de la crise, continue d’assurer les services essentiels dont la population a besoin plus que jamais dans le cadre de cette crise sanitaire.

« Le personnel du TEC a continué à travailler pendant toute la crise, au service de la population, je les en remercie encore et je les assure de tout mon soutien dans la défense du service public », insiste le Ministre Henry, tout en précisant que cette mesure est strictement temporaire et liée au contexte sanitaire: « Le mécanisme faisant appel à ces autobus et autocars supplémentaires comporte l’avantage d’être particulièrement flexible, pouvant être activé ou désactivé en fonction des besoins réels ».

Écrire un commentaire

Optionnel